Payot

  • On ne cesse de parler des pervers narcissiques, mais les victimes ? Que sait-on d'elles ? Il ne faudrait pas oublier que ce sont elles qui souffrent, elles qui viennent consulter, elles qui doivent s'en sortir !
    Pourquoi reste-t-on si souvent accroché à ce qui nous fait du mal ? Pour Jean-Charles Bouchoux, à l'origine, on trouve l'angoisse d'abandon. Les pervers narcissiques utilisent chez leurs victimes cette peur pour renforcer leur emprise. Qu'est-ce alors que cette angoisse ? À quelle occasion se met-elle en place et comment fonctionne-t-elle ? Pourquoi ne nous quitte-t-elle pas ? Comment éviter d'y replonger ?
    Un livre empli de sagesse qui nous invite à lâcher prise et prendre de la hauteur, à ne plus craindre de devenir adulte, autonome, libre.

    Sur commande
  • Après avoir démasqué les pervers narcissiques, Jean-Charles Bouchoux s'attache aux victimes ellesmêmes.
    Car ce sont elles qui souffrent, elles qui viennent consulter, elles qui doivent s'en sortir.
    Pourquoi reste-t-on si souvent accroché à ce qui nous fait du mal ? Qu'est-ce qui fait que l'on accepte d'être victime ? Pour l'auteur, à l'origine, on trouve l'angoisse d'abandon. Les pervers narcissiques utilisent chez leurs victimes cette peur pour renforcer leur emprise.
    Qu'est-ce que cette angoisse ? Á quelle occasion se met-elle en place dans l'enfance et comment fonctionne-t-elle ? Pourquoi ne nous quitte-t-elle pas ? Comment éviter d'y replonger ?
    Un livre empli de sagesse qui nous invite à lâcher prise et prendre de la hauteur, à ne plus craindre de devenir adulte, autonome, libre.

empty