Science-fiction

  • Paru initialement en 1914, At the earth's Core est le premier tome d'un autre Cycle celui de Pellucidar qui comprend six volumes.
    Une première publication en français date de 1938 (2e volume de la série), il faut sinon attendre la fin des années 1960 pour en voir les premières traductions en français.
    Dans ce cycle, la Terre est une sphère creuse dans laquelle se trouve le continent de Pellucidar. Ce sont le prospecteur David Innes et son compagnon, l'inventeur Abner Perry, qui découvre par hasard ce continent intérieur en testant un excavateur spécial, la taupe d'acier, qui doit leur permettre d'exploiter de nouveaux filons de minerais au sein des grandes profondeurs terrestres. La machine s'emballe sans moyen de l'arrêter et les deux aventuriers aboutissent au creux de la Terre sur Pellucidar. C'est un univers très spécial : sa surface étant concave, il n'y a pas d'horizon et l'atmosphère y est plus dense qu'à la surface de la planète. Les nuages y sont rares mais occasionnent de véritables ouragans. Le soleil de Pellucidar, qui correspond au noyau terrestre, est situé exactement au centre du ciel et ne bouge pas, ce qui fait qu'il n'y a jamais de nuit sur le continent... Pellucidar est habité par des animaux préhistoriques et par des peuples primitifs, humains et non-humains...
    En route donc pour d'incroyables aventures au centre de la Terre !
    Edgar Rice Burroughs, né à Chicago (1875-1950), est plus connu aujourd'hui comme le créateur des aventures de Tarzan. Pourtant les oeuvres de science-fiction de ce grand précurseur dans le genre planet opera (Cycle de Mars, de Vénus, de la Lune, de Pellucidar) méritent amplement d'être redécouvertes.

    Sur commande
  • Paru en feuilleton en 1912 puis en livre en 1917, A Princess of Mars est le premier tome du célèbre Cycle de Mars qui comprend onze volumes. Sa première publication en français date de 1937 en feuilleton et de 1938 en livre, sous le titre : Le Conquérant de la planète Mars.
    C'est cette version « historique » avec ses illustrations d'époque que nous rééditons aujourd'hui.
    L'histoire du capitaine John Carter, ancien officier sudiste qui se retrouve mystérieusement propulsé sur la planète Barsoum - nom local de la planète Mars - est désormais connue : la planète rouge dont les populations autochtones - hommes verts et hommes rouges -, se déchirent dans d'affreuses guerres, se verra finalement sauvée par John Carter au prix de nombreux rebondissements et péripéties. Mais l'amour de Dejah Thoris, la sublimissime princesse de Hélium, sera la récompense ultime de toutes les fantastiques tribulations de John Carter sur la non moins fantasmatique planète rouge...

    Sur commande
  • Dans la veine des « rocambolesques » romans-feuilletons du XIXe siècle, Jean d'Agraives (en 1926) imagine qu'un noble breton émigré vient d'inventer - en 1796 - le Vélivole, véritable prototype de l'avion moderne.
    Mais en 1796, on est en pleine campagne d'Italie au cours de laquelle un certain général Bonaparte va s'illustrer particulièrement ! Nous voilà lancer dans une aventure « uchronique » (en fait, il s'agit plutôt d'une « histoire secrète ») jubilatoire dans laquelle vont s'affronter les forces du Bien et du Mal. Dans ce troisième et dernier livre, de la fin de la campagne d'Italie (qui voit la victoire définitive de Bonaparte sur les Autrichiens, grâce au Vélivole) jusqu'en Corse, vont se jouer les dernières aventures du chevalier de Trelern et de son mécanicien, le jeune Antoine Clou, plus que jamais à la poursuite de l'As de Pique...

