Jdh

  • Léo Maizeret, député UDF élu par hasard en mai 1981, disparaît dans la nuit du 12-13 juillet 1982 dans le vol Paris-Miami pour réapparaître en juillet 2018. Pour le commun des mortels, il s'est écoulé 36 ans mais pour lui qui a côtoyé l'immortalité, seulement un mois. Un mois durant lequel il a été confronté à la subtile mécanique de l'univers, du temps dans l'espace et de l'homme face à son destin.
    Coupable de légèreté et d'inconstance, il est entraîné dans cette forme de rédemption initiatique qui s'avère être une mission divine. Pour orchestrer le ballet de cette âme en déroute, Bermude, féminité et grâce incarnées, lui fera vivre un amour éternel, une ivresse dévastatrice, impossible à imaginer même dans les rêves les plus fous. Collection Magnitudes, dirigée par Yoann Laurent-Rouault La collection Magnitudes offre au lecteur une déclinaison d'oeuvres littéraires différentes, identifiées par un chiffre (rappelant l'échelle de Richter des séismes), qui n'a pas pour vocation de classer ni de noter, mais d'informer le lecteur sur le caractère potentiellement choquant du texte, en raison du vocabulaire utilisé, d'un climat de haine, de danger, de passages décrivant des scènes de violence, d'érotisme, ou de propos crus relatifs à la religion, la politique, les moeurs.
    4. 0 Faible magnitude. Texte tout public. 5. 0 Moyenne magnitude. Texte tout public pouvant légèrement secouer certaines sensibilités. 6. 0 Assez forte magnitude. Texte tout public comportant des éléments susceptibles de heurter certaines sensibilités. 7. 0 Forte magnitude. Texte comportant des éléments pouvant choquer certains lecteurs. 8. 0 Très forte magnitude. Texte pouvant fortement choquer ; réservé aux lecteurs avertis.
    9. 0 Magnitude extrême. Texte fortement déconseillé aux âmes sensibles. 9. 5 Magnitude ultime. Texte pouvant très fortement ébranler le lecteur, totalement déconseillé aux personnes sensibles.

    Sur commande
  • D(i)eux

    Franck Antunes

    • Jdh
    • 17 Juillet 2020

    Une, D(i)eux, trois je te dirai en quoi je crois. Une, D(i)eux, trois, il n'y a pas de langue de bois. Une, D(i)eux, trois. mes voeux sont ma foi. Une, D(i)eux, trois , ce que tu liras dans l'avenir fera règle de trois. Léo écrit pour changer le monde. Changer le monde... Quelle drôle d'idée ! Pourquoi ? Il n'est pas bien tel qu'il est, le monde ? Et si cela devenait quand même possible ? Une, D(i)eux, trois, mon stylo n'est pas en bois. Si l'écriture salvatrice et contestataire pour l'auteur devenait une sorte de lampe d'Aladin. Si le talent de Léo était son mauvais génie... Et si Dieu s'en mêlait... Pourquoi pas, puisque tout est permis. Mais dans l'acte solitaire de l'écriture, comment concrétiser la rencontre avec l'autre. Et aussi avec l'autre, là, le très grand... Ce type aux desseins impénétrables... Léo, ex-cadre supérieur dans une grande entreprise, ayant tenté de changer radicalement de vie continue sa quête afin d'éprouver l'influence de l'écriture dans son quotidien, bousculé entre les illusions perdues et celles retrouvées. En butte contre l'humanité et explorant les limites de notre société, il tente de se transcender pour comprendre enfin sa voie en faisant l'apprentissage d'un don puissant et malencontreux qu'il semble posséder. Celui d'écrire ce qui va se passer... Au cours de ses pérégrinations Léopold entamera, sans le savoir, une discussion avec un narrateur inattendu dans un jeu de poupées russes... ou d'inception. Ne vous y trompez pas, dans ce livre au ton corrosif mais plein d'humour, l'auteur interroge passionnément notre époque et ses certitudes. Collection Magnitudes-Dirigée par Yoann Laurent-Rouault La collection Magnitudes offre au lecteur une déclinaison d'oeuvre littéraires différentes, identifiées par un chiffre (rappelant l'échelle de Richter des séismes), qui n'a pas pour vocation de classer ni de noter, mais d'informer le lecteur sur le caractère potentiellement choquant du texte, en raison du vocabulaire utilisé, d'un climat de haine, de danger, de passages décrivant des scènes de violence, d'érotisme, ou de propos crus relatifs à la religion, la politique, les moeurs.

