Alire

  • Au Pays des Mères, quelque part sur une Terre dévastée du futur en train de se remettre lentement, les hommes sont très rares.
    Seules les Captes des Familles - les Mères - font leurs enfantes avec les Mâles. Les autres femmes doivent utiliser une forme hasardeuse d'insémination artificielle. Lisbeï et Tula ne s'en soucient pas trop : filles de la Mère de Béthély, elles grandissent ensemble, soeurs et amies. Mais Lisbeï se révèle stérile; ne pouvant être la Mère comme elle en avait rêvé, elle doit quitter Béthély, et Tula. Devenue " exploratrice ", elle accomplira un autre de ses rêves : découvrir les secrets du lointain passé du Pays des Mères.
    Mais certains rêves sont difficiles à vivre... Chroniques du Pays des Mères : le livre le plus adulé d'Elisabeth Vonarburg! " Une expérience mentale excitante, exigeante et satisfaisante, de la science-fiction sérieuse accomplissant ce que seule peut accomplir la science-fiction. " Ursula K. Le Guin

  • SS-GB

    Len Deighton

    • Alire
    • 1 Août 1997
  • Soixante-quatre ans après l'Instauration de la Régence, tous les arrondissements de Paris sont éclairés par la singulière lumière cyan des réverbères teslaïques, le temps est rigoureusement contrôlé et les autorités s'apprêtent à inaugurer la tour du Perikardia qui, entre autres prouesses technologiques, générera un dôme inviolable de particules au-dessus de la capitale afin de la protéger des attaques de la Russie trotskiste. Pourtant, le Mal du Siècle - ce que les poètes nommaient anciennement le spleen - frappe maintenant plus de dix pour cent de la population parisienne, qui sombre lentement mais sûrement dans la folie... Quand Danijel Tesla, le fils du célèbre Nikola, est assassiné, le lieutenant-Geist Georges Parent, chargé de l'enquête, constate que les indices démontrent que l'ingénieur a été tué par un séculaire, un de ces fous atteints du Mal du Siècle. Pourtant, la fille de la victime, Mariska, affirme que son père était un grand prescient qui aurait pu sans peine se prémunir contre l'assaut d'un séculaire. Pour Georges Parent, une seule conclusion s'impose : Danijel Tesla a été victime d'un complot et c'est à lui de découvrir qui l'a ourdi. Or, le lieutenant-Geist est loin de se douter que son enquête le mènera à la source même de ce qui gangrène les plus hautes sphères de la Régence...

  • Au tournant du XIIe siècle de notre ère, l'Europe est divisée entre les Géménites et les Christiens. Si chez les premiers l'usage de la magie est étudié et enseigné, le seul fait d'être pourvu bien malgré soi du talent chez les Christiens peut valoir la mort. À Angresay, Briann ne pardonne pas à son père Carolus d'avoir refusé que les sages-femmes - ces sorcières ! - interviennent pour sauver Alyson, sa femme en couches. Furieux, il choisit l'exil et se joint aux Croisés. Dix ans plus tard, son jeune frère Cédric est maintenant devenu un homme et il se trouve au chevet de Carolus mourant, qui l'implore de courir quérir son frère pour le convaincre de rentrer à Angresay où l'attendent Maristel, l'épée des seigneurs destinée aux premiers nés, et un domaine à gérer. Si en l'absence de son aîné Cédric croyait profiter de cet héritage, c'est en toute bonne foi - voire même un peu soulager - qu'il accepte la mission quelques secondes avant le trépas de son père. Au cours de sa traversée du continent, une ecclésiaste rencontrée en chemin lui apprend que Briann est désormais le champion du roi Richard. Ensemble, ils font route vers la Hongrie afin d'y secourir le souverain Andras II dont le royaume est en proie à une guerre civile. Or, les retrouvailles fraternelles sont froides et de courtes durée, car les frères sont mêlés bien malgré eux à un complot visant la mort du roi. Et comme Briann ne veut pas être accusé de traîtrise, il doit vite trouver un bouc émissaire... un rôle parfait pour son jeune frère Cédric.
    Une trilogie qui ravira les passionnés d'histoire des religions, l'auteur réimagine intégralement l'évolution du christianisme, en dotant Jésus d'une soeur, Sophia.

