Atria

  • Le sarcophage des dieux

    Dumè Antoni

    • Atria
    • 1 Mars 2015

    Le sarcophage des dieux est le premier roman de Dumè Antoni, et sa maîtrise d'un scénario à tiroirs est impressionnante. Dans une atmosphère de roman mainstream, Le sarcophage des dieux est un vaste trompe-l'oeil par sa construction à la Escher, digne d'un architecte fou (ou génial !). Le lecteur se retrouve piégé dans le labyrinthe faussement innocent de mondes parallèles entrelacés ou illusoires, et pourtant si proches du nôtre en apparence, un monde où les passions amoureuses ne durent qu'un temps, emportées dans les méandres de tourbillons temporels ou se concluant en drames, à l'instar des tragédies antiques. Ce roman est une imbrication parfaitement ajustée de faits, coïncidences et hypothèses liant entre eux des univers disjoints à la fois dans l'espace et dans le temps, et le scénario est truffé de paradoxes subtils, de personnages qui s'entrecroisent, s'aiment, se battent (ou s'assassinent), de doubles éloignés qui s'ignorent ou parfois se rencontrent, dans une trame virtuose, embrouillée avec un soin d'orfèvre jusqu'au moindre détail, et dont les secrets ne se dénoueront qu'à la toute fin. Ce roman à la construction diabolique, construit en forme de puzzle paradoxal, amène à se rencontrer et se télescoper jusqu'au vertige hypothèses et univers connus ou non, de même que les théories les plus audacieuses sur les flux et reflux du temps. ou de l'espace ?
    Une façon inédite à ce jour d'envisager le roman temporel, dans un scénario à donner le frisson, tant les conséquences et les aléas prévisibles ou non, liés à l'hypothèse temporelle, frappent en plein coeur les vies les plus innocentes, à tel point que, parfois, on se prend vraiment à y croire

  • Le Projet Prométhée consiste à envoyer en avant-garde quelques milliers de colons vers une planète habitable. Prométhée est un vaisseau-monde : un vaste tronc-de-cône à l'intérieur duquel on a planté champs et forêts, et installé une mer artificielle. Tout a été calculé pour que la micro-société qui va s'installer le temps du voyage soit parfaite et pacifiée. Mais Prométhée suscite l'intérêt d'organisations puissantes et différentes... Ainsi, vont se développer à bord des luttes d'influence, des sabotages, des trafics en tous genres... Le voyage de Prométhée risque d'être bien plus long que prévu initialement, et aussi bien plus dangereux... A travers ce premier livre, Le Tsar des Etoiles du cycle Le sommeil des dieux, l'auteur, Pierre Gevart nous laisse entrevoir la création d'un monde pour envisager au fil des tomes comment construire l'histoire de celui-ci, dans toute sa complexité.

  • Styx

    Jean-Michel Calvez

    • Atria
    • 3 Juillet 2014

    Cette planète aurait pu être un paradis, mais l'homme y a tout gâché. Et ses habitants, les Lutins, se vengent à leur façon, car STYx, le mystérieux virus chronique qui les frappe, est aussi transmissible à l'homme. Orfeu est l'un des rares à être conscient de ce désastre mais il a tout perdu, et avant tout Silvo, un ami cher disparu par sa faute. Alors Orfeu va venger sa mémoire et pour cela, il faudra que sa vengeance frappe plus fort encore que STYx, même s'il ne parviendra ainsi qu'à effleurer la vérité de ce monde.
    Un autre que lui prendra sa relève et lèvera le secret de la planète et de son virus mortel. Mais est-ce le seul danger ? Et ce virus endémique a-t-il vraiment un antidote digne de ce nom ?
    Tout lecteur humain se reconnaîtra dans ce planet opera dramatique dont il détient une part de responsabilité, cachée en lui. Entre thriller scientifique et dure leçon de tolérance envers « l'autre », STYx plus qu'un roman, est cette croix que l'on doit porter à chaque fois que l'on rejette son prochain, simplement parce qu'on le juge trop « différent » de soi. Et rien qu'à ce titre, cette allégorie à l'échelle d'une planète ne peut laisser indifférent.
    Styx est la version révisée d'un roman choc paru en 2007. ASH poursuit le scénario là où s'est arrêté celui de STYx.

