Activités de nature et de plein air

  • Cet ouvrage pourrait être la suite logique du roman " les Artmanos " (paru en 2005). Ces deux ouvrages retracent de façon différente et à d'autres époques la vie des pêcheurs sur la Côte Vermeille, depuis la frontière d'Espagne jusqu'à la falaise de Leucate, toujours perçue par les Catalans comme " la ratlla de França " (limite Française).
    Ce Peuple de la mer, ayant un vocabulaire bien à lui, plaqué sur les structures du Catalan roussillonnais, fait désormais partie du passé, car son mode de vie, ses baraques, son travail, ses coutumes, ont été définitivement détruits. Il composait une société archaïque qui en peu de temps, une vingtaine d'années tout au plus, a complètement " fondu " dans l'indifférence générale. On s'inquiète beaucoup, avec juste raison, de la disparition désastreuse des peuples indigènes d'Afrique ou d'Amérique centrale, mais on oublie trop facilement que nous avons volontairement anéanti, au profit du tourisme et du lobby des vacances populaires, une partie de notre patrimoine humain, de notre langue parlée, chez nous, en Catalogne du Nord, sans que personne ne s'en préoccupe plus que cela. Valéry ne disait-il pas : " Nous autres civilisations savons que nous sommes mortelles ! "... à qui le tour maintenant ?

    Sur commande
empty