Arts et spectacles

  • À travers vingt histoires qui retracent l'épopée des Ateliers d'ethnomusicologie créés il y a trente-cinq ans par Laurent Aubert, le journaliste Arnaud Robert raconte comment des Pygmées de Centrafrique ou des dieux du sud de l'Inde ont débarqué sur la scène de l'Alhambra, comment des dizaines de disques enregistrés ont servi à préserver des traditions menacées. Et comment, à force d'écouter les autres, on finit par mieux s'entendre soi-même.
    L'ouvrage qui retrace aussi en photographies ces trente-cinq ans de sons n'est pas un album de famille ou le panégyrique obligatoire du fondateur qui s'en va. Il est un portrait critique et passionné de la Genève internationale, de la catégorie musique du monde et du risque de ranger dans un fourre-tout commode toutes les cultures extraoccidentales. Il est aussi la réponse au pari des Ateliers d'ethnomusicologie : la musique, d'où qu'elle vient, est une main tend

    Sur commande
  • à la périphérie de ta Ville, conséquence de l'abandon des politiques tolérantes qui prévalaient avant les années 2000. Photographe engagé, Julien Gregorio propose ici les portraits sur dix ans (2002-2012) de la planète squat à Genève.
    Ses quatre-vingt-une photos évoquent des installations, des vies quotidiennes, des évacuations et les évolutions d'une forme d'habitation motivée par la crise du logement et des aspirations à la vie communautaire. Dix-sept lieux apparaissent dans ce livre, en résonnance avec des affiches et des documents qui éclairent de l'intérieur une culture trop souvent caricaturée. Comme l'écrit te sociologue Luca Pattaroni dans sa postface, "l'histoire du mouvement squat à Genève a été aussi celle de l'invention d'une ville un peu plus hospitalière à la diversité des personnes et des manières de vivre".
    Ce livre en est la mémoire ouverte.

    Sur commande
  • Suisse, diversifiant et enrichissant ses identités. Comment ces nouveaux ressortissants appréhendent-ils cette nouvelle Babel Suisse ? Quelle nostalgie les habite ? Où se démarquent leurs horizons géographiques quotidiens et sur quels objets symboliques reportent-ils leur affection ? Le photographe lausannois Bertrand Cottet dévoile ici les visages en gros plan de cinquante-huit personnes, regroupées chronologiquement par ancienneté d'arrivée en Suisse.
    On y voit également d'autres prises de vue racontant leurs univers intérieur et extérieur. Vingt témoignages permettent d'identifier le sentiment d'appartenance et le mal du pays de ces nouveaux Suisses : une grande majorité de ces derniers se rejoignent pour louer la liberté et la protection sociale dont ils bénéficient chez les Helvètes, mais beaucoup déplorent aussi une forme de solitude et de froideur éprouvée dans leur nouveau pays.
    Cinquante-huit portraits pour montrer les dimensions nouvelles d'un pays qui change.

    Sur commande
  • Cet album s'inscrit dans la lignée des recueils de photos de grands reporters, édités par RSF pour sensibiliser l'opinion à la liberté d'informer et d'être informé partout dans le monde. Dans cette édition 2010, Jean Mohr propose 100 images prises aux quatre coins du monde depuis plus de 50 ans pour en dire la beauté, pour dénoncer ses violences et restituer ses mystères. En acquérant ce volume, vous contribuez à soutenir Reporters sans frontières et la liberté de l'information.

    Sur commande
  • La révolution internet modifie en profondeur les circuits de l'information. Le journaliste se trouve concurrencé par des légions d'acteurs qui offrent au public un champ élargi de nouvelles, d'images ou de visions du monde. Comment et à quel prix continuer d'exercer une profession dont la pratique reste essentielle pour la démocratie ? Sous quelles conditions communiquer à la communauté des citoyens ce qu'il lui est utile de savoir pour vivre ensemble ?
    Pour le spécialiste des médias Daniel Cornu, si la liberté d'informer, au fondement du journalisme, profite évidemment de l'Internet, plusieurs menaces surgissent dans le même temps.
    Elles portent sur la protection de la vie privée, les atteintes aux personnes sous le masque de l'anonymat, la recherche de la vérité de fait et la sélection des informations nécessaires à la compréhension du monde où l'on vit. Blogueurs et autres internautes actifs sur la Toile ne sont pas moins concernés par ces enjeux. Il ne s'agit plus de se demander ce qu'est la profession de journaliste aujourd'hui mais davantage : en quoi ce que le Web nous offre est-il ou non du journalisme ? Le temps est venu de l'ouvrir à une éthique participative.

