• Claire, fille de paysans du Cantal, est née dans un monde qui disparaît. Son père le dit et le répète depuis son enfance : ils sont les derniers. Très tôt, elle comprend que le salut viendra des études et des livres et s'engage dans ce travail avec énergie et acharnement. Elle doit être la meilleure. Grâce à la bourse obtenue, elle monte à Paris, étudie en Sorbonne et découvre un univers inconnu. Elle n'oubliera rien du pays premier, et apprendra la ville où elle fera sa vie. Les Pays raconte ces années de passage.

  • L'Enjomineur T.3 ; 1794

    Pierre Bordage

    Prisonnier dans la cage d´or de Mithra, égaré dans le labyrinthe de l´haoma, l´élixir de la mémoire et de l´immortalité, fasciné par les yeux jaunes du Père des Pères sous la cagoule, Émile ne sait plus : est-il bien l´enfant d´une fée ? Est-il l´Atar de la fin des temps, le roi des rois dont l´avènement approche, puisque Terreur et Révolution ne sont qu´une étape d´un projet séculaire ? Que reste-t-il alors des filles des eaux et de la mission à lui confiée par Mélusine ? « L´esprit du mal change en haine la souffrance des hommes, il les dresse les uns contre les autres. » Dans l´Ouest la guerre civile fait rage. Tantôt Bleu, tantôt combattant de l´armée catholique et royale, Cornuaud, lui, traverse à grands pas fougueux la Vendée en flammes, toujours possédé par la sorcière africaine, et regagne Nantes où Carrier fait de la Loire la « baignoire nationale » de la répression. Pierre Bordage clôt ici magistralement sa fantasy des années noires de la Révolution, dans le feu et le sang. Mais aussi « dans les chemins creux étroits veillés par les genêts touffus », dans « ce pays obscur et grave de son enfance ». En fin de compte, l´enjomineur est ce pays.

  • L'Enjomineur T.2 ; 1793

    Pierre Bordage

    « L'esprit du mal s'est levé sur la terre. Je suis venue te confier la dague façonnée par les hommes des temps oubliés. Elle seule a le pouvoir de le tuer. » Ainsi lui disait la fée Mélusine, surgie des eaux dans un étier des marais de Vendée. Mais Émile a failli, il erre, misérable, dans le bocage. Et l'histoire avance à grands pas... Janvier 1793. La Convention s'apprête à condamner Louis Capet, ci-devant roi de France. À Paris, les passions se déchaînent; montagnards et girondins s'affrontent ; L'ennemi est aux frontières. En Vendée, dans l'Ouest, la révolte gronde. Toujours possédé par la sorcière africaine, Cornuaud, lui, croupit dans la prison de la Conciergerie. Jusqu'au jour où la libération lui est offerte en échange d'un emploi d'espion. Ainsi se mêlent, dans l'ècheveau des forces qui pétrissent la Révolution, l'histoire et la fantasy la plus noire. Car la terreur qui point n'est-elle pas le fruit d'une conspiration tramée dans le ventre ténébreux de la capitale par le Père des Pères, le mystérieux grand prêtre de Mithra... s'il est cet esprit du mal que le monde invisible a chargé Émile de combattre ?

  • L'Enjomineur T.1 ; 1792

    Pierre Bordage

    « Ta qu'as appris à lire, Milo, te pourrais trouver bérède meu qu'un failli travail de commis. » Emile ne l'entend pas ainsi ; lui qu'on dit l'enfant d'une fée, élevé par un prêtre ouvert aux idées nouvelles, s'engage comme saisonnier dans une ferme de la plaine de Luçon. Nous sommes en 1792. Dans le bocage vendéen ulcéré par la Constitution civile du clergé, agité par une aristocratie crispée sur ses privilèges, la révolte couve... Cornuaud, lui, rentre au pays. Deux ans qu'il s'est embarqué sur un négrier. La Guinée, le Bénin, puis Saint-Domingue. Retour à « la Fosse » auprès d'une pègre nantaise qui s'investit désormais dans le club révolutionnaire Saint-Vincent. Les temps ont changé. Lui aussi, d'ailleurs. Une sorcière vaudoun l'a enjominé pour avoir violé une captive africaine... À Paris, la rue est en ébullition. Mais derrière les affrontements oeuvre une société secrète, la secte de Mithra, dont les maîtres demeurent dans l'ombre. La trilogie de L'enjomineur s'inscrit entre Paris, Nantes et la Vendée, de 1792 à 1794. Au roman historique se mêle la fantasy, à l'engrenage des événements la quête et le combat contre les forces du mal.

