• Ilie Constantin est hanté par le temps des origines et de leur rapport à notre conscience et à notre futur ; du « péché de la mémoire » à « l'archéologie de l'avenir ». Certes, le doute est lié à l'obstination de la quête spirituelle, l'homme se voit prisonnier dans des gratte-ciel, son corps n'étant qu'un « hasard d'argile ». Mais son rapport à la nature est la preuve d'un élan mystique ; son enracinement d'homme-arbre « perdu de joie et d'insignifiance » désigne la présence divine. La recherche du livre de repos de l'enfance est proche du désir/besoin d'immortalité. Le paysage est pétri en pleine pâte, vigoureusement. La vie intérieure, « le peuple du dedans », notre dualité, l'amour humain sont scrutés à la loupe incandescente de l'altruisme. Des pages de foi lyrique, d'attente authentique, un sens de l'image foudroyante, un savant découpage dans l'abstrait et le concret, une sensualité vive sont enfin à saluer. Rivage antérieur est une oeuvre marquante.

  • La poésie d'IIie Constantin dit l'éternité et la Paix. Des poèmes qui s'effilent en rêves prolongés, des mots qui cherchent à réinventer le monde. Les textes d'Ilie Constantin portent le témoignage de la souffrance et de la puissance. Ils sont empreints d'une foi profonde, du désir de l'infini. Ici, l'homme refait l'itinéraire de la genèse, le parcours historique, lorsque le verbe s'est fait terre, lorsque la parole s'est faite corps. La mythologie qui va de la descente d'Ulysse aux enfers à la réincarnation des étoiles, porte en elle-même le signe d'une alliance nouvelle.

  • Seigneurs et gentes dames, vous plaît-il d'entendre un beau conte d'amour et de mort ? Voici l'histoire fabuleuse d'un voyage initiatique, sous le signe de l'épée et de l'amour. Un conte de la jeunesse qui refuse la vieillesse, de la vie qui nargue le trépas. Un récit où le mythe descend jusqu'à vous et vous emporte, de l'émerveillement au doute, du doute à l'espoir illimité. À midi plein, lorsque les objets n'ont plus d'ombre, le temps même perd la sienne et commence l'éperdue, la rédemptrice chute vers le zénith !

empty