Atlande Editions

  • L'auteur s'insurge contre la dérive de nos sociétés qui cherchent à prévenir tout risque, à asep9ser la vie pour la prolonger indéfiniment et à dicter aux citoyens leur conduite par une série d'interdits et d'obliga9ons. La crise sanitaire est un révélateur profond de nos dérives : déresponsabilisa9on des poli9ques qui s'abritent derrière les experts, démission de l'Église qui accepte une eucharis9e cathodique, inaudibilité de toute voix discordante et résurgence de la déla9on de son prochain, qui serait oublieux du confinement, de son masque, de se faire tester...  En fait, le virus ne fait que rendre plus saillante une évolu9on inquiétante plus profonde illustrée par de nombreuses dérives dont nous donnerons ici deux exemples. D'une part les lois mémorielles édictent une pensée officielle au lieu de permeHre à la vérité de sor9r vainqueur du débat et poussent les scep9ques vers le complo9sme. D'autre part le principe de précau9on est érigé en impéra9f absolu, muselant nombre d'ini9a9ves de recherches et d'innova9ons. Dans un cas comme dans l'autre, c'est l'essence même de la démocra9e, ancrée dans le débat et le respect de l'ini9a9ve de chacun, qui est menacée.
    Il ne s'agit pas de nier la nécessité de prendre des précau9ons et de protéger ses semblables en se protégeant soi-même, mais de dénoncer l'infan9lisa9on des citoyens, que des pays comme la Suisse, la Suède ou Taïwan ont su mieux respecter. 

    Sur commande
  • L'ouvrage met en évidence les pièges et les supercheries de ce système de retraite à points qui nous est présenté comme un château de contes de fées alors qu'il n'est qu'un bâtiment farci de vices cachés. En dix questions-réponses, il déconstruit le discours lénifiant que sert le gouverneme

    Sur commande
  • À travers ses entre*ens avec Clive Thomson, Henri Mi6erand livre un regard lucide et caus*que sur trois quarts de siècles de vie intellectuelle française et nord-américaine.  De l'université expérimentale de Vincennes à Columbia en passant par la Sorbonne, il a formé des généra*ons d'enseignants et de chercheurs, avec notamment la créa*on du centre Zola dont il est le plus grand spécialiste et l'éditeur dans la Pléiade. Mi6erand a révolu*onné notre perspec*ve sur la li6érature française du  XIX e  siècle avec l'introduc*on de la sociocri*que et de la géné*que des textes. Un des représentants de la French Theory, il fait figure aux États-Unis de monstre sacré. En France, il a profondément marqué le monde de l'édi*on, en par*culier scolaire, avec les collec*ons qu'il a dirigées chez Nathan. Ayant exercé son leadership bienveillant sur des cohortes de jeunes chercheurs, il livre ici les ressorts profonds de ses propres choix.

    Sur commande
  • Les 1001 petits riens qui prouvent que nous déraillons Véritable pamphlet, le Petit traité de la connerie dénonce les nombreux reculs que la numérisation, la globalisation et la marchandisation impliquent, toutes ces petites absurdités du quotidien, ces contrariétés auxquelles on s'habitue, ces renoncements par lassitude.
    Fourmillant d'exemples, l'ouvrage est organisé en une partie "Théorie de la connerie", qui déconstruit le discours dominant sur le progrès, la modernité et la norme, et une partie "Pratique de la connerie", collection d'aphorismes sur l'absurdité de notre monde.

    Sur commande
  • Pour une nouvelle union de la gauche Sans union de la gauche ce sera le duel Le Pen-Macron et nul ne sait cette fois qui le gagnera - Il faut donc en urgence l'union de la gauche dans les lutte, l'union de la gauche aux municipales, l'union de la gauche aux départementales et régionales à venir et l'union de la gauche à la présidentielle à travers des primaires pour désigner un candidat unique. Il est grand temps que la gauche, porteuse historiquement d'un projet alternatif au capitalisme, se rassemble.
    Alternative sociale et écologique ou régression sociale et chaos climatique. Une course de vitesse est engagée ! Il n'y a plus de temps à perdre ! Un pamphlet plein de bon sens, un projet révolutionnaire réaliste, un manifeste pour la réflexion et l'action.

