Religion & Esotérisme

  • Aventurières de l'esprit Nouv.

    Cet ouvrage est entièrement consacré à l'éveil au féminin.
    Dix femmes en explorent les multiples facettes : celles de l'âme, du corps, de la pensée mais aussi du coeur.
    Ces femmes sont de véritables aventurières, voire des héroïnes.
    La navigatrice et romancière Isabelle Autissier ; la pianiste Hyeon Jeong Lim ; l'écrivaine et papesse du rangement Dominique Loreau ; l'experte des droits humains et enseignante de yoga Amandine Roche ; la religieuse bouddhiste zen soeur Chân Không qui seconde Thich Nhat Hanh ; l'enseignante et écrivaine américaine Byron Katie ; l'ermite catholique soeur Catherine ; la cheffe d'orchestre Claire Gibault ; la théologienne protestante Lytta Basset, et la psychologue et théologienne orthodoxe Annick de Souzenelle.
    Elles ne se contentent pas de décrire des itinéraires, mais en tirent des enseignements utiles à tous en nous aidant à sortir de nos labyrinthes, ceux du monde et ceux de nos vies intérieures.

  • Le chant du tarot Nouv.

    Le chant du tarot

    Alexandro Jodorowsky

    • Relie
    • 11 Février 2021

    « Le tarot est un art et comme tout art, il arrive à son sommet quand il devient poésie ».

    Après plus de soixante années de recherches et de pratiques sur le Tarot, cet auteur et artiste visionnaire, a ressenti le besoin impérieux de parler encore et encore de cet art divinatoire, comme si son expérience des cartes lui transmettait toujours des informations nouvelles à divulguer. Dans une sorte de transe poétique, il nous livre ici sur chacune des arcanes majeures, des textes illuminés. Voici donc la quintessence de son enseignement sur ce fabuleux outil de connaissance de soi.

  • L'anneau de la voie

    Taisen Deshimaru

    • Relie
    • 14 Janvier 2021

    Cet ouvrage reprend les dernières paroles du maître zen Taisen Deshimaru qui lègue ici l'essence de son enseignement, issu de l'expérience spirituelle de toute une vie. L'Anneau de la voie nous parle d'une philosophie et d'une pratique radicale qui peut s'appliquer « ici et maintenant ». Fruit de paroles transmises par les patriarches ch'an en Chine et zen au Japon, ce livre retranscrit un enseignement oral qui trouve sa source dans celui du Bouddha, tout en s'adaptant à notre temps.

  • Ce recueil est fait pour être fréquenté comme un ami proche. Vous pouvez lui demander de vous nourrir, il vous nourrira, de vous éclairer, il vous éclairera, de jouer, il jouera avec vous le jeu le plus mystérieux du monde, celui du hasard qui n'existe pas. Ces contes vous parlent. Ils répondent à vos questions même les plus intimes, de manière parfois déconcertante. Mais ce qui vous est dit là s'avère toujours étrangement sensé car les contes sont des vieillards immémoriaux et bienveillants. Ils savent tout de la musique du coeur du monde et des êtres. Ils sont de bons conseils en périodes de turbulences et de questionnements.

    112 petits contes de sagesse, à lire en ces temps de crise pour retrouver confiance en soi et émerveillement.

  • Cet ouvrage propose une enquête serrée autour des Évangiles pour retrouver, sous ses différentes couches rédactionnelles, quel a été, du vivant même du maître, le message initial.
    Pour étayer ses démonstrations Éric Edelmann s'est fondé en grande partie sur la Peshitta, Évangile écrit en araméen (encore utilisé par les églises de Syrie, d'Irak et du Liban). Il serait antérieur aux Évangiles grecs.
    En s'appuyant sur les études des plus grands chercheurs en langues sémitiques anciennes, certaines paroles célèbres de Jésus se révèlent sous un jour nouveau et autrement plus subtil : elles apparaissent comme des directives extrêmement précises en vue de notre transformation intérieure.

