• Catalogue 2013 de la Collection e-ros, plus de 40 titres, 37 auteurs et illustrateurs, formats PDF et ePUB, sans DRM.
    Des textes courts, érotiques, numériques, à petit prix !

    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d´érotisme, se donnent rendez-vous dans cette nouvelle collection qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, adaptés à des lectures d´aujourd´hui, à parcourir avec délectation sur l´écran de vos smartphones, tablettes et autres liseuses sans oublier les « bons vieux » ordinateurs.

    Chaque mois deux nouveaux titres courts ou un titre « grand format».

    Des couvertures colorées pour représenter les différents thèmes de la collection:

    Bleu pour e-ros & bagatelle : libertinage, jeux d´écriture ou érotisme léger...

    /> Vert pour e-ros épistolaire : lettres isolées ou récits par lettres.

    Rose pour e-ros D/s : domination, bondage...

    Violet pour e-ros & ceteri : sexualité plurielle et crudité des mots.

    Kaki pour e-ros graphique : récits illustrés.

    Jaune orangé pour e-ros & curiosa : anthologies thématiques illustrées.




  • Un équilibre psychique malmené, une phobie des araignées. L'origine sexuelle de ses troubles ne fait aucun doute. Elle intègre donc une clinique spécialisée pour une sexothérapie intensive.
    « Ces questions sont-elles en lien direct avec l'« origine sexuelle » de mon arachnophobie ? Je l'ai pensé. Mais peut-être n'est-ce pas le cas. J'ai peine à comprendre. »
    D'une candeur à toute épreuve, elle recevra avec émotion les traitements choisis, qu'il s'agisse d'un simple toucher, d'exhibition, de cunnilingus, de sodomie... Car les traitements vont crescendo. Que refuserait cette patiente modèle ?
    e-ros & ceteri, où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs et des smartphones, tablettes et autres liseuses.






    Nouvelle numérique, 47 pages, couverture en couleurs par Virgilles.



  • Quand Louise amorce, sur un site de rencontres, un dialogue avec Jean-Luc, elle est loin de se douter de la tournure que prendra sa vie sexuelle. Sa confiance en elle grandit et Louise s'abandonne à ses fantasmes et à ceux de son partenaire...

    « Il lui avait parlé de quelque chose, mais était-ce vraiment ce qu'il allait réaliser ce soir ? À l'imaginer, ses sens s'échauffèrent. »

    Isabelle Lorédan met en scène, dans ses nouvelles, des jeunes femmes que chacun pourrait croiser au détour d'une rue et qui pourtant, s'ouvrent à une sexualité dont elles découvrent de multiples arcanes. L'héroïne d'Un, deux, trois... Nous irons en croix s'initie à la soumission et à l'amour saphique tandis que Louise, dans la nouvelle Que la chair exulte !, affirme sa féminité et s'émancipe dans les bras de deux hommes.
    e-ros & ceteri, où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de votre ordinateur et de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.

    Nouvelle numérique, 38 pages, couverture en couleurs illustrée par Sandokan.

  • Pour les femmes et les hommes libres, la recherche consciente et joyeuse de la volupté donne du sens à l'existence.
    Après avoir partagé un hédonisme priapique, Laure dit à sa tendre amie et confidente : « Tu connais ton pouvoir sur moi ; tu sais combien je te chéris ; tu réunis aujourd'hui tous les sentiments de mon coeur. Je t'apporterai un bijou semblable à celui de Valsay, mais moins dangereux ; s'il n'est moins naturel... J'irai à mon tour essuyer tes pleurs. Oui, tendre amie, oublions l'univers, pour ne nous en tenir qu'à nous-mêmes. »
    Ce livre est un roman pédagogique à la manière d'Émile et un roman autobiographique à la manière de La Vie de mon père. Mirabeau dit avant Fourier que toutes les pratiques sexuelles sont possibles si elles s'accompagnent d'une bonne éducation et du bonheur d'aimer tendrement.
    L'oeuvre érotique de Mirabeau est empreinte d'une savoureuse atmosphère de libertinage, celui du XVIIIe siècle, époque où les esprits éclairés tenaient pour droit naturel et inaliénable la recherche du plaisir physique, au même titre que celui du bonheur ou de la liberté.
    Collection L'Enfer de la Bibliothèque nationale de France créée par J.-M. Lo Duca.
    Enfer : « Partie fermée d'une bibliothèque où l'on tient les livres licencieux, interdits au public. » (Larousse 1966)
    Roman numérique illustré, 156 pages, orné de 6 illustrations anonymes, couverture en couleurs. (Enfer de la BnF, cote n° 832)

