Éditions Dominique Leroy



  • Leone Frollo promène Mona dans un jardin anglo-saxon où la morale coercitive a fait de l'érotisme un interdit, donc un exaltant péché.
    La reine de Leone Frollo a été Betty Boop, la pulpeuse ingénue de Max Fleischer qui venait du music-hall américain où son sosie Helen Kane chantait un refrain à faire rougir les débardeurs.
    Mona Street ressemble à Betty Boop. D'ailleurs, elle est l'innocence même.
    Leone Frollo la promène adolescente, encore pensionnaire dans un jardin anglo-saxon. Un érotisme des plus suaves qui donne la définition entière de l'art de Leone Frollo : fragilité perfide à la Klimt, humour à la Beardsley, féminité coquine à la Leonor Fini, goût de l'extrême jeunesse à la Balthus...
    Du Pont de Rialto à Venise au Pont des Arts à Paris, c'est le parcours que Leone Frollo a accompli sans faute sur les ailes de la BD. Frollo est particulièrement fécond. Mais voilà son oeuvre est restée longtemps anonyme. Toutefois, le style de Frollo - dans le mensuel Casino qui, prononcé à l'italienne, signifie « bordel », et les plus anciens Blancheneige et Lucifera - montrait facilement le bout du crayon, et personne ne s'y est trompé.
    Collection Vertiges Bulles.
    Bande dessinée numérique, 66 pages, 61 planches en noir et blanc et couverture en couleurs de Leone Frollo.



  • Pichard illustre pour notre plus grand plaisir un des « buts de l'être humain », conscient qu'il s'agit d'éclairer un véritable catéchisme des actes d'amour et de rituels à la gloire de notre corps.
    Les Kama Soutra ou comme le voudrait une traduction plus littérale « Aphorismes sur l'amour » sont en fait un traité des règles de l'amour écrit en sanscrit vers le premier ou le deuxième siècle de notre ère par Mallinaga Vatsyayana. En dépit de son indéniable contenu érotique, c'est un ouvrage qui participe de l'art et de la philosophie religieuse de l'Inde.
    Voici donc ce texte mythique illustré par Georges Pichard, dessinateur entre autres de Paulette (avec Georges Wolinski), Blanche Épiphanie, Marie-Gabrielle de Saint-Eutrope ou La Comtesse rouge.
    Roman graphique, 320 pages, 48 planches en noir et blanc et couverture de Georges Pichard.

  • Sexy et entreprenantes, les femmes de ces nouvelles fortement épicées aiment le sexe et le prouvent.
    Une agence immobilière qui met en relation propriétaires esseulées d'un certain âge et jeunes étudiants sans le sou, une AMAP conviviale où l'on ne goûte pas qu'aux fruits et aux légumes, un site Internet sur la sexualité qui crée des scoops, un bar-hôtel qui cacherait un réseau de prostitution et un château où se déroulent de somptueuses fêtes réservées à la haute société : ces cinq « affaires » alertent la police, la gendarmerie ou la presse. Toutes sont classées X pour la crudité des scènes et des propos. L'humour n'y fait cependant pas défaut.
    La présente édition regroupe les publications suivantes : Affaires classées X, À L'Estaminet et Orgie au château de Bonpré réunies dans un unique recueil.
    ChocolatCannelle aime les formats courts. Elle ne croit d'ailleurs pas à l'adage du « plus c'est long, meilleur c'est ». Quoique, tout dépend du sujet.
    Collection e-ros & ceteri créée par ChocolatCannelle, où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle.
    Un recueil numérique de nouvelles, 104 pages, couverture en couleurs illustrée par Virgilles, et Chairminator.

  • Catalogue 2013 de la Collection e-ros, plus de 40 titres, 37 auteurs et illustrateurs, formats PDF et ePUB, sans DRM.
    Des textes courts, érotiques, numériques, à petit prix !

    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d´érotisme, se donnent rendez-vous dans cette nouvelle collection qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, adaptés à des lectures d´aujourd´hui, à parcourir avec délectation sur l´écran de vos smartphones, tablettes et autres liseuses sans oublier les « bons vieux » ordinateurs.

