• Cet ouvrage retrace du XVIe au XXe siècle l'histoire et l'illustration des plantes et des fleurs. Des pièces choisies pour leur intérêt scientifique, historique et culturel, pour leur rareté aussi, sont remises dans leur contexte. Leur histoire est racontée et leur illustration suivie du XVIe au XXe siècle, du dessin à la gravure, jusqu'à la photo.
    Grâce aux nouvelles techniques d'impression, il s'agit de faire revivre et de partager ces livres magnifiques par une nouvelle et abondante iconographie. De nombreuses illustrations en couleurs donnent accès à la splendeur des pièces conservées à l'Université de Namur.
    Depuis la première édition en 1984, qui était en quelque sorte fondatrice, les chercheurs ont exploré l'histoire des livres de botanique. Une littérature abondante a commencé à paraitre sur le sujet, particulièrement en langue anglaise. Il était important de rééditer ce livre qui se trouve dans les plus grandes bibliothèques et qui est épuisé depuis de nombreuses années.

  • Michel Henry démontre, par le biais d'une phénoménologie radicale, que cette vie est un sentiment, ou, mieux, un "pathos" qui ne relève en aucune façon du monde. A partir de là s'ouvrent de toutes nouvelles perspectives sur la destinée humaine et sur notre modernité. Mais des questions surgissent aussi. Trois d'entre elles sont ici explorées. Premièrement la question de la méthode phénoménologique; deuxièmement, le problème du langage et de sa possibilité à partir d'une phénoménologie de la vie qui semble pourtant l'exclure; troisièmement, la question de la culture et de la politique comme affirmations ou négations de la vie originaire. On trouvera dans cet ouvrage une retranscription des interventions de Michel Henry, apportant d'éclairantes précisions sur ces différents problèmes ainsi que sur ses der nières recherches.

    Sur commande
  • Lévinas peut-il susciter une réflexion sur l'histoire et nourrir un engagement dans l'histoire ? Pour répondre à ce défi, diverses questions s'entrecroisent dans ce recueil, aux confins de la philosophie, de la théologie, de l'histoire, des sciences humaines, sociales et politiques. Paul Ricoeur en assure la synthèse.

    Sur commande
  • Bien plus qu'une simple addition insignifiante, le surcroît s'inscrit sur les lieux d'une soustraction : ajout incalculable, il ouvre un espace et introduit du souffle. Gardant ses racines dans l'excès inatteignable du réel, il s'ancre dans un acte subjectif qui accorde existence à une chance. En deçà et au-delà de l'événement - surgissement, traumatisme, effraction, béance - le surcroît est puissance originaire de l'excès intime, exposition affirmative d'un motif improbable, déploiement du possible en un point antérieurement réputé impossible, et encore, déclaration intempestive d'une vérité qu'aucun savoir n'épuise. La fabrication d'un tel supplément ne peut avoir lieu que selon des voies singulières, propres à chaque champ d'exercice. À chacun ses moyens ! L'ouvrage, reprenant les contributions des journées organisées à Namur les 19 et 20 mai 2006 et inscrites dans le cadre du Réseau Thématique Européen Inter-Universitaire «Cliniques de la Création», en explore quelques modalités, dans les espaces de la clinique, de l'écriture, de la peinture, de la sculpture et de la poésie. De la mise en résonance de ces moyens singuliers, se dégage un éclairage réciproque de l'acte tel qu'il se pose en ces diverses occurrences maintenues dans leurs différences.

    Sur commande
  • L'école n'est-elle qu'un lieu d'apprentissage, anxiogène et sérieux? Ou peut- elle faire une place au jeu, au rire, à l'humour?
    Les liens entre «humour» et «enseignement» sont délicats et paradoxaux : professeurs et élèves oscillent entre l'envie de céder à l'émotion de l'humour, gage de légèreté, de connivence, de souvenirs partagés, et le souci de ne pas s'y abandonner, sous le prétexte que l'humour en classe menacerait le sérieux de la leçon, ou saperait l'autorité du maître. Un élève qui fait de l'humour, c'est un cancre sympathique, ou un insolent perturbateur. Un professeur qui fait de l'humour, c'est un enseignant-clown, ou un ironiste sadique.
    Ce volume se propose d'explorer les liens entre ces deux concepts antagonistes. En quoi l'apprentissage se voit-il facilité, ou empêché, par l'humour? Quels supports permettent-ils, ou non, le surgissement de l'humour? Et enfin, quelles sont les représentations des professeurs en humoristes ou en «agélastes»?

