• À onze ans, Gael Foess a hâte d'être adulte. Elle prend soin de son petit frère sujet à des crises d'épilepsie nombreuses, apprend à conduire en cachette et envie la liberté de ses parents. Carriéristes, ils inculquent à leurs enfants l'idée que la réussite est essentielle. Lorsque le krach boursier de 2008 ruine sa famille quelques années plus tard, Gael comprend à quel point les idéaux et les ambitions peuvent être compromis. Décidée à subvenir aux besoins des siens, la jeune femme quitte son Irlande natale pour Londres et New York, où elle fréquente les galeries d'art. Car son frère a des visions lors de ses crises, qu'il peint sous forme de toiles abstraites - celles-ci pourraient bien être la clef du succès tant désiré. Jusqu'où Gael ira-t-elle pour prouver au monde combien il est facile de retourner le système contre lui ?
    Avec Sélection naturelle, Caoilinn Hughes nous livre un roman d'ambition contemporain vif, furieux et électrisant, dans lequel elle décrit des personnages à la dérive et un monde où tous les coups semblent être permis pour s'en sortir.

  • À en croire le nombre de poètes contemporains, il serait tentant de penser que nous vivons un âge d'or de la poésie. Évidemment, il n'en est rien. Dona Gioia pose ici un regard acerbe sur la moindre exigence esthétique des poètes d'aujourd'hui. Cette crise de la poésie est symptomatique d'une époque obnubilée par le paraître, au détriment des charmes de l'anonymat. L'ambition d'être publié n'est-elle pas finalement le plus grand obstacle à la libre création poétique ? Quoi de moins poétique que la course à la notoriété ?

    Sans pour autant sacraliser les icônes du passé, Dana Gioia constate surtout l'absence de projet esthétique profond et novateur chez les poètes d'aujourd'hui. Publié dans les années 1990, cet essai n'a rien perdu ni de son actualité, ni de sa force provocatrice.

    Dana Gioia est un écrivain et poète américain, né en 1950. Après avoir étudié à la Stanford Business School, il travaille dans l'agroalimentaire, et occupera le poste de vice-président de la General food corporation. Lorsqu'il publie Can Poetry Matter ?dans le journal The Atlantic en 1991, il gagne une renommée mondiale. En 1992, il quitte le monde des affaires pour se consacrer exclusivement à l'écriture, en tant que poète et critique littéraire.

  • En 1929, une crise économique inédite ébranle le monde. Face à l'interventionnisme de l'État et au chomâge massif, des voix s'élèvent. Bernard Landon propose une "solution miracle" : soutenir l'industrie en renouvelant fréquemment les biens d'usage. Selon lui, la crise entraîne une baisse de consommation et donc de production, menant à la fermeture des entreprises et au maintien de la situation économique critique. Seule une sortie de ce cercle vicieux pourra sauver le pays. Et si les usagers ne consomment pas d'eux-mêmes, il faut les y pousser voire les y obliger. Mais en utilisant dans cet essai autodité de 1932 le terme d'"obsolescence programmée", il ne se doutait pas qu'il désignerait quelques décennies après l'introduction volontaire de défaillances techniques dans les produits.

    Juif originaire de Russie, Bernard Landon est un agent immobilier et un courtier arrivé à New-York au début du XXe siècle. Fervent défenseur du progrès et poussé par le succès de ses investissements, il s'intéresse de près à l'économie américaine et propose des solutions innovantes pour sortir son pays de la crise et relancer la croissance. La plus connue reste l'"obsolescence programmée", qui sera transformée après-guerre par les industries en "culte de la nouveauté".

  • Des questions pour éveiller la curiosité des enfants !
    Les trapézistes ont-ils peur de tomber ? Comment se maquille le clown ? À quoi sert la baguette magique ?

