Littérature argumentative

  • Matthieu

    Denis Guénoun

    Denis Guénoun cherche à comprendre l'importance énigmatique prise dans sa vie par le prénom Matthieu. Celui-ci a été présent tout au long de son histoire, sans jamais s'accrocher à une relation ou des événements de premier plan: insistant mais insaisissable, ne cessant de resurgir après des éclipses, comme un cours d'eau souterrain ou un indice dans une intrigue dont on ignore la clé.
    L'enquête conduit le livre à s'attarder devant les grandes toiles consacrées à saint Matthieu par Caravage, à traverser l'immense Passion selon saint Matthieu de Bach, à méditer sur L'Évangile selon saint Matthieu de Pasolini, puis à laisser vibrer les résonances du récit biblique, avant de revenir, comme sur le dessin d'un fer à cheval, vers Pasolini, puis Bach, puis à nouveau Caravage.
    Le tracé de cette piste donne forme à un essai insolite, où la quête autobiographique se nourrit de pensées esthétiques et théologiques, qu'en retour elle éclaire d'un jour inattendu.

  • « L'aube, pour moi, ce n'est pas simplement le lever du jour... C'est tout ce qui participe du commencement : l'aube, l'enfance, la graine... C'est un mode d'appréhender le monde, de le surprendre dans sa nouveauté, sa fantastique nouveauté à travers la répétition quotidienne. ».
    Magnifiques entretiens avec Georges Haldas, emprunts de fraîcheur et de poésie, qui sont l'occasion d'évoquer le travail d'écriture, la mémoire, la foi, le corps, tout ce qui constitue en somme un être humain sensible et, peut être, confiant.

    Sur commande
  • Sur commande
  • L'ouvrage que voici réunit des contributions de psychologues, psycholinguistes, logiciens et mathématiciens. Un intérêt commun le réunit : l'utilisation des signes, que ce soit pour noter, décrire, o pour modéliser. Plusieurs travaux adoptent une approche développementale, certains s'intéressant plus spécifiquement aux modalités de la croyance et de la certitude, de l'attribution du possible et du nécessaire. D'autres travaux traitent plutôt la question de méthodes adéquates pour rendre compte des compétences de raisonnement chez l'enfant et chez l'adulte. Les travaux de Christian Gillièron, professeure de méthodologie à la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université de Genève, constituent un point de rencontre entre ces textes qui, chacun à leur manière lui rendent hommage.

    Sur commande
  • Scientifiques et artistes peuvent-ils discuter entre eux d'autre chose que du beau temps ? Ce livre propose le regard de l'écrivain Daniel de Roulet sur des rencontres a priori improbables : la danseuse et le chimiste, la vidéaste et le philosophe, la théologienne et le cinéaste, le critique d'architecture et le critique littéraire, la biologiste et la metteure en scène, l'architecte et la philosophe, l'artiste new-yorkaise et le zoologue, la sociologue et le directeur de théâtre, le peintre blanc et le médecin noir.
    Organisées à Expo.02 par la Fondation Science et Cité, ces rencontres ont fait vivre ces rares moments où l'art devient aussi indispensable que la science. Intervenants : Katia Bassanini (artiste new-yorkaise), Ruth Baumann-Hölzle (théologienne), Anne Bisang (metteure en scène), Denis Duboule (zoologue), Stefan Haupt (cinéaste), Claudia Honegger (sociologue), Anna Huber (danseuse), Luce Irigaray (philosophe), Marisa Jaconi (biologiste), Inès Lamunière (architecte), Peter von Matt (critique littéraire), Souleymane Mboup (médecin), Marianne Müller (vidéaste), Andreas Ruby (critique d'architecture), Hans Saner (philosophe), Michael Schindhelm (directeur de théâtre), Paul Viaccoz (peintre), Kurt Wüthrich (Prix Nobel de chimie 2002).

    Sur commande
empty