  • Le livre Raymond Queneau regardait Rue des Maléfices comme le plus grand livre jamais écrit sur Paris ; un livre qui l´empêchait même de dormir tant les histoires «vraies» que Jacques Yonnet raconte ne sont pas de tout repos. Fin connaisseur des venelles sombres et des garnis de la rive gauche, ce dernier parle du quotidien des artisans, voyous et gouailleuses de cette vieille capitale qui est « comme une mare, avec ses couleurs, ses reflets, ses fraîcheurs et sa bourbe, ses bouillonnement, ses maléfices, sa vie latente ».


    À la manière d´un Cendrars, Jacques Yonnet évoque, par les faits divers et les drames, le quotidien de ce monde aujourd´hui disparu : Paris mystérieux où la Bièvre se jetait encore à ciel ouvert dans les marais de la Seine...

    L'auteur Né en juin 1915, Jacques Yonnet fut poète, parolier, dessinateur, peintre, sculpteur et auteur de Rue des Maléfices, chronique secrète d´une ville, initialement paru en 1954 aux Éditions Denoël sous le titre Enchantements sur Paris. Ces chroniques, considérées comme l´un des meilleurs livres écrits sur Paris et ses habitants sous l´Occupation, ont été saluées par Raymond Queneau, Jacques Audiberti, Jacques Prévert et Claude Seignolle. Très actif au sein de la Résistance parisienne, Jacques Yonnet fut également celui qui, par la publication en septembre 1944 d´un article intitulé « Petiot, soldat du Reich », provoqua l´arrestation du tristement célèbre docteur Petiot, auteur de plus de soixante meurtres et qui se cachait au sein même de la Résistance française sous le nom de « Valéry ». Jacques Yonnet, devenu par la suite chroniqueur gastronomique, est mort le 16 août 1974.

  • Paris, 1889. Un monde en transition, où les fiacres côtoient les tours vertigineuses des usines. Une ville brumeuse envahie par les aéroscaphes, d´étranges machines volantes qui quadrillent le ciel, et des nuées d´automates cuivrés au service des hommes...
    C´est dans cet univers révolutionné par l´usage de l´éther, la fameuse substance verte aux propriétés miraculeuses, que la jeune comédienne Margaret Saunders doit résoudre le mystère de la mort de sa meilleure amie, tombée d´un aérocar en plein vol. Sur la piste d´un créateur de robots dément, Margo, secondée par Théo, médecin dans un asile d´aliénés, va découvrir au péril de sa vie les dangers cachés de l´envoûtante vapeur...
      « Écrit par deux auteurs débordant de talent, ce roman jubilatoire est une grande bouffée de folie littéraire. » Fnac.com « Une ambiance de mystère quasi londonienne, une intrigue digne des meilleurs romans policiers, un rythme soutenu : bref, un petit bijou du genre. À lire d´urgence. » Chroniques de l´Imaginaire « Un formidable plaisir de lecture, un roman d´aventure dérangé et passionnant. » Bifrost

  • Mon nom est Temple Sacré de l´Aube Radieuse, mais vous pouvez m´appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m´oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
      Paris, 2063. Un demi-siècle après la « Grande Terreur primitive » qui a bouleversé les fondements de la société (pour le meilleur plutôt que le pire), voici le premier des FUTURS MYSTÈRES DE PARIS. Où l'on enquête sur le meurtre en chambre close d'un physicien.

  • « Paris est la seule ville qui soit aussi un monde », disait Charles Quint.

    Paris a en effet toujours représenté une sorte d´Amérique. Des romanciers nombreux y résidèrent ; encore plus quittèrent leur province ou pays d´origine pour s´y installer, le temps d´une halte ou toute une vie.
    Ces écrivains ont noté leurs impressions ou traduit leurs sentiments dans des récits personnels ou dans des romans. Nous les avons suivis, eux, mais aussi leurs créatures que l´on observe cheminant dans les squares, les allées des Champs-Élysées ou du Palais-Royal, évoluant dans les hôtels bourgeois du faubourg Saint-Honoré et à Saint-Germain-des-Prés, trottant sur les Grands Boulevards.

    Cette visite du Paris des écrivains nous révèle des joyaux.


    Jean Le Nouvel est un Parisien amoureux de sa ville et baigné de littérature. Il a arpenté Paris durant quinze ans, revenant de ses balades ébloui de choses vues. Écrivain exquis, il les a associées, à l´aide de sa riche bibliothèque personnelle, à ce qu´en avaient dit ou conté les écrivains.

