Vie pratique & Loisirs

  • Ce livre entend poser les fondements philosophiques d'une « conversion écologique » en éclairant la dimension ontologique de la crise écologique.
    En s'appuyant sur des auteurs tels que Heidegger, Hans Jonas, Günther Anders et Jacques Ellul, l'auteure montre, dans un premier temps, la nécessité d'une conversion face au péril métaphysique que représente la Technique comme dévoiement de notre « être au monde ».
    La seconde partie consiste à poser les fondements philosophiques et religieux du concept de conversion.
    De la metanoia platonicienne aux thérapies de l'âme stoïciennes et épicuriennes, l'auteur explore la place de la connaissance de la physis dans le « retour à Soi » afin de faire émerger la possibilité et les modalités d'une « conversion écologique ».
    /> La dernière partie, plus spécifiquement consacrée à l'écologie, utilise les modalités de la conversion écologique esquissées avec les sagesses grecques et chrétiennes pour penser un changement de notre affect du monde et défendre l'hypothèse d'une « empathie universelle » en affinité avec la philosophie merleau pontienne de la « chair du monde ».
    À travers deux grands courants de l'écologie que sont l'écologie profonde et la wilderness l'auteure jette les bases d'une ontologie relationnelle jusqu'à penser, contre toute tentation catastrophiste, une « échologie de la Joie », une spiritualité de la résonance, en dialogue avec les traditions asiatiques.

  • Cet ouvrage retrace l'évolution des grandes Églises historiques sur la question de l'écologie.
    C'est au cours des années 1960 que les premiers penseurs protestants identifient un lien possible entre croyances et crise environnementale. Une importante réflexion a été menée au sein du Conseil oecuménique des Églises. Elle a débouché sur un programme mis en place dès les années 1980, «Justice, paix et sauvegarde de la création», ainsi que plusieurs documents et prises de position théologiques. Malheureusement, ce travail est demeuré celui d'une élite. Il n'a jamais concerné les paroisses locales. Pourquoi cet échec? C'est une des premières questions à laquelle cet ouvrage répond.
    Ensuite, l'encyclique du pape François Laudato si' a mis l'Église catholique au centre de l'agenda du verdissement des Églises. Après avoir montré que déjà au XIXe siècle plusieurs scientifiques catholiques essayaient de concilier leur foi et leurs connaissances environnementales, nous verrons que c'est surtout à partir du sud du monde, avec notamment la théologie de la libération et par l'engagement de la Compagnie de Jésus, que cette prise de conscience a pu avoir lieu, tardivement, dans le catholicisme. Mais là encore, sans réel impact en ce qui concerne l'engagement local des paroisses en Europe.
    Si les discours théologiques des Églises intègrent de plus en plus la dimension environnementale, le temps des paroisses prophétiques ou exemplaires dans ce domaine en Europe semble encore bien loin.

  • Pour Joanna Macy, figure emblématique de l'écopsychologie, l'humanité se trouve à un moment carrefour où elle doit faire le choix entre trois manières de donner du sens à l'évolution du monde : le business as usual, la grande désagrégation, ou le changement de cap, c'est-à-dire la transition d'une société qui détruit la vie vers une société qui la soutient, à travers des relations plus harmonieuses avec tous les êtres - humains et autres qu'humains. Synthèse de plus de trente ans de praxis écocitoyenne, son livre présente de manière profonde les tenants et aboutissants de ce changement de paradigme, « aventure essentielle » de notre temps.

    Sur commande
  • Un parcours autour d'une dizaine de lieux de différentes traditions spirituelles qui par leurs pratiques, leurs visions, leur mode de vie... apportent une spécificité dans un domaine ou un autre (agriculture, énergie, vivre-ensemble, écohabitat, etc.). Chacun de ces lieux est relié par l'idée de l'émergence d'une nouvelle société possible, réconciliée avec la Terre. D'autres endroits et initiatives inspirants évoqués plus succinctement complètent ce paysage pour donner à découvrir un monde où écologie et spiritualité cohabitent en harmonie et préfigurent les temps à venir

    Sur commande
  • Abattoirs bloqués, boucheries caillassées, manifestations... Depuis plusieurs mois, les actions de militants antispécistes font la une des médias. Derrière ces actes jugés parfois choquants et souvent illégaux se cache un véritable combat éthique pour une égale dignité entre humains et non-humains. " Quand l'injustice devient loi, la résistance est un devoir " , disait Thomas Jefferson, initiateur de la démocratie américaine.
    Que faire, dès lors, lorsque l'attachement à la législation prévaut sur le devoir moral découlant du constat d'une injustice flagrante ? L'incohérence de l'opinion publique majoritaire face à des valeurs pourtant communément admises implique-t-elle la résignation d'un mouvement militant ? Dans ce manifeste, Virginia Markus montre l'évolution du mouvement antispéciste vers des revendications politiques plus offensives et l'intégration de la nécessité de faire usage de son pouvoir d'action citoyen en faveur des animaux.

    Sur commande
  • Après la diffusion de l'Encyclique Laudato si' du pape François, il semble que le catholicisme ait pris à bras le corps la question écologique. Est-ce un fait nouveau  ? Le but de cet ouvrage est de donner des éléments substantiels et représentatifs de la tradition théologique et spirituelle catholique au fil des siècles afin de mettre en valeur l'originalité du rapport de l'homme à la nature et les représentations de la création véhiculées par la révélation chrétienne reçue et vécues par la tradition catholique.

    Sur commande
empty