    Sur commande
  • Paru initialement en feuilleton en 1922, The Chessmen of Mars est le cinquième tome du Cycle de Mars qui paraîtra en livre la même année. La première publication en français date seulement des années 1970.
    Tara, princesse d'Helium, fille de John Carter et de Dejah Toris est aussi belle que sa mère mais la déclaration d'amour de Gathan, jeune jed de Gathor la laisse de marbre. Le lendemain, pris dans une formidable tempête, son vaisseau l'emporte sur des confins inconnus de la planète rouge. N'écoutant que son courage, Gathan se lance immédiatement à son secours.
    Capturée par des Kaldane, race non-humaine qui ressemble à des têtes humaines et utilise les Rykor, corps humains sans tête, pour effectuer leurs déplacements, Tara est sauvée par Ghek, un Kaldane qu'elle a séduit en lui chantant des chansons, et par Gathan, parvenu à la localiser.
    Mais leur tentative de retour à Helium va s'achever dans les geôles du tyran de Manator. Les capacités psychologiques de Ghek, le courage de Gathan pourront-ils finalement permettre de sauver Tara et à Gathan de gagner son amour, au cours du fameux jeu d'échecs à pions humains de Mars ?..

    Sur commande
  • Que sera la prochaine guerre ? Entre quelles nations éclatera-t-elle ? Comment s'engageront les hostilités ? Où seront les champs de bataille ? A quels engins de destruction les belligérants auront-ils recours ? Jusqu'où sera poussée l'atrocité de leurs effets ? Autant de questions que petits et grands se posent, en France comme ailleurs, non sans quelque anxiété. C'est pour répondre à ce désir de savoir ce que nous réserve l'avenir, que l'amusant conteur Pierre Giffard et le prestigieux dessinateur Robida ont écrit et illustré cette nouvelle publication. Il semble indubitable que le conflit armé dont la planète est menacée sera le plus horrible que l'humanité ait jamais eu depuis le commencement des siècles. Ce sera vraiment LA GUERRE INFERNALE, assez atroce pour rendre désormais impossibles toutes les guerres. Et au moment où des fous prêchent l'antipatriotisme, au moment où d'autres fous rêvent de déchaîner sur leur pays, pour des motifs futiles, toutes les calamités d'un pareil fléau, nous croyons que l'heure est venue de montrer ce que doit être, ce que sera la prochaine guerre, LA GUERRE INFERNALE. Il faut lire ce roman d'aventures extraordinaires, où s'associent les facultés de vulgarisation divinatrice de Pierre Giffard et les coups de crayon prophétiques de Robida (Présentation d'époque, 1908). La Guerre infernale est parue en fascicules hebdomadaires (30) en 1908 et la même année en 2 tomes puis en 1 seul tome. Une réédition en a été faite en 2002 en 3 tomes. En tout, près de 1000 pages, 500 illustrations en NB et 30 couvertures en couleurs!

    Sur commande
  • La belle Valence

    ,

    • Prng
    • 16 Avril 2019

    Paru initialement en 1923, voici un réjouissant... et grinçant roman de science-fiction sur le thème de la machine à remonter le temps !

    En 1917, lors de la Grande guerre, dans un coin perdu de Lorraine, à Port-sur-Seille, le lieutenant Marcel Renard et quelques soldats découvre une étrange machine abandonnée par un Anglais que l'on a prestement fusillé le prenant pour un espion, en 1914... Après quelques tâtonnements on découvre que l'engin permet de voyager dans le temps et qu'il peut en outre «faire suivre» un périmètre de dimension variable grâce à une manette spéciale qu'il faut absolument maintenir au niveau le plus bas possible. Ne sachant pas que son ordonnance a, en son absence, déréglé toutes les manettes qui lui tombaient sous la main, le lieutenant Renard engage une nouvelle démonstration pour savoir si la guerre sera terminée... en 1920. Et... une large portion du «périmètre» de la compagnie - les hommes, les bâtiments, les véhicules, les canons -, tout se retrouve projeté... aux portes de la cité de Valence dans l'Espagne du XIVe siècle, encore aux prises avec les Sarrasins et déjà sous l'emprise de la sainte Inquisition !
    S'en suit un puissant choc des cultures entre la troupe de poilus, surarmée pour l'époque, mais prête à tout pour se distraire et «profiter» après trois années de guerre, les guerriers arabes de l'Emir qui s'allient avec eux, sans se formaliser, pour s'emparer à tout prix de Valence et les Valençais chrétiens, déboussolés et manoeuvrés par de machiavéliques religieux fanatiques, qui tentent d'y résister...