    Chaque mois deux nouveaux titres courts ou un titre « grand format».

    Des couvertures colorées pour représenter les différents thèmes de la collection:

    Bleu pour e-ros & bagatelle : libertinage, jeux d´écriture ou érotisme léger...

    /> Vert pour e-ros épistolaire : lettres isolées ou récits par lettres.

    Rose pour e-ros D/s : domination, bondage...

    Violet pour e-ros & ceteri : sexualité plurielle et crudité des mots.

    Kaki pour e-ros graphique : récits illustrés.

    Jaune orangé pour e-ros & curiosa : anthologies thématiques illustrées.



  • À chaque époque, ses séductions.
    En-dehors des chronomissions qu'elle effectue pour la Section ChronoProspect, Lizzie Stromb s'offre des escapades sensuelles dans le passé, à la conquête d'amantes et d'amants exceptionnels.
    Ces vacances dédiées à son plaisir ne sont pas toujours tolérées par sa hiérarchie. Ainsi, le cadet Charlus, bon gré mal gré, marche sur les traces de l'affolante Lizzie à la chevelure cuivre et or afin de la ramener sans heurts au XXXIIe siècle.





    « Vienne ! Le XXe siècle ! La préhistoire, en quelque sorte...
    /> J'étais prié par la hiérarchie - moqueuse, je comprenais enfin pourquoi - de mettre un terme aux vacances très particulières de mon officier formateur. »





    Vienne, 1932 ou les caprices de Lizzie, prête à tout pour obtenir le rôle de Sissi dans une nouvelle production lyrique du Theater an der Wien : jalousie, intrigues, minauderies et fellations dans l'effervescence des préparatifs d'un spectacle.




    Cette première époque marque la rencontre de Lizzie et du jeune cadet, qui feront dorénavant équipe.




    D'abord peintre, travaillant dans l'érotisme le plus débridé, Jip s'oriente ensuite vers la chanson. C'est une passerelle vers l'écriture. De nouveau tenté par la voie de l'érotisme, il publie quelques fantaisies à la Musardine, mais aussi des dialogues d'un « théâtre de l'absurde » (notamment Update, pièce créée en 2013 à Paris par la troupe Cléo & co). Depuis 2014, il publie nouvelles et romans aux éditions Dominique Leroy, notamment une tétralogie dont les deux premiers tomes sont d'ores-et-déjà disponibles.




    De fil en soie, une collection de livres numériques, des séries actuelles, érotiques et glamour, des épisodes courts, hebdomadaires ou bimensuels, des prix très doux.





    Nouvelle numérique, 48 pages, couverture en couleurs illustrée par Tatiana Shepeleva et Natalliajolliet.


  • « - Ici ce sont les hommes qui rampent à mes pieds... »

    Alexis, jeune auto-stoppeur va progressivement pénétrer dans l'univers de la « Grande Maîtresse » et devenir un sujet soumis. Il va subir tourments et humiliations au fil de l'imagination de sa Maîtresse.
    « Peut-être, à cet instant, Alexis eut-il la révélation que sa langue était neuve, qu'elle n'avait jamais été utilisée et qu'elle ne lui avait été donnée que pour seule destinée ; lécher des bottes et des souliers de femmes ! »
    L'originalité de ce roman consacré à la domination féminine réside dans la progression du récit. L'entrée en scène de chaque nouveau personnage est accompagnée par des suspenses toujours plus étonnants et des situations toujours plus scabreuses.
    C'est en 1970 que Marika Moreski publia son premier roman Les Bêtes à plaisir. Son éditeur la présentait alors comme « un nouveau Sade en jupons ». Depuis, plus d'une vingtaine de romans ont vu le jour qui font autorité dans les milieux sadomasochistes. Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait alors sur une cour d'esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes.
    Collection Le Septième Rayon. L'idée centrale de cette collection est de tenter de se défaire d'une certaine image normalisée de l'érotisme. Des textes contemporains qui veulent tout simplement faire le point sur toutes les disciplines, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans tabou ni interdit, impudique et libérée.


