Osmose

  • Tout le monde les appelle 'les dys'. Mais qui sont-ils ? On regroupe sous un même diminutif des pathologies bien différentes qui ont en commun d'être des troubles durables du neuro-développement. Dans le cadre de mon activité professionnelle, je rencontre de nombreuses familles complètement perdues dans le parcours du combattant que représentent le diagnostic et la prise en charge de troubles 'dys' chez leur enfant. Je reçois des enfants en mal-être et des parents en errance depuis plusieurs années. Que de temps perdu !
    Souhaitons que cet ouvrage puisse aider les enfants 'dys' et leurs familles à ne pas se perdre dans les méandres des bilans ou des suivis, à limiter le découragement dû à l'errance diagnostique, à permettre la mise en place d'un parcours de soins précoce et adapté, ainsi qu'une prise en compte plus rapide en classe, afin d'éviter l'échec scolaire et la souffrance psychique qui lui est associée.

    Sur commande
  • Simple médecin de campagne

    Paul Baud

    • Osmose
    • 8 Février 2018

    Entre montagne et plaine, le Beaujolais. Depuis trente ans, Paul Baud y exerce comme médecin généraliste (il a succédé au docteur Janin Manificat qui l'as mis au monde). Dans un style simple et poétique,sur un mode profond ou léger, sérieux ou humoristique, Paul Baud raconte avec nostalgie la vie du monde paysan qu'il a aimé.
    40 histoires pour rire ou pleurer...

    Sur commande
  • Saint-Etienne, l'unique...

    Paul Sordet

    • Osmose
    • 29 Octobre 2020

    L'ouvrage est un hommage plein d'amour et d'enthousiasme pour cette ville à l'histoire méconnue, voire si méprisée et parfois volontairement omise.
    « L'histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord », disait Napoléon, du moins lui accorde-t-on la paternité de cette phrase , mais quel qu'en soit le véritable auteur, elle n'est malheureusement que trop exacte. Tous les historiens autodidactes l'ont constaté, d'autres aussi, mais ils ne pouvaient le dire. Reconnaissons que ces mensonges conviennent au plus grand nombre et sont désormais reçus comme des vérités. Ils sont enseignés à l'école et à l'université, il faut les répéter pout être reconnu, et c'est là un des grands mérites de M. Sordet d'avoir su se dégager de cet « officiellement correct ».
    Certes, l'histoire de Saint-Étienne n'a pas passionné les grands historiens de la France : ils n'en parlent pas ou peu.
    Quant aux historiens locaux, la plupart ne voulant pas être trop critiqués par les tenants de la science officielle, ils ne se sont pas hasardés à des hypothèses compromettantes.
    C'est pourquoi, faute de chroniques locales plus anciennes et en l'absence d'écrits ou de monuments anciens, il a étéì convenu de dire qu'avant le 15e siècle Saint-Étienne n'existait pas, ou n'était qu'un petit lieu de paysans, puisqu'elle ne figure pas sur la table de Peutinger, ni dans l'armorial de Guillaume Revel.

  • Pour ceux qui auront la curiosité et la patience de suivre l'abbé Bruno Martin dans son récit quelques explications sur les limites chronologiques et spatiales de ces propos. Faire l'histoire du diocèse de Saint-Étienne ne pouvait se limiter à ses cinquante années d'existence comme diocèse indépendant, d'autant que ce diocèse était en projet depuis plus de cent cinquante ans. Mais il n'était pas possible non plus de commencer au XIXe siècle, comme si l'Église n'avait pas existé antérieurement. Il a paru d'autant plus important à l'abbé Martin d'écrire cette histoire chrétienne de notre région que cette synthèse n'avait jusqu'alors jamais été faite.

    Sur commande
  • Notre époque a soif de spiritualité et s'égare parfois dans des recherches ésotériques. Pourquoi ne pas revenir à celle qui a nourri notre culture, celle qui nous vient du message évangélique ?
    Or beaucoup s'en éloignent, trouvant les textes difficiles et inaudible aujourd'hui la lecture trop littérale qui en est souvent faite.