    Sur commande
  • Cette seconde édition de « Concentré de Chimie » est un support fiable et révisé pour l'apprentissage de cette discipline fascinante qu'est la chimie. Le manuel présente, en 10 chapitres, les bases de la chimie générale, de façon rigoureuse, logique et progressive. Il s'organise en trois parties : - la première partie décrit la matière : atomes, molécules, organisations à l'état solide, liquide ou gazeux et en solution ;- la seconde partie établit les principes de conservation de la matière et d'énergie qui posent les bases de l'établissement d'équations chimiques pondérées et sous-tendent toute transformation chimique ou physico-chimique. Les facteurs cinétiques qui affectent les vitesses de transformations (bio)chimiques sont également décrits ; - la troisième partie passe en revue, en les expliquant, les grandes classes de réactions qui s'observent en solution aqueuse : réactions d'oxydoréduction, acide-base, de précipitation et de complexation. Le support est richement illustré de figures en couleurs qui aident à la compréhension de concepts submicroscopiques. Des compléments d'information replacent certains concepts chimiques dans un contexte concret de la vie quotidienne.
    Cet ouvrage s'adresse à l'étudiant de Baccalauréat des sections scientifiques et médicales abordant la chimie et au futur étudiant qui se destine à des études supérieures dans ces sections.

    Sur commande
  • "La comptabilité à livre ouvert" est consacré aux mécanismes de base de la comptabilité et aux écritures journalières de l'entreprise à savoir les achats, les ventes, les note de crédit, les notes de débit et les paiements. La matière portant sur la TVA y est largement développée.
    Cette nouvelle version tient compte de certaines modifications des règles comptables en vue d'une adaptation aux normes européennes. Elle propose également un solutionnaire aux différents exercices en mettant l'accent sur la pièce justificative, élément central du raisonnement comptable.

    Sur commande
  • L'informatique s'est invitée à l'école dès les années 70 et, dans la décennie qui a suivi, les premières réflexions d'ordre didactique ont vu le jour. Depuis, leur champ d'action n'a cessé de s'élargir, qu'il s'agisse de l'usage des progiciels dont on a voulu développer l'efficacité, de ce qu'on a ensuite appelé les Sciences et Techniques de l'Information et de la Communication (STIC) et de leur exploitation en contexte d'enseignement (TICE). Aujourd'hui, alors qu'on parle plus largement encore d'éducation aux médias et d'éducation numérique, on observe un resserrement du champ chez ceux, et ils sont nombreux, qui prônent le « retour » à un enseignement du « code ». Comment donc faire le tri dans la variété des options éducatives possibles ? La question n'est pas simple et cet ouvrage n'a pas l'ambition d'y apporter une réponse évidente. Toutefois, l'équipe d'édition a souhaité donner la parole à des acteurs qui, compte tenu de la variété de leurs compétences, éclairent chacun, à travers leurs discours, un des aspects de cette complexité. Qu'ils soient pédagogues, informaticiens, sociologues, chercheurs ou encore didacticiens, ils permettront au lecteur de se faire une idée plus précise du qui, quoi et comment aborder le numérique à l'école, questions qu'il ne faut pas éluder avant de s'engager trop rapidement dans des choix dont la pertinence s'est souvent révélée éphémère.
    Le Colloque Didapro 6, qui s'est déroulé à Namur en janvier 2016 est l'épine dorsale de cet ouvrage. De tels événements font à chaque fois la preuve, et cet ouvrage l'apporte également, que quelle que soit l'étendue de leur champ d'application, ces réflexions didactiques sont fondamentales et doivent être encouragées.
    Les textes de cet ouvrage ont été réunis et commentés par Julie Henry, Aude Nguyen, Etienne Vandeput.