    Roman numérique, 160 pages, couverture en couleurs par Bernard Montorgueil.



  • Marie-Élisabeth Plessis de Forge est, en ces premières années du XIXe siècle, une jeune fille aux moeurs peu conventionnelles. Courageuse, intrépide même, elle a navigué à nombreuses reprises avec feu son père. La mer est son élément. À ses qualités de navigatrice s'associent sa dextérité peu commune à l'arme blanche et un penchant très prononcé pour les hommes, même si Marie-Élisabeth aime également les caresses féminines.
    Lorsque la jeune fille est violée par son beau-père, sans trouver secours auprès de sa mère, elle s'enfuit et s'embarque sur La Bienveillante, en compagnie d'Adrien, capitaine du navire, son ami et amant. Elle choisit de devenir flibustière et de faire payer à son beau-père les outrages qu'elle a subis tout en sabotant son commerce d'esclaves. Première escale : l'île de la Tortue où elle devient Lisbeth-la-Rouge...
    « Plus de Mademoiselle ici, Josépha, on se tutoie et à bord, les hommes m'appellent tous Lisbeth ou capt'aine Lisbeth. Fais-en autant dès à présent. »
    Aventures dans les mers du Sud, poursuites, combats... Lisbeth-la-Rouge est un roman haut en couleur. Son personnage principal au caractère trempé séduira par son impétuosité, mais aussi pour sa sensibilité. Tout en étant flibustière puis corsaire, Lisbeth n'en est pas moins femme. Connaîtra-t-elle la paix en son coeur au terme de ses aventures ?
    Gilles Milo-Vacéri est un auteur aux multiples facettes. L'amour n'est jamais loin de l'érotisme dans ses textes. Épris d'histoire, il se documente scrupuleusement avant de narrer l'aventure de ses vives héroïnes en prise avec leur époque. Il est ainsi également l'auteur de Destin de femmes, trois nouvelles qui se situent à des moments-clés du XXe siècle.
    Collection e-ros & rose : romance érotique, historique ou contemporaine.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, se donnent rendez-vous dans cette collection qui se veut dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.
    Roman numérique, 252 pages, couverture en couleurs illustrée par Jahyra.



  • « Jeune femme - 25 ans - cherche correspondance suivie avec vieux cochon - 65 ans minimum - à allumer avec des mots, des récits, des photos, etc. Aucun espoir de concrétisation sexuelle. »
    Cette annonce, rédigée par Alicia, coiffeuse à domicile, engage Alain à lui répondre. Une correspondance fournie s'ensuit : Alicia souhaite comprendre ce qu'il se passe dans la tête d'un « pépé », Alain relate les moments de grâce où une femme s'exhibe volontairement ou à ses dépens. Jeu de dévoilement, les lettres d'Alicia amusent par leur franc-parler et émoustillent leur destinataire autant que le lecteur.
    Dès le CP, la lecture est devenue, pour François-Fabien, une véritable passion. Qui ne s'est, au fil du temps, jamais démentie. Lire partout. Lire toujours. Découvrir et redécouvrir des auteurs par dizaines. C'est donc tout logiquement qu'il s'est tourné, après des études littéraires, vers des métiers touchant de très près au livre et à la littérature. C'est tout aussi naturellement qu'il s'est mis à fréquenter très tôt activement blogs, forums et sites littéraires. Et, bien sûr, à inventer des histoires.
    Collection e-ros épistolaire : Quand les mots du désir épousent la forme de la lettre...
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.
    Nouvelle numérique, 56 pages, couverture en couleurs.



