Association d'économie financière

  • Le blocage de la croissance trouve, pour partie, son origine dans de mauvaises articulations entre les offres et les demandes de capitaux aux plans national et international. Pour les auteurs de ce numéro, la situation nécessite notamment une recomposition des systèmes financiers dont le rôle central consiste précisément à rendre compatibles ces offres et ces demandes. Après un entretien avec François Villeroy de Galhau, la première partie du numéro évoque la capacité du système financier à canaliser l'épargne vers les investissements, avec un éclairage particulier sur les entreprises innovantes. La deuxième partie réunit trois éclairages sur l'évolution du système financier international suite à la crise des années 2000. La troisième partie et la quatrième partie sont consacrées à l'équilibre entre intermédiation et marchés et aux limites d'une extension des financements de marchés. Une autre solution pourrait venir de nouvelles formes d'intermédiation, objets d'étude de la dernière partie. Un article de recension complète l'étude des systèmes financiers, et, en plus du thème principal, la revue contient une chronique d'histoire financière proposant une analyse de la crise de 2008 s'appuyant sur les enseignements de la panique de 1907 ainsi qu'un article portant sur le bitcoin et les opportunités de la blockchain.

  • Les différents « événements démographiques » (allongement de la durée de vie, arrivée d'un enfant, migration...) ont des effets très importants sur les décisions financières. Plus globalement, les évolutions démographiques influencent les grands équilibres économiques et financiers, nationaux et internationaux. C'est pourquoi un champ de recherche s'est développé sur les interactions entre démographie et finance. La Revue d'économie financière en propose dans ce numéro un état de l'art et identifie quelques pistes de recherches intéressantes sur ce thème peu traité. Après avoir présenté les grandes forces démographiques à l'oeuvre, la revue traite des principaux enjeux économiques et financiers auxquels sont ou seront rapidement confrontés la plupart des pays développés et en développement. Une dernière partie traite plus spécifiquement des inégalités patrimoniales et de revenus résultant de ces grandes tendances et propose aussi une analyse de la situation financière des personnes migrantes et de son impact. En plus de ce thème principal, la revue contient une chronique d'histoire financière consacrée au premier business model de la Banque de France et deux autres articles, l'un portant sur le crowdfunding, l'autre analysant les mécanismes économiques et financiers associés à la couverture dépendance.

  • En mars 2016, la Banque centrale européenne (BCE) a abaissé son taux directeur à zéro. Cette mesure est tout à fait inhabituelle mais, depuis la crise de 2008, les difficultés sont telles dans de nombreux pays, notamment dans la zone euro, que de nouvelles mesures devaient être prises. Ainsi les banques centrales, ...

empty