    Sur commande
  • Au moment de la création des institutions de l'ONU, les Conventions de Montréal et de Chicago ont établi des règles qui prévalent toujours pour l'organisation de l'aviation civile. Ces règles ont porté l'expansion économique du secteur. Avec de surcroît la mondialisation libérale et les progrès technologiques, le secteur aérien a connu un boom spectaculaire qui semble appelé à se prolonger dans les décennies à venir.
    Sa croissance migre principalement vers l'Asie, en aFendant l'Afrique demain. De ce point de vue, le problème principal de l'aviation civile est de pouvoir répondre à la demande et d'éviter la surchau?e économique. Mais un autre coup de chaud s'est invité à la table des négociations internationales avec la problématique du changement climatique. En 2015, la COP 21 a a?ché des ambitions claires en matière de limitation de la hausse des températures.
    Or, par rapport aux autres secteurs économiques, le monde aérien jouit de privilèges qui le placent désormais en porte?à?faux. L'histoire n'est pas écrite. Les avions vont?ils rester un monde à part ou vont?ils rejoindre la dynamique de la transition écologique ? Qui peut?on croire dans un univers où la communication remplace les faits ? Quels sont les acteurs qui feront pencher la balance d'un côté ou de l'autre : les compagnies aériennes, les industriels, les Etats, les institutions internationales, ou les citoyens ? L'ouvrage analyse le modèle économique du transport aérien et de ses di?érents acteurs : constructeurs, compagnies, aéroports.
    Il questionne la pérennité du schéma actuel : saturation de l'espace aérien, nuisances des infrastructures aéroportuaires, bilan carbone. En?n il soupèse les solutions possibles qu'il s'agisse de taxation du kérosène, jusqu'à ce jour interdite internationalement, de révolution technologique des modes de propulsion ou de la limitation réglementaire des vols.

    Sur commande
  • Acteurs et analystes du monde rural, les auteurs posent, à l'heure des gilets jaunes, un diagnostic lucide sur notre ruralité :
    - La ruralité est plurielle et les stéréotypes dominants nuisent à l'action, - Le village de notre enfance est mort, il faut construire de nouvelles communautés, - Le monde rural est envahi par un dangereux sentiment de déclassement, - La métropolisation vide les territoires de leurs forces vives.
    Pour remédier à ces pathologies, ils proposent dans un second temps une série de mesures :
    - institutionnelles (distinguer la communauté de vie - le village - de celle de gestion - la communauté de communes - et transformer le département en fédération de communautés de communes), -- organisationnelles (transférer aux acteurs locaux les ressources humaines et financières adéquates et étendre décentralisation et déconcentration).
    - pratiques (privilégier les circuits courts tant en matière de localisation de l'emploi que d'organisation de la santé ou ouvrir les établissements scolaires à d'autres activités hors des périodes de classe) - développer un plan numérique pour les zones rurales, - prioritiser la question de la transition énergétique dans tous les domaines et d'abord mutualiser l'usage de la voiture, - point d'orgue du raisonnement, refonder des solidarités qui doivent aboutir à remplacer l'aide sociale par une logique de développement social local qui remette l'humain au coeur des préoccupations.

  • Sommes-nous en train d'empoisonner nos chats ? Sous la pression du marketing et du manque de temps, nous nourrissons nos doux félins de croquettes et... de croquettes ! Or la formulation des croquettes n'a qu'un lointain rapport avec l'alimentation naturelle des chats : les rats et les souris. Trop de sucres, pas assez de protéines, pas d'eau, l'alimentation déséquilibrée de nos chats produit les mêmes effets que l'excès de fast-food chez leurs maîtres : obésité, diabète, parmi les maux les plus courants. Pourtant des solutions existent qui permettent, au quotidien, de mieux nourrir nos compagnons préférés. Comme l'alimentation mixte qui est pratiquée intuitivement par bon nombre de maîtres en combinant chaque jour croquettes et aliments humides.
    Avec trente années d'exercice de la médecine vétérinaire, dont les dix dernières dans son cabinet parisien exclusivement destiné aux chats, le docteur Pascal Corlay a pu constater que lorsque les chats sont malades, c'est souvent le fait d'une alimentation inadaptée... une alimentation qui leur a pourtant été conseillée par des professionnels convaincus. S'appuyant sur une documentation scientifique sérieuse et une expérience incontestable, il présente dans cet ouvrage les données du problème et surtout apporte des solutions que les possesseurs de chats peuvent facilement mettre en oeuvre. Pour le mieux-être des matous.

    Sur commande
  • Rouvrir des débats que les docteurs de la loi avaient clos au Moyen-Âge : qu'est-ce que l'Islam ? Quel est son rapport à l'universel ? Comment apprendre à vivre sur un pied d'égalité avec les autres religions ? Quel est le statut du Texte sacré ? Comment faire vivre la charia pour qu'elle ne soit pas momifiée en une interprétation figée ? Autant de questions qui sont la clef d'un islam de la vie. A travers la condamnation du rapport des oulémas à l'esclavage, l'auteur nous entraîne vers un islam des possibles, pour en finir avec une vision moyennageuse.