  • Lizzie, sexploratrice du temps.
    À chaque époque, ses séductions.
    Après de délicates missions, et pour chasser de son esprit l'image de Giuseppe, Lizzie Stromb se rend auprès de Circé dont elle a, lors d'un précédent voyage, voluptueusement partagé la couche. Ulysse et son équipage, avec l'aède Homère, accostent au même moment sur l'île de la magicienne. Celle-ci attire le guerrier dans sa demeure afin de lui imposer des joutes érotiques. Lizzie et Ulysse se trouvent confrontés au caractère autoritaire et emporté de Circé...
    « Son corps pourtant repu réclamait d'autres doses d'extase et elle trouvait injuste que Circé se réservât pour elle seule la part du lion. Elle suivit la tenture jusqu'au mur. Elle remarqua sans y prêter plus d'attention que la paroi n'était pas plus tangible que ces sexes qui l'avaient prise sans répit. L'univers de la magicienne n'était pas de pierres ou de chairs, mais d'illusions confondantes de réalité pour qui voulait se laisser berner. »
    En-dehors des chronomissions qu'elle effectue pour la Section ChronoProspect, Lizzie Stromb s'offre des escapades sensuelles dans le passé, à la conquête d'amantes et d'amants exceptionnels.
    Ces vacances dédiées à son plaisir ne sont pas toujours tolérées par sa hiérarchie. Ainsi, le cadet Charlus, bon gré mal gré, marche sur les traces de l'affolante Lizzie à la chevelure cuivre et or afin de la ramener sans heurts au xxxiie siècle.
    D'abord peintre, travaillant dans l'érotisme le plus débridé, Jip s'oriente ensuite vers la chanson. C'est une passerelle vers l'écriture. De nouveau tenté par la voie de l'érotisme, il publie quelques fantaisies à la Musardine, mais aussi des dialogues d'un « théâtre de l'absurde » (notamment Update, pièce créée en 2013 à Paris par la troupe Cléo & co). Depuis 2014, il publie nouvelles et romans aux éditions Dominique Leroy, notamment une tétralogie dont les deux premiers tomes sont d'ores-et-déjà disponibles.
    De fil en soie, une collection de livres numériques, des séries actuelles, érotiques et glamour, des épisodes courts, hebdomadaires ou bimensuels, des prix très doux.
    Nouvelle numérique, 48 pages, couverture en couleurs illustrée par Tatiana Shepeleva et Natalliajolliet.




  • « Voici ce que tu vas te répéter chaque soir, avant de t'endormir : LE PLAISIR EST INDISPENSABLE À LA VIE. »





    Vallia Cuiserie de Chantrin voit sa vie basculer le jour de son dix-huitième anniversaire lorsqu'elle se trouve sous l'emprise d'un inconnu et en ressent un trouble indéfinissable. Le périple de la jeune fille, de la demeure bourgeoise de ses parents à une maison d'abattage, du confort luxueux aux passes toujours plus nombreuses, s'accompagne d'une transformation de sa personnalité...
    Et si le bonheur se trouvait au bout du chemin ?





    Auteur de romans et de nouvelles publiés sous différents pseudonymes, Déodat de Montclos est marié, père d'un enfant, et partage son temps entre Paris, New York et les fjords d'Islande. Histoire véridique de Mademoiselle C. de C. devenue fille des rues est son premier roman érotique.





    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, smartphones et autres tablettes sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.





    Roman numérique, 370 pages, couverture en couleurs illustrée par Chairminator.



  • La rencontre est un thème phare dans les oeuvres érotiques. Cette rencontre peut aussi être amoureuse...


    À offrir pour la Saint-Valentin, les six textes de ce recueil issus de précédentes publications de la collection e-ros, composent des histoires sensuelles autour de ce thème universel.


    « Nous sommes là, seuls, chacun à guetter ce que l'autre fera, et voudra. Je suis près de lui, un peu trop. Il est prêt aussi, mais à quoi ? »


    Rencontres amoureuses, six textes érotiques comprend : Chiche ! de François Chabert, Pour A. d'Isabelle Lorédan, Mon bel intello de Joy Maguène, Attendez une minute... (et peut-être que) de Fêteur de trouble, Plaisirs passagers de Clarissa Rivière et La Danseuse de Pauline Derussy


    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, smartphones et autres tablettes sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.


    Nouvelles numériques, 92 pages, couverture en couleurs illustrée par Jahyra, Phanhoria, Gier, Chairminator et Pauline Derussy.

  • Le château de Triboncourt-sur-Herbe fait la fierté du village, mais cause aussi sa ruine. Aussi, la proposition de location venant d'un ancien acteur porno reconverti dans l'événementiel tombe à pic. De théâtrales fêtes libertines sont alors données pour la jet-set.