  • La nuit des chamans

    Luis Ansa

    • Relie
    • 27 Mai 2020

    Des amis chamans péruviens et toltèques, des ethnologues, un moine franciscain... et nous voilà partis avec Luis Ansa dans un étonnant voyage initiatique. au Mexique. Des pyramides mayas de Chichen Itza à d'autres hauts lieux sacrés du Yucatan où le réel se confond avec l'irréel, ce périple halluciné, riche de multiples révélations, les amène à la rencontre de la sagesse de l'âme indienne et des forces occultes millénaires, d'hier et d'aujourd'hui..

  • Luis Ansa a été révélé au grand public par le best-seller d'Henri Gougaud, Les Sept Plumes de l'Aigle, aux éd. du Seuil, qui nous a présenté des épisodes particulièrement surprenants et envoûtants de son existence. Dans d'autres ouvrages, publiés au Relié, Luis Ansa nous a introduits dans le monde du chamanisme toltèque et de ses maîtres spirituels : les Naguals. Mais il n'a jamais vraiment divulgué les enseignements qu'il donnait lui-même et qu'il avait regroupés sous le nom général de « la voie du sentir ».
    C'est vers la fin de sa vie que Luis Ansa confia à l'auteur la tâche de rendre public cet enseignement. Il nous donne ainsi accès à l'un des cercles de connaissance les plus secrets et les plus hauts du chamanisme, réintégrant ainsi cette très vieille tradition parmi les grandes voies mystique de l'humanité.

  • Lors d'un voyage au Sri Lanka, l'auteur découvre l'enseignement spirituel d'un grand maître du Théravada (bouddhisme du Petit Véhicule), Godwin Samararatne (1932-2000), internationalement reconnu.

    Le plus grand souci de Godwin fut d'aider les gens à se libérer de leurs souffrances. C'est avec une profonde sagesse et une grande bienveillance qu'il partageait ses recherches avec les autres tout en possédant un merveilleux sens de l'humour et de l'absurde.
    Son style d'enseignement, direct et pratique, insiste sur le fait que ses étudiants doivent se concentrer sur les réalités de leur vie, plutôt que de se perdre dans des spéculations théoriques.

    À l'aide d'histoires simples, de comparaisons et d'exemples tirés de la vie quotidienne, on découvre dans ce livre une façon moderne de mettre en oeuvre les enseignements du Bouddha concernant la souffrance et la façon de s'en libérer.

  • Face à notre avenir incertain, la réponse à cette peur qui nous agite réside dans la sagesseimmémoriale des contes. Eux seuls savent transformer les menaces en miracles. Mais encorefaut-il les écouter. « Fais comme moi, disent ces simples récits. Ne sois rien qu'une conscienceéveillée face à tout ce qui enferme, sclérose ou pétrifie. » Schéhérazade invente et dit des contes pour tenir la mort à distance. Et la vie prend le dessus.Ainsi les contes ont-ils traversé les pestes, les guerres et les révolutions. De page en page,Henri Gougaud les interroge et ils lui répondent : « Imite-moi et tu survivras. N'aie pas peur dete transformer sans cesse. » À la fois drôle et apaisant, ce récit singulier, truffé d'histoires, estun vrai livre de sagesse. Dans le CD audio, Henri Gougaud nous raconte quelques grandscontes essentiels.
    . Un passionnant essai sur ce que nous apportent les contes aujourd'hui.
    . La réputation de l'auteur.
    . Un livre CD original dans une collection qui marche bien.

    Sur commande
  • Fils de Denise et Arnaud Desjardins, actuel responsable du centre d'Hauteville, l'auteur a rencontré en Inde dans son ashram, Swami Prajnanpad (1891-1974), le maître de sagesse de ses parents, à l'âge de trois ans. L'enfant, puis l'adolescent et l'homme ont donc baigné toute sa vie dans l'enseignement clair, précis, lumineux de ce gourou qui refusait ce terme. Il n'avait en effet aucune demande personnelle, était libre de l'argent, du pouvoir et de la reconnaissance, il vivait en ermite, ne recevant que de rares visiteurs auxquels il consacrait tout son temps. De formation scientifique, ce sage avait développé une méthode de travail d'inspiration psychanalytique sur les émotions et les désirs, tout en reconnaissant l'héritage de la riche tradition spirituelle hindoue. Cet enseignement marqua beaucoup d'intellectuels en France, dont le philosophe André Comte-Sponville, qui lui rendit hommage. Le grand mérite d'Emmanuel Desjardins est de montrer combien ce message se révèle novateur et adapté aux problèmes de notre époque. Cet ouvrage fera donc date en renouvelant l'intérêt d'un public assez vaste, intéressé par ce personnage et penseur hors norme.