    Une fois la belle Valence tombée aux mains des Poilus et des Sarrasins, comment gouverner, faire face aux menaces d'invasion, intégrer les éléments du progrès, changer les mentalités, à six siècles d'intervalle ?..

    Sur commande
  • Paru initialement sous forme de nouvelles en 1941, Llana of Gathol est le dixième tome du Cycle de Mars qui paraîtra en livre en 1948. La première publication en français date seulement des années 1990.
    John Carter, dans Horz, cité abandonnée des Orovars, ancêtres des Barsoomiens, découvre les derniers survivants de leur race. Entre-temps, sa petite-fille, Llana de Gathol, fille de Tara (Jeu d'échecs sur Mars) fuyant un tyran du nord, Hin Abtol, échoue aussi à Horz. L'Orovar qui accompagne John Carter, Pan Dan Chee, tombe amoureux de Llana, mais celle-ci lui marque apparemment bien peu de considération... En s'enfuyant de Horz, le trio est fait prisonnier par une colonie de pirates noirs de Barsoom. Ayant réussi à échapper à leur emprise, ils tentent de retourner à Gathol, mais la ville est assiégée par les Panars du tyran Hin Abtol. Llana, enlevée, est emmenée à Pankor, leur capitale sous dôme. John Carter parvient, au prix de nombreuses péripéties, à la libérer. Mais lors d'une halte dans une vallée inconnue, ils sont capturés par des hommes invisibles ! Il leur faudra se sortir de cette inconfortable situation et, avec le secours de la flotte d'Helium, libérer Gathol tandis que les sentiments de Llana pour Pan Dan Chee évoluent favorablement au gré de leurs aventures communes...

    Sur commande
  • Paru initialement sous forme de nouvelles en 1932, Pirates of Venus est le premier tome du Cycle de Vénus qui paraîtra en livre en 1934. La première publication en français se fait dans la revue Robinson en 1939.
    Carson Napier, étrange et jeune savant, a construit un vaisseau spatial pour se rendre sur Mars mais suite à une erreur de calcul de trajectoire, il est précipité sur Vénus (que les autochtones nomment Amtor), monde continuellement nuageux, avec des forêts gigantesques. Attaqué par un animal apocalyptique, il est sauvé et recueilli dans une cité sylvestre sur l'île de Vépaja. Les habitants qui s'y sont réfugiés sont en guerre contre les Thoristes qui ont pris le pouvoir dans leur pays d'origine. Carson parvient, par hasard, à sauver Duare, une jeune fille que des individus cherchaient à enlever. Parti en forêt pour récolter la toile d'une araignée géante, Carson est enlevé par des hommes-oiseaux et amené sur un vaisseau des Thoristes. Il finit par s'emparer du navire et devient flibustier sur les redoutables mers vénusiennes. En abordant un deuxième bateau il retrouve Duare, la jeune fille qu'il avait sauvée et qui s'avère la fille du roi de Vépaja ; mais les événements s'enchaînent et Duare est à nouveau capturée et Carson naufragé sur un rivage inconnu. Alors qu'au fil de leurs aventures, les deux héros éprouvent un amour naissant et réciproque, Carson parvient à sauver Duare des griffes des hommes-singes mais doit y sacrifier sa liberté...