    Le bon sens villageois côtoie le snobisme et la dérision les extravagances érotiques des personnages. Au final, Orgie au château de Bonpré tient peut-être de la farce, à moins qu'il ne s'agisse de satire.





    « Lorsque Monsieur Charles Thiébaud, ancien acteur reconverti dans l'événementiel haut de gamme, avait sollicité une entrevue avec Monsieur le Maire, on avait murmuré que le château verrait renaître sa splendeur passée. »






    ChocolatCannelle, qui dirige la collection e-ros, poursuit avec ce texte ses divagations autour de la sexualité et d'une forme d'humour pince-sans-rire.




    Collection e-ros & ceteri : où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle.





    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, smartphones et autres tablettes sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.





    Nouvelle numérique, 42 pages, couverture en couleurs illustrée par Virgilles.



  • Des couples enfermés dans la routine, des couples qui se déchirent... Les nouvelles de ce recueil constituent trois variations sur le couple, sur ses déboires, ses échecs, mais aussi son renouveau.
    « Il ne voulait même plus d'elle. Elle essaya de se débattre mais ses mains retenaient fermement ses poignets. Elle voulait lui déchirer le visage avec les ongles. »
    Dans Le Faux Pas, un homme est confronté à ses désirs et à sa culpabilité.
    Dans Par la main et Couple et autres petits arrangements... le couple, après une crise, revit, grâce à l'élan créé par une nouvelle pratique sexuelle.
    François Chabert, créateur de spectacles et d'une web série, a publié plusieurs nouvelles dans des collectifs. Le Chant du couple est son premier titre en solo.
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes ! Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection qui se veut dynamique : des textes inédits, courts adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des smartphones, tablettes et autres liseuses sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.
    Nouvelles numériques, 42 pages, couverture en couleurs illustrée par Chairminator.



  • Ce recueil propose trois nouvelles inédites de Marika Moreski écrites au début des années 2000, illustrées de dessins originaux :
    Deux précautions valent mieux qu'une, le récit d'un voyage, Marika et une de ses amies se rendent en Lorraine.
    La Revanche de l'étudiante, Marika Moreski présente bien fortuitement un de ses esclaves à une jeune femme qui éprouve quelques ressentiments à son égard.
    Et Séance de face-sitting, un vieil esclave passe une annonce sur internet qui échappe à l'attention de Marika.
    C'est en 1970 que Marika Moreski publia son premier roman Les Bêtes à plaisir. Son éditeur la présentait alors comme « un nouveau Sade en jupons ». Depuis, une vingtaine de romans ont paru qui font autorité dans les milieux sadomasochistes. Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait alors sur une cour d'esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes.
    Ce second recueil de trois nouvelles inédites est illustré de dessins.
    Collection Le Septième Rayon
    L'idée centrale de cette collection est de tenter de se défaire d'une certaine image normalisée de l'érotisme. Des textes contemporains qui veulent tout simplement faire le point sur toutes les disciplines, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans tabou ni interdit, impudique et libérée.
    Nouvelles numériques, 48 pages, 3 illustrations en noir et blanc en hors-texte et couverture en couleurs.



  • « Cependant je vous offre une autre chance et j'attends de vous un texte qui soit plus croustillant que celui de la semaine dernière, qui m'a laissée sur ma faim. »
    Un spécialiste de Maupassant croise une jeune femme attirante. À défaut de la séduire lui-même, il use de sa plume et sert de nègre à un auteur sans talent avec lequel cette jeune femme a passé un contrat.
    Au-delà et en travers de ce fil conducteur, Jean Claude Thibaud entraîne, dans ce récit, le lecteur à écouter le souvenir d'amours passées, l'histoire de la séduction d'un jeune homme par une femme mûre, à lire aussi le pastiche d'un conte de Maupassant...
    Les anecdotes et les narrations se chevauchent dans cette nouvelle érotique à l'architecture élaborée.
    Référence y est aussi faite (autre chevauchement !) aux deux autres publications de l'auteur dans la collection eros : La Résidante du palais et L'Oiseau des pluies. Chevauchements peut néanmoins se lire de façon indépendante.
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs, des smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Nouvelle numérique, 73 pages, couverture en couleurs par Gier.