  • Le vaisseau de recherches minières Stephen Hawking a largué sur la planète ZC789 un dôme d'exploration où tout est prévu pour assurer la sécurité des cinq occupants et leur permettre de savoir comment réagir, face à un éventuel Contact avec une forme de vie locale. Sur cette planète normalement désertique, l'extérieur du dôme est vite envahi par des milliers de « crabes » étranges, a priori inoffensifs et indifférents à la présence de visiteurs humains, au point que le contact avec eux semble impossible. Cet évènement prime sur leur mission, Federico Cavalli et les autres occupants du dôme vont alors les étudier. Mais les « crabes » offrent une énigme zoologique insoluble, et les scientifiques ne sont qu'au début de leurs surprises et de leurs ennuis, sur une planète qui cache son jeu et recèle la « vie » sous des formes inattendues. Les humains ont pour eux la haute technologie, leur dôme-forteresse, ainsi que l'Ethique du contact, charte définie à l'issue de missions antérieures qui ont tourné au désastre. Mais tout cela suffirat- il à leur éviter erreurs de classification et de jugement et à les protéger des défenses naturelles des formes de vie extrêmes que l'on peut rencontrer sur des mondes très éloignés du nôtre ?
    Après IF837, Ethique du contact illustre un nouveau « premier Contact » avec des formes de vie ou d'intelligence exotiques, d'une étrangeté absolue, face à l'homme-explorateur suréquipé et blindé de tous ses a priori.

  • L'associé du chaos

    Anthony Boucard

    • Atria
    • 1 Août 2013

    Condamné à la cryogénisation, Vincent Langeais se réveille cent cinquante ans plus tard. Il se retrouve seul dans une société qu'il ne comprend pas et qui le terrorise.
    Toute son existence est confinée dans un coin de son cerveau, inaccessible ; autour de lui, un univers qu'il ne maîtrise pas, sans famille, sans projet, entre hallucinogènes et roulette russe, quels sont les choix qui s'offrent à lui ? A-t-il seulement un destin ?...
    Un simple appel téléphonique va changer le cours de son existence. Et Vincent va dire oui. Mais à qui ou à quoi ?.
    Entre jeu de dupe, faux-semblant, manipulation, l'auteur, Anthony Boucard, signe ici son premier roman de science-fiction.

  • Adolescent d'une race antique disparue, Flyrôn est accueilli dans le Sanctuaire de Pahân, accompagné d'Ellyâ, son amie d'enfance. Tous deux se lient d'amitié avec Rylân et Dolnie. Ensemble, ils devront percer de terribles secrets et combattre de redoutables ennemis au cours de nombreuses péripéties. Flyrôn devra également se soumettre à l'Épreuve des trois Tours pour déterminer ses qualités et donc sa future fonction au sein de Pahân. Piégé par les Chasseurs noirs, décidés à le tuer et à livrer le Sanctuaire à tous les prédateurs des Yptérôns, Flyrôn sortira-t-il vainqueur, prouvant ainsi au peuple des Yptérôns qu'il pourrait un jour devenir leur sauveur ultime, le Psyckoon ?

    Avec ce tome 2 de la saga Psyckoon, Hughs Heffragus affirme l'originalité de son univers et la richesse de son imaginaire, loin des codes de la fantasy classique.
    Déjà paru : Psyckoon (tome 1 > Yfrôn).

  • " Héritier d'une longue tradition, Walter Katt a longtemps occupé le poste honorifique de Forestier de Corneghem. À cette époque, il était déjà un véritable homme des bois, mais pas spécialement de ceux dont on fait les héros... Cependant, une formidable rencontre qu'il fit, par un jour de brouillard, modifia le cours de sa vie et changea pour toujours son regard.
    Depuis, il a appris quelques secrets de Mère Nature et noué de fidèles amitiés avec ses hôtes...
    Aujourd'hui, en prenant son air de vieux barde malicieux, il peut conter ce que le vent du Nord lui a soufflé. Accrochée sur le mur de torchis de sa chaumière, une simple et belle planche gravée annonce son état : Conteur Spécialisé - Gardien de la Forêt ".

    Sous la plume de Patrice Michel, Walter Katt invite les amateurs de légendes celtiques à vagabonder dans la Flandre mystérieuse et inquiétante... pour y découvrir l'esprit de la forêt. Conteur et musicien, Patrice Michel nous invite à découvrir un univers poétique de contes fantastiques et merveilleux où il réveille avec malice notre âme d'enfant.