    Sur commande
  • Paru initialement sous forme de nouvelles en 1933, Lost on Venus est le deuxième tome du Cycle de Vénus qui paraîtra en livre en 1935. La première publication en français se fait dans la revue Robinson en 1939-1940.
    Carson Napier est emmené par ses ravisseurs jusqu'à la cité de Kapdor. On lui fait subir le singulier supplice de la Salle aux Sept Portes... Carson s'en tire à son avantage et, récupérant Duare, ils parviennent à s'évader mais pour, ensuite, être capturés par des nobargans qui les condamnent à être dévorés... De nouveau délivrés, ils font la connaissance de Skor, jong de Morov, qui s'avère régner, à Kormor, sur un peuple de cadavres auxquels il parvient à insuffler une vie synthétique... Duare s'est enfuie poursuivie par Skor tandis que Carson et une jeune prisonnière, Nalte, s'évadent et arrivent dans la cité de Havatoo, ville où ne sont autorisés à vivre que ceux dont les gènes sont dépourvus de tout trait négatif afin de garantir aux générations futures un niveau moral et mental d'excellence. Carson et Nalte, ne répondant pas à ces normes, y subissent de nouveaux avatars. Carson découvre alors un tunnel qui le mène jusqu'à la cité de Kormor. Au milieu d'une foule de zombies, il aperçoit Skor et Duare sensée devenir la reine de Morov. Duare se débarrasse de Skor et, après avoir libéré Nalte, tous les trois rejoignent Havatoo où Carson parvient tant bien que mal à construire un appareil volant qui leur permettra de mettre fin à leurs présentes aventures sur Vénus...

    Sur commande
  • Les dieux de Mars

    Edgar Rice Burroughs

    • Prng
    • 10 Juillet 2015

    Les Dieux de Mars (titre original : The Gods of Mars) est le deuxième roman de la série, après Une princesse de Mars.
    Il est initialement publié en feuilleton en 1913, puis en livre en 1918. La première traduction française date de 1937.
    L'histoire du capitaine John Carter, ancien officier sudiste qui se retrouve mystérieusement propulsé sur la planète Barsoom - nom local de la planète Mars - est désormais connue.
    Après un long exil de 10 ans sur Terre, John Carter revient enfin sur sa planète d'adoption. Par malchance il se retrouve aux confins de la rivière Iss. Il y découvre les hordes d'hommes-plantes et de singes blancs et les cruels Therns (à l'origine de la superstition attachées aux sources de la rivière Iss, monde souterrain d'où nul Martien vivant ne revient jamais), auxquels il parvient à fausser compagnie.
    Lors d'une attaque des pirates noirs d'Issus, John Carter découvre que ce peuple s'en prend régulièrement aux Therns pour les réduire en esclavage au profit d'Issus, leur propre déesse... A la suite d'une foule d'événements, Carter parvient à s'échapper, avec son fils Carthoris, des griffes des pirates.
    Rentré à Helium, il y apprend que sa bien-aimée Dejah Thoris a été justement enlevée par les pirates noirs d'Issus... Il faut donc repartir en quête ! Et ce n'est qu'un très léger aperçu des démentielles aventures et rebondissements qui attendent John Carter sur Barsoom...

    Sur commande
  • Le chirurgien de mars

    Edgar Rice Burroughs

    • Prng
    • 24 Février 2021

    Paru initialement sous forme de nouvelles en 1927, The Mastermind of Mars est le sixième tome du Cycle de Mars qui paraîtra en livre en 1927. La première publication en français date seulement des années 1980. Arrivé sur Mars en un bon sidéral - comme John Carter -, le combattant de la guerre de 1914, Ulysses Paxton, apparaît sur une île martienne où Ras Thavas, scientifique pervers et génial, a acquis l'incroyable capacité de faire revivre des cadavres qu'il embaume et peut maintenir dans une vie inerte indéfiniment. Et, en échangeant les cerveaux de deux corps, il donne à ceux capables de s'offrir ses services la possibilité de changer à loisir d'enveloppe corporelle. Paxton apprend peu à peu les secrets de Thavas et devient un chirurgien aussi habile que son maître. Mais le jour où Xaxa, la vieille et cruelle Jeddara de la cité de Phundhal, vient échanger son corps avec celui de la belle Valla Dia qui se retrouve désormais enfermée dans le corps décrépit de la Jeddara, Paxton est attiré puis attendri - et plus encore - par l'abnégation et le courage de la jeune femme, et il se jure de tout mettre en oeuvre pour rétablir Valla Dia dans son corps originel, épaulé dans sa quête par quelques Martiens qu'il a lui-même ressuscité des laboratoires de Ras Thavas. S'ensuivent des aventures débridées où l'imagination de l'auteur fait particulièrement merveille...