  • Toutes les clés pour protéger vos données sur Internet
    La cybersécurité consiste à se protéger d'attaques venant de cybercriminels. Ces hackers ont pour but d'utiliser vos données afin de pirater des brevets, des comptes bancaires, et de détourner toutes sortes d'informations personnelles ou secrètes.
    La sécurité passe d'abord par la compréhension des attaques, du but recherché par le pirate informatique et ensuite par l'analyse des moyens à mettre en oeuvre pour sécuriser son système informatique.
    Au programme : Evaluer la vulnérabilité de son système informatique
    Les concepts de base
    Les moyens à mettre en oeuvre pour sécuriser un système informatique
    Evaluer et contrer les attaques
    Les carrières possibles dans les métiers de la cybersécurité
    L'évolution future

  • La révolution numérique affecte en profondeur le monde de la musique contemporaine, qui connaît une forme de "désinstitutionalisation". L'on peut désormais composer avec des orchestres virtuels, prendre des cours en ligne, tandis que la notation s'efface devant les répertoires d'échantillons. On n'écrit plus de la musique, on l'édite. Désormais à portée de tous, la musique entretient des liens avec l'image et la performance artistique.

    Dans ce panorama, aussi concis qu'érudit, Harry Lehmann propose un point de vue à la fois actuel et visionnaire sur la musique 2.0. Adoptant un point de vue esthétique, historique et sociologique, il introduit le concept de "musique relationnelle", à même de rendre compte d'une pratique plus démocratique, inscrite dans le quotidien.

    L'oeuvre du philosophe Harry Lehmann combine une sociologie "systématique" du monde de la musique contemporaine et une analyse des moyens utilisés par les compositeurs actuels. Il s'intéresse également à la philosophie de l'art en général et à la théorie sociale. Il est l'auteur de nombreux essais ou articles sur l'art contemporain, la littérature et les nouvelles musiques. Il vit à Berlin.

  • « Changer le système, pas le climat! » Ce slogan, scandé dans les rues de Paris lors de la COP21, exprime une réalité désormais implacable: les institutions politiques ne répondent pas adéquate­ment à la crise écologique. Dimitri Roussopoulos revient sur l'histoire des politiques environnementales qui ont mené à cet échec et rappelle la grande diversité des réponses citoyennes qu'il est possible d'apporter face à cette crise, de la lutte au logement dans le quartier montréalais Milton Parc dans les années 1970 au Kurdistan syrien d'aujourd'hui.
    Pour ce militant de l'écologie sociale, l'exploitation de la nature est d'abord et avant tout le miroir de l'exploitation de l'humain par l'humain. Autrement dit, cette relation trouble avec le monde naturel n'est qu'un symptôme des conflits socioéconomiques, ethniques, culturels et de genre ayant cours dans nos sociétés. C'est pourquoi les militant.e.s écologistes d'aujourd'hui ne se dédient pas seulement à la protection de l'environnement, ils et elles oeuvrent à bâtir de nouvelles communautés, de nouveaux modes de vie et de nouvelles façons de faire de la politique.
    Dans cette nouvelle édition revue et augmentée d'un classique d'Écosociété, l'auteur explore comment il est possible de canaliser les aspirations des écologistes vers de telles alternatives politiques. C'est une boussole indispensable pour nous orienter dans la confusion des discours qui sévissent actuellement autour de l'écologisme et pour agir, dès maintenant, sur nos styles de vie, nos quartiers et nos cités.

  • Edmund Husserl (1859-1938), mathématicien, père de la Phénoménologie - science radicale de ce qui apparaît en tant qu'il apparaît - précurseur à sa manière de la Philosophie analytique, mérite d'être considéré comme le plus grand philosophe de ce siècle. Même ceux qui ne voient en lui qu'un idéaliste dépassé par le monde et l'histoire acceptent de le célébrer, impressionnés par la portée de l'oeuvre, qui a notamment influencé Heidegger, Fink et Ingarden en Allemagne, Lévinas, Merleau-Ponty, Ricoeur et Derrida en France.

    Le but de ce petit livre, au delà de l'exposition correcte des principaux gestes et idées de la philosophie husserlienne, des Recherches Logiques à la conférence La crise de l'humanité européenne et la philosophie, serait de donner un contenu de passion à cette célébration: de montrer ce qu'il y a de fou, de grand, de mathématique, en bref d'émouvant et de vertigineux dans cette construction monumentale.