    Sur commande
  • Contes et Légendes de chez nous : du Pilat, du Jarez et du Gier est un recueil d'histoires inspirées de faits historiques ou de légendes populaires.
    Ces légendes vous ouvriront les portes des secrets.
    Vous y rencontrerez des personnes extraordinaires qui occupent dans l'Histoire une place de première importance : Ponce Pilat , les templiers , les têtes couronnées d'Europe Melchior Mitte de Chevrières, ministre du Roi, Polycarpe, Mandrin, Rousseau et plus tristement la divisé SS.
    Ce voyage ne pourra pas vous laisser indifférents. Vous en reviendrez riches en émotions et en savoirs.
    Si l'imaginaire fut une constante dans la rédaction de ces légendes, la réalité historique ne fut jamais bien loin.

    Sur commande
  • Saint-Etienne traversait alors une prodigieuse métamorphose qui en faisait la première ville industrielle du continent. Certains destins s'y trouvaient impliqués. Et leur rencontre allait infléchir le cours des événements.
    J'aperçus dans la plaine mille feux épars, des montagnes de tourbe enflammée ; il s'agit simplement de faire perdre à la houille son odeur sulfurique et tout ce qu'elle a de malfaisant.
    On tourmente le charbon de toutes les manières à Saint-Etienne ; ils sont parvenus à le changer en fer à force de fourneaux enflammés, de rouages mouvants, de fumée et de bruit ; c'est un torrent de feu qui s'échappe, la terre en tremble.
    Je connais une certaine maison qui, aux neiges près et aux glaces de l'été, pouvait passer pour une villa du Vésuve, quand le Vésuve tremble et s'enflamme, et que le lazzarone éperdu évoque la vierge de Bon-Secours.

    Sur commande
  • A partir de 1935, le père Gabriel Jacquier prend l'habitude de consigner sur de petits carnets noirs les lumières qu'il reçoit dans son oraison sur cette union de l'âme à Marie.

    Sur commande
  • Après le succès d'un premier volume rassemblant 150 chroniques de Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Etienne, sur les ondes de RCF, voici le second recueil qui couvre la période de janvier 2011 à juin 2014. Trois minutes, 400 mots maximum : chaque semaine, les auditeurs ont rendez-vous avec celui qui a choisi comme devise : "Je vous appelle mes amis" (Jean, XV, 15). C'est la vie quotidienne d'un évêque d'aujourd'hui, toujours tendu vers une vraie rencontre avec tous. Sur les routes de son diocèse, attentif à chacun, il partage ses joies et ses questions, en discernant les signes de ce Dieu qu'i veut faire découvrir et aimer. Bienveillant et positif, le regard est souvent souriant et complice, parfois grave devant des situations difficiles ou des lendemains pleins d'inquiétude. A partir de ces anecdotes où chacun peut se retrouver, le père Dominique soulève avec simplicité et profondeur les grandes questions qui déterminent nos choix de vie. Lire ces 150 chroniques pour aujourd'hu, c'est devenir peu à peu l'ami du chroniqueur fidèle. C'est percevoir, à travers les événements de notre vie, la force de l'amitié de Dieu. C'est découvrir ddans notre monde la présence du Christ, lui qui nous appelle ses amis ! Vous pouvez retrouver les chroniques de Mgr Dominique Lebrun chaque semaine sur les ondes de RCF Saint-Etienne ou sur le site Internet : www.rcf.fr

    Sur commande
  • Livre de coloriage pour les enfants à partir de 4 ans, incluant des dessins à colorier et l'explication du message de Notre Dame aux enfants de La Salette.

    Sur commande
  • Ce livre est une sorte de condense´ de l'itine´raire spirituel par lequel passe toute a^me qui re´pond a` l'invitation divine.