    Sur commande
  • Paru initialement en 1929, Tannar de Pellucidar est le troisième tome d'un autre Cycle, celui de Pellucidar qui comprend six volumes. Sa première publication en français date de la fin des années 1960.
    Dans ce cycle, la Terre est une sphère creuse dans laquelle se trouve le continent de Pellucidar.
    Ce sont le prospecteur David Innes et son compagnon, l'inventeur Abner Perry, qui découvre par hasard ce continent intérieur.
    Jason Gridley décide donc de partir au secours de David Innes, au centre de la Terre. Il se rend en Afrique demander l'aide de Tarzan. Au moyen d'un dirigeable spécial, le O-220, ils pénètrent par l'ouverture polaire menant à Pellucidar, amenant avec eux une dizaine de guerriers waziris. Après quelques heures de navigation, Tarzan et Jason découvre les dangers de Pellucidar : une attaque d'animaux sauvages puis d'un pteranodon géant achève de les égarer et les disperser. Tandis que Jason rencontre la jolie Jana, la Fleur rouge de Zoram, Tarzan se fait capturer par les Sagoths, un peuple d'hommes-singes. Réussissant à s'évader, Tarzan rencontre Thoar de Zoram, le frère de Jana, et ils partent tous les deux à la recherche de Jason et de Jana. Au fil des rencontres et des combats épiques, Tarzan retrouve Jana mais ils sont capturés par des Horibs, peuple de lézards intelligents entropophages. Quant à Jason, en compagnie de Thoar, il est enlevé par des pirates Korsars, puis par des Horibs... Mais les guerriers waziris, puis la flotte de l'empereur de Pellucidar, viendront sauver la situation. Tarzan repart alors à la surface de la Terre, et Jason, désormais fiancé à Jana, décide de rester à Pellucidar...

    Sur commande
  • Pendant deux cents ans, une Amérique civilisée et isolationniste a coupé tout contact avec l'hémisphère Est (l'Europe et l'Afrique), ruiné par la Grande Guerre, débutée en 1914 et qui s'est poursuivie jusqu'en 1937... Et puis le lieutenant Jefferson Turck, de la marine pan-américaine, a, par un malheureux hasard, fait franchir à son sous-marin aérien le 30e Méridien, frontière invisible et taboue que, depuis deux cents ans, on ne doit dépasser sous aucun prétexte et sous peine de mort. Son équipage, horrifié d'un tel manquement, abandonne Jefferson Turck, au cours d'une terrible tempête, sur une simple vedette de reconnaissance avec trois matelots... Son seul salut reste alors de poursuivre vers l'est, vers ce continent occulté qu'est devenue l'Europe. Mais ce Continent oublié a toujours exercé une puissante fascination sur le lieutenant Jefferson Turck... et, nouveau Christophe Colomb - à rebours -, curieux et plein d'espoir, il débarque en premier dans une Angleterre qui s'avère être retournée à la plus pure barbarie, et il va aller de surprise en désillusion au cours de son périple sur le Continent oublié...

    Sur commande
  • La révolte des volcans

    Camille Audigier

    • Prng
    • 10 Février 2016

    La Révolte des Volcans, initialement publiée en 1935 dans la revue Les Feuillets Bleus, est un des rares textes français qui aborde le thème de la «Terre concave », thème notamment développé par Edgar Rice Burroughs dans son cycle de « Pellucidar ».
    Dans la Révolte des Volcans, une partie de la peuplade des « Sousterriens » a adopté la langue des légionnaires gallo-romains tandis qu'une autre partie de la population est restée fidèle à sa culture d'origine. L'arrivée d'un couple de Terriens, annoncée par une ancienne prophétie, précipite le conflit latent entre les deux peuples.
    Des armes et des énergies terrifiantes sont actionnées, capables non seulement de détruire le monde intérieur mais de perturber l'équilibre de la Terre dans le Système Solaire. Jusqu'à la destruction et l'embrasement dans le Soleil...

