Tristram

  • Commencé à la fin des années 60, complété et achevé dans les années 90, ce roman-laboratoire traverse tous les livres de l'auteur de Crash, Empire du Soleil, La Bonté des femmes et Super-Cannes - et les contient tous.
    Les stéréotypes nourrissant notre quotidien - la violence, la technologie, la culture de la célébrité qui envahissent désormais sans discrimination les musées, les médias et la rue - sont mis à nu dans ce texte prophétique avec une intensité poétique qui sidèrera le lecteur contemporain.
    Chaque paragraphe de chaque chapitre « expose » une facette de la catastrophe invisible qui disloque notre monde. Les notes, échos ou commentaires par lesquels J.G. Ballard a actualisé son propos initial, font de La Foire aux atrocités un livre aujourd'hui sans équivalent.

  • Vermilion sands

    J. G. Ballard

    Mélange de Riviera et de Floride, Vermilion Sands est une station balnéaire sur le déclin, prise dans les sables, avec sa léthargie, son mal des plages, ses perspectives mouvantes. S'y côtoient milliardaires excentriques, artistes désoeuvrés, belles et riches héritières en proie à leurs névroses et leurs fantasmes, qui trompent leur ennui dans d'étranges passe-temps. On y rencontre - parmi d'autres inventions extraordinaires - des fleuristes qui cultivent des plantes douées pour l'art lyrique, des sculpteurs de nuages, des maisons psychotropiques, sensibles à l'humeur de leurs occupants...

    Souvent considéré comme le plus parfait des livres de J G Ballard, Vermilion Sands était devenu introuvable. Aux neuf nouvelles, ou chapitres, composant le recueil original, s'ajoutent aujourd'hui un long inédit, "Le labyrinthe Hardoon", qui préfigurait dès 1955 tout l'univers de Vermilion Sands, ainsi que trois avant-propos qui montrent l'importance séminale de ces textes pour l'oeuvre future de l'auteur.

empty