Ex Nihilo

  • Aventure d'un petit bourgeois de Passy projeté dans le futur, sans espoir de retour, dans un monde souterrain, merveilleux, hallucinant, cruel, à peine plus absurde que le monde actuel.
    Une population d'esclaves, les zeroes, y fomente une révolte pour renverser la caste dominante, constituée d'oisifs et d'exploiteurs, qui ne détient le pouvoir que grâce au monopole qu'elle exerce sur la production et la distribution de l'air, sans lequel il n'est point de vie possible. Régis Messac, avec son mépris sanglant et son humour au vitriol nous offre ici une mordante satire de notre époque.

  • Valcrétin

    Régis Messac

    Sur une île perdue du Pacifique sud, les membres d'une expédition scientifique et civilisatrice partent à la recherche des crétins.
    Ils observent puis se heurtent à un groupe d'êtres humains dégénérés, aux " os ramollis ", au " crâne en cône tronqué ". Après plusieurs mois passés sur l'île, les membres de l'expédition sombrent peu à peu dans la folie, et tombent sous l'influence des Crétins. Leurs esprits vacillants n'ont plus ni référence ni valeur. Valcrétin est le dernier roman écrit par le facétieux Régis Messac, entre novembre 1942 et mars 1943, peu avant une déportation sans retour.
    C'est le roman messacquien par excellence, caractéristique du style noir, acide et satirique d'un auteur en avance sur ses contemporains. La richesse de l'expression de Régis Messac trouve ici sa mesure. Critique sociale et politique dans la veine du conte philosophique voltairien, Valcrétin surpasse Quinzinzinzili par son pessimisme sur l'humanité. Valcrétin, c'est la peinture d'une humanité dégradée et dégradante, perdue dans ses déjections morales; de l'Aristophane, du Rabelais et du Swift à l'heure de la science-fiction.

empty