  • La mort suspecte du curé Charles-Eugène Aubert dans l'hôpital où elle est infirmière va contraindre Rosalie Lambert à se confronter à des souvenirs qu'elle avait jusque-là enfouis. C'est plus de vingt-cinq ans plus tôt, dans le dispensaire où elle exerçait, qu'elle avait fait la connaissance de ce curé si charismatique. Le soupçonnant d'avoir commis des actes allant à l'encontre de son devoir, elle avait dû s'enfuir, laissant derrière elle son grand amour. Alors que ses souvenirs reviennent la tourmenter et se mêler au présent, elle va devoir convaincre les jurés qu'elle n'est pas coupable du terrible crime dont on l'accuse...

  • Emmanuel Kant (1724-1804), le philosophe des Lumières, de la raison, de l'universel et de la liberté, le solitaire de Königsberg (Prusse), a révolutionné durablement la philosophie en lui donnant un tour critique.
    Le geste critique consiste à diriger l'attention non pas sur les objets de la connaissance mais sur les conditions de leur constitution, ce à quoi Kant s'est employé méthodiquement dans la Critique de la raison pure (1781-87), la Critique de la raison pratique (1788) et la Critique de la faculté de juger (1790).
    Philosopher, pour lui, ce n'est pas parvenir à une nouvelle définition du savoir, du juste ou du beau, mais s'interroger sur ce qui nous permet de parler du savoir, du juste ou du beau. Comment pouvons-nous penser ce que nous pensons ? Quelles sont les règles que nous suivons dans nos jugements et nos actions, et dans quelle mesure sont-elles légitimes ? C'est ce mode de questionnement qui autorise Kant à se réclamer de Socrate quand il évalue les discours et pratiques de son temps.
    Cet ouvrage se propose d'introduire à la cohérence mais aussi à l'actualité de la pensée de Kant, en exposant la signification de l'entreprise critique: revenant sur les conditions de l'activité philosophique, Kant découvre l'importance du jugement, de la réflexion et du sentiment. Il replace l'exercice de la raison dans la perspective concrète d'un sujet de sentiment, libre et sensible à la fois. On montre comment, à partir de là, il élabore une nouvelle conception de la subjectivité - legs de la philosophie kantienne à la pensée contemporaine.

  • Emmanuel Kant (1724-1804), le philosophe des Lumières, de la raison, de l'universel et de la liberté, le solitaire de Königsberg (Prusse), a révolutionné durablement la philosophie en lui donnant un tour critique.

    Le geste critique consiste à diriger l'attention non pas sur les objets de la connaissance mais sur les conditions de leur constitution, ce à quoi Kant s'est employé méthodiquement dans la Critique de la raison pure (1781-87), la Critique de la raison pratique (1788) et la Critique de la faculté de juger (1790).

    Philosopher, pour lui, ce n'est pas parvenir à une nouvelle définition du savoir, du juste ou du beau, mais s'interroger sur ce qui nous permet de parler du savoir, du juste ou du beau. Comment pouvons-nous penser ce que nous pensons ? Quelles sont les règles que nous suivons dans nos jugements et nos actions, et dans quelle mesure sont-elles légitimes ? C'est ce mode de questionnement qui autorise Kant à se réclamer de Socrate quand il évalue les discours et pratiques de son temps.

    Cet ouvrage se propose d'introduire à la cohérence mais aussi à l'actualité de la pensée de Kant, en exposant la signification de l'entreprise critique: revenant sur les conditions de l'activité philosophique, Kant découvre l'importance du jugement, de la réflexion et du sentiment. Il replace l'exercice de la raison dans la perspective concrète d'un sujet de sentiment, libre et sensible à la fois. On montre comment, à partir de là, il élabore une nouvelle conception de la subjectivité - legs de la philosophie kantienne à la pensée contemporaine.

  • La compréhension des mécanismes qui permettent à notre cerveau de fonctionner doit beaucoup à l'exploration de celui de nombreuses espèces animales. Sangsue, abeille, grenouille, rat, écrevisse, mouche : c'est en étudiant les neurones, les gènes, les réflexes, la mémoire de ces espèces apparemment très éloignées de l'homme que les réseaux complexes du cerveau humain ont été décryptés.
    Ce livre retrace la longue histoire de l'apport essentiel et salvateur des animaux à la connaissance de l'activité cérébrale de l'homme, mais aussi aux pathologies qui l'affectent.
    Une aventure scientifique qui rend enfin hommage à la contribution silencieuse d'un bestiaire aussi insolite que précieux.