  • Premiers frissons amoureux et premiers frissons de désir : cinq auteurs narrent dans une lettre à un amant les émois d'une narratrice... ou d'un narrateur.
    Avec nostalgie, humour et effets de surprise, réminiscences d'un amour de jeunesse ou écrits couchés sur le papier après avoir vécu l'immédiateté d'une rencontre, ces missives, gorgées d'émotion, mettent à l'honneur l'écriture épistolaire dans sa déclinaison érotique.
    Lettres à un premier amant contient les textes suivants :
    Mon si cher et si tendre amant de Dominique Lalouve,
    Mon cher amant d'Anne Bert,
    Cueillez dès aujourd'hui les chrysanthèmes de la vie de Ian Cecil,
    Pour A... d'Isabelle Lorédan
    et L'adieu de Piko.
    Collection e-ros épistolaire : Quand les mots du désir épousent la forme de la lettre...
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de votre ordinateur et de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.

    Nouvelles numériques, 46 pages, couverture en couleurs illustrée par Phanhoria.

  • Imaginez une île située quelque part en Méditerranée, entre Chypre et Rhodes, où règne une liberté sexuelle totale. Les habitants font l'amour selon leur envie, avec la personne de leur choix, sans que jamais leur décision ne pose le moindre problème aux conjoints des deux sexes. A partir d'un postulat simple, Claude Tille déroule une histoire pleine de charme, de malice et où l'érotisme est synonyme de joie de vivre. Rien de sombre dans ce récit, aucune introspection qui donne le vertige, nous y trouvons le bonheur simple des pratiques multiples offertes par le sexe.

  • Echangismes nous conte la vie amoureuse d'Alicia, une femme libre et libertine qui met un point d'honneur à exister au-delà des contraintes se moquant des diktats anachroniques et politiquement corrects qu'une société castratrice tente insidieusement de lui imposer. Au fil des rencontres inattendues, elle se découvre, se souvient, se dévoile et s'imagine. Que de délicieux moments vécus en sa compagnie!
    Après le succès de son précédent roman Confessions outrageuses, Arthur Flanagan va plus loin avec ce nouveau texte dans l'exploration de l'érotisme et de la sensualité portée par une écriture lumineuse et envoûtante.



  • « Cependant je vous offre une autre chance et j'attends de vous un texte qui soit plus croustillant que celui de la semaine dernière, qui m'a laissée sur ma faim. »
    Un spécialiste de Maupassant croise une jeune femme attirante. À défaut de la séduire lui-même, il use de sa plume et sert de nègre à un auteur sans talent avec lequel cette jeune femme a passé un contrat.
    Au-delà et en travers de ce fil conducteur, Jean Claude Thibaud entraîne, dans ce récit, le lecteur à écouter le souvenir d'amours passées, l'histoire de la séduction d'un jeune homme par une femme mûre, à lire aussi le pastiche d'un conte de Maupassant...
    Les anecdotes et les narrations se chevauchent dans cette nouvelle érotique à l'architecture élaborée.
    Référence y est aussi faite (autre chevauchement !) aux deux autres publications de l'auteur dans la collection eros : La Résidante du palais et L'Oiseau des pluies. Chevauchements peut néanmoins se lire de façon indépendante.
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs, des smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Nouvelle numérique, 73 pages, couverture en couleurs par Gier.