  • « Je m'efforce d'occulter les images traumatisantes que je viens de voir par accident dans le viseur de la longue-vue... »
    Un télescope pointé sur l'appartement partagé par son ex et l'aguichante jeune femme qui a pris sa place, Marianne observe les ébats du couple.
    Un voyeurisme morbide qui touche sa santé nerveuse déjà fragilisée. La tension monte...
    Fenêtre sur couple est un récit acéré à l'érotisme très sombre, cet érotisme dont Guillaume Perrotte s'est fait une spécialité dans ses romans comme Un amour trop mortel ou Proposition perverse.
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des ordinateurs, smartphones, tablettes et autres liseuses.

    Nouvelle numérique, 48 pages, couverture en couleurs par Sandokan.

  • Louis Perceau, célèbre bibliographe de littérature érotique, on connaît le célébrissime L'enfer de la Bibliothèque Nationale avec Guillaume Apollinaire et Fleuret , a également commis quelques ouvrages savoureux dont ce recueil de poésie consacré à l'urolagnie féminine, une plaquette imprimée en 1934 par l'imprimeur Maurice Duflou à Paris (un exemplaire de cette plaquette a été adjugé en 2007 à Drouot pour la somme de 500 euros).


    La plupart des exemplaires de cette plaquette, ont été vendus au cours des soirées du Lapin Agile, à Montmartre, où Perceau, allait une fois au deux par semaine réciter ses « Pisseuses ».


    Poème numérique, 20 pages, couverture en deux couleurs.

  • Quand cinq plumes s'adonnent à un jeu littéraire où les consignes associent érotisme et contrainte de mots, ce sont des eXercices stylistiQues...
    Au sommaire : Cours particulier de Flo, Équation amoureuse d'Isabelle Lorédan, Escalier pour l'inconnu de Monsieur Noir, Humeur coquine de Piko et Vive le foot ! de Roselys DesDunes
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.
    Une nouvelle collection, e-ros, dirigée par ChocolatCannelle, qui va se décliner à l'envi au fil des publications : des écrits courts, érotiques et numériques !
    Ouvrez dès à présent les premières pages d'e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes. Ce premier volume est offert.
    Collection e-ros & bagatelle.

    Roman numérique, 36 pages, couverture en couleurs illustrée par Solo.



  • Quand Nathalie vient remplacer Gabrielle, sa mère, pour la collecte de la banque alimentaire, Alain réalise que la jeune femme pourrait utiliser son physique avantageux pour faire le bien autour d'elle. La plantureuse Nathalie met alors en scène ses talents, en toute candeur... à moins que le personnage soit moins manipulable qu'Alain, Jojo, et son employeur, le Dr Grignoux, ne le pensent.

    « Pauvre Nathalie, objet de fantasme de tous ces mâles... Alain soupirait, mais convenait d'une part qu'il était en proie aux mêmes fantasmes que les autres et, d'autre part, que cela arrangeait bien leurs affaires. »
    />
    De la bonté et du cynisme, des scènes de sexe en nombre, un mariage et un enterrement, de l'humour et du bonheur enfin, à condition de fermer les yeux...

    ChocolatCannelle, auteure de nouvelles érotiques, est également blogueuse et directrice de la collection e-ros.

    Collection e-ros & ceteri, où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle.
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.
    Nouvelle numérique, 68 pages, couverture en couleurs illustrée par Chairminator.





  • « Wang-Li fut mariée très jeune à un veuf de quarante ans dont la fortune passait pour extraordinaire. »





    Mariée très jeune à un petit noble, Wang-Li devint la première Impératrice de Chine après de nombreuses et dangereuses péripéties.
    Elle fut enlevée pour servir des desseins politiques, elle séjourna dans un bordel, sa beauté attira les regards et attisa les désirs d'hommes et de femmes, sa volonté la mena aux plus hautes sphères du pouvoir.