  • Cet ouvrage propose des concepts et une méthode d'élaboration de tableaux de bord de gestion dans une perspective managérielle et non technique. Il constitue un guide de réflexion et de réalisation s'adressant autant au spécialiste en gestion et en information qu'au gestionnaire intéressé à participer au design de tableaux de bord afin de tirer le maximum de ses possibilités et ce, autant pour le secteur privé que public. En plus d'offrir une méthode simplifiée, des outils d'analyse plus précis, un plus grand nombre d'exemples et une importante banque d'indicateurs, cette deuxième édition témoigne de l'évolution des connaissances, s'enrichit des leçons tirées de nombreuses expériences et présente les opportunités offertes par les développements récents des systèmes d'information.

  • Treize ans après le Plaidoyer pour les justes, Aïssa Lacheb revient enfin sur cette période de sa vie pour raconter ces histoires, ces destins croisés dans la dureté de la prison.
    Treize années, c'est le temps qu'il lui aura fallu pour pouvoir raconter ce qu'il y a derrière les murs, et nous livrer son expérience de la réclusion et de la détention.

    C'est le quotidien de ces hommes, leurs histoires, leurs crimes et leurs sentiments, leur folie, leur désespoir, mais aussi les fous rires, les amitiés nouées et l'amour pour les livres et la littérature.

    J'écris la taule en la nommant une. J'ai fait le tour de la France carcérale. La prison, c'est le même principe partout : l'enfermement par des murs concrets de pierre et de béton. Inutile de préciser où cela se passait. C'était la taule, simplement. Ici, ailleurs, n'importe... Le temps n'a aucune importance. Aucune unité ni de temps ni de lieu dans ce qui m'est revenu en mémoire et que je relate ici.

  • Les modes de vie sont ce qui nous affectent le plus, et pourtant ils sont hors de notre contrôle. Il y a là un paradoxe : nous, individus réputés libres et démocratiques, sommes dans les fers des modes de vie. Ceux-ci nous imposent en effet des attentes de comportement durables (avoir un travail, être consommateur, s'intégrer au monde technologique, au monde administratif, au monde économique,...) auxquels nous devons globalement nous adapter. Ce paradoxe démocratique est renforcé par un paradoxe éthique : c'est au moment où l'on assiste à une véritable inflation éthique, par la multiplication des comités, chartes, conseils, règlements, labels éthiques en tout genre, tous censés protéger les droits individuels, que le modes de vie de plus en plus contraignants étendent comme jamais leur emprise sur les individus. Ce qui veut dire que toute ce idispositif éthique sert, en réalité, à blanchir le système et les modes de vie qui en découlent, qui peuvent ainsi étendre leur emprise en étant éthiquement pasteurisés. Notre éthique ne sert donc pas à critiquer le système ni les modes de vie, mais à les accompagner dans leur marche triomphale. Enrayer cette marche est le défi éthique et politique majeur de notre temps.


  • Les langages de script permettent d'enchaîner un certain nombre d'opérations, chacune pouvant être traitée de manière isolée. Ils interagissent aussi bien avec le système d'exploitation qu'avec les applications dont ce dernier constitue le socle.

  • Le neurone et le système nerveux, l'intégration sensorielle, le système cutané, la vision, l'audition, la proprioception, la perception, l'appareil musculaire, l'activité neuromusculaire, le contrôle des actes moteurs et la coordination visuo-manuelle.

  • Atul Gawande sort de chez Flunch ‒ enfin, de la Cheesecake Factory, mais c'est la même idée. Il se dit qu'en fait c'était vraiment pas mal du tout et que la standardisation n'a pas que des mauvais côtés. D'ailleurs, plusieurs expériences récentes menées à l'hôpital tendraient à le convaincre qu'en médecine aussi, rationaliser les tâches et les superviser à plus grande échelle donne parfois des résultats probants. Et que le confrère qui lui soutient que "la part d'interprétation personnelle, ça devrait être 5% de notre pratique, pas 95%" a peut-être raison.