  • Le kabbaliste

    Patrick Levy

    • Relie
    • 18 Janvier 2013

    Au coeur de Paris à Belleville, l'auteur pousse la porte d'un Yeshiva, lieu discret où l'on étudie la mystique Juive. C'est là qu'il va rencontrer un personnage hors du commun, Rabbi Isaac Goldman, un kabbaliste dont il consigne méticuleusement l'enseignement durant des années. Patrick Levy raconte ses extraordinaires tête-à-tête avec Goldman qui approfondit les thèmes centraux de la Kabbale : la nature de Dieu, de la vie, du rapport aux autres, de la sexualité. en les ponctuant toujours de méditation et de pratiques qui permettent au lecteur de poursuivre la connaissance dans l'expérience.
    Voici donc un livre unique sur une tradition préservée. À travers le portrait de cet homme exceptionnel, Patrick Levy expose de manière vivante et incarnée les secrets les mieux gardés de la Kabbale qui cesse ici d'être une science ésotérique et devient un art de vivre.

    1 autre édition :

  • Dans cet ouvrage, Annick de Souzenelle pose la question fondamentale : l'homme peut-il se réconcilier avec la nature sans se réconcilier d'abord avec lui-même ?
    Pour tenter de guérir notre planète malade, ne faut-il pas considérer d'abord l'état de la « terre intérieure » de l'Homme, et suivre enfin cette loi ontologique, dramatiquement ignorée : le monde extérieur n'est que l'objectivation du monde intérieur de l'humanité, les deux pôles d'une même réalité. Eclairant mythes et symboles, l'auteur revisite les textes fondateurs, et trace les étapes d'une mutation intérieure pour un retour urgent et indispensable vers l'essentiel.
    Ce texte est précédé d'un long entretien avec Marc de Smedt sur le destin de l'humanité et les temps à venir.

  • Voici racontées trois vies prodigieuses et trois sensibilités japonaises bien distinctes.
    Avec maître Dôgen au 13ème siècle, la délicatesse d'un grand lettré est au service de l'expérience de la méditation et de la diffusion de l'éveil entamée à son retour d'un long voyage dans les monastères chinois. Un homme à la frêle constitution, fondateur d'un ordre rigoureux mais qui aime aussi chanter les montagnes et la nature comme expression vivante de la vérité.
    Cinq siècle plus tard, Ryokan, poète errant et moine mendiant : il nous touche par sa naïveté désarmante et éclairante, son amour des êtres et des femmes, son goût du jeu avec les enfants des villages traversés, sa joie et sa bonté qu'il partage dans des haïkus fulgurants, chefs-d'oeuvre du genre.
    Et enfin Santoka, au début du 20ème siècle, qui passe sa vie à la perdre, devient moine zen puis vagabond alcoolique. Toujours en quête d'éveil, il compose des poèmes déchirants et audacieux qui témoignent avec force de la débâcle de ses illusions et du monde traditionnel qui l'entoure.

  • Comment venir en aide à tous les êtres sensibles ? Quel devrait être notre rapport à l'univers, au monde social et à autrui ? Quel est l'enseignement du zen sur l'être et le temps ? Que peut-on dire de l'éveil, le fameux satori, et sur les concepts de samsara et de nirvana ? Quelles sont les neufs formes de conscience dont parle le bouddhisme ? Ces conversations avec Pascal Kengan Normandin amènent des réponses profondes et originales qui prouvent combien le zen est une véritable éthique de la précision et de la bienveillance

  • Le quatrième royaume

    Luis Ansa

    • Relie
    • 9 Janvier 2019

    « L'art de vivre est sans doute, de tous les arts, le plus précieux, le plus nécessaire et le plus utile à servir, tant pour l'instructeur que pour l'élève, car il exige un amour constamment attentif et ne tolère ni tricherie ni faux-semblant. On appelle « éveilleurs » ou « maîtres » ceux qui l'enseignent. Certains apprentis, sur les hauts plateaux des Andes, nomment ces hommes rares benefactors - bienfaiteurs. Ce dernier terme me paraît plus qu'un autre convenir à Luis Ansa. » dit Henri Gougaud dans sa préface à ce livre majeur.