    Sur commande
  • Un an après avoir quitté Saint-Trailouin, Julien Sarkozy dépérit lentement derrière le comptoir de sa librairie d'occasion. Même s'il essaie de se persuader du contraire, il ne rêve que d'une seule chose : retourner à Malphas. Dès lors que son fils se retrouve hors d'atteinte, Sarko reprend son enquête sur les mystères qui entoure le collège !
    Parole de Sarkozy, je m'étais juré de ne pas remettre les pieds à Saint-Trailouin. Après tout, la vie de mon fils en dépendait, et c'est pour être près de lui que j'ai ouvert il y a quelques mois une boutique de livres d'occasion à Drummondville. Or, quand Émile m'a annoncé qu'il partait pour la France avec mon ex, j'ai un peu pété les plombs... avant de réaliser que je pourrais peut-être tirer avantage de cette situation. Me voilà donc de retour à Malphas. Avec l'aide de Simon Gracq - ça n'a pas été simple de le convaincre de me faire à nouveau confiance -, je compte enfin mener à terme mon enquête sur ce qui se passe dans la cave du collège. Et régler une fois pour toutes mon différend avec les Archlax père et fils. Et découvrir la véritable identité de Rachel Red et les motivations secrètes qui l'animent... et rêvons un peu, l'animer à mon tour. Hélas, malgré le subterfuge qui me permettait d'évoluer en sécurité à Malphas, je dois admettre que le plan que j'avais imaginé pour arriver à mes fins a rapidement foiré. Et me voilà de nouveau dans le «gros trouble». Mais cette fois, je ne suis pas le seul dans le pétrin, car la grève étudiante est imminente à Malphas. Et un raz-de-marée de carrés rouges à Saint-Trailouin, ça risque d'être plus intense qu'ailleurs...
    Ultime tome de la série qui clôt la folle aventure de Julien Sarkozy dans cette petite ville ou la normalité n'a pas sa place. Patrick Senécal boucle la boucle et répond à toutes nos interrogations, dont la cruciale "Que se passe t-il réellement dans le sous-sol de Malphas "!

    Sur commande
  • Sauvé contre son gré et à l'insu de tous d'une mort certaine par l'intervention de Rébecca, Briann d'Angresay est de nouveau contraint à l'exil. Comme il le lui avait promis, le fidèle Guillem, désormais beaucoup plus qu'un serviteur, l'a rejoint et ensemble, ils s'engagent sur la Voie des Roses - le pèle rinage vers Sainte-Marie-en-Galice auquel tant les Christiens que les Géminites s'adonnent - comme auxi liaire dans une compagnie qui protège les voyageurs des brigands à l'affût. Or, si Briann est parvenu à préserver son anonymat, ses talents guerriers ne sont pas demeurés inaperçus et il a été rapidement promu capitaine. Rébecca aussi a dû quitter Angresay. Avec son père, elle s'est installée à Tolosà où domina Aubrard remarque ses talents d'apprentie-apothicaire. Elle facilitera aussitôt son admission au Magistère de Montpellier pour qu'elle y apprenne le métier de paramètje, un niveau d'étude inatteignable pour une femme en Christienté. Mais alors qu'une guerre civile se propage à Tolosà, une menace encore plus grande plane sur l'Europe. De fait, le nouveau roi anglais songerait à lancer une nouvelle Croisade, cette fois sur les voisins géminites, et les rumeurs affirment que les Christiens auraient développé une arme invulnérable à la magie !