    Sur commande
  • Les coquineries gagasses

    A Dominique

    • Osmose
    • 9 Octobre 2009
    Sur commande
  • Sur commande
  • Des familles et un Dieu

    Pascale Payre

    • Osmose
    • 5 Janvier 2012

    La famille aujourd'hui, tout le monde l'aime, chacun en recherche la chaleur et la solidarité. Et pourtant, en quelques décennies, les modelés classiques ont explose.
    Les chrétiens semblent bien isoles et désempares : leur message est-il définitivement obsolète, leurs combats sans espoir, leurs valeurs d'arrière-garde ? Depuis une dizaine d'annexes, Pascale Payre " chronique " régulièrement sur RCF Saint-Etienne, écrit des articles pour diverses revues. Elle n'a pas le drapeau de sa foi dans sa poche, elle livre avec enthousiasme ses convictions, sans taire ses angoisses ou ses colères devant certaines positions ecclésiales mal comprises ou mal venues. L'humour, jamais acerbe, est une belle arme pour partager ses coups de gueule, la tendresse, jamais mièvre, est toujours en arrière-fond , les questions brulantes, avortement, procréation assistée, divorce, diagnostic prenatal, place de chacun dans les familles recomposées, problèmes d'éducation a la sexualité etc... sont abordées avec franchise et générosité.

    Sur commande
  • Mois après mois, jour après jour, d'un rebondissement à l'autre, ce livre présente tous les éléments marquants qui ont jalonné une période décisive : la tragédie de 1870-1871. La Commune de Saint-Etienne en conserverait son nom gravé... au fronton de l'Histoire. L'historien Emile Mâle se souviendrait ainsi de ses impressions d'enfant, à Monthieu. Et alors qu'il allait sur ses neuf ans, il eut comme un cri d'effroi : "J'aperçus le drapeau rouge flotter sur l'Hôtel de ville...".

    La verte antichambre de ses jeunes années venait de lui révéler des lendemains de révolte, de fièvre et de fureur. Mais il est bien court le temps des cerises. Siffleraient bientôt chassepots vengeurs. Car à la suite de la guerre de 1870 contre la Prusse, et des défaites françaises, s'il venait à surgir des temps d'insurrection... Il faudrait bien s'attendre aux jours de répression.

    Sur commande
  • L'ouvrage proposé est un essai qui vise à dénoncer une de ces nombreuses impostures sémantiques dont les intellectuels des démocraties modernes sont friands : le « vivre ensemble ».
    Au-delà de la formule, c'est une idée fallacieuse que l'on veut nous faire accepter comme un acquis sociétal ; en l'espèce, celle que les hommes, moyennant un minimum de tolérance et de bonne volonté, peuvent cohabiter dans la concorde, y compris les individus issus de civilisations radicalement opposées. Le but inavoué reste, bien sûr, de contrecarrer ceux qui dénoncent l'immiscibilité d'une immigration envahissante peu désireuse de s'intégrer. Une première partie montre qu'en France, l'héritage de l'histoire et les blessures mal refermées dont elle regorge ne favorisent pas le « vivre ensemble ». Une seconde partie fait de même avec le poids de la politique, ou plutôt de la politisation de toutes les institutions de la société. La troisième dénonce la réalité du problème de l'islam, religion-état-civilisation qui ne peut cohabiter avec le monde non musulman sans chercher à le dominer, ce qui interdit toute velléité de « vivre ensemble ». Une dernière partie en appelle aux valeurs de la France forte de quinze siècles d'histoire pour rendre vivable une situation belligène qui ne peut aller qu'en s'aggravant si l'on continue dans le déni de réalité, et à accepter l'inacceptable.