  • « Je m'efforce d'occulter les images traumatisantes que je viens de voir par accident dans le viseur de la longue-vue... »
    Un télescope pointé sur l'appartement partagé par son ex et l'aguichante jeune femme qui a pris sa place, Marianne observe les ébats du couple.
    Un voyeurisme morbide qui touche sa santé nerveuse déjà fragilisée. La tension monte...
    Fenêtre sur couple est un récit acéré à l'érotisme très sombre, cet érotisme dont Guillaume Perrotte s'est fait une spécialité dans ses romans comme Un amour trop mortel ou Proposition perverse.
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs, smartphones, tablettes et autres liseuses.

    Nouvelle numérique, 48 pages, couverture en couleurs par Sandokan.

  • Louis Perceau, célèbre bibliographe de littérature érotique, on connaît le célébrissime L'enfer de la Bibliothèque Nationale avec Guillaume Apollinaire et Fleuret , a également commis quelques ouvrages savoureux dont ce recueil de poésie consacré à l'urolagnie féminine, une plaquette imprimée en 1934 par l'imprimeur Maurice Duflou à Paris (un exemplaire de cette plaquette a été adjugé en 2007 à Drouot pour la somme de 500 euros).


    La plupart des exemplaires de cette plaquette, ont été vendus au cours des soirées du Lapin Agile, à Montmartre, où Perceau, allait une fois au deux par semaine réciter ses « Pisseuses ».


    Poème numérique, 20 pages, couverture en deux couleurs.


  • Véritable apologie du plaisir, « c'est le procès du père Girard et de sa pénitente la belle Cadière, qui a servi de cadre à cet ouvrage, et les noms des deux personnages sont ici anagrammatisés en Dirrag et Eradice » cite Apollinaire dans son Enfer de la Bibliothèque Nationale.
    En effet ce roman est inspiré d'un fait divers scandaleux, ce fut l'affaire de Jean-Baptiste Girard, jésuite qui séduisit en 1730 une jeune carmélite âgée de 17 ans Catherine de Cadière alors qu'il était recteur du Séminaire royal des aumôniers de la marine à Toulon et son confesseur.
    Alexandrian dévoile les anagrammes de ce roman à clés : « Thérèse, fille d'un bourgeois de Vencerop (Provence), est mise au couvent de Volnot (Toulon). Elle se lie avec Éradice (Cadière) et assiste en cachette aux leçons de piété que lui donne le père Dirrag (Girard). » « Oubliez et laissez-vous faire » lui dit-il en glissant entre ses cuisses « le cordon de Saint-François, qui par son intromission, doit chasser tout ce qui reste d'impur dans le corps de sa pénitente ». Son éducation terminée, dans la seconde partie du texte, Thérèse s'installe à Paris où elle ne connaît personne. Mais, bientôt, elle va se lier d'amitié avec sa voisine Madame de Bois-Laurier qui lui racontera sa vie galante. Enfin dans la troisième et dernière partie du roman, Thérèse rencontre à l'Opéra un comte, honnête homme, qui la conduira dans son château en promettant de respecter ses désirs et ses aversions. Véritable traité d'onanisme, ce récit s'achèvera cependant sur un coïtus interruptus - Thérèse abhorre la grossesse ! - sachant que « les femmes n'ont que trois choses à redouter : la peur du diable, la réputation et la grossesse »
    Cet ouvrage publié pour la première fois en 1748, anonymement, fut tout d'abord attribué à son éditeur François-Xavier d'Arles de Montigny, détenu huit mois à la Bastille pour la publication de Thérèse qui heureux de cette paternité ne la dénia point. Apollinaire, dans son Enfer de la Bibliothèque Nationale indique que Thérèse fut aussi attribué à Diderot, hypothèse qu'aborde également Jacques Duprilot dans sa préface à l'édition de 1980, hypothèse purement fantaisiste ! Sade est formel, il affirme par la voix de Juliette qui dresse l'inventaire d'une bibliothèque libertine dans son Histoire : « Thérèse Philosophe, ouvrage charmant du marquis d'Argens, le seul qui ait montré le but... l'unique qui ait agréablement lié la luxure et l'impiété et qui donnera enfin l'idée d'un livre immoral ».
    Un des ouvrages les plus réédités au 18e siècle, de 1748 à la révolution française, on recense déjà près d'une trentaine d'édition.
    Collection l'Enfer de la Bibliothèque Nationale de France. (Enfer de la BNF, cote n°402)

    Roman illustré numérique (eBook à télécharger), 87 pages, orné de 16 illustrations en couleurs et 20 illustrations en noir et blanc, couverture en couleurs.