    Sur commande
  • 2901 - Calendrier universel terrestre.
    Les Éridanis, lointains descendants hermaphrodites des humains, ont entrepris de coloniser la Voie lactée en s'établissant de planète en planète. À bord du Lemnoth, ces posthumains de chair et de métal s'apprêtent à accomplir un nouveau saut interstellaire afin de fonder une autre colonie sur Selckin-2. Parmi eux, Nemrick, de la caste des Ludis, qui a intégré la mission afin de suivre l'amour de sa vie, le Techno Rumack, qui rêve de créer un milieu de vie idéal pour leurs descendants...
    3045 - Calendrier universel terrestre.
    Plus d'un siècle après l'arrivée des Éridanis, de nombreuses cités s'éparpillent sur Selckin-2. Elles sont habitées par les Mikaïs, une race à mi-chemin entre homo habilis et homo sapienscréée par Rumack. Ce sont eux qui ont construit les prodigieux édifices de ces villes pourtant prévues pour des Éridanis.
    Takeo habite Nagack, la somptueuse ville qui s'élève sur le flanc du mont Lemnoth. Comme ses congénères, il vénère les « Maîtres », mais ne s'en inquiète pas moins de la progression du Mal de Rumack qui les condamne à sombrer dans la sauvagerie s'ils ne reçoivent pas l'aide des arbres-machines. Pendant que des rumeurs de guerre se propagent dans la ville, Takeo cherche à sauver son grand-père de la régression. Mais une rencontre fortuite avec le fantôme de Rumack fera de lui la pièce maîtresse d'un jeu qui a débuté bien avant sa naissance, celui du Démiurge !

  • 901 - Calendrier universel terrestre.
    Les Éridanis, lointains descendants hermaphrodites des humains, ont entrepris de coloniser la Voie lactée en s'établissant de planète en planète. À bord du Lemnoth, ces posthumains de chair et de métal s'apprêtent à accomplir un nouveau saut interstellaire afin de fonder une autre colonie sur Selckin-2. Parmi eux, Nemrick, de la caste des Ludis, qui a intégré la mission afin de suivre l'amour de sa vie, le Techno Rumack, qui rêve de créer un milieu de vie idéal pour leurs descendants...
    3045 - Calendrier universel terrestre.
    Plus d'un siècle après l'arrivée des Éridanis, de nombreuses cités s'éparpillent sur Selckin-2. Elles sont habitées par les Mikaïs, une race à mi-chemin entre homo habilis et homo sapienscréée par Rumack. Ce sont eux qui ont construit les prodigieux édifices de ces villes pourtant prévues pour des Éridanis.
    Takeo habite Nagack, la somptueuse ville qui s'élève sur le flanc du mont Lemnoth. Comme ses congénères, il vénère les « Maîtres », mais ne s'en inquiète pas moins de la progression du Mal de Rumack qui les condamne à sombrer dans la sauvagerie s'ils ne reçoivent pas l'aide des arbres-machines. Pendant que des rumeurs de guerre se propagent dans la ville, Takeo cherche à sauver son grand-père de la régression. Mais une rencontre fortuite avec le fantôme de Rumack fera de lui la pièce maîtresse d'un jeu qui a débuté bien avant sa naissance, celui du Démiurge !

  • Solaris s'intéresse à toutes les manifestations de la science-fiction, du fantastique et des genres associés, comme l'horreur et l'insolite. On y publie de la création (fiction, illustration), de l'information, de la critique, des entrevues avec les créateurs, etc. S'y ajoute également un axe de formation car la revue publie, à côté d'auteurs chevronnés, de jeunes créateurs en vue d'aider au développement de leur pratique. Surtout diffusée au Québec, Solaris est aussi connue au Canada anglais, aux États-Unis et en Europe, où elle est considérée, dans son domaine, comme une des revues les plus importantes de la Francophonie.

    Sur commande
  • Une soif de création, voilà ce qui a toujours caractérisé Élise Lépine. Pourtant, à vingt-quatre ans, après une rupture amoureuse, la fin du groupe musical auquel elle venait de se joindre et la découverte des lubies de sa tante Mélisande quant au retour du « Rôdeur », l'ancestral ennemi de la famille Malenfant, c'est plutôt le désespoir qui décolore les pensées de la jeune femme. Mais Bernadette, une organisatrice d'événements, change soudain la donne quand elle demande à Élise de participer à la conception d'une fête privée commandée par un richissime client. Si le projet monopolise sa créativité, Élise n'en demeure pas moins préoccupée par les propos de sa tante. Elle va donc consulter Edgar, son vieil oncle irascible. Il s'avère cependant que le comédien à la retraite a de la compagnie : un jeune colocataire, Steve, un amateur de comics qui a reconnu en Edgar Malenfant le « mononc' Morbide » de son émission de jeunesse favorite. Les propos surprenants d'Edgar sur les superstitions familiales et le comportement étrange de Steve, qui semble vouloir attenter à la vie de son oncle, ne font rien pour calmer les angoisses d'Élise. Mais sa machine à créer s'est de nouveau emballée et voilà qu'elle décide d'accorder une place de choix à mononc' Morbide dans le déroulement de la fête qu'elle prépare, au risque de heurter les goûts de Pierre Daigle, son très riche, très capricieux et très énigmatique client...