    Sur commande
  • Viens-voir là

    Sophie Richet

    • Osmose
    • 8 Mai 2014

    Voici un beau livre, bien illustré, qui dit l'essentiel de l'histoire de l'apparition de la Vierge Marie à La Salette, apparition reconnue officiellement par mon prédécesseur, Monseigneur Philibert de Bruillard en 1851, soit cinq ans après l'évènement. A 1800 mètres d'altitude, dans un site grandiose protégeant pudiquement de nuées son mystère ou dévoilant sa beauté éclatante sous l'ardent soleil de montagne, La Vierge s'est manifestée à deux enfants pauvres pour inviter son peuple à se convertir. La Belle Dame porte, sur sa poitrine,un grand crucifix qui est la source de la lumière qui l'enveloppe. Elle est associée à la souffrance rédemptrice de son Fils Jésus. Elle pleure devant l'indifférence des baptisés qui n'écoutent pas son Fils. Elle souffre des épreuves qui s'abattent sur l'humanité pécheresse. Son message exprimé dans le langage et le contexte du 19ème siècle est toujours actuel. Réconciliatrice des pécheurs, Marie veut conduire ses enfants à la joie du salut. C'est pourquoi le sanctuaire Notre Dame de La Salette est un lieu de grâce où il fait bon venir. + Guy de Kerimel Evêque de Grenoble-Vienne.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Marthe Robin

    Arnaud de Bie

    • Osmose
    • 1 Juin 2006

    L'aventure passionnante d'une équipe de télévision polonaise sur les traces de marthe : une paysanne de france, marquée par la passion du christ, paralysée mais joyeuse, qui accueillit dans sa petite chambre des milliers de visiteurs qu'elle conseillait ou réconfortait dans leurs épreuves.

    Sur commande
  • Marthe Robin est une des femmes les plus exceptionnelles du XXème siècle. Née en 1902 à Chateauneuf de Galaure (Drôme), fille de paysans, elle est progressivement atteinte d'une paralysie de tous les membres. Devenue impotente et aveugle, elle reste alitée jusqu'à son décès en 1981. A partir de 1932, Marthe ne peut ni manger ni boire, pourtant elle ne meurt pas. Elle va même vivre ainsi plus de 50 années avec pour seule nourriture l'hostie de sa communion hebdomadaire.

    Sur commande
  • Le Samaritain de Dieu

    Jean-Michel Thouvenin

    • Osmose
    • 28 Septembre 2017

    Ce livre se propose de redonner à Simon de Cyrène, brièvement évoqué dans les Ecritures, la place qui lui revient. De tous les « petits personnages » de l'Evangile, celui-ci est certainement le plus important.
    Sans lui, le dessein de Dieu n'aurait pu s'accomplir, car le Fils n'avait plus la force humaine pour obéir au Père. On peut penser que c'est Dieu lui-même qui a placé Simon de Cyrène sur le chemin du Golgotha.
    Un simple verset dans chacun des trois évangiles synoptiques lui est consacré. Saint Jean, quant à lui, ne le cite même pas. Par ailleurs, on ne sait rien, ni de son passé, ni de son devenir. Après la Passion, les évangiles se taisent sur cet homme providentiel qui sera pourtant le premier à prendre part au sacrifice du Christ. Jusqu'à sa tunique qui sera ointe du sang de Jésus, relique à jamais oubliée.
    Les Actes des Apôtres sont tout aussi muets que les évangiles. Le samaritain de Dieu n'y apparaît pas une fois.
    La forme romancée de ce récit pour évoquer Simon de Cyrène est surtout prétexte à réflexion sur différents thèmes tels la compassion, la fidélité, la foi, la conversion... Le livre est bâti en quatre chapitres qui renvoient aux quatre temps d'une célébration eucharistique. Un épilogue ouvre sur l'avenir et la mission qui incombe à chaque chrétien.

    Sur commande
  • Ballade en histoire

    Jeanine Tissot

    • Osmose
    • 6 Juin 2013
    Sur commande
  • Une prodigieuse identité

    Serge Granjon

    • Osmose
    • 21 Octobre 2010
    Sur commande
empty