Lyre Audio

  • « L'ouverture révéla des ténèbres presque concrètes. Cette obscurité était vraiment une qualité positive, car elle cachait certaines parties des parois intérieures qui auraient dû être visibles. En fait, elle se déversait au dehors comme une fumée, obscurcissant le soleil pendant qu'elle s'élevait furtivement sur ses ailes membraneuses dans le ciel soudain rétréci. Du fond de ce puits noir montait une puanteur intolérable, et, bientôt, Hawkins, qui avait l'ouïe fine, crut percevoir une espèce d'immonde clapotis. Tous les matelots tendirent l'oreille. Ils écoutaient encore lorsque le monstre apparut et, pressant son énorme masse verte gélatineuse à travers l'ouverture, fit pesamment irruption dans l'air corrompu de cette démentielle cité. »

    Sur commande
  • Le Chef d'oeuvre de Lovecraft enfin en livre audio !
    « A l'ouest d'Arkam, les collines sont sauvages et il est des vallées dont les bois profonds n'ont jamais subi la hache. Il est d'étroites et sombres gorges où les arbres s'inclinent bizarrement et où de minces ruisselets filtrent sans avoir jamais réflété l'éclat du soleil. (...) Mais bientôt, ces bois seront abattus ; les secrets de ce diable de temps ne feront plus qu'un avec ceux des profondeurs ; avec le savoir caché du vieil océan, et le mystère de la terre des origines...»

    Sur commande
  • Quand le jeune précoce et brillant Edward Derby, introverti et solitaire, trouve enfin une jeune fille prête à l'épouser, sa décision est vite arrêtée : elle sera sa compagne. Mais quelques semaines à peine après le mariage, on s'étonne pourtant d'un changement de comportement radical chez le jeune homme... Qu'est-il donc arrivé à Derby ? "La chose sur le seuil" marque un tournant dans l'oeuvre de Lovecraft. Une nouvelle très noire à faire frémir même les plus endurcis.

    Sur commande
  • " Je regrette, dit-il, d'avoir à vous demander de rester à la surface mais ce serait un crime que de permettre à quelqu'un ayant vos nerfs fragiles de descendre là. Vous ne pouvez imaginer, même d'après ce que vous avez lu ou ce que j'ai pu vous raconter, les choses que je vais devoir faire et voir. C'est un travail diabolique, Carter, et je doute que, sans une sensibilité à toute épreuve, quelqu'un puisse regarder cela jusqu'au bout et en revenir non seulement sain d'esprit mais vivant. "

    Sur commande
empty