    1 autre édition :

  • Je m'appelle Julien Sarkozy. Oui, oui, je me prénomme bien Julien ! Professeur de littérature, j'étais fin prêt il y a quelques jours pour ma première session au cégep de Malphas. Le directeur pédagogique, Rupert Archlax, m'avait annoncé que j'aurais trois groupes dans le cours 102. Comme c'est celui qui se donne pendant la session d'hiver et que nous étions en août, j'avais tout de suite compris que mes élèves seraient ceux qui avaient coulé le cours à la dernière session.
    Pour un professeur qui a quatorze années d'ancienneté - les trois premières à Montréal, les autres à Drummondville -, ce n'est pas la situation rêvée. Mais je ne me suis pas plaint : après ce qui est arrivé l'an dernier, je... Enfin, disons que j'étais simplement heureux de pouvoir continuer à enseigner et que le cégep (collège) de Malphas, qui est si reculé que même Internet haute vitesse n'est pas encore rendu ici, représentait ma dernière chance !
    Et puis, comme je venais de vivre un divorce pénible, je croyais que l'éloignement et le calme allaient m'être bénéfiques. Mais j'ai vite déchanté en ce qui concerne le calme, car Malphas n'est vraiment pas un cégep (collège) comme les autres. Tellement que j'en suis à me demander combien il me restera d'étudiants en vie à la fin de la session...

    Sur commande
  • Ce qui se passe dans la cave reste dans la cave poursuit la folle aventure de Julien Sarkozy à Saint-Trailouin, petite ville où la normalité n'a pas sa place. C'est d'ailleurs grâce au décalage extrême de ce décor, tout aussi déjanté que les personnages qui l'habitent, que Senécal peut convier ses lecteurs, à la manière des grands satiristes de l'époque, à une belle séance de défoulement sur les travers de notre réalité qui, à bien des égards, n'est pas très normale non plus.
    Après un mois de convalescence à l'hôpital de Saint-Devlon - les blessures récoltées lors de la dernière séance du club de lecture du cégep de Malphas n'étaient pas mineures -, je suis retourné à Saint-Trailouin, prêt à entamer la session d'hiver 2011. Enfin, je devrais plutôt dire « prêt physiquement », car pour le moral...
    De fait, outre le mystère de l'inquiétant occupant de la cave du cégep, j'ai eu droit, pour me pourrir l'existence, au coup de téléphone de mon ex, qui m'a interdit de voir mon fils Émile pendant le temps des Fêtes, puis à une tentative d'assassinat. Oui, oui, vous avez bien lu : on a attenté à ma vie à moi, Julien Sarkozy ! Mais si je me doute bien de l'identité des personnes qui ont engagé le tueur - les Archlax père et fils -, je n'ai pas encore compris pourquoi je ne suis pas mort !
    Si j'ajoute l'absence de Simon Gracq, toujours recherché par la police, mon doute grandissant sur la fiabilité de Rachel Red, ma divine collègue du département, pour enquêter sur le mystère de Malphas, et les morts qui surviennent autour de moi, vous conviendrez que j'ai de bonnes raisons d'avoir augmenté un tantinet ma consommation !
    Pourtant, c'est seulement quand j'ai trouvé la façon de m'introduire dans la cave du cégep que j'ai vraiment su ce que ça voulait dire, être dans le « gros trouble » !