    Sur commande
  • Evuit

    Jean-Hughes Chevy

    • Jdh
    • 27 Janvier 2021

    La Troisième Guerre mondiale. La fameuse. La Grande Extinction. An 2395, dans une Amérique du Nord dévastée, la population survit comme elle peut. Une poignée de privilégiés, revenus aux temps féodaux des forteresses, monopolisent le peu de ressources que compte désormais l'ancien « Nouveau Monde ». Les autres, les sans-grade, les misérables, errent dans un no man's land barbare et apocalyptique. Mais le temps passe et les conflits s'enveniment entre les places fortes et les tribus errantes, menaçant d'entraîner l'Amérique dans une nouvelle guerre totale.
    Bannie de sa ville natale, malmenée, amoureuse et forte, Evuit, ancienne gloire sportive, femme d'honneur, avec l'aide des hommes de sa vie, entre en résistance contre ce qui paraît être l'inévitable. Pourra-t-elle défendre ses valeurs sans sacrifier son destin de femme?? Parviendra-t-elle à créer une fédération pour sauver ce qu'il reste d'humanité et de civilisation sur le continent ? Qu'émergera-t-il du chaos ?

    Avec ce roman d'anticipation à caractère non seulement aventureux, mais philanthrope, Jean-Hughes Chevy offre aux lecteurs de la collection Nouvelles Pages une réflexion sur la condition humaine, sur la différence et l'intolérance, avec une inspiration personnelle et originale. Evuit, ou l'immortelle Amazone, saura vous séduire et vous transporter dans un autre temps qui pourtant, pourrait être le nôtre demain.

    Sur commande
  • L'appel de Clara Nouv.

    L'appel de Clara

    Cécile Ducomte

    • Jdh
    • 17 Février 2021

    Et si les hommes n'avaient qu'un dieu et qu'ils vivaient de lui ?
    Tout en voulant l'ignorer, en voulant être indépendants ?
    Et si ce dieu était une femme, ou plus exactement, une mère ?
    Nourricière et bienveillante en toute chose, faisant partie de ce même tout, de cet univers et de d'autres encore que vous ne soupçonnez pas, où l'espace et le temps se confondent...
    Et si l'exploration des continents à travers les cultures humaines comme à travers les âges, comme l'évolution de l'humanité elle-même, ne dépendaient pas que du bon vouloir des sciences et des éléments qui composent ces mêmes sciences??
    Et si l'apprenti sorcier admettait enfin ne pas savoir ?
    Et si les hommes ignoraient volontairement la nature, la profondeur végétale et animale, comme la spiritualité des vents??
    Et s'ils ne voyaient dans les océans que ce que leur raison affirment à leurs yeux??
    Et si quelques appelés, choisis parmi tant d'autres, avaient accès non seulement à des connaissances, mais aussi au schéma de construction de l'humanité, et par là, aux secrets de l'univers ?
    Que répondriez-vous, si vous étiez élu et si on vous appelait, comme Clara les a appelés ?
    Collection F.Files - JDH Éditions

    Sur commande
  • J'attrapais chacun des mots d'Alice au vol. Pas un n'est retombé sur le sol. Ce qui est normal. Ses mots sont des oiseaux étranges. Et normalement, les oiseaux ne papillonnent pas. Elle attend tellement de la vie, Alice, elle cherche tellement des réponses, Alice...
    Pas seulement l'amour. Ce serait trop simple.
    L'adolescente comme la femme, et peut-être la petite fille qui sommeille en elles deux, réfléchissent de concert sur la mystique de la vie. Elles font un voyage, dans la petite couronne de leur existence tout d'abord, puis dans sa grande couronne ensuite. Dans un train, l'amour; devant un écran, la mort; dans une chambre d'hôtel, la révélation qui fait que la jeune fille laisse place à la femme.
    C'est quoi, cette arme, Alice ?
    Que fait-elle entre tes mains ?
    Quel est ce pari stupide que tu fais, à une contre six ?
    II y aura des balles perdues, Alice, avant que le début des réponses à tes questions n'effleure tes oreilles.
    Bang ! Bang !

    Sur commande
empty