    Sur commande
  • L'Université Saint-Louis de Bruxelles édite avec l'Université de Namur le tout premier manuel consacré à la traduction de la Langue des Signes de Belgique francophone (LSFB) vers le français.
    Alors que la Langue des Signes de Belgique francophone (LSFB) est désormais intégrée à l'éventail des langues que les futurs traducteurs (et interprètes) peuvent étudier à l'université, il est apparu essentiel de leur proposer un ouvrage de référence.
    Si cette forme de traduction se pratique depuis quelque temps déjà, les recherches en matière de traduction entre une langue des signes et une langue vocale dans sa dimension écrite sont en effet encore peu nombreuses. Or, la traduction d'une langue iconique, quadridimensionnelle, enregistrée sur un support vidéo, en une langue linéaire, fortement normalisée et écrite suscite de nombreuses questions, auxquelles s'ajoutent des aspects sociaux et culturels éminemment complexes.
    Destiné aux étudiants traducteurs et interprètes ainsi qu'aux professionnels actifs, ce manuel unique en son genre constitue un outil pratique d'apprentissage et de travail étayé de solides références théoriques et de nombreux exemples. Loin d'édicter des règles, il a pour ambition de susciter les bonnes pratiques en orientant les traducteurs en quête de balises théoriques tout en les aidant à déjouer les pièges traductifs spécifiques à cette combinaison de langues.
    De façon plus générale, toute personne intéressée par les spécificités d'une langue visuelle, et de la LSFB en particulier, trouvera dans cet ouvrage matière à nourrir ses réflexions.
    Ce livre fourmille d'exemples sous forme d'extraits vidéos, accessibles en ligne. Ils sont destinés à familiariser le lecteur avec les concepts dégagés par les observations et la pratique des auteurs, qui recommandent de les visionner simultanément à la lecture pour saisir le sens exact de leurs propos.

    Sur commande
  • En Wallonie, selon les dernières estimations, en 2060, une personne sur quatre devrait être âgée de 65 ans ou plus et près d'une sur dix de 80 ans et plus. Soit plus d'un million de wallons et wallonnes pour la première catégorie et plus de 400 000 pour la seconde!
    Face aux défis engendrés par ce que certains n'ont pas hésité à appeler une « révolution grise », il est nécessaire de s'interroger sur l'évolution des dispositifs d'accompagnement des personnes âgées. Plus fondamentalement, la question du bien vieillir en Wallonie est posée.
    C'est en vue d'apporter un certain nombre d'éléments de réponse à celle-ci que l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique a développé un programme de travail prospectif. Il a ainsi confié à une équipe interdisciplinaire de chercheurs universitaires la tâche d'identifier, sur la base d'un examen rigoureux de la situation régionale et des attentes de la population, les scénarios d'évolutions possibles et la mise en évidence des enjeux pour la région en matière de bien vieillir à l'horizon 2025-2045.
    Le présent ouvrage propose les principaux enseignements de cette réflexion prospective. Le diagnostic du présent et les enjeux identifiés, l'élaboration et les résultats de la prospective et les pistes d'action publique envisageables pour répondre aux défis posés par l'évolution démographique régionale sont présentés successivement.

    Sur commande
  • Aujourd'hui, le rapport entre religion et violence passionne un grand public, qu'il s'agisse de croyants, d'agnostiques ou d'athées. L'intérêt pour cette problématique est intensifié par la montée des fondamentalismes qui inquiète, suscite de multiples débats ou inspire de nombreuses publications, tant en Europe qu'au niveau mondial.
    L'introduction de cet ouvrage montre, en retraçant la genèse de l'ouvrage, que le fait religieux est omniprésent aux quatre coins du monde. Ensuite, dix spécialistes, toutes et tous d'envergure internationale, venant d'horizons très divers et représentant plusieurs disciplines, livrent des regards croisés enrichissants : Rachid Benzine, Édouard Delruelle, Marie d'Udekem-Gevers, Guido Dierickx, Gérard Haddad, Virginie Larousse, Roland Lutz, Anne Morelli, Attiya Radouane et Jacques Scheuer.

    Sur commande
  • Dans le contexte de mutations et d'incertitude que nous connaissons actuellement, les besoins en termes d'outils stratégiques sont grandissants, que ce soit chez les responsables publics ou chez les décideurs privés. La mise en oeuvre de politiques et de stratégies proactives et innovantes capables de répondre aux défis posés par l'avenir, voire de mobiliser les acteurs concernés représente, dans ce cadre, un enjeu essentiel Face à ces attentes, la prospective propose une démarche structurée et rigoureuse et offre un éventail de méthodes éprouvées. Menée de manière transdisciplinaire et collective, elle a pour objet l'élaboration, sur la base de données disponibles, de scénarios possibles pour le futur. S'appuyant sur différentes sciences, dont l'économie, la sociologie et la science politique, pour identifier les évolutions et leurs conséquences, et ce dans une perspective systémique, sa fonction première est d'être une aide à la décision stratégique. A la suite de sa quatrième conférence méthodologique, consacrée à la prospective, l'IWEPS propose un ouvrage qui présente les contributions méthodologiques et épistémologiques de spécialistes issus de plusieurs pays. Différentes thématiques sont ainsi traitées, des conceptions de la prospective aux démarches et méthodes, en passant par les champs privilégiés d'exercice de la pratique prospective. Ce faisant, la prospective est abordée comme une activité à la fois analytique, créative et stratégique. Résolument volontariste, elle envisage l'avenir comme ouvert et malléable.