  • Mon nom est Temple Sacré de l´Aube Radieuse, mais vous pouvez m´appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m´oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
    Paris, 2064. Odon, le maître de la manipulation mentale, s'est évadé. L'inspecteur Trovallec réclame l'aide de Tem, que la chasse au barbu n'inspire guère. Mais qui change d'avis devant le sanglant avertissement à son intention sur les lieux d'un massacre.
    Odon est-il vraiment l'auteur de cette mise en scène ? Ou bien Celui-qui-voit-dans-les-ténèbres s'apprête-t-il à frapper le privé transparent ? Comment élucider la nébuleuse des conspirations dans l'ombre de la Nakimeraï, ses liens avec Dragon Rouge, la psychosphère, les intermèdes érotiques d'une série télévisée et le sport interplanétaire en vogue, le Weltraumball ? Un sérieux ménage s'impose.

  • Mon nom est Temple Sacré de l´Aube Radieuse, mais vous pouvez m´appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m´oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
      Paris, 2064. Comment les données sur Elvis Presley se sont-elles effacées du wèbe ?
    Nous avons tous des trous de mémoire. Celui de Pépin de Pomme a englouti toute son existence d'avant la Terreur. Pour ne rien arranger, les neurones du bonhomme seraient « un peu trop bien triés », et un petit dragon vert lui pissait sur le pied quand il a pris conscience de son amnésie.
    En quête de l'identité de cet étrange client, Tem va de découverte en étonnement, croisant des personnages improbables et décalés, mais c'est Gloria, sa fidèle aya, qui lui réserve la plus grande surprise.

  • Mon nom est Temple Sacré de l´Aube Radieuse, mais vous pouvez m´appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m´oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
      Paris, 2063. L'homme au chapeau vert fluo enquête sur la disparition d'une jeune fille enrôlée dans la secte des « copistes ». Avec l'aide inestimable de Gloria, l'intelligence artificielle anarchiste, fondatrice du Collectif Louise Michel pour la libération des citoyens virtuels.

  • Mon nom est Temple Sacré de l´Aube Radieuse, mais vous pouvez m´appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m´oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
      Paris, 2063. Harcelé par l´antipathique inspecteur Trovallec dit « le Dénébien », c´est pour se disculper d´une accusation de meurtre que doit enquêter cette fois Temple Sacré de l´Aube Radieuse, le détective millénariste au chapeau vert fluo.
    Où l'on pénètre la complexité de la psychosphère et où la Grande Terreur de 2013 apparaît sous un éclairage nouveau. Où se profile aussi l'ombre menaçante de Dragon Rouge, un archétype « fondamentalement archaïque ». L'enjeu ? Rien moins que le destin éthique de l'humanité.
    La richesse et l'originalité de ce roman lui ont valu une moisson de prix littéraires.

  • Mon nom est Temple Sacré de l´Aube Radieuse, mais vous pouvez m´appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m´oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
      2064. Pour enquêter sur l´identité du père de son ami Ramirez, Temple Sacré de l´Aube Radieuse (appelez-le Tem), le détective au Talent de transparence, quitte la capitale et s´aventure dans la banlieue du Plessis-Robinson.
    Piégé dans une ville fantôme, assailli par une coalition criminelle d'archétypes et de démons surgis d'une faille qui menace la « réalité consensuelle », Tem attend le secours de ses amis, dont l'aya Peggy Sue, fille de la libertaire et regrettée Gloria.
    24 heures d'aventures fantastiques sous le regard bienveillant de la mystérieuse Babaluma.

  • Mon nom est Temple Sacré de l´Aube Radieuse, mais vous pouvez m´appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m´oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
      Entre les deux tours d'une législative, les électeurs se sont désinscrits par milliers dans une circonscription des Hauts-de-Seine. Manipulation ? Prise de conscience collective ? Intervention d'un fascinateur ? À la requête de l'étrange Gorgone Maupaçant (avec une cédille), Tem affronte le mystère des électeurs volatils.

