THESIS

  • Ce livre est tissé de témoignages recueillis auprès de pères et mères de famille ou puisés dans la propre expérience de l'auteur, mère de cinq enfants. Il met en perspective ces situations conflictuelles et montre comment des issues deviennent possibles lorsque le parent ajuste ses attitudes éducatives pour que l'enfant grandisse.
    Pas de « recettes », mais des invitations argumentées à l'écoute, au dialogue, à la négociation peut-être, dans le respect de l'autre et de soi-même : une école de clarté, de patience et de courage, dans un juste exercice de l'autorité.

  • Quoi qu'en disent les pragmatiques à outrance, les utilitaires, ce que l'Homme cherche tout le long de sa vie, ce qu'il poursuit plus que le pain et tout le bien-être matériel, c'est le savoir. L'essence même de notre vie est de tendre non pas à être mieux, mais à être plus. Or, un instinct plus fort que toutes les remontrances des sceptiques et des faux sages nous en avertit : pour être plus, il faut d'abord que nous sachions plus.

    Sur commande
  • Cet ouvrage propose bien plus qu'une méthode d'organisation ; c'est une façon pour les mères chrétiennes de répondre à l'appel de Dieu à la sainteté. Voulez-vous être une meilleure épouse et une meilleure mère ? Avoir une vie mieux réglée ? Grandir dans l'union à Dieu ? À moins que vous ne soyez déjà désespérée ?
    En vous fixant une règle personnelle, vous apprendrez à faire régner la paix dans votre maisonnée, à vous rapprocher de Dieu, à aimer davantage votre mari et à élever vos enfants en chrétiens. Dans ces pages pratiques et pleines de sagesse, Holly Pierlot vous montre comment y parvenir.

  • Hommes et femmes traversent souvent aux environs de la quarantaine une crise dite « du milieu de la vie ». Cet ouvrage s'efforce d'en expliquer les mécanismes et l'enjeu, qui n'est autre que celui de passer du faire à l'être. Autrement dit, devenir soi-même en vérité. En effet, cette crise est une crise d'identité.

  • Saint François de Sales nous introduit dans son combat spirituel qu'il conduit avec une rare maîtrise. Fin connaisseur du coeur de l'homme, il enseigna à ses dirigés l'art de résister à l'Ennemi et de déjouer ses ruses, en conservant la joie et la paix.
    Saint François « démédiévalise » le diable : il ne s'égare point en descriptions dantesques. Dans sa vie et dans ses écrits, on ne trouve pas trace d'exagération ou d'exaltation. Équilibre et discernement sont les notes caractéristiques d'une spiritualité mature, toute centrée sur l'amour de Dieu.
    Cet ouvrage, écrit par un exorciste, veut mettre en avant ce ministère de délivrance méconnu, que l'évêque de Genève exerça jusqu'à l'héroïsme et au don total de lui-même.

  • Ce livre est tissé de témoignages recueillis auprès de pères et mères de famille ou puisés dans la propre expérience de l'auteur, mère de cinq enfants. Il met en perspective ces situations conflictuelles et montre comment des issues deviennent possibles lorsque le parent ajuste ses attitudes éducatives pour que l'enfant grandisse.
    Pas de « recettes », mais des invitations argumentées à l'écoute, au dialogue, à la négociation peutêtre, dans le respect de l'autre et de soi-même : une école de clarté, de patience et de courage, dans un juste exercice de l'autorité.

  • Voici l'histoire époustouflante d'un jeune séminariste plongé, à l'aube de la seconde guerre mondiale, dans la sinistre légion de Hitler : les SS.
    Karl Goldmann (1916-2003) n'avait pas huit ans lorsque naquit en lui le désir de devenir franciscain et de partir comme missionnaire pour le Japon, rêve qu'il devait concrétiser bien des année plus tard. Mais en 1922, le totalitarisme hitlérien s'abat sur l'Allemagne. Dans l'enfer du nazisme, puis de la guerre, Karl, devenu le frère Géréon Goldmann, homme d'une trempe exceptionnelle, résista de toute son âme, et souvent avec un panache déconcertant, tout en mettant à profit sa situation pour venir en aide aux populations civiles. Renvoyé dans la Wehrmacht, il continue son service comme infirmier. Ayant obtenu du pape, dans des circonstances peu ordinaires, l'autorisation de recevoir la prêtrise avant d'avoir achevé ses études, il sera ordonné après avoir été fait prisonnier et exercera un ministère extrêmement fructueux dans plusieurs camps de prisonniers d'Afrique du Nord. À travers un nombre étonnant de péripéties, le frère Géréon échappe à plusieurs reprises à une mort assurée..
    Cette histoire véridique apporte un éclairage inattendu sur une période qu'on croyait connaître. Elle montre une fois de plus comment la force de la vérité déjoue le mensonge totalitaire. Une vie à découvrir absolument et à faire connaître.

    Sur commande
  • Sur commande
  • ETRE PLUS

    ,

    • Thesis
    • 14 Juillet 2010
    Sur commande
  • SCIENCE ET CHRIST

    ,

    • Thesis
    • 14 Juillet 2010
    Sur commande
  • L'auteur, pèlerin au long cours, part seul à pied sur une route de 2000 kilomètres qu'il boucle en soixante-deux jours. Dans cette quête de sens, à l'écoute de la Bible et des ancêtres du chemin, tant de pensées vont se dire de Paris à Vézelay, de Saint-Léonard-de-Noblat à Roncevaux, de Burgos à Santiago. Toutes les étapes sont improvisées. Les aventures se succèdent, inattendues, savoureuses, parfois austères et ascétiques. Le routard sait rire de lui-même alors que la pluie, le froid, la chaleur ou le rejet des autres l'accablent.
    Seul ? Oui mais mystérieusement accompagné de Raphaël, l'ange de Tobie, qui va le harceler de questions et lui prodiguer courage et humour pour achever l'improbable cheminement de sueur et de prière.
    />

  • Plus l'Humanité se raffine et se complique, plus les chances de désordre se multiplie et leur gravité s'accentue ; car on élève pas de montagne sans creuser des abîmes, et toute énergie est également puissance pour le bien et pour le mal. Tout ce qui devient souffre et pèche. La vérité sur notre attitude en ce monde, c'est que nous y sommes en croix.
    Ajouter un seul point, si petit soit-il, à la magnifique broderie de la vie, discerner l'immense qui se fait et nous attire au coeur et au terme de nos activités infimes ; le discerner et y adhérer : tel est, au bout du compte, le grand secret du bonheur.

  • Sur commande
  • Tous ces contes, mots d'enfants, mots d'esprit... ont été « testés » au cours d'homélies, de catéchèses, de veillées de jeunes, ou d'enseignements. Ils se font l'écho d'un certain Jésus de Nazareth, qui « ne leur disait rien sans employer de paraboles » (Mt 13, 34). Une parabole, « cela veut dire que dans une histoire il y a une autre histoire qui se cache et qui est la véritable histoire de l'histoire ».

empty