    Sur commande
  • Le présent volume constitue les actes du onzième colloque de l'AiRDF, qui s'est tenu à Liège, du 26 au 28 aout 2010, et avait pour thème la question suivante : «Quelles progressions curriculaires en français?» Poser cette question, c'était donner à entendre que les curriculums (les plans d'action) et les progressions (les étapes prévues pour réaliser ces plans) pouvaient différer sensiblement d'une Institution scolaire à l'autre. Il s'agissait alors de se demander quels étaient hier et quels sont aujourd'hui les finalités de l'école et les buts de la formation disciplinaire en français. Il s'agissait de se demander si ces finalités et ces buts avaient été, jadis ou naguère, explicitement énoncés et s'ils le sont à l'heure actuelle. Il s'agissait de se demander à quel point leur énoncé et leur poursuite par l'ensemble des acteurs impliqués reflètent les tensions de notre discipline, tensions liées, d'une part, à son identité problématique, et, d'autre part, aux déterminations socioculturelles. Il s'agissait de réfléchir aussi aux implications d'une évaluation scientifique de la mise en oeuvre du curriculum et aux conditions de possibilité d'une progression curriculaire qui réduirait les tensions susdites. Poser cette question, c'était enfin inciter les chercheurs à se pencher sur la réalisation des plans d'action.
    Les contributions réunies dans ce volume abordent ces problèmes à propos de l'enseignement du français en France, en Suisse romande, au Québec, en Belgique francophone et au Liban, de la maternelle à la formation continuée des enseignants.

    Sur commande
  • Namur mise en bouche

    Collectif

    Offrant un kaléidoscope de la vie namuroise du 18e siècle et campant onze histoires bien différentes les unes des autres, ces nouvelles ont néanmoins toutes un point commun : elles évoquent le monde des saveurs gustatives, de l'alimentation d'autrefois, des auberges et des cabarets qui faisaient le quotidien du Namur de jadis. Meurtre parfumé de champagne, sacrilège au goût de pimprenelle, empoisonnement aux relents de Hougarde, rencontres improbables aux arômes d'oseille ou de mastelle, quignons de pain partagés, sang, vin. Chacun de ces récits nous entraîne dans un univers particulier et nous dévoile, archives anciennes à l'appui, ce qu'était la société namuroise d'il y a plus de deux siècles. Mais la plume de l'écrivain ne se contente pas de ce que l'on sait, elle va aussi là où elle peut inventer. Historiens de formation, les auteurs ont voulu explorer ici d'autres modes d'expression que la communication scientifique et académique. Les récits littéraires qu'ils proposent résultent d'une démarche à la fois documentaire et créative. Funambules sur la corde de l'historiquement vrai et du délicieusement imaginé.

    Sur commande
  • Fort de sa longue expérience de coopération Nord-Sud, l'anthropologue Michael Singleton a élaboré, au cours de sa carrière universitaire, une analyse critique, décapante, souvent provocante, du développement. Ses positions sur cette problématique ont une profondeur philosophique qui le dispute en intérêt stimulant à leur ancrage sur le terrain empirique.
    Dans cet ouvrage, Michael Singleton propose un article inédit dans lequel il souligne la nécessité, et la difficulté, de faire face au défi de l'interculturalité inhérent à tout projet de développement, et il soumet la thèse qu'il y défend au tribunal critique de différentes disciplines. Les points de vue de la théologie, de l'économie, du droit, de l'histoire, de l'anthropologie, de l'éthique et de la philosophie, présentés par les différents contributeurs à l'ouvrage, du Nord et du Sud, apportent un éclairage multiple sur les enjeux de son «constructivisme post-développementaliste».

    Sur commande
  • Au départ d'une enquête sociologique rigoureuse, le Professeur Paulin Duchesne définit le rôle nouveau des aînés dans la société du 21e siècle.
    Le Président de l'Université du Troisième Age de Namur confie avec passion au lecteur toute la richesse d'une expérience acquise pendant près de 40 ans.
    Ce livre apporte un regard clair et lucide sur le rôle du 3e âge, il dresse une fresque avec générosité et talent. Il est l'oeuvre d'un visionnaire ; une charte pour l'avenir.