  • Sîn est une épopée, un hymne à la poésie où la magie des vers côtoie celle des mages. Darna (le monde) et son pays des Deux Terres accueillent des personnages, des créatures et des lieux issus de l'imaginaire oriental. Dans la grande majorité des cas, tous sont habités par une réalité mythique ou historique que le lecteur peut s'amuser à décoder. Mais dans sa volonté première, Sîn reste avant tout une 'fantaisie' où l'auteur nous invite au voyage...
    Pour créer le monde de Sîn, Noureddine Séoudi a utilisé des noms de constellations et d'étoiles avec un souci constant de cohérence. Ainsi Razalgol (nom d'une étoile) qui se traduit par la tête de l'ogre, correspond à une cité maléfique. A l'inverse, Sadalsuud (étoile également) : la propice des propices est une baie féérique. (carte du PAYS DES DEUX TERRES jointe) L'auteur a également créé une langue à partir des symboles des 48 constellations ptolémaïques (les plus connues depuis l'antiquité). A partir de ces symboles, Il a dégagé un alphabet et des chiffres. A ce jour, son dictionnaire contient environ 800 mots !
    Le bestaire est lui aussi totalement original, avec des monstres et des créatures merveilleuses, pour la plupart inconnus du grand public (Djinns de diverses catégories, Rokh, Simorgh, Algol, Cabire, Tinnin Silât...)

  • Février 2024, Pacifique. Le baleinier Big Fish ramène le corps interminable d'un calamar. Deux jours plus tard, l'équipage développe une grippe étrange.
    Janvier 2110. Stone, généticien à Sydney, tente d'expliquer la stérilité qui frappe l'humanité : le syndrome U.G.A. à travers une enquête balayant le 21e siècle, il cherche à comprendre pourquoi il est le benjamin d'une espèce en voie d'extinction et quel rôle décisif a joué ce calamar géant capturé au large des côtes australiennes.
    Au fil de ses romans et nouvelles, Gilles Warembourg nous livre une lecture du monde réaliste, humaniste et sans cesse renouvelée.
    Le syndrome U.G.A. est la septième publication de l'auteur.

  • « Même si j'étais prêt à ne pas réagir à la forme de sa tête si différente de tout ce que j'avais pu voir jusque-là, je ne pus m'empêcher de rester un instant surpris. (...) À présent, il m'apparaissait que d'autres formes d'humanité pouvaient exister. » Dans un centre de recherche ultrasecret installé au Canada naît Homo pertinens, le descendant d'Homo sapiens... Les enfants de demain sont-ils l'avenir d'une humanité qui s'est, au fil du temps, détournée de la vie ? Dotés de facultés surprenantes, représentent-ils le devenir envisageable, peut-être même souhaitable, de notre réalité sapienne ? Au coeur d'un étrange et mystérieux projet Hp-1, quel rôle ont-ils accepté de jouer et vers quelle rencontre du troisième type vont-ils nous emmener ?
    S'appuyant sur les dernières découvertes et évolutions scientifiques, et particulièrement sur les neurosciences et les technosciences, l'auteur nous entraîne avec lui, dans un voyage stellaire où l'évolution de l'Homme se poursuit, où l'intelligence humaine la plus généreuse nous donne, non pas le droit, mais le devoir de participer à l'évolution du vivant, en aidant la vie elle-même, à travers nous, à évoluer.