  • Cette fois, ce n'est pas sur la piste d'un meurtrier que Tem se lance, mais sur celle d'un roman de science-fiction écrit par son grand-père, qui a été volé dans la bibliothèque d'une fondation. Roman dont il ne tarde pas à découvrir que tous les exemplaires semblent avoir disparu, peut-être volés par une créature qui ressemble de façon troublante à un personnage de dessin animé.
      La barbe du prophète se passe en même temps que Tøøns.
    Et personne n´est venu éclaircit la guerre du Turkestan - la dernière guerre - et pourquoi elle a fait « flop ». Il y est spécifié que Gloria est morte.
    L´esprit de la Commune, c´est la « dernière blague de Gloria » après sa « mort » à la fin de Tøøns (réapparaît dans Mine de rien).

  • Aujourd'hui, que connaît-on de la diversité et de la richesse floristique de la région francilienne ? Cent ans après le Vade-mecum d'H-E Jeanpert, Philippe Jauzein et Olivier Nawrot proposent la Flore d'Ile-de-France, qui vient combler l'absence d'une information scientifique fiable sur la flore régionale.
    Au terme de cinquante ans cumulés d'herborisation, les deux auteurs ont entrepris un travail minutieux pour vérifier les herbiers, dépouiller l'importante bibliographie et valider la quantité colossale des données collectées. Ils présentent aujourd'hui, en deux tomes, une somme scientifique sans équivalent. Quels sont les principaux atouts de ce premier tome ? Plus de 1 600 espèces et sous-espèces illustrées et dotées de statuts (espèces indigènes, introduites, rares ou vulnérables) - c'est la première liste précise des statuts de tous les taxons d'Ile-de-France.
    Une nomenclature actualisée complète et une taxonomie pointue intégrant les dernières publications du groupe de travail référent mondial APG III (Angiosperm Phylogeny Group, version trois). Pour la première fois, une iconographie exhaustive de toutes les espèces, véritable outil supplétif pour la détermination. Plus de 1 500 cartes de répartition commentées. Environ 30 espèces nouvelles (jamais signalées historiquement).
    Près de 20 espèces considérées comme disparues, redécouvertes dans la région ! Le tout est mis en perspective dans une étude biogéographique autour d'une trentaine de petites régions écologiques. Le deuxième tome donnera des clefs de détermination originales. Flore de référence pour l'Ile-de-France, cet ouvrage complet, de haut niveau scientifique et amplement illustré, comblera un large public, du botaniste confirmé au passionné de nature.

  • L'Inde, puissance émergeante du monde actuel, fascine et séduit. Pour mieux la comprendre, ce guide propose une synthèse originale de l'histoire et de la civilisation du pays. Pour chaque période, il dégage : les événements politiques, les caractéristiques religieuses, les grands aspects de la vie économique et sociale et les principales réalisations culturelles. Pédagogique, clair et vivant, il constitue un outil pratique de découverte, pour s'instruire, rêver au voyage.

  • Une armée française mal préparée, mal équipée, mal commandée, démoralisée est mise en déroute par l´envahisseur prussien, dès le début de la déclaration de guerre, le 19 juillet 1870. Battus à Sedan puis à Metz, les Français sont assiégés à Paris jusqu´à l´armistice de Versailles, le 28 janvier 1871. Le peuple de Paris refuse pour sa part la capitulation de la majorité des dirigeants politiques. Il redoute que cette démission face à l´ennemi ne soit l´occasion d´une restauration monarchique par les nostalgiques de l´ordre ancien. À cette révolte patriotique et républicaine s´ajoute une révolution sociale et ouvrière. La France a longtemps méconnu cette période tragique de son histoire. Il a fallu l´action de l´Association des Amis de la Commune de Paris (1871), de Marcel Cerf, Richard Tombs, William Serman, Jacques Rougerie ou Pierre Milza pour lever une partie du voile sur ce qui fut une guerre civile impitoyable où périrent près de vingt mille Communards. La Commune de Paris ne fut cependant pas que l´affaire des Parisiens. Outre la participation non négligeable de combattants étrangers, notamment des Belges et des Polonais, les provinciaux de Paris s´engagèrent en masse dans l´armée fédérée de la Commune. Et parmi eux, nombreux furent les Limousins, qu´ils soient de Corrèze, de Creuse ou de Haute-Vienne, à se battre pour la République et la justice sociale. C´est donc l´histoire méconnue de ces femmes et de ces hommes, venus du Massif-Central pour travailler dans la capitale, que cet ouvrage s´attache à retracer grâce notamment aux témoignages contenus dans des dépôts d´archives, tant locaux que nationaux.

  • Mon nom est Temple Sacré de l´Aube Radieuse, mais vous pouvez m´appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m´oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.
      Mandaté par Adalbert Monténégro, P.-D.G. d'Eldorado, l'une des huit technotrans qui dominent l'économie planétaire, Tem enquête sur le décès suspect d'artistes du showbiz. Mais un regain d'efficacité de son Talent de transparence menace jusqu'à son amour et sa vie sociale.