    Sur commande
  • Le sujet de cet outil d'animation est la différence, thème qui sera abordé à travers diverses thématiques par l'intermédiaire de six courts-métrage et de l'animation accompagnant ceux-ci. Un partenariat avec l'Université Saint-Joseph de Beyrouth, au Liban, autour d'un projet promouvant l'idée de vie ensemble avec la différence fut le point de départ de la construction de cet outil d'animation. Spécialisé dans le domaine du handicap, le département de Psychologie des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur (FUNDP) a voulu replacer cette différence souvent stigmatisée comme insurmontable, et méconnue, parmi d'autres différences, afin de démontrer que ce n'est «qu'une différence comme les autres», qu'après tout nous sommes tous différents. Il est important de réfléchir à nos relations aux autres, et de comprendre qu'il est toujours possible d'entrer en relation, avec qui que ce soit, tant que l'on essaie de comprendre l'autre, de le respecter, tout en se respectant soi-même. Nous avons donc décidé de continuer ce projet, sous forme d'outil pédagogique, et d'aborder d'autres thèmes, dont le handicap, sous forme de témoignages. Nous sommes partis à la rencontre de personnes, avant tout, et avons pris soin de recueillir leur témoignage le plus naturellement possible, de faire passer leur message, elles qui connaissent mieux les sujets abordés que personne, les vivant ou les côtoyant au quotidien. Nous avons centré ces témoignages avant tout sur l'idée de relation à la différence, des diff cultés qui peuvent se présenter dans ces relations à l'autre sous diverses formes. Mais nous avons également, et surtout, insisté sur le positif à côtoyer l'autre, sur ce que l'on peut apprendre de chacun. Car il est important de voir et de connaître l'autre tel qu'il est, avec ce qu'il a à nous apprendre, plutôt que de le voir seulement à travers ce qui le différencie. Cet outil se compose d'un DVD comprenant six courts-métrages sur les thèmes suivants : la différence fille/garçon, l'homosexualité, la différence culturelle, le handicap physique, la surdité, l'analphabétisme. Des fiches d'animations accompagnent ce DVD afin de fournir à l'animateur des pistes de réflexion à lancer auprès de ses animés, permettant d'exploiter au mieux les courts-métrages. Un fascicule explicatif accompagne le tout, et comprend des informations supplémentaires sur le projet et l'animation.

    Sur commande
  • Depuis que les hommes édictent des lois, ils cherchent à en assurer la légitimité. A cet égard, leurs efforts se fondent essentiellement soit sur la divinité, soit sur la raison, sans préjudice des essais de synthèse entre ces deux ancrages. Les justifications puisées dans le sacré, autant que celles qui prétendent se déduire de la rationalité, changent toutefois de sens au cours de l'histoire. Les dieux d'Antigone ne ressemblent ni au Dieu des chrétiens, ni à Allah. La raison conquérante de l'homme de la Renaissance n'est plus la raison contemplative et téléologique d'Aristote. La « nature » se prétend depuis toujours issue de cette rationalité changeante, et on lui a fait dire, dans l'histoire de la pensée, toutes sortes de choses et leur contraire. Elle a prétendument justifié la recherche de la paix et de l'harmonie sociale, mais aussi la guerre et les génocides ; le respect de la loi et la révolte ; la monogamie et la polygamie... Et si la référence à la « nature » n'était que la manière de faire apparaître les présupposés du système juridique qui prétend s'y référer ?

    Sur commande
  • Quand dire c'est plaire

    Laurent J.P.

    Les articles rassemblés dans ce vingtième volume de la collection « Diptyque » consistent en des analyses fouillées de discours politiques contemporains destinées aux enseignants de français comme aux spécialistes de la rhétorique, de la pragmatique et de l'analyse du discours. Les concepts forgés dans ces disciplines sont ici mis au service d'un projet pédagogique dont le souhait premier est de donner aux enseignants et à leurs élèves des outils précis pour décrire et comprendre la force persuasive des discours afin de leur permettre de juger avec pertinence et distance critique les propos qui leur parviennent et cherchent à les séduire. Jean-Paul Laurent a dirigé le Cedocef (Centre d'étude et de documentation pour l'enseignement du français) des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur de 2002 à 2010. Formateur d'enseignants, il a publié, pendant cette période, de nombreux articles d'analyse du discours politique.