  • IF 837

    Jean-Michel Calvez

    • Atria
    • 1 Octobre 2012

    Le KOALA explore les planètes inconnues afin d'y répertorier les espèces intelligentes à protéger ; leur critère de sélection prioritaire : l'apparence humanoïde (et ses représentants sont ainsi appelés andromorphes).
    L'exploration de la planète IF 837 débute dans le sang : l'équipe du PANDA, en reconnaissance sur le terrain, voit deux de ses membres dévorés vivants par une bande de petits « lémuriens » carnivores, à la suite d'un guet-apens. La planète offre cependant un certain attrait car y habite une espèce andromorphe pacifique, voire indolente, méritant une évaluation plus poussée. Joan, l'unique survivant du trio de Pandas, accepte de réitérer le contact avorté avec les andromorphes d'IF 837. Le dialogue reprend, mais tant leur comportement que leur "philosophie de l'existence" s'avèrent surprenants ; notamment leur attitude passive vis-à-vis des lémuriens agressifs et prédateurs, auxquels ils semblent offrir régulièrement l'un des leurs, en sacrifice. Entre dialogues de sourds, fausses révélations et morts violentes dans l'équipe d'explorateurs, le secret est peu à peu levé : celui d'une forme de dépendance, voire de symbiose, entre les deux espèces. Mais l'observateur humain a interféré dans cette relation ambiguë, au point de ne plus être neutre et d'en modifier la donne.
    La situation empirant, un second vaisseau est envoyé d'urgence pour assister le Darwin, mais il est détruit à son arrivée dans des conditions mystérieuses... L'ultime révélation sur la nature de la relation entre andromorphes et lémuriens aboutit après une course-poursuite sanglante, jusqu'à ce qu'un lémurien blessé soit emmené à bord du Darwin au titre de spécimen d'étude. Malgré toutes les précautions prises, l'animal parvient à s'échapper. Et, faute d'avoir compris l'enjeu à temps, le piège se referme sur les explorateurs humains. Terrifiant !

  • L'oeil du calamar

    Gilles Warembourg

    • Atria
    • 21 Septembre 2008

    Au début du 22ème siècle, Stone généticien à Sydney, tente de comprendre la stérilité qui frappe l'humanité : pourquoi est-il le benjamin d'une espèce en voie d'extinction? Quel rôle a tenu un calamar géant capturé au large des côtes australiennes ?
    L'issue de cette crise sans précédent et sans lendemain est-elle révélée dans l'ultime message d'un naturaliste fantasque: "De l'oeil viendra le salut..." ?
    Gilles Warembourg est né à Arras en Juillet 1953. Après vingt-cinq ans de vie consacrée à la gestion des entreprises, il rompt brusquement avec le métier d'expert-comptable pour renouer pleinement avec ce qu'il a toujours aimé : écrire.
    Au fil de ses romans et de ses nouvelles, d'intrigues insolites en énigmes, Gilles Warembourg nous livre une lecture du monde parfois sceptique mais sans cesse renouvelée.

  • La 10ème planète t.2 ; Am'Xo

    Paul Renard

    • Atria
    • 26 Février 2011

    1945 : Encore loin dans l'espace, les Annunakins s'apprêtent à revenir une fois de plus sur Terre après des milliers d'années.
    2008 : Une explosion sous-marine envoie par le fond la plate-forme pétrolière Endeavour.
    2012 : Seule rescapée, Joanne Priestley est maintenue recluse en attendant de mettre au monde le futur héritier de l'empire économique de son mari, alors qu'un gigantesque tsunami va modifier la carte du monde.
    2030 : L'empire de Jason Priestley domine le monde. Et pourtant.
    Avec humour, Paul Renard nous invite à voyager à travers le temps et l'espace, dans ce tome 2 de La 10e Planète. Rythmé et drôle, ce roman fantasque et profondément humain s'interroge sur l'avenir de l'humanité et les dérives d'une économie au détriment de la vie.

  • L'ellipse

    Gilles Warembourg

    • Atria
    • 26 Février 2011

    Dans la cité fortifiée d'Eksamorrhe, rien n'est laissé au hasard : le jour, la nuit, les repas, l'amour. La vie eksante est rythmée par les appels incessants de l'Ellipse, sous l'oeil vigilant du Gardien cloîtré dans la Tour.
    Au mépris des commandements de l'hexalogue, Teliau et Ande entretiennent une relation interdite. De transgression en transgression, les deux étudiants découvrent les faces cachées de leur monde.
    L'Ellipse est le sixième roman de Gilles Warembourg. Après L'oeil du calamar (Ed. Atria 2008), l'auteur revient à la science-fiction à travers ce roman où l'Amour et la Géométrie se conjuguent dans une intrigue au coeur d'une cité administrée par les Bienfaisants, divinités invisibles du Ci-dessous.
    Au fil des mots, Gilles Warembourg nous conduit toujours, avec malice, à regarder l'humanité sans concession aucune, mais toujours avec tendresse.