    Sur commande
  • Sur commande
  • Le sosie de l'aigle

    Jean Deincourt

    L'on connaît, effectivement, fort peu de portraits de Napoléon ler reproduisant les traits véridiques de l'Empereur des Français. De ce postulat, Jean Deincourt imagine donc, dans cet ouvrage initialement paru en 1932, que Napoléon ler a un sosie - le sosie de l'Aigle !
    Roman uchronique acide où dominent la figure inquiétante et comploteuse du ministre de la police Fouché, celle fidèle du maréchal Duroc et celle tout sauf sympathique d'un Napoléon ler hagard et tyrannique. Et, en contrepoint, nous sommes en présence du savoureux fantassin Robeaud, de la Garde impériale, originaire de Lorraine, qui, au fil du temps, va se trouver façonné en alter ego de l'Empereur... Mais que faire d'un sosie quand on s'appelle Napoléon ler ?
    Faut-il s'en servir ? faut-il sen méfier ? le mettre en avant ? le mettre en retrait ?
    Loin de la légende dorée napoléonienne, mais se basant toujours sur les témoignages des proches de l'Empereur, Jean Deincourt nous livre un féroce portrait à charge de Napoléon ler et de sa mégalomanie. Ouvrage surprenant, hors des sentiers battus, aux limites de l'histoire et de la fiction, qui se poursuit avec NAPOLÉON AVAIT RAISON épilogue de « l'épopée ».

    Sur commande
  • Le siège de Londres

    Posteritas

    • Prng
    • 10 Mai 2016

    En 1885, paraît à Londres l'ouvrage The Siege of London. Livre de fiction politico-militaire où l'auteur, partant de la situation politique de l'Angleterre sous le gouvernement libéral de Gladstone, et en particulier de sa politique extérieure (guerre des Boers, guerre en Egypte, en Afghanistan), imagine que les tensions internationales amènent une guerre entre la France et le Royaume-Uni.
    Un conflit court mais intense qui voit les armées françaises débarquer et envahir en quelques mois l'Angleterre, - avec l'appui de l'Irlande qui aspire à son indépendance -, et, après un meurtrier SIÈGE DE LONDRES, obtenir la capitulation de la « perfide Albion »...
    Un étonnant kriegspiel tel qu'en connut beaucoup la fin du XIXe siècle où l'on joua à se faire peur, sur le papier, avant de passer, finalement, aux « travaux pratiques » de la Première guerre mondiale...

    Sur commande
  • Napoleon bis

    René Jeanne

    • Prng
    • 10 Mars 2020

    Campagne de Russie. 1812. Le mystérieux et obscur général baron Beaudouin découvre que l'on vient de kidnapper - peut-être même assassiner l'empereur Napoléon ler. Que faire ? Avant de se lancer, avec le maréchal Murat, sur la piste des ravisseurs : Russes, royalistes ?, il faut maintenir la continuité de l'Empire, assurer la déjà calamiteuse retraite de Russie et donc remplacer l'Empereur par un sosie, un Napoléon bis !
    L'intrigue est lancée ! Un petit roman uchronique trépidant à souhait, initialement publié en 1932, où s'entremêlent réalité et fiction. Et au final bien malin qui saura dire la part de l'une et de l'autre !

    Sur commande
  • Dans la veine des « rocambolesques » romans-feuilletons du XIXe siècle, Jean d'Agraives (en 1926) imagine qu'un noble breton émigré vient d'inventer - en 1796 - le Vélivole, véritable prototype de l'avion moderne.
    Mais en 1796, on est en pleine campagne d'Italie au cours de laquelle un certain général Bonaparte va s'illustrer particulièrement ! Nous voilà lancer dans une aventure « uchronique » (en fait, il s'agit plutôt d'une « histoire secrète ») jubilatoire dans laquelle vont s'affronter les forces du Bien et du Mal.
    Dans ce second livre, de Venise à Mantoue, au coeur de la campagne d'Italie et des complots de l'As de Pique visant à assassiner Bonaparte, le chevalier de Trelern et son mécanicien, le jeune Antoine Clou, poursuivent leurs aventures épiques à bord de leur Vélivole...