  • Les récits de la Sexagésime imitent la gaillardise et la grivoiserie des textes médiévaux. Vifs, enjoués, mais d'une moralité douteuse, ils relatent des amours adultères et des tromperies en tous genres, dont l'issue est souvent cruelle.
    Ce troisième et dernier opus, qui peut se lire indépendamment des deux premiers, comprend les textes suivants :
    Le Marchand, sa femme et la sorcière : Une épouse hors de tout soupçon d'infidélité réussit des transactions commerciales pour le compte de son mari, en étant secondée par une laide sorcière.
    Les Douze Paniers : Une femme, faussement malade, dissimule de jeunes gens dans les paniers placés dans sa chambre.
    Le Tiramisu : L'origine grivoise du terme « tiramisu » ne fait aucun doute, d'après ce récit...
    La Véritable Histoire de la Tour de Nesle : Gare aux hommes qui se trouveraient dans la tour où sont enfermées les épouses répudiées, Blanche et Marguerite de Bourgogne.
    Ian Cecil est l'auteur de plusieurs pastiches, comme L'Impératrice, roman chinois, et bien sûr, Sexagésime, calqué sur les fabliaux médiévaux. Il écrit parallèlement des nouvelles ancrées dans l'époque contemporaine qui explorent des thèmes comme la suppression d'inhibitions ou la soumission totale.
    La Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection qui se veut dynamique : des textes inédits, courts adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs
    Nouvelles numériques, 68 pages, couverture en couleurs illustrée par Jérémy Kartner.

  • Écrit par John Cleland vers 1745 lors de son incarcération pour dettes, Fanny Hill est sans doute le roman érotique anglais le plus célèbre du monde.
    Fanny envoie à une mystérieuse amie deux longues lettres dans lesquelles elle s'excuse de décrire « le tourbillon des plaisirs » qu'elle décrit dans tous leurs détails les plus scabreux, depuis les premières expériences lesbiennes jusqu'à la vente de son pucelage en passant par le grand amour, les amours moins grandes et les « parties » le long de la Tamise.
    La première lettre de Fanny nous a initiés à l'histoire de ses aventures galantes, après un premier amour tourné court. C'est « seule, dans cette grande ville, pour m'y noyer ou surnager » - confie-t-elle dans sa seconde lettre - qu'elle aborde la dernière partie de son aventure. Seule ? en réalité trois jeunes beautés partagent sa nouvelle vie et les agréments d'un libertinage savant, le grand amour ne viendra que plus tard, et uniquement pour l'heureuse Fanny. En effet, l'histoire de Fanny Hill se termine bien, elle retrouve son premier amour, le jeune Charles qui l'épouse et ils vont goûter, tous deux, les délices de l'amour conjugal.
    Collection L'enfer de la Bibliothèque nationale de France. ,(Enfer de la BNF, cote n° 104).

    Roman numérique illustré, 87 pages, orné de 8 sanguines anonymes, couverture en couleurs de Georges Lévis.