  • En temps de crises économique, sociales ou de crises sanitaires, ou même lors des différents cycles financiers que chacun vit, où qu'il soit, la question du "système" revient régulièrement sur le devant de la scène. Beaucoup en parlent, que ce soit pour le critiquer ou pour vanter ses vertus, mais finalement peu de gens comprennent vraiment de quoi il s'agit.
    Quand les tensions montent, la situation tourne à la recherche de responsabilités et de coupables. Certains désigneront le monde politique, d'autres montreront du doigt le monde de la finance, quand quelques uns mettront en cause les grandes fortunes ou les grandes industries. À l'heure où tous les indicateurs montrent l'essoufflement de notre monde, tant au niveau de sa capacité à nous fournir les ressources vitales dont nous avons besoin que par les altérations climatiques de plus en plus graves, que la pauvreté globale va s'accentuant, il devient de plus en plus urgent de prendre du recul pour observer, analyser et comprendre les causes profondes de ce qui ne va pas. On ne peut changer un problème qu'en ayant un mode de pensée différent de celui qui l'a produit.
    À travers ce petit essai, j'apporte un éclairage, une vision et une proposition. Chacun est bien sûr libre de retenir ce qu'il en souhaite. Mais si il n'y a pas un coupable particulier à retenir, nous sommes tous collectivement responsables si nous ne faisons rien, alors que des crises graves s'annoncent.

  • Prise en main pédagogique, pratique, conviviale et complète de Windows 8 :

    - livre de poche tout en couleurs - 16 chapitres progressifs - nombreux Pas à pas pratiques - Coup de loupe et Coup de main (aides techniques) - nombreux trucs et astuces - glossaire.



    Pour une prise en main réussie de Windows 8 pour PC :

    - le nouveau bureau simplifié, les tuiles - les nouveaux gestes tactiles - barre des tâches - Metro et ses applications - navigation dans les fenêtres - fenêtres de programmes - dossiers et fichiers - menu de personnalisation et configuration - connexion Internet et accès au Web - travail sur les images numériques - Lecteur Windows Media - session et compte Microsoft - maintenance de l´ordinateur et gestion de périphériques - réseau domestique - dépannage - gestion des notifications.

  • Quelles sont les informations contenues dans une image numérique? Comment et dans quel cas les exploiter? Quels sont les moyens dont nous disposons pour en extraire de l'information? Quels rôles l'image est-elle susceptible de jouer dans les moyens en constante évolution consacrés à la gestion du territoire? Les auteurs tentent de répondre à ces questions en posant les fondements du concept image et en définissant la notion d'image. Ils analysent la nature de l'image numérique et examinent les différents types de traitements (radiométriques et géométriques). Une attention particulière est accordée au modèle géométrique de la prise d'image dans la perspective de la création d'ortho-image.

  • Cet ouvrage pose, à travers des réflexions et des recherches, un regard sur les nouveaux besoins en formation continue dans différents systèmes éducatifs. En prenant en compte la situation des directions d'école, des conseillers pédagogiques et celle du personnel enseignant, il propose des réflexions issues de la pratique et des façons d'envisager une continuité dans la formation.

  • « L'Ancien Régime n'avait pas de constitution », « Le premier roi de France est Hugues Capet », « La loi salique interdit aux femmes de régner », « Le général de Gaulle était monarchiste », « La monarchie ne s'est jamais remise de la Révolution française », « La monarchie constitue l'antithèse de la république » ... Dans cet ouvrage, l'auteur donne un éclairage nouveau sur un système juridique et politique qui façonna quinze siècles de notre histoire et qui, aujourd'hui encore, suscite d'innombrables interprétations.

  • Les auteurs examinent la nature et les effets de la décentralisation dans le secteur scolaire et présentent les composantes essentielles de cette restructuration : décentralisation des décisions et participation accrue des parents et de la communauté, imputabilité des décideurs, professionnalisation de l'enseignement et prescription d'un programme national commun recentré sur les savoirs de base.

empty