    Sur commande
  • Plus qu'aucun autre grand pays d'Europe, l'Espagne a été terrassée par la crise de 2008. L'effondrement de pans entiers de l'économie a amené un bouleversement de la société et l'inversion des flux migratoires, les Espagnols qui le pouvaient reprenant le chemin de l'exil. Malade de sa bulle immobilière et d'une décentralisation qui a tourné à la gabegie, l'Espagne a aussi dû faire face aux attentats et, avec la crise catalane, à la menace de dislocation du pays. La crise a également réveillé le vieux débat entre royalistes et républicains et celui sur l'héritage du franquisme.
    Pourtant les Espagnols sont toujours debout. Un mélange de résilience, de pragmatisme et de solidarités familiales a mis au jour la remarquable vitalité de la société espagnole et sa capacité à se réinventer face à l'adversité. La culture a ici joué un rôle non négligeable. L'ouvrage propose des zooms sur le théâtre et sur la situation des émigrés dans le reste de l'Europe, pris comme des miroirs de la situation ibérique. L'affirmation de champions nationaux dans plusieurs secteurs économiques, la recomposition du paysage politique, la réorientation de l'urbanisme, l'expurgation du franquisme du paysage urbain et la naissance de nouveaux médias sont autant de signes de la renaissance de l'Espagne.

    Sur commande
  • Le présent volume propose tout ce que vous auriez préféré ne pas devoir savoir sur le Brexit, un kaléidoscope éclairant et impertinent de dystopies, des mises en perspective historique, des analyses géopolitiques, des tranches de vie, le tout avec un humour très British.

    Sur commande
  • Un plaidoyer en faveur d'une révision de la laïcité «à la française».
    Victime de sa polysémie, ses fondements sont systématiquement occultés au profit d'un tourbillon médiatique qui la détourne de ses implications véritables. Un glossaire revisité du vocabulaire de la laïcité, une chronologie et une compilation d'illustrations authentiques accompagnent le cheminement du lecteur à la (re)découverte de cette bien-aimée républicaine.

    Sur commande
  • Un plaidoyer pour un théâtre à visage humain qui se meurt, victime du désintérêt des politiques pour la culture et de la course au spectaculaire.
    L'auteur défend avec passion sa vision du théâtre comme art incarné qui peut jouer un rôle fédérateur dans une France divisée, pourvu que les pouvoirs publics lui donnent les moyens d'exister et que les dramaturges n'oublient pas que c'est l'humain qui doit être au coeur du théâtre.

    Sur commande
  • Critique sans concession, mais avec pédagogie, de la gestion des domaines forestiers français, soumis aux échéances du court-terme et aux contraintes de rentabilité, au détriment de la protection des espèces.

    "L'affirmation selon laquelle 'la forêt doit s'adapter aux besoins de l'industrie' se fait jouir, alors que c'est très exactement l'inverse qui devrait être le dogme."

    Sur commande
  • Alors que les politiques d'austérité et les réformes budgétaires décidées par la zone euro ont un impact de plus en plus perceptible sur les millions de citoyens européens, ce livre tente d'offrir une réponse aux questionnements qui traversent l'opinion publique. Au-delà d'un état des lieux de la zone euro, ce livre interroge la pertinence des choix d'austérité et pose la question des ajustements à mettre en oeuvre dans une union monétaire entre pays hétérogènes.

    Sur commande
  • Fruit d'un séminaire animé au sein de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme de 2015 à 2017 et maintenant à la Fondation de France, avec l'intervention de nombreux responsables de grandes entreprises, hauts fonctionnaires, universitaires et acteurs de la solidarité, cet ouvrage interroge les nouvelles formes de philanthropie plus entrepreneuriales, à l'oeuvre dans les fondations, les associations, les entreprises, voire de la part de certains investisseurs. Il s'agit de confronter ces nouvelles pratiques qui entendent conjuguer responsabilité sociétale et performance, à leur ambition d'être une alternative à l'État-Providence en difficulté et de générer un «capitalisme responsable d'intérêt général». D'où la question inversée : et si c'était le capitalisme « financiarisé» qui changeait la philanthropie ? En puisant dans les pratiques des fondations, des entreprises et des pouvoirs publics, mais aussi dans un vaste creuset d'idées qui interrogent l'évolution de notre modèle de société, l'ouvrage construit progressivement sa réponse : reconnaître la portée transformatrice des nouvelles pratiques philanthropiques, mais accroître le niveau d'exigence à leur égard pour que rentabilité et solidarité se conjuguent vraiment au service d'une transformation du modèle.