    Sur commande
  • Denis Müller est l'un des principaux éthiciens francophones issus du protestantisme. Au moment de son départ à la retraite académique, cet ouvrage revient via seize auteurs sur ses nombreux centres d'intérêt sur lesquels un état des lieux et des perspectives sont établis et posés. Une première partie est consacrée à « l'éthique aux prises avec la philosophie et la théologie » où sont réfl échis les problèmes de savoir ce qu'est l'éthique aujourd'hui, soit ce que peuvent être ses définitions plurielles. La seconde partie, intitulée « Lieux de l'éthique », entre plus résolument dans ses champs spécifi ques que ce soit par le biais de la discussion oecuménique ou par celui des sources philosophiques et théologiques. Enfin, la troisième partie, « L'éthique à l'épreuve des réalités humaines », porte plus directement le souci d'une éthique au coeur des contingences du monde et des finitudes humaines. L'enjeu est alors de comprendre, d'interpréter - le texte biblique, bien entendu, mais aussi le réel du monde - et de chercher les chemins d'une véritable rencontre de l'autre.

    Sur commande
  • Les frontières entre l'art et le sacré sont ténues. Ce n'est pas pour rien que le mot inspiration qualifie à la fois la créativité artistique et la spiritualité. Au croisement de possibles convergences, cet ouvrage propose des témoignages ou des réflexions d'artistes et d'hommes et de femmes marqués par la recherche intérieure, tous inscrits dans l'exploration et les ressorts de la création au sens large. Calligraphie, poésie, littérature, musique ou théâtre, ces domaines se prêtent à des résonances inédites, exprimant de façon privilégiée " une fidélité à ce qui vient ".
    Le contenu de cet ouvrage correspond au numéro de septembre 2013 de la revue internationale de théologie et de spiritualité La Chair et le Souffle que publie la Faculté de théologie de Neuchâtel (Suisse) et que dirige Lytta Basset (www.lachairetlesouffle.org) Gérard Blais (Canada), Christian Bobin (France), Robert Bouvier (Suisse), Natacha Casagrande (Suisse), Claire Gibault (France), Jean-Pierre Lemaire (France), Frank Lalou (France), Matthias Tschabold (Suisse)

    Sur commande
  • Parmi les oeuvres fondatrices de la modernité occidentale, Tristan et Isolde de Wagner est l'une des plus vertigineuses.
    Mais que nous dit encore cette " action musicale " à l'orée du XXIe siècle ? Plusieurs artistes ont tenté de répondre à cette question. Entre Olivier Py, le tandem Peter Sellars/Bill Viola et Christoph Marthaler, on ne peut trouver esthétiques et parcours plus différents. Pourtant, en 2005, ces personnalités éminentes ont abordé aux rivages de cette oeuvre. Et tous ont établi une forme d'intimité, de tutoiement avec elle, sans rien abdiquer de leur regard profondément intelligent et original sur le monde.
    Richement illustré, enrichi d'interviews et de lectures d'hommes de lettres, ce livre cherche à évoquer ces trois Tristan. Pour accompagner la réflexion des artistes, il offre aussi quelques textes de fond sur la postérité littéraire, musicale et scénique de Tristan et Isolde.

  • Paul landowski

    Peres Adon

    Le Monument international de la Réformation à Genève et le Christ rédempteur à Rio de Janeiro sont deux monuments qui marquent l'identité des deux villes.
    Ils ont l'un et l'autre comme trait commun d'avoir été réalisés par le même sculpteur, Paul Landowski (1875-1961), dont l'oeuvre fait aujourd'hui l'objet d'une redécouverte après plus de 50 ans de silence. Dans cet essai, Adon Peres, Brésilien installé à Genève, évoque les circonstances qui ont présidé à la réalisation du Mur des Réformateurs (1909-1917) et du Christ de Rio (1931). Il s'attache aussi à inscrire ces entreprises dans la logique des oeuvres de Paul Landowski dont il évoque les conceptions en matière artistique.
    Une attention particulière est aussi apportée au projet grandiose qui habite Landowski au cours de son existence, le Temple de l'Homme, qui ne fut finalement jamais réalisé. Avec le Mur des Réformateurs et le Christ rédempteur, l'auteur démarque un certain art monumental de ce qu'il a pu devenir sous des régimes totalitaires. Il évoque également l'attrait qu'il peut exercer aujourd'hui sur un certain tourisme de masse et il se prononce sur leur avenir.

  • Dans cet ouvrage particulièrement suggestif, le photographe Jean Mohr présente les coulisses de son activité menée depuis plus d'un demi-siècle. En 135 photos et au fil de confidences pleines de sel, le célèbre artiste genevois raconte les dessous de sa vocation et de sa carrière. Quels sont les secrets d'un métier exercé au jour le jour ? Comment tire-t-on le portrait de collègues, d'enfants, de marginaux, de stars, d'amis, dans son pays et sous les plus lointaines latitudes ? L'auteur décline ici entre deux images des anecdotes et des portraits, ceux qui refusent, s'intimident ou se dévoilent dans cette relation si particulière d'un photographe à ses modèles.
    Né à Genève en 1925, Jean Mohr a longtemps témoigné par la photo sur le Proche-Orient en guerre et sur des catastrophes humanitaires qu'il a couvertes tout au long du XXe siècle aux côtés du CICR, du HCR et de l'UNRWA. Auteur de 28 livres, il entretient aujourd'hui une activité éditoriale importante avec l'écrivain John Berger.

    Sur commande
empty