  • « Rappelons-le : vers la fin du XIIe siècle, chaque année, lors de la Sexagésime - le deuxième dimanche avant le premier dimanche de carême, lequel est environ le soixantième jour avant Pâques -, les membres d'un groupe fondé par d'anciens goliards se réunissaient dans un château du sud de la France, où ils se racontaient mille histoires scabreuses et licencieuses condamnées par l'Église. Toutes devaient être rigoureusement exactes. C'était leur manière de fêter la Sexagésime. »
    Pastiches d'oeuvres médiévales, ces récits, à la façon de fabliaux, mettent en scène les figures de la femme rouée, du mari cocu, de la servante complice... Le Moyen Âge n'aura jamais semblé si plaisant, farceur, leste et joyeux.
    Sexagésime contient :
    - Une introduction,
    - Les Parloirs, le cylindre et la roue, ou L'Art de jouir en bouche au Moyen Âge :
    Une jeune épouse est délaissée par son mari. Heureusement, sa servante, fieffée coquine, l'initie à de nombreux jeux conformes à l'amour courtois...
    - Le Fouloir et la belle-mère :
    Un benêt foule le raisin avec les filles du village. Il arrivera des malheurs, c'est certain, proclame une vieille femme qui s'est entiché des éloquents attributs du jeune homme. La solution ? Le marier avec sa propre fille...
    - Chroniques vénitiennes 1, Le Club des chattes :
    Le Carnaval de Venise est l'occasion de débordements dans le quartier où vivent les veuves ou, du moins, de femmes censées l'être...
    - Chroniques vénitiennes 2, La Boîte magique :
    L'invention de certains sextoys pourrait fort provenir d'une auberge...
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de votre ordinateur et de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.

    Récits numériques, 53 pages, couverture en couleurs illustrée par Jérémy Kartner.



  • « Est-ce que vous pouvez imaginer, vous, monsieur, qui me paraissez être ce que vous êtes réellement, j'en ai la certitude, un homme correct, un gentleman, est-ce que vous pouvez imaginer ce que c'est pour une femme qui n'a jamais connu d'homme que d'être traitée comme une esclave, blessée dans sa chair de telle sorte que le matin, vous avez l'impression d'avoir été victime d'une agression ? »
    Dans un train de nuit, un homme se retrouve seul dans un compartiment avec une femme d'origine pakistanaise. Au cours de la conversation, elle lui raconte qu'elle rejoint son mari, un être brutal auquel sa famille l'a unie sans son consentement et qui se contente de la posséder en faisant fi de son propre plaisir. Mise en confiance par la politesse et les attentions délicates de son compagnon de voyage, elle sollicite de sa part des caresses intimes.
    L'étrange rencontre de ces deux êtres donne lieu à une scène érotique toute en retenue. Ce voyage en train est finalement initiatique à plusieurs égards.
    Alain Giraudo est l'auteur de deux autres contes dits « de l'Éros triste », Palingénésie et De l'amertume d'un moyen sûr, où l'amour et la sexualité entre deux êtres trouvent un difficile accomplissement.
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs, smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Nouvelle numérique, 45 pages, couverture illustrée en couleurs par Gier.

  • « Tout a probablement commencé lorsqu'elle s'est mise à parler lors de nos étreintes. Pas seulement à parler, mais à raconter ce qu'elle imaginait, s'enhardissant chaque jour davantage :
    - Tu m'imagines, nue sous mes vêtements, alors que nous nous promenons sur la jetée ? Une bourrasque soulèverait insidieusement ma robe, dévoilant un instant ma nudité à cet homme accoudé au parapet. »
    La narration des fantasmes d'Élodie l'excite à un point tel qu'il imagine des scénarios où, peu à peu, elle se laisserait regarder et toucher par autrui, où elle prendrait l'initiative d'ébats qu'il contemplerait. La crudité de la réalité remplace un jour la fiction...
    Collection e-ros & ceteri, où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle...
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de votre ordinateur, de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Nouvelle numérique , 29 pages, couverture en couleurs illustrée par Jérémy Kartner.

  • À l'estaminet



    « Si l'Estaminet n'était pas une maison close, si le patron n'était pas un maquereau, à la tête d'un petit trafic rentable pour son établissement, qu'en était-il ? »
    L'Estaminet, ce bar-hôtel qui s'anime curieusement en soirée, est-il une maison de passe ? Envoyée avec un jeune collègue mener une enquête discrète sur place, la narratrice se fond dans le décor, que ce soit par les vêtements qu'elle porte, par son attitude ou par son langage... Bien davantage que l'enquête ne l'exige lorsqu'elle prend part aux activités sexuelles de la clientèle.
    À l'Estaminet, Enquête sexuelle est une aventure pornographique qui joue avec les clichés des films du genre : scènes de sexe en continu pour une narratrice jamais rassasiée.
    ChocolatCannelle est blogueuse et directrice de la collection e-ros.
    Collection e-ros & ceteri, où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette nouvelle collection qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs, smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Nouvelle numérique, 33 pages, illustration de couverture par Marina.