    Sur commande
  • Dans cette publication, l'auteure étudie les différentes fonctions d'une banque de dépôts (récolte de l'épargne,octroi de crédits, intermédiation financière,gestion des paiements, gestion des opérations de change, conseils aux épargnants et aux emprunteurs, création de monnaie). En ce qui concerne, précisément ce dernier point, l'ouvrage analyse ce qu'est la monnaie scripturale, la notion de coefficient de réserve bancaire, le mécanisme de création de monnaie scripturale ainsi que le multiplicateur monétaire.

    Sur commande
  • Connaître avec finesse l'environnement d'autrefois permet de mieux appréhender l'environnement d'aujourd'hui. Ce livre rassemble les interventions du colloque « Premières Rencontres d'Histoire de l'Environnement en Belgique » organisé par les FUNDP les 11-12-13 décembre 2008. Il accueille des communications riches et variées, tant conceptuelles (environnement, développement durable), qu'historiographiques, analytiques ou méthodologiques relatives aux paysages (forêts, jardins, parcs naturels.), aux transformations des milieux urbains ou ruraux, à l'impact industriel, à la pollution et à la gestion des eaux et des sols, à la sensibilité environnementale, ... Il a aussi pour objectif de mieux faire connaître les sources qui s'offrent au chercheur : archives de l'écologie politique, fonds des administrations, sources comptables, traces archéologiques, documents cartographiques, etc. L'ouvrage touche aussi bien l'espace belge actuel que celui des anciennes colonies (Congo, Ruanda-Urundi).

    Sur commande
  • La collégiale Sainte-Croix de Liège est édifiée entre le début du XIIIe siècle et le milieu du XVe siècle, selon des choix architecturaux très originaux qui ont de tous temps intrigué les auteurs. Cet ouvrage retrace l'histoire d'une église singulière, depuis ses origines jusqu'aux derniers travaux de restauration du XXe siècle. Il en étudie ensuite les formes dans une perspective plus large, afin d'en chercher l'origine et de mieux comprendre leur adoption par des chanoines liégeois du bas Moyen Âge. Les résultats montrent que, loin de se cantonner à un contexte stylistique et technique régional, l'église Sainte-Croix s'intègre également, à sa manière, dans une histoire de l'architecture plus globale, et bénéficie tout autant des apports et influences de l'architecture du Nord de la France que des expériences menées en terre d'Empire aux XIIIe, XIVe et XVe siècles.

    Sur commande
  • Cet outil est issu d'un travail d'accompagnement et de formation menés pendant huit ans en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg avec plusieurs centaines d'enseignants du fondamental, soucieux de varier leurs pratiques pour optimaliser l'apprentissage des élèves. Ces 101 fiches présentent aux acteurs éducatifs (enseignants, formateurs, éducateurs, animateurs,...) différentes modalités de différenciation. Elles poursuivent une double vocation : inspirer de nouvelles pratiques et proposer des « mots » pour qualifier les actes professionnels des enseignants qui ont choisi de différencier leurs pratiques. Ces fiches s'organisent autour de trois familles de différenciation : 1. une différenciation des environnements d'apprentissage qui invite à varier « ceux avec qui l'élève apprend » ; 2. une différenciation des postures de l'élève qui invite à varier « ses rôles » ; 3. une différenciation des processus qui invite à varier « la manière d'apprendre » ; Ces fiches proposent aussi des modalités diverses pour réaliser l'évaluation formative ou pour organiser le travail en équipe éducative. Pour un usage ergonomique, elles se présentent sous la forme de fiches plastifiées au format A5 dans un classeur qui permet d'adapter leur ordre aux besoins de chaque utilisateur.

    Sur commande
  • Le gardon, très prisé des pêcheurs en Wallonie, fait l'objet de repeuplements importants en rivière comme en lacs de barrage. Il semble toutefois tirer parfaitement parti des ressources naturelles du milieu qu'il occupe.Cette étude précise la densité, la biomasse, la structure d'âge, la croissance, le taux de mortalité de cette espèce afin d'en améliorer la stratégie de gestion.Pêcheurs, gestionnaires de milieux aquatiques, enseignants, riverains, associations de défense de l'environnement pourront puiser dans ce document les informations utiles à une gestion plus écologique de nos milieux aquatiques.

    Sur commande
empty