Eclat

  • Le livre que nous nous proposons de publier rassemble 34 essais ou conférences d'Ursula Le Guin qui accompagnent ou explicitent son oeuvre de (science-)fiction. La forme de ces écrits est plurielle, comme son écriture, et à côté de simples conférences, retravaillées et commentées pour la publication, on trouve des récits de voyage sous une forme poétique, de courtes paraboles sur la question du féminisme, et d'autres textes sur ses propres écrits, qui nous permettent d'en mieux comprendre le fonctionnement ou les implications et nous informe sur sa conception de l'écriture et du rôle de l'écrivain. On retrouve dans ces textes l'audace singulière d'Ursula Le Guin qui n'hésite pas à mélanger les genres, provoquer des collusions de concepts et à traiter tout à la fois de ménopause et de responsabilité sociale dans l'Empire nord-américain de la fin du XXe siècle. Disparue quelques semaines après avoir donné son accord pour cette publication en français, Ursula Le Guin, comme son ami Philip K. Dick, fait partie des visionnaires de la littérature, qui sortent du cadre strict de la science-fiction pour figurer de plein droit au panthéon des grand écrivains du siècle.

  • " ces jeunes que j'ai connus, avec qui j'ai vécu.
    Ce sont mes nouvelles de science-fiction de demain, ma somme théologique. et je leur donnerais ma vie. je donnerais toute l'ampleur de ma dévotion, dans cette guerre que nous menons pour maintenir et rehausser ce qu'il y a d'humain en nous, ce qui forme notre propre noyau et la source de notre destin. " et c'est aussi à eux que s'adressent ces quatre 4 essais et conférences de philip k. dick (1928-1982), oú la cybernétique croise héraclite d'éphèse, oú captain crunch se mêle aux travaux des plus éminents spécialistes de la topographie du cerveau, oú l'axe du temps n'est plus horizontal mais vertical.

    Ces réflexions sur l'humain, la réalité, la machine, l'androïde et les mondes constituent le pendant indispensable de l'oeuvre de fiction de l'une des figures les plus importantes de la littérature américaine.

empty