    1 autre édition :

  • Un art de vivre et de mourir

    Osho

    • Relie
    • 13 Novembre 2018

    Et si nous croyant vivants nous étions spirituellement mort ? Un art de vivre et de mourir est une invitation a cesser de chercher le sens de la vie dans un dogme, une philosophie, une théologie, car selon Osho, c'est la plus sûre façon de passer à côté de la vie et de son sens. Pour éviter cet égarement, Osho convie à ce qu'il appelle volontiers un art de mourir : la méditation. Selon lui, la croissance de l'égo est comme le cancer qui nous tue alors que la méditation signifie la mort de notre égo superficiel et vaniteux. Il faut mourir à soi-même pour venir à la vie. Un art de vivre et de mourir est en fait un éloge de la vie !

    Sur commande
  • Faire la paix

    Jean-Yves Leloup

    • Relie
    • 11 Octobre 2013

    Recueil de plusieurs textes autour de l'art de faire la paix que cela soit en couple, en famille, en société, entre ethnies, entre religions et, exemple suprême, à Jérusalem, ce livre de Jean-Yves Leloup nous pose une question radicale : qui est l'autre, qui est mon prochain et comment l'aimer plutôt que le haïr ? Il nous rappelle que donner ce que l'on a de meilleur à l'autre, ce n'est rien lui donner, si on ne s'assure pas que c'est bien cela que l'autre désire. Et que le problème de la violence demande une approche transdisciplinaire : éthologie, philosophie, spiritualité peuvent éclairer nos comportements et nous préparer à des actes « ajustés » aux situations particulières.
    « Trouve la paix intérieure et une multitude sera sauvée à tes côtés » nous rappelle Jean- Yves Leloup à la suite de Saint Séraphim de Sarov, en précisant que cela devrait nous conduire à une action juste, qui sans être « volontariste » n'en demeure pas moins efficace.

    Sur commande
  • « Dites-leur de viser haut ! » Telle est l'une des dernières instructions qu'Arnaud Desjardins a souhaité que l'on transmette à ses élèves. Éric et Sophie Edelmann se font ici l'écho de cette audace de vivre, de cette quête d'Absolu qui implique de jouer sans tricher le jeu de l'existence.

    Dans un heureux contraste entre féminin et masculin, leur parole conjuguée invite à la pratique d'un enseignement éternellement contemporain issu d'une des grandes traditions spirituelles de l'Inde. La rigueur de cette démarche, fondée sur l'observation et l'expérimentation, réconcilie science et spiritualité, deux domaines que l'Occident a longtemps opposés.

    Compagnons d'émerveillement sur un chemin qui est pour eux l'aventure d'une vie, les auteurs partagent ce qu'ils ont reçu de l'héritage de Swâmi Prajnânpad et d'Arnaud Desjardins, explorant les thèmes de l'acceptation, de la bienveillance, des émotions, du désir, de la maîtrise des pensées.

  • Ce livre est une invitation spirituelle à approfondir la tradition chrétienne et bouddhiste.
    Découvrir qu'elles ne s'opposent pas mais se complètent et s'éclairent tout en préservant leur originalité. Ce texte de sagesse de Thich Nhat Hanh ravive donc l'enseignement originel de Jésus et Bouddha et démontre la relation profonde, la convergence des concepts comme l'esprit saint, ou la compassion.. Pas de discours théologique chez ce vrai maître zen, mais une démonstration simple et vivante, qui repère, à travers les enseignements de Jésus et Bouddha, le chemin d'une véritable transformation spirituelle adaptée à aujourd'hui.
    Ce livre nous fait entrevoir des pistes pour un retour sur nous mêmes afin de raviver notre propre spiritualité.

