Perseides

  • Skull fragments

    Michael Arnzen

    Avec ce nouveau petit opuscule, la collection « Art bref » touche cette fois à la fiction. Skull Fragments nous révèle un écrivain d'horreur et de fantastique américain, Michael A. Arnzen, l'inventeur d'un genre très moderne, la nouvelle en trois ou quatre phrases, même si dans Skull Fragments, toutes sont liées entre elles par un préambule quelque peu horrifique. Imaginez : une banale scène de famille se déroulant dans un fast-food vire soudain au cauchemar quand la petite fille du narrateur découvre, au milieu de l'espace de jeu, un crâne humain. On bascule alors dans un univers inquiétant et vertigineux. Inventif et brillant, Arnzen se révèle un maître dans l'art de faire surgir du quotidien l'horreur en quelques phrases.

    Sur commande
empty