Camion Blanc

  • Dracula

    Bram Stoker

    Dracula, l'un des romans les plus lus de tous les temps, est également l'un des plus incompris. Un livre rempli de symboles, d'allusions, de non-dits, sibyllin, somme toute, comme l'était l'époque victorienne sous laquelle il fut écrit... sur une période de dix ans, commençant à l'été 1888, quand sévissait à Londres un tueur en série qui se surnomma lui-même Jack l'Éventreur. On ne le trouva jamais. Dans la préface de l'édition islandaise de Dracula, que peu de monde a lue, Stoker évoque les meurtres de l'Éventreur comme une possible source d'inspiration. Un mystère de plus à mettre à son actif. Plongez dans ce roman sulfureux, mais soyez prévenus : vous n'en sortirez peut-être pas indemmes...

    Sur commande
  • Un mystérieux personnage se retrouve dans une étrange villa sur la côte italienne, afin d'étudier l'oeuvre d'un réalisateur sulfureux, muséifiée et farouchement gardée par sa petite-fille, descendante dévouée et Pythie en devenir. Tel est le point de départ de Camera Obscura, qui entraîne le lecteur dans un labyrinthe post-moderniste, une anticipation littéraire marquée par les flashs d'une Apocalypse déjà consommée, un cauchemar à la Burroughs pas si éloigné de ses Terres Écarlates. Camera Obscura s'avère donc être un roman à clé, un texte sur lequel plane aussi l'ombre de J. G. Ballard, imprégné par les thèmes occulturels de ces dernières décennies. S'y entremêlent films d'exploitation subversifs des 70's, snuff movies, art grotesque et macabre, occultisme contemporain, traditions chtoniennes ; au final, une romance sous haute influence des thèmes chers à l'Apocalypse Culture anglo-saxonne.

    Sur commande
  • Non-mort et non-vivant, immortel, nécromancien, maîtres des éléments dévastateurs et des créatures inférieures, capable d'apparaître et de disparaître à sa guise, assoiffé de sang humain, invisible dans les miroirs, allergique à tout lieu saint et à tout objet sacré, le vampire concentre tant de fantasmes, tabous et phobies qu'il est bien un prince des ténèbres, un surhomme maudit qui ne cesse depuis l'Antiquité d'alimenter mythes et fictions, tout en conservant un inexplicable pouvoir de fascination et d'admiration - mais est-ce vraiment contradictoire ?
    Fondateur du Musée des vampires, Jacques Sirgent invite le lecteur à une passionnante visite historique, mythologique, sociale et littéraire du phénomène des vampires, de Vlad Tepes Dracul à Bram Stoker, du vampirisme contemporain au cinéma des vampires, dans un ballet d'érudition jusqu'alors inédit.

    Sur commande
  • Illustré par Jean-Pascal Fournier, ce premier opus constitue le premier tome consacré à la musique metal et à la sword & sorcery depuis les années soixante-dix. La littérature, la peinture le cinéma voire les jeux vidéo d'heroïc fantasy ont inspiré des artistes metal. Ainsi se combinent les univers épiques tels que ceux d'Elric de Melniboné de M. Moorcock, de Game of Thrones de GRR Martin et surtout la sword & sorcery de Robert E. Howard. Frantz-E. Petiteau vous invite à découvrir ses recherches et ses échanges avec des auteurs, des illustrateurs, des groupes de metal et de fantasy et à partager une passion qui vous fera voir le heavy metal d'une autre façon.

    Sur commande
  • Grand seigneur, monstre de la nuit, le vampire est une créature lunaire, un initié du monde des morts. Dracula, prince de Valachie, est l'une des plus hautes figures de ce panthéon funèbre. Le vampirisme médiéval fait toujours des adeptes, en Sologne, à Venise, à Londres, comme le prouvent les manifestations du cimetière de Highgate qui provoquèrent, en 1969, l'arrestation de David Farrant, ou encore l'histoire du couple vampire de Sologne - dont le texte intégral écrit par Jules Lermina en 1895 qui en conte l'histoire est ici reproduit. Jean-Paul Bourre présente les témoignages troublants des fidèles de Dracula, ainsi que les faits étranges liés à ce culte de la nuit, encore perpétué à ce jour.

    Sur commande
empty