    Sur commande
  • Disciple depuis 1973, collaboratrice puis compagne d'Arnaud Desjardins (1925-2011), l'auteur ne nous cache rien de son itinéraire tourmenté en quête d'équilibre au sein d'une école de sagesse.
    L'époque contemporaine nous a déjà donné quelques témoignages de femmes engagées auprès d'un maître spirituel. On connaît les récits d'Irina Tweedie auprès de son maître Bhai Sahib, de Lyzelle Reymond avec Sri Arnivân, celui de Kathryn Hulme auprès de Gurdjieff ou encore celui de Diana Mukpo qui fut à la fois élève et compagne de Chögyam Trungpa Rinpoché. Leurs témoignages apportaient, à chaque fois, un éclairage unique et criant de véracité. Le présent ouvrage de Véronique Desjardins s'inscrit dans cette même ligne en livrant au lecteur ce qu'il peut y avoir de plus précieux et d'intime au coeur d'un cheminement spirituel. En décrivant comment elle a exposé tous les aspects de son existence, en toute honnêteté et humilité, devant celui qu'elle a considéré très tôt comme son guide, elle nous offre ce qu'il y a de plus sacré dans son existence humaine : l'itinéraire ardu d'un être en quête d'affranchissement et d'authenticité.

  • Churla est un petit bout d'Indienne descendue des hauts-plateaux boliviens où vit encore ce qui reste du peuple Aymara. Elle a aujourd'hui la soixantaine. Dès l'âge de sept ans elle fut initiée à l'art traditionnel des kalawayas par Vilma, accoucheuse, experte en plantes guérisseuses et familière de tout ce qui ressort de l'intelligence sensible : l'eau et la pierre, les arbres et les herbes. Il y a, dit-elle, dans ces « vivants » un savoir qui ne demande qu'à nourrir le nôtre, pour peu que l'on soit attentif à ce qu'ils ont à nous apprendre.
    Après trois ans d'entretiens réguliers, voici le récit de la vie de la chamane Churla, la kalawaya. Il nous a paru fécond et captivant autant qu'utile face à nos incertitudes occidentales. Elle a connu Luis Ansa, le héros des Sept plumes de l'aigle : « Son initiation, dit-elle, fut celle des hommes, fondée sur la relation avec le feu et le minéral. La mienne fut celle des femmes, fondée sur la relation avec l'eau et la terre. » Cette petite femme paisible et constamment joyeuse fut aussi une combattante révolutionnaire peu de temps après la mort, dans son pays, de Che Guevara. Elle a fait des études de médecine, bien que fille de paysans pauvres. Un parcours de vie qui ne pouvait qu'intéresser Henri Gougaud.

    Sur commande
  • L'enfant Bouddha

    ,

    • Relie
    • 12 Mars 2019

    À travers ce récit, illustré par les images limpides de Cosey, Jacques Salomé éclaire, par touches sensibles, les chemins de l'enfance et nous invite à réfléchir à leurs merveilleux possibles.

    Siddhartha était le fils d'un roi qui vivait dans un palais aux pieds de l'Himalaya. Son père le tenait prisonnier, pour le préserver des souffrances du monde. À partir de cette enfance murée dans le silence et traversée de questions et de peurs, se construira une personnalité exemplaire toute entière tendue vers l'accomplissement et le don de soi.

    Sur commande
  • Alejandro Jodorowsky a accepté, avec l'amusement créatif qui lui est cher, l'idée de se lancer dans un ultime Tarot mettant en scène les chats de nos albums.
    Il a donc raconté 22 histoires correspondants aux 22 Arcanes majeurs, mettant en scène des chats symbolisant chacune de ces cartes.
    Le dessinateur Christian Gaudin s'est adapté à l'esprit facétieux de nos félins et au mystère des histoires racontées à partir de chacun des arcanes traditionnels. L'ensemble, présenté en coffret avec cartes et livre illustré, donne un plaisant petit chef d'oeuvre initiatique.

empty