    Sur commande
  • Bien que la science-fiction compte deux siècles d'existence et que ses concepts, traduits en images percutantes, s'épanouissent sur nos écrans depuis des décennies, peu de gens connaissent la véritable genèse de ce genre littéraire... et encore moins son évolution au Québec. C'est cette lacune que vient combler le Petit Guide de la science-fiction au Québec. En sept chapitres abondamment illustrés, Jean-Louis Trudel retrace le chemin parcouru par la science-fiction au Québec depuis sa naissance au XIXe siècle. De Jules Verne en passant par les anticipations politiques du début du XXe siècle, de son émergence difficile dans le Québec en profonde mutation des années cinquante à sa renaissance dans les années soixante-dix, l'histoire que nous raconte Trudel dans une langue simple et concise est parsemée d'auteurs inspirés et d'oeuvres marquantes. Et, bien sûr, il est aussi question dans ce Petit Guide de la mise en place des structures institutionnelles qui, au fil des années, ont soutenu le genre et lui ont permis de connaître le foisonnement de ce début de nouveau millénaire. Bref, le Petit Guide de la science-fiction au Québec, c'est une belle plongée au coeur d'une histoire passionnante et jusqu'à présent méconnue, celle de la SFQ !

    Sur commande
  • L'Oiseau de feu s'est élancé juste avant que la Tour n'explose et que la Cité de Manokhsor, tel que l'avait prédit MO, l'ordinateur de la Centrale, ne soit engloutie par un gigantesque cataclysme. À bord de la fusée téléguidée se trouvent neuf hommes et femmes ; à la fin du trajet interstellaire vers la planète Ashmev, il n'en restera que trois : Adakhan, Selvah et Laïtha. Si l'île où L'Oiseau de feu s'est posé est remarquablement accueillante - faune et flore s'offrent littéralement à eux -, Adakhan a le sentiment qu'ils devront la quitter avant longtemps et c'est pourquoi, plutôt que de s'abandonner au bonheur, il cherche le moyen d'atteindre le continent qu'il entrevoit à l'horizon. Or, pendant que le quatuor - Selvah a eu un fils, Abhül - effectue la traversée sur le grand radeau construit par Adakhan, une tempête leur fait perdre toutes les possessions apportées de l'Ancien Monde ; c'est donc dans un total dénuement qu'ils aborderont ce continent qui, s'il est nettement plus vaste que leur île d'arrivée, est aussi nettement plus hostile. Et c'est ainsi que commenceront les années d'errance d'Adakhan et des siens, au terme desquelles l'ancien maître-forgeron, devenu le patriarche d'un formidable clan, apercevra enfin la terre promise qui, depuis toujours, avait nourri le moindre de ses rêves... Nourri par ses lectures philosophiques et par la grande tradition romantique allemande, Jacques Brossard a imaginé une société maintenue dans son indigence par un groupe de privilégiés retranchés sous la Tour qui domine la Cité de Manokhsor. C'est à la fois un long apprentissage pour le jeune Adakhan, et une formidable oeuvre de science-fiction qui pose des questions fondamentales sur le pouvoir, le libre arbitre, l'engagement, la religion et le devenir de l'humanité.
    Discussions philosophiques, fabrication de mots aptes à rendre compte de nouvelles réalités, sollicitation de tous les sens, mystères et inventions scientifiques, aucune stratégie narrative ou discursive n'est négligée par l'auteur pour créer une oeuvre totalisante.

    Sur commande
  • Eïlai Liannon Klaïdaru était encore enfant lorsqu'elle a « rêvé » pour la première fois des Étrangers. Elle ne se doutait pas alors qu'ils changeraient le destin de sa planète, Tyranaël.
    La Terre surpeuplée va enfin essaimer : Virginia, dans la constellation de l'Aigle, est ouverte à la colonisation. Mais qui sont les constructeurs des singulières villes qui la parsèment ? Et pourquoi ont-ils disparu ?
    Au soir de sa vie, Eïlai a rassemblé toutes les plaques mémorielles racontant la dramatique arrivée des Étrangers. Hélas, aucune ne dit clairement dans combien de temps elle aura lieu.
    Et voilà le Nostros qui se place en orbite, et le premier drame : qu'est-ce que cette « Mer » qui, surgie de nulle part, annihile toute énergie dès qu'on l'approche... et toute vie à son contact ?
    Les Rêves de la Mer : le début d'une saga grandiose, celle de Tyranaël !