  • Voici le roman d'une solitude. Voici le roman d'un errance. Voici le roman d'un amour manqué. Voici le roman d'une folie, celui d'une non-rencontre. Voici le roman d'un raté. Vous avez dit désespéré ? Oui. Et désespérant.

  • Quatre-vingt lettres écrites à son épouse par le Dr Mass, interné au camp de transit de Drancy du 16 octobre 1941 au 31 juillet 1943, nous font entrer dans l´intimité d´un médecin de la cité ouvrière de Maisons-Alfort victime de la persécution antisémite. Pour sa femme Élisabeth et leur fille Gabrielle qu´il aime profondément, le Dr Mass nourrit l´espoir d´une libération, alors que planent parmi les internés juifs, la famine, la terreur d´être fusillé comme otage puis, à partir de mars 1942, la peur d´être déporté.

    Aucune des protections que pourraient lui valoir son passeport roumain, la Roumanie étant un allié du Reich, ni même son état de santé précaire ou sa volonté de tromper ses bourreaux ne lui épargnent la déportation. Envoyé dans les mines de charbon de Jaworzno, Zacharie Mass, à bout de force, est transféré à Auschwitz-Birkenau où il sera gazé et son cadavre brûlé.

    Cet ouvrage saisit de l´intérieur ce que fut la vie dans le camp de Drancy, où transitèrent la grande majorité des déportés juifs de France durant la Seconde Guerre mondiale.

  • "Gloire aux pays où l'on parle, honte aux pays où l'on se tait." Georges Clemenceau, Chambre des députés, 4 juin 1888.


    De la Gaule à la France contemporaine, ce livre parcourt l'Histoire en 1000 citations. Il donne ainsi la parole aux acteurs les plus divers : souverains, princesses, militaires, diplomates, militants, écrivains, philosophes... Chaque citation, authentifiée par sa source et mise en situation, est expliquée. C'est donc une histoire dialoguée, découpée en courtes scènes et plus vivante que jamais.

    Agrippa d'Aubigné - Beaumarchais - Blum - Bossuet - Charlemagne - Clemenceau - Clovis - Danton - de Gaulle - François Ier - Gambetta - Henri IV - Hugo - Jeanne d'Arc - Lafayette - Louis XIV - Louis XVI - Madame de Maintenon - Malraux - Napoléon Ier - Napoléon III - Proudhon - Talleyrand - Zola Retrouvez l'Histoire de France en 1000 citations sur le site Internet histoiredefranceen1000citations.com.


    "C'est un très beau pari qu'a réussi Michèle Ressi : raconter l'Histoire de France en égrenant dans l'ordre chronologique mille notices plus curieuses les unes que les autres. L'historienne a déjà démontré ses qualités de plume et son érudition à travers plusieurs ouvrages. Elle tire ici de chaque citation le prétexte à un court exposé du contexte historique. En quelques mots, tout est dit et tout devient clair." Herodote.fr

  • Genre, femme, immigration, travail et rôle traditionnel constituent les termes-clés autour desquels s´élaborent les articles ici réunis. En quoi l´immigration peut-elle générer chez les migrantes un bouleversement de leurs fonctions et assignations ? Entre perpétuation et indépendance, quel impact la migration a-t-elle eu sur leur place au sein de la sphère domestique ? L´entrée dans un marché du travail étranger et, a fortiori dans une société méconnue, est-elle source de vulnérabilité ou, a contrario, se situe-t-elle au fondement de l´émancipation ? Et quel type de travail est-il réservé aux migrantes ? Au sein du cadre d´accueil, leurs compétences sont-elles reconnues ou, à l'inverse, dévalorisées ? Quels espoirs d´élévation sociale et d'investissement de l'espace public pour elles ? De la Bretonne qui gagnait Paris aux infirmières issues de la zone Caraïbes, des Chinoises qui s´implantent en France aux Irlandaises installées à Québec, une approche plurielle et contrastée de la femme migrante.

  • Saviez-vous que la place de la Concorde est le plus grand cadran solaire du monde ? qu'à la station Vincennes se trouve la voie la plus étroite de Paris ? qu'en descendant à la station Strasbourg-Saint-Denis vous pouvez découvrir la rue la plus courte de la capitale ? qu'à la station École Militaire se dresse un phallus géant ?

empty