  • Comment une conque couverte de symboles en njomalil ou langue des étoiles, la plus ancienne et mère de toutes les langues, a-t-elle pu échouer sur les berges du Nahdor, alors que la rivière ne communique pas avec l'océan ? Quelqu'un l'a-t-il placée là délibérément ? Quel message renferme-t-elle ?
    Le mage Felden, terriblement inquiet suite à la découverte de ce mystérieux coquillage, décide de quitter le Naharina pour rejoindre Kudram, la cité des mages. Se joignent à lui Imrou et Rânsa, deux adolescents qu'il a recueillis enfants, ainsi que leurs amis : Siméon, Dalim et Selma.
    Ce long voyage parsemé d'embûches, de rencontres inquiétantes, fantastiques va révéler nos jeunes compagnons : les apparences sont souvent trompeuses.
    Notre petit groupe sera-t-il le bienvenu à Kudram ? La prochaine guerre de l'Arbre serait-elle imminente ? Quel sera le destin de chacun d'entre eux ? Quel rôle décideront-ils de jouer dans cet avenir incertain ?

    Né à Alger en 1971, Noureddine Séoudi vit dans le nord de la France depuis l'âge de 2 mois. Féru de poésie, sa rencontre avec les poètes de l'Arabie préislamique lui feront découvrir un univers peuplé de chevaliers, de djinns, de devins, de dragons et autres créatures extraordinaires. De là naitra l'idée du monde de Sîn, l'une des plus anciennes évocations de la lune. 'Sîn, le dernier poète' est le premier volet d'une trilogie inspirée de la mythologie orientale.

  • Ash

    Jean-Michel Calvez

    • Atria
    • 3 Juillet 2014

    Pour des raisons confuses, Ashley, une jeune psychologue, a été choisie pour porter assistance aux victimes d'une expédition militaire en difficulté, qui avait été envoyée sur la planète NexTerra pour mater une rébellion ouvrière. Les soldats souffrent d'une forme inhabituelle de stress post-traumatique, alors que leur action au profit de l'Ogre s'est limitée à quelques échauffourées avec la main d'oeuvre locale d'extraction minière constituée d'ET lymphatiques et muets. Ceux-ci, les Eels (un acronyme signifiant aussi anguilles en anglais) y sont traités tels des esclaves et semblent être eux aussi touchés par le même mal. De ce fait, il est difficile de définir s'ils en sont à l'origine, ou de simples victimes. Ash comprendra assez vite qu'avant de prétendre soigner les soldats en détresse psychologique, il lui faudra déterminer en priorité l'origine de ce mal mystérieux. Or le contact avec les Eels est difficile, à cause de leur mode de communication surprenant, exotique et minimaliste, et les humains s'aventurent peu à le faire. Et pour Ash, ce n'est guère plus simple avec certains humains, bornés ou aveugles vis-à-vis des Eels, ni avec d'autres qui en savent bien plus qu'ils ne l'avouent au sujet de ce qui s'est déjà produit sur cette même planète trente ans auparavant, à savoir ce soi-disant « virus » mortel terrifiant, qui avait décimé en très peu de temps toute la population indigène et humaine de NexTerra.
    Pendant ce temps, sur Terre, Rick, jeune stagiaire aussi impertinent que futé, employé chez Bio-Tech, sous-traitant de l'Ogre, découvre avec effarement comment, et par qui, est dirigée la société Bio-Tech. Par hasard, mais aussi par dépit et par défi, il mettra à jour des secrets anciens de cette firme pharmaceutique au passé obscur. Et ceci le poussera malgré lui vers le même piège infernal dont Ash lèvera peu à peu certains secrets sur sa planète éloignée. Leur quête longtemps séparée, puis leur brève rencontre fortuite accélèrent le rythme des derniers chapitres jusqu'à un final haletant, digne d'un thriller. Un final à suspense, dont la conclusion ultime n'est révélée que dans le tout dernier mot du roman.

  • Quel rapport y a-t-il entre une station pétrolière en plein Atlantique Nord qui se heurte à un obstacle résistant à toute tentative de forage, une créature bipède au coeur de la jungle préhistorique qui tente d'échapper à un monstre carnassier, le Centre Spatial de Nubiru qui détecte un risque de collision maximal avec une autre planète et deux astrophysiciens dans le Sud de la France ?
    Entre complots, intrigues et manipulations, voyagez entre le 21ème siècle et le Jurassique pour le découvrir.