    Sur commande
  • Dans la veine des « rocambolesques » romans-feuilletons du XIXe siècle, Jean d'Agraives (en 1926) imagine qu'un noble breton émigré vient d'inventer - en 1796 - le Vélivole, véritable prototype de l'avion moderne. Mais en 1796, on est en pleine campagne d'Italie au cours de laquelle un certain général Bonaparte va s'illustrer particulièrement ! Nous voilà lancés dans une aventure « uchronique » jubilatoire et haletante dans laquelle vont s'affronter les forces du Bien et du Mal. Dans ce premier livre, de Nice à Venise, dans cette Europe en plein bouleversement, le chevalier de Trelern et son mécanicien, le jeune Antoine Clou vont découvrir qu'il n'est pas aisé de mener à bien leurs expériences aéronautiques au service de la République française une et indivisible...

    Sur commande
  • Le duc Rollon

    Léon de Tinseau

    • Prng
    • 20 Novembre 2016

    Paru initialement en 1913, réédité en 1930, voici un texte de SF « historique ». En ce début de XXIe siècle, le monde « civilisé » se divise en trois super-puissances : L'état de Colombie, le Canada et le royaume du Japon qui s'étend sur une partie des Etats-Unis. Le reste du monde, ruiné par une guerre universelle, est retourné à la barbarie. Waren Islinghton, inventeur colombien du carburant solide, attire l'attention de son gouvernement sur un phénomène risquant de compromettre la situation de son pays : la disparition, faute de matière première, de l'industrie métallurgique. Un explorateur de renom, Douglas Grant, trouve la solution qui consiste à aller chercher ailleurs ce qui manque cruellement sur place. Cet ailleurs, c'est la France et plus précisément la Normandie où Grant a relevé la présence quasi-inépuisable du précieux métal. Mais l'intrépide équipe d'explorateurs va se heurter à quelques imprévus dont le moindre n'est pas que le protecteur de la Normandie, le duc Rollon, vieil original, refuse toute idée de progrès, dans cette France rendue aux temps moyenâgeux. Mais Pierre de Mandeville, le jeune héritier du duc Rollon vient d'avouer sa flamme à Edith Worgloff, membre de l'expédition et nièce du président de Colombie...

    Sur commande
  • Paru en mai 1871 en Angleterre, l'ouvrage The battle of Dorking connut un retentissement remarquable et donna lieu à l'édition de nombreuses brochures qui le réfutaient, le complétaient ou le critiquaient.
    Dès août 1871, il est traduit en français et longuement préfacé par Charles Yriarte. Signe de l'intérêt que l'Europe toute entière prend à cette fable qui, après la foudroyante victoire allemande sur la France, en 1870, trouve toute sa raison d'être.
    Cette courte nouvelle d'uchronie se présente sous la forme d'un récit : en 1921, un ancien volontaire anglais raconte à ses enfants comment , 50 ans auparavant, après l'annexion du Danemark et de la Hollande par le Reich allemand, la flotte anglaise a été défaite sur mer par la flotte prussienne. Puis comment l'Angleterre envahie est définitivement battue lors de la bataille de Dorking, malgré le courage et la détermination des miliciens et des volontaires, par les armées prussiennes. Et simultanément le monde se recompose : les Etats-Unis absorbent le Canada ; l'Espagne, Gibraltar...
    A la fois récit d'anticipation, texte politique et prémonitoire, destiné à faire prendre conscience à tous du danger que représente, à terme, l'émergence de la puissance allemande en Europe, voilà bien un texte à découvrir....

    Sur commande
empty