    PRIX BORÉAL 1997 PRIX JACQUES-BROSSARD 1997 PRIX ABITIBI-CONSOLIDATED 1997

  • Les Terriens sont installés depuis deux siècles sur Virginia. Ce qui n'empêche pas les animaux indigènes de les fuir encore, comme s'ils avaient la peste.
    Pourtant, sous un petit chapiteau, Éric et ses amis exécutent des numéros extraordinaires avec des chachiens, des oiseaux-parfums, et même des licornes ! Quel est donc leur secret ?
    Le vieux Simon Rossem le sait, lui qui, depuis si longtemps, protège ces mutants et favorise l'émergence de leurs dons. Mais est-ce vraiment pour mener cette tâche à bien qu'il a « acquis » la possibilité de ressusciter ?
    Alors que les mutants veulent assurer leur avenir en proclamant l'indépendance de Virginia, Rossem se tourne vers le passé : la raison de sa longévité - et de toutes ces mutations - se trouve peut-être inscrite dans les plaques mnémoniques des Anciens, les indigènes disparus.
    Le Jeu de la Perfection : la suite d'une saga grandiose, celle de Tyranaël !

    PRIX JACQUES-BROSSARD 1997 PRIX ABITIBI-CONSOLIDATED 1997

  • Les habitants de Virginia n'ont plus de contacts avec la Terre depuis des siècles. Dans les villes et les villages du continent principal, un nouvel ordre et une paix apparente règnent. Ce qui n'empêche nullement l'existence de ghettos où survivent des "têtes-de-pierre", descendants des Terriens venus essayer de reconquérir la planète longtemps auparavant.
    Mathieu, qui croit être l'un deux, s'est évadé d'une École où il était séquestré et drogué. Feignant l'amnésie, il réussit à s'insérer dans cette société virginienne où, espère-t-il, il arrivera à comprendre pourquoi on l'a ainsi traité.
    Sa quête obstinée l'amènera à prendre parti dans la guerre secrète qui oppose depuis des siècles deux factions de mutants, les "Gris" et les "Rebbims", et, surtout, à découvrir le pont menant vers le monde des Anciens...
    Mon frère l'ombre : le troisième volume d'une saga grandiose, celle de Tyranaël !

    PRIX ABITIBI-CONSOLIDATED 1997

  • Depuis le passage de Mathieu vers le monde des Anciens, il y a deux siècles, plusieurs Virginiens l'ont imité. Mais si les deux races ont pu se croiser, leurs descendants, au fil des générations, ont perdu leurs facultés psychiques.
    C'est le cas du petit Lian, au grand désespoir de sa mère. Car pour une Rani, il n'y a pas pire malheur que d'être exclu à jamais de la Mer.
    Cependant le malheur, pour Lian, c'est plutôt de se sentir à l'écart d'une société qu'il aime par-dessus tout. Serait-il plus à sa place de l'autre côté, sur Virginia ?
    Mais le passage, jusqu'à présent, s'est toujours fait dans un seul sens...
    L'Autre Rivage : l'avant-dernier volume d'une saga grandiose, celle de Tyranaël !

  • Après des siècles de conflit, la paix règne enfin sur Virginia et, grâce à la Mer, la communication est dorénavant possible avec Atyrkelsaõ et le peuple des Anciens.
    Petite-fille d'un passeur venu de l'Autre Côté, Taïriel n'a pourtant jamais manifesté aucun pouvoir et projette de s'exiler dans la station orbitale Lagrange. Une brève aventure avec Samuel, un jeune télépathe au passé mystérieux, chamboulera cependant ses plans d'avenir. Qui est-il vraiment ? Quelle relation existe-t-il entre lui et Ktulhudar, le demi-dieu légendaire des Anciens ? Et pourquoi Taïriel éprouve-t-elle soudain ces absences, ces " rêves éveillés " qui la laissent sans force et horrifiée par la violence des visions ?
    La Mer allée avec le soleil : l'étonnante conclusion - et la résolution de toutes les énigmes - d'une saga grandiose, celle de Tyranaël.

  • Aurepas, petite ville du sud-ouest de la France, 1789...