  • « Un peu refroidi par cette indifférence ennuyée, je n'en continuai pas moins à me démener tel un petit satyre chevauchant une bergère ; néanmoins je sentais la sueur perler à mon front et surtout, mon engin perdre peu à peu de sa nerveuse texture. »
    Un homme affublé d'un petit pénis conte ses aventures et mésaventures, de l'enfance à l'âge adulte. Bien sûr, il réussit à profiter de quelques aubaines, puis parvient à épouser la femme qu'il aime... Cependant celle-ci se met à manifester son absence de satisfaction. Qu'imaginer pour la contenter lorsque son sexe n'y parvient plus ?
    Deuxième volet des Contes de l'Éros triste, De l'amertume d'un moyen sûr narre les déconvenues d'un homme dans sa vie sexuelle et amoureuse.
    Alain Giraudo est l'auteur de nombreux contes dits « de l'Éros triste », où l'amour et la sexualité entre deux êtres trouvent un difficile accomplissement.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette nouvelle collection qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs, smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Nouvelle numérique, 49 pages, couverture illustrée en couleurs par Virgilles.


  • Ce fameux roman en images Idylle printanière est un recueil de dessins érotiques. Traitée avec finesse, élégance et audace, cette « Idylle » n'est autre que la rencontre passionnée d'un couple élégant qui commence dans le métro, se poursuit sur la banquette arrière d'un taxi G7 de Montparnasse à Pigalle dans le Paris d'Anaïs Nin et d'Henri Miller, pour s'épanouir derrière les rideaux tirés d'une chambre d'hôtel.
    Cet album contient un frontispice et trente lithographies rehaussées aux crayons de couleur attribués à Rojan.
    Les planches sont anonymes mais les experts s'accordent à attribuer la paternité des dessins à l'illustrateur Rojan pseudonyme de Feodor Rojankovski (1891-1970), né en Russie, émigré à Paris à la suite de la Révolution d'octobre 1917, mort aux Etats-Unis et célèbre pour ses illustrations dans un tout autre domaine que l'érotisme, puisqu'il dessina les albums du Père Castor.
    Pendant sa période parisienne, il a commis de nombreux dessins érotiques qui illustrèrent notamment les poésies de Radiguet Vers Libres et des ouvrages de Pierre Louÿs.
    L'édition que nous vous proposons est la reproduction en fac-similé de l'édition originale qui a paru en 1933 à Paris clandestinement chez Henri Pasquinelli, les lithographies rehaussées aux crayons de couleur ont été tirées sur presse à bras et montées sous passe-partout. Tirage sur vergé teinté d'Arches, limité à 516 exemplaires, tous hors commerce.
    Album de dessins numérique, (eBook à télécharger), 46 pages, orné de 30 illustrations et un frontispice en couleurs de Rojan, couverture en couleurs.

  • Les chansons paillardes narrent des actes sexuels pratiqués à la hussarde, où la jeune femme n'est pas toujours pleinement consentante. Et s'il en était autrement ? Si le point de vue changeait, embrasant l'héroïne de la chanson, la rêvant libre et portée par le plaisir ? Vous ne chanterez certainement plus « Jeanneton prend sa faucille » de la même façon après la lecture de ce conte grivois...
    Flo aime écrire sans dévoiler qui elle est. Son récit Cours particulier figure dans le recueil collectif eXercices stylistiQues publié dans la même collection.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Une nouvelle collection, e-ros, dirigée par ChocolatCannelle, qui va se décliner à l'envi au fil des publications : des écrits courts, érotiques et numériques !
    Ouvrez dès à présent les premières pages d'e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes.
    Collection e-ros & bagatelle

    Roman numérique, 38 pages, couverture en couleurs illustrée par Jérémy Kartner.