    Ian Cecil traduit, dit-il, un roman chinois du XVIIe siècle. Moeurs, débauches, turpitudes et faste d'une cour plongent le lecteur dans un exotisme sans concessions.
    Qu'en dit-il lui-même sur cette oeuvre ? « Sans trop déflorer le sujet, on peut dire que cela se passe aux alentours du XVIIe siècle, dans une Chine imaginaire et fantastique où se déroulent des scènes d'une pornographie sensuelle ou horrifique rendue épique par le climat, les lieux et certains personnages. L'un d'entre eux rappelle l'Héliogabale d'Antonin Artaud.
    L'Impératrice, c'est une jeune femme qui, s'étant enfuie au moment de se marier parce qu'elle découvre une vérité insupportable, est recueillie par le tenancier d'un bordel avant de devenir (enfin, paraît-il) la première Impératrice de Chine.
    À sa façon, c'est aussi un roman féministe, au sens le plus noble du terme : dans des conditions effroyables, une femme repousse le pouvoir écrasant des hommes. »






    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !




    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de votre ordinateur et de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.






  • Esclave à temps complet dans un Love Hotel masochiste.


    « Étant intimement convaincu que je n'existe que pour servir et obéir aux femmes, j'ai toujours exécuté à la lettre les ordres qu'elles me donnaient. »


    Dans le premier volume de American SM, Marika Moreski dévoilait un visage intimiste et conjugal de la domination féminine aux États-Unis. Le deuxième volume, nous a révélé une autre facette de cet univers implacable : l'esclavage collectif et impersonnel au service des prêtresses du « Domineering Sex ».
    Ce troisième opus est consacré aux professionnelles de l'amour. Sous la plume de Félix Gambiani, l'esclave français, on pénètre dans l'univers tarifié de la domination féminine aux États-Unis.


    C'est en 1970 que Marika Moreski publia son premier roman Les Bêtes à plaisir. Son éditeur la présentait alors comme « un nouveau Sade en jupons ». Depuis, plus d'une vingtaine de romans ont vu le jour qui font autorité dans les milieux sadomasochistes. Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait alors sur une cour d'esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes.


    Collection Le Septième Rayon. L'idée centrale de cette collection est de tenter de se défaire d'une certaine image normalisée de l'érotisme. Des textes contemporains qui veulent tout simplement faire le point sur toutes les disciplines, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans tabou ni interdit, impudique et libérée.



    Roman numérique, 144 pages, couverture en couleurs illustrée par Bill Ward

  • Le premier recueil consacré au triolisme mettait en scène des trios hétérosexuels. Dans ce nouveau recueil, des personnages s'ouvrent aussi à la bisexualité, avouent des penchants homosexuels et explorent de nouveaux horizons, par bravade, par jeu, par envie...
    Un couple invite un ami à partager leur étreinte, un coeur solitaire se fait soigner de la meilleure façon qu'il soit, l'impudeur et la provocation poussent un prêtre dans ses derniers retranchements...
    Ces cinq nouvelles épicées célèbrent toutes les possibilités du chiffre trois.
    « Je n'en reviens toujours pas de voir Axel, mon mari, en compagnie de Nathan, le bel homme qui nous a abordés ce soir.» Fêteur de trouble, Surenchère
    Triolisme 2 comprend les textes suivants :
    De nouvelles perspectives de Wen Saint-Clar,
    Une femme propose à son compagnon de faire une partie à trois. Ils choisissent un ami proche. Tout ne va cependant pas se dérouler comme elle l'avait escompté...
    Clichés de Noann Lyne,
    Suite à une déception sentimentale, un homme ne croit plus en l'honnêteté des femmes. Il sort dans un lieu de drague gay où il croise un couple avenant.
    Les Nymphirmières de Noann Lyne,
    Des vacances qui se transforment en cauchemar : Pascal se retrouve avec une jambe dans le plâtre. Heureusement, deux infirmières au joli minois sont prêtes à le consoler.
    Surenchère de Fêteur de trouble
    La jalousie pourrait-elle mener Axel à s'approprier les caresses que Nathan destinait à sa femme ?
    Sexe touristique de Marie Laurent
    L'église Saint-Braquemart ! Un tel nom incite un couple libertin à s'exhiber et à nouer connaissance avec le prêtre.
    Collection e-ros & ceteri, où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle.