    Dans une vieille maison bourgeoise vivent Senso et Pierrino, des jumeaux âgés de sept ans, avec Jiliane, leur soeur cadette qui ne parle pas. Senso et Pierrino viennent d'être confirmés dans la religion du royaume, la religion géminite, où l'on adore les saints Gémeaux, Jésus et sa soeur jumelle Sophia. Les enfants ont perdu leurs parents dans un tragique accident au moment de la naissance de Jiliane, et c'est Grand-père Sigismond, vieil humaniste propriétaire d'un florissant commerce, qui les guide dans leur apprentissage de la vie, avec l'aide de domma Castelet et de dom Patenaude, les ecclésiastes de leur paroisse. Bien sûr, il y a aussi Grand-mère, mais comme elle ne sort jamais de ses appartements et qu'ils ne peuvent y entrer...

    La découverte d'une « fenêtre-de-trop » - visible de l'extérieur, elle ne correspond à rien à l'intérieur - et d'une carte magique - elle les transporte ailleurs quand ils y plantent un stylet - éveille la curiosité de Senso et Pierrino quant à l'étrange réputation de leur demeure, mais Jiliane, la première à accéder aux appartements de Grand-mère, sait déjà que la magie fait partie du mystère entourant leur famille et la Maison d'Oubli...

    Sur commande
  • Ysabel

    Guy Gavriel Kay

    Ned, un jeune Montréalais de quinze ans, accompagne son père, Edward Marriner, dans le Midi de la France. Photographe de renommée internationale, Marriner - assisté de Mélanie, Steve et Greg, son équipe technique - a six semaines pour croquer des images inédites de ce magnifique coin de pays, qui regorge de ruines datant de l'époque des Celtes et des Romains. Mais des événements inquiétants perturbent le séjour de Ned: un inconnu le menace dans la cathédrale d'Aix-en-Provence, un étrange malaise l'affecte aux abords de la montagne Sainte-Victoire, des chiens l'attaquent dans un café... sans compter qu'au cours de la nuit de la Beltaine, une antique fête celtique, il assiste à la «magique» disparition de Mélanie! Dès lors, Ned comprend que, dans cette contrée plusieurs fois millénaire, des personnages mythiques ne veulent pas mourir et que, d'une mystérieuse façon, il est personnellement concerné par leur histoire.
    La dualité entre l'exquise beauté de la Provence et la violence de l'histoire est explorée dans une oeuvre marquante qui se distingue des autres romans de fantasy historique de l'auteur qui sont habituellement construits dans des passés vaguement différents du nôtre.

    Sur commande

    1 autre édition :

  • Le sang du Dragon ne peut se retourner contre lui-même, car sinon le monde finirait pour de bon : seul l'enfant plusieurs fois né de plusieurs pères pourra juger le Dragon Fou et ramener le Dragon de Feu.
    Pendant que, dans les visions dont la Carte lui impose toujours l'épreuve, Jiliane continue de regarder Gilles Garance et Ouraïn marcher vers leur destin à travers les années, Pierrino, qui a « dansé » avec les Nathésin à Garang Xhevât, entreprend le voyage de retour vers la France en compagnie d'Haizelé. Au même moment, Senso, avec Alexis, Larché et la troupe de théâtre de la Compagnie des Deux-Rives, suit la trace de son père Henri comme de sa mère Agnès et se dirige inexorablement vers Aurepas et la vieille maison de Grand-mère.
    Lorsqu'ils seront tous réunis de nouveau, au creuset de la vérité, quelle fatale alchimie naîtra des fragments du passé détenus par chacun ? Quelle vengeance... ou quelle justice jaillira de la chambre à la fenêtre-de-trop, la terrible chambre rouge ?

    Sur commande
  • Sang de pierre

    Elisabeth Vonarburg

    • Alire
    • 16 Décembre 2009

    Le ciel gris moutonnant de nuages, la mer maussade et houleuse, Manuelle étendue inconsciente et pâle sur la petite plage près du quai, dégoulinante, son ventre nu et proéminent bien en évidence, et les trois sirènes auprès d'elle, avec celle qui me fait

    Sur commande
empty