    Issu d'un milieu littéraire et spécialiste de la production audiovisuelle, Paul Renard est passionné de science-fiction et de récits fantastiques. Il nous livre ici un premier roman qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière ligne.

  • Les tisseurs de temps

    Eva Simonin

    • Atria
    • 3 Juillet 2014

    Sur Kirion, planète colonisée par l'humanité dans un lointain futur, une forme de vie inconnue est apparue du jour au lendemain. Hostiles, violents et au degré d'intelligence indéterminé, ces étranges créatures sont nommées Érythros. Trois pays subissent leurs attaques, parmi lesquels la Terre d'Olie, patrie de Silea. Cette jeune femme, ainsi qu'une poignée de ses compatriotes, possède un don de précognition et porte le titre d'Oracle. Depuis l'arrivée des Érythros, leurs visions à tous sont obscurcies, l'avenir ne leur promettant plus qu'une défaite de l'humanité sur toute la planète. Seule Silea entrevoit la possibilité d'une victoire.
    Suivant la piste de cet avenir très incertain, elle rejoint l'un des fronts de la guerre dans le pays voisin, le Hyarde. Une fois sur place, elle intègre le DICE, en charge de la défense, et cherche comment les guider au mieux. Mais l'existence des Oracles est un secret protégé par sa patrie, et ses nouveaux alliés considèrent la précognition comme une impossibilité ou une supercherie. Prise entre son désir de s'intégrer en douceur et celui d'utiliser au mieux ses facultés, elle tâtonne pour se faire accepter.
    Par la suite, à l'aide de ses alliés et du journal de l'Egarée (une Oracle ayant vécu longtemps auparavant), elle comprend quelle est la véritable nature de leur adversaire. Contrairement aux apparences, l'Erythro est un être vivant unique, immense, capable de lire l'avenir bien mieux qu'elle.
    Profitant d'un moment de vulnérabilité, Silea essaie de porter un coup fatal à l'Érythro avant qu'il ne devienne trop puissant. Elle réussit, mais fait une erreur qui lui coûte la vie. Triste victoire pour celle dont la conscience se dissout à jamais dans le temps.

  • Récemment anobli, Gaël parfait son apprentissage d'homme de guerre. Au cours de sa première expédition guerrière, il est blessé à la tête. Un soir de fête, il franchit les bornes du territoire orinien et en revient transformé... Pendant ce temps, Wolfric révèle ses intentions et fédère les Nordiques. Le royaume est alors menacé dans ce qu'il a de plus précieux, et chacun de nos héros tremblera pour la vie des êtres qui lui sont chers ou pour la sienne !

  • Le Poète-Sorcier se présenta devant son miroir de Namtar. La brume s'y dissipa. Zergal, le Seigneur de l'Ereshkigal y apparut. Le Poète-Sorcier s'agenouilla, attendant la parole de son maître. Elle vint au bout de quelques secondes. À la fois proche et lointaine, froide et brûlante, elle pouvait rendre fou un esprit incapable de repousser son timbre maléfique :
    « Une nouvelle poésie est née. Trouvez son porteur et éteignez ses rimes avant qu'elles ne parviennent au nouvel Arbre et embrasent le coeur des Sinéens et des hommes » .
    Retrouvez Imrou, Rânsa, Dalim, Selma. Mais leurs forces et leurs pouvoirs maintenant révélés seront-ils suffisants pour contrer les desseins maléfiques du Seigneur de l'Ereshkigal ?
    Entrer dans le monde de Sîn, c'est rejoindre un univers oriental et poétique où le verbe créateur et destructeur se livrent un combat sans merci, où le Poète de l'Arbre défit le Feu sombre.

  • La Terre explose... un jour et le temps s'arrête de couler... L'humanité perd alors ce qu'elle a de plus profond : la parole et l'écrit. Disséminés ici et là dans la Voie Lactée, les êtres ne se parlent plus, n'échangent plus... Inconscients branchés à la conscience générale, leurs esprits s'entre-pénètrent, se mélangent comme dans un pétrin, sans délicatesse... Je suis toi, tu es moi, nous ne sommes plus, ni l'un, ni l'autre !
    Dans le vacarme du silence obligatoire, le maître de l'Empire entre comme il le veut dans toutes les consciences. Jusqu'au moment où Miette, une jeune fille rétive se révolte... contre son père, contre l'ordre qui bâillonne sa voix et son corps. Elle veut se réapproprier l'arme la plus dangereuse pour le régime : le désir féminin.