    Nouvelles numériques, 98 pages, couverture en couleurs illustrée par Chairminator.


  • « Pouvais-je réellement parler de douleur lorsque tout mon corps n'était que plaisir ? Un bien-être étrange s'était emparé de moi. J'avais l'impression d'émerger d'un brouillard de plusieurs mois. Je renaissais à la vie. Je me sentais tel que je devrais toujours être... Bien dans ma peau. Je trouvais exaltante cette vie qui, hors de la servitude, me paraissait froide, sans relief, sans goût.... Je fermais les yeux pour mieux mesurer l'étendue de mon bonheur. J'étais fatigué et heureux. Enfin, enfin j'étais heureux... »
    À travers le récit de Félix Gambiani, esclave-domestique dans une famille américaine libérée de tous les tabous sexuels, Marika Moreski dévoile dans ce premier volume de American SM le visage intimiste et conjugal de la domination féminine.
    C'est en 1970 que Marika Moreski publia son premier roman Les Bêtes à plaisir. Son éditeur la présentait alors comme « un nouveau Sade en jupons ». Depuis, une vingtaine de romans ont vu le jour qui font autorité dans les milieux sadomasochistes. Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait alors sur une cour d'esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes.
    Collection Le Septième Rayon. L'idée centrale de cette collection est de tenter de se défaire d'une certaine image normalisée de l'érotisme. Des textes contemporains qui veulent tout simplement faire le point sur toutes les disciplines, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans tabou ni interdit, impudique et libérée.
    Roman numérique, 130 pages, couverture en couleurs par Bill Ward.



  • Marika reçoit, à son domicile parisien, la visite d'une ravissante noire américaine, Joan Duncan, qui recherche, en Europe, des ouvrages traitant du sadomasochisme pour enrichir sa bibliothèque.
    Joan appartient à une communauté de dominatrices, « The Domineering Sex » qui règne sur une écurie d'esclaves près de Los Angeles. Joan invite Marika à séjourner, avec son esclave Félix Gambiani, dans le ranch de la communauté. Marika y rencontre la blonde Carol, l'Indienne Jennifer, la Mexicaine Mantanilla, la diabolique Hadya et l'ingénieuse Cathy. Toutes différentes les unes des autres mais animées de la même passion : la domination du mâle.
    « Mon séjour, au ranch « Domineering Sex », se déroulait dans les meilleures conditions possibles. Le fait de changer d'esclave personnel toutes les semaines n'était pas pour me déplaire. Tous, jeunes ou vieux, étaient très doués et serviles au possible. La domination constante de six femmes différentes les unes des autres, toutes animées du même désir d'asservir le mâle et de le rendre malléable à n'importe laquelle de leurs exigences, donnait d'excellents résultats. »
    Dans le premier volume d'American SM, Marika Moreski avait dévoilé un visage intimiste et conjugal de la domination féminine aux États-Unis. Dans ce second volume, on découvre une autre facette de cet univers implacable : l'esclavage collectif et impersonnel au service des prêtresses du « Domineering Sex ».
    C'est en 1970 que Marika Moreski publia son premier roman Les Bêtes à plaisir. Son éditeur la présentait alors comme « un nouveau Sade en jupons ». Depuis, une vingtaine de romans ont vu le jour qui font autorité dans les milieux sadomasochistes. Fervente prêtresse de la domination féminine, cette svelte et brune jeune femme régnait alors sur une cour d'esclaves « triés sur le volet » selon ses propres termes.
    Collection Le Septième Rayon. L'idée centrale de cette collection est de tenter de se défaire d'une certaine image normalisée de l'érotisme. Des textes contemporains qui veulent tout simplement faire le point sur toutes les disciplines, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans tabou ni interdit, impudique et libérée.
    Roman numérique, 120 pages, couverture en couleurs par Bill Ward.

empty