  • Il n'est pas commun d'abriter en son palais un appendice qui bande et se rétracte comme son jumeau. Cette particularité fait le malheur d'un homme, forestier, qui vit à l'écart de ses semblables jusqu'au jour où...
    « Comme vous le savez maintenant, Docteur, ce n'est pas la baise qui m'intéresse, c'est l'amour. C'est pourquoi vous allez couper cet horrible membre qui a ruiné ma vie. »
    La Résidante du palais est un écrit érotique cocasse produit par la plume agile de Jean Claude Thibaud, passionné de musique classique, auteur de nouvelles et de pièces de théâtre, qui a obtenu le premier prix Jules Laforgue dans la section conte & récit avec son texte Omayra.
    e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de votre ordinateur et de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.


    Nouvelle numérique (eBook à télécharger), 40 pages, couverture en couleurs illustrée par Clem'.




  • « Si elle poussait l'audace jusqu'à se représenter son amant nu et en érection, le film de leurs ébats virtuels ne lui montrait jamais que des scènes fortement édulcorées où leurs deux corps s'enlaçaient avec douceur, sans rage ni frénésie, sans passion non plus. »
    Sirvat, jolie Marseillaise des quartiers nord, est une jeune femme ambitieuse : elle hait la pauvreté et sait mettre à profit ses charmes pour épouser Claude, client du salon de coiffure dans lequel elle travaille, fonctionnaire fortuné qui a le double de son âge. Le couple est dépareillé et devrait donc battre rapidement de l'aile...
    Alain Giraudo est l'auteur de nombreux contes dits de l'Éros triste, où l'amour et la sexualité entre deux êtres trouvent un difficile accomplissement. La narration n'est pourtant pas triste, loin s'en faut...
    Palingénésie est le premier conte d'une série à découvrir prochainement.
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs, smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Nouvelle numérique, 53 pages, couverture illustrée par Sandokan.


  • « Jamais un homme ne devrait surveiller sa femme de trop près ; toujours il devrait la laisser libre et ne pas tirer trop sur la bride, de peur d'être pris à son propre piège. »
    Femmes rouées, maris cocus, à moins que ce ne soit l'inverse...
    Dans ce deuxième opus de Sexagésime, les ruses s'enchaînent pour prendre en flagrant délit le mari volage ou la femme infidèle, pour se jouer d'un conjoint et voir l'amant en toute impunité ou pour satisfaire des penchants les plus débridés. De personnage en personnage, de récit en récit, Sexagésime 2 invite les cocus à la danse dans un Moyen-Âge paillard et joyeux.
    L'auteur, Ian Cecil, poursuit avec cette Sarabande des cocus un jeu d'écriture autour de la farce médiévale dans une version peut-être encore plus leste que le premier tome.

    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de votre ordinateur et de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Nouvelle numérique, 77 pages, couverture en couleurs par Jérémy Kartner.

  • Le livre majeur de la littérature érotique allemande, les Mémoires d'une Chanteuse allemande, a été attribué à une célèbre cantatrice du XIXe siècle, Wilhelmine Schroeder-Devrient, qui défraya la chronique par ses moeurs dissolues et ses très nombreux amants et amantes. Dans sa version originale, ce roman épistolaire en deux volumes fut publié pour la première partie en 1868, huit ans après la mort de la chanteuse lyrique, et pour la seconde partie en 1875. Guillaume Apollinaire découvrit ces deux ouvrages lors d'un voyage à Strasbourg et fut si enthousiasmé par sa lecture qu'il décida de traduire ? avec l'aide de Blaise Cendrars ? et d'éditer le texte, en 1913. Tandis que dans ses premières lettres, la narratrice conte son éducation sexuelle, elle relate ici ses expériences de femme. Tout y est, dans un crescendo déchaîné prenant pour cadre les plus grandes capitales d'Europe. Un chef-d?oeuvre de la littérature érotique.

empty