  • - Qui est-ce le Chiffonnier de la Nuit ? demanda Mélanie interloquée.
    - C'est un personnage légendaire de notre pays de Flandre, répondit Walter Katt. Avez-vous déjà entendu parler de l'Ankou breton ? Oui, bien entendu... et vous savez que sa faux est redoutable. Elle fauche indistinctement pauvres et riches, faibles et puissants, les égalise sur le champ ! Notre Chiffonnier de la Nuit est tout aussi terrifiant. On dit qu'il ne faut pas prononcer son nom et qu'il apparaît toujours là où on ne l'attend pas.
    Sous la plume de Patrice Michel, aventures et frissons, mystère et féerie, humour et sorcellerie attendent le lecteur qui entre au Pays de Corneghem. Il invite les amateurs de légendes celtiques, comme les sceptiques, à vagabonder dans la Flandre mystérieuse et inquiétante...
    Disponible également : Les phénomènes de Corneghem (tome 1 > L'esprit de la forêt)

  • « Faites-moi confiance, mon garçon. Nos oracles, nos savants et nos mages ne peuvent pas se tromper, tous les calculs mathématiques vous ont désigné. Le guide, c'est vous ! » Bertrand hallucine ! Comment pourrait-il, même secondé par sept compagnons, une sybelle et un vieux magicien, emmener une centaine d'enfants à travers un monde qui lui est parfaitement inconnu, peuplé d'elfes, d'hommes, de nains, de gobelins et de sorciers en tout genre ? Comment les conduire tous sains et saufs, sous peine de rupture de l'Alliance des peuples, au refuge qui les attend, à l'abri des dangers multiples et des guerres ?
    Pourtant, il va accepter la mission. Après tout, dans cet univers parallèle, il a peut-être sa place, celle qu'il ne trouve pas sur terre où plus rien ne le retient. Mais la route sera longue, dangereuse, incertaine. Les orcs, les warks, les elfes noirs, déterminés à reconquérir les Terres du Ponant, les pourchassent sans relâche quand renaît la Légende de l'Élu, celui que le destin a désigné pour mener l'ennemi à sa perte... Mais Bertrand est-il réellement l'Élu ?...
    Ce premier tome des Terres du Ponant nous entraîne dans de multiples aventures, où l'Humanité, l'Amitié, le Courage, la Nature règnent en maîtres absolus. Olivier Lagneau signe ici le premier tome d'un monde de fantasy qui ravira toute la famille ! À consommer sans modération !

  • Parallèles

    Catherine Kepler

    • Atria
    • 6 Juillet 2013

    A Trèves, sous un orage violent, Flamel monte dans sa Mustang et emprunte l'E44. Il part rejoindre trois malfrats afin de les prendre par surprise. Machinalement, il vérifie que son Glock 9 mm est bien en place sous le siège. À l'approche de Thionville, l'orage s'intensifie. La foudre s'abat sur le capot. Sans paniquer, il tente de s'arrêter sur la bande d'urgence, pris dans une sorte de tornade d'énergie. Mais bientôt, il va constater que la voiture dans laquelle il se trouve n'est plus sa Mustang, mais une Cougar flambant neuve. Il découvre aussi un portefeuille dans sa poche arrière, alors qu'il ne porte jamais de papiers sur lui. Ceux-ci portent bien son vrai nom, mais pas le bon lieu de naissance. Sur sa carte d'identité, c'est bien lui, mais différent. Est-il tombé dans un guet-apens organisé par un homme ou une société victime de ses agissements passés ? Mais dans ce cas, pourquoi le laisser en vie, avec de l'argent et une voiture neuve ?
    À une centaine de kilomètres de Thionville, deux hommes veillent dans la salle de surveillance d'un centre de recherche privé, le CRAB (centre de recherches appliquées aux brèches).
    Soudain, trois notes stridentes annoncent l'arrivée d'un transfert. Sur un moniteur, l'image ressemble à une sorte de carte météorologique, avec des zones de hautes et basses pressions.
    Un point rouge est apparu furtivement. Les physiciens surveillent une zone de sept cents kilomètres de long entre Rotterdam et Mulhouse. La faille concerne une portion d'autoroute...

empty