    Sur commande
  • L'obsession sécuritaire qui anime nos sociétés occidentales, en cherchant à supprimer tout risque de mort, déresponsabilise l'individu et conduit parfois à des comportements suicidaires. La promesse d'un allongement toujours prolongé de la vie interroge le sens de celle-ci et le cycle même de la nature avec ses successions de générations. La quête transhumaniste de la possibilité d'une vie éternelle met en péril le principe même d'humanité.
    Dans le même temps, nous évacuons la mort, confinée à l'hôpital, et combattons la souffrance, son corolaire considéré longtemps comme salutaire. Mais, par extension, nous mettons aussi à distance ce qui la précède, la vieillesse, reléguée dans de véritables hospices.
    Mis bout à bout, ces constats donnent le sentiment d'un naufrage. Pourtant, notre civilisation a en elle le ressort nécessaire pour s'assurer que l'homme reste au centre de celle-ci. Ce mouvement salutaire passe par un apprivoisement de la mort, composante essentielle de la vie. Ce qui, au travers de nos expériences particulières, nous concerne tous.

    Sur commande
  • Le récit du quotidien d'un avocat commis d'office. Les bruits, les odeurs, les pesanteurs du commissariat. Les angoisses de la cellule. Le poids de l'attente. La violence sourde des interrogatoires. Un texte mordant à caractère social, juridique et politique qui dépeint le quotidien de la délinquance, de ceux qui en vivent, de ceux qui y vivent, et de ceux qui tentent de l'endiguer. Une réflexion en profondeur sur la garde à vue, ses limites et ses dangers.

  • «Depuis un quart de siècle, les gouvernements de l'Espagne ont été suspendus aux vibrations catalanes» écrivait en 1923 le Comte de Romanonès, ancien Président du Conseil. Entre les bases de l'autonomie posées en 1892 et le référendum de 2017, quelles sont les permanences, les changements ? La perte de légitimité de la monarchie réinstaurée entre 1975 et 1978 associée à une des pires crises économiques de l'histoire de l'Espagne ont fait le lit d'une défiance, à échelle régionale et nationale, envers les partis traditionnels et les élites économiques, au profit de la perspective radicale de l'indépendance passée du second au premier plan, qui séduit une courte moitié des Catalans. Ce petit livre prétend poser des repères pour tenter de comprendre l'articulation historique entre la Catalogne, l'Espagne et l'Europe.

    Sur commande
  • Une démonstration de la pertinence du département comme réponse à la mondialisation. Fourmillant d'exemples proches du terrain.

    Organisation : Les cinq défis de la mondialisation (la globalisation des échanges, la marchandisation du vivant, le nouveau rapport au savoir, l'urgence écologique, le délitement du contrat républicain) ; Du global au local, des défis aux actions (exemples d'actions locales) ; Le département : une collectivité moderne (la collectivité de la proximité, de l'innovation, du lien républicain); les illusions de la suppression du département.

    Sur commande
  • Perspective : La réforme territoriale rebat les cartes régionales. Menée sans concertation, elle nous concerne pourtant tous. Cet ouvrage propose des dizaines d'alternatives, plausibles ou loufoques, au découpage retenu.

    Contenu : 100 cartes découpant la France suivant une foule de critères économiques, sociologiques, politiques, etc. et retraçant l'histoire des différents projets de regroupements régionaux.

    Organisation : Une partie historique. Une partie socio-économique. Les aspects institutionnels.

    Sur commande
  • Comprendre pourquoi certains de nos concitoyens adhèrent à des théories du complot à partir de l'exemple de la tuerie de Charlie Hebdo; examiner comment ce genre de rumeurs se bâtissent et se répandent; analyser les processus d'adhésion en particulier des plus jeunes.

    À partir d'enquêtes de terrain et sur le net, de l'analyse des différents medias et d'entretiens, une quête républicaine tout autant que scientifique.

    Sur commande
  • Une foison d'exemples, de chiffres, d'anecdotes et de preuves pour nous donner à comprendre un système qui semble marcher sur la tête.

    Sur commande
  • Devenu ultraminoritaires, les chrétiens pratiquants voient des références culturelles millénaires devenir de plus en plus étrangères à la majorité de leurs concitoyens. Avec l'avènement du capitalisme libéral "avancé", les valeurs véhiculées par l'Église ont cessé d'être un creuset commun. Quel est dès lors le sens de l'engagement chrétien et la place des paroissiens dans notre société ?

    Sur commande
empty