Langue française

  • Elsy et Elodianne sont deux amies d'enfance. L'une est mercenaire, rompue aux bagarres de rue et aux affaires retorses ; l'autre est une mage du gouvernement, au coeur des intrigues politiques du Palais central.
    Envoyée en mission diplomatique dans la lointaine province d'Aurterre avec Elsy pour garde du corps, Elodianne y voit une opportunité pour sa carrière mais aussi une occasion de décompresser. Pourtant, ce voyage prendra une dimension qu'aucune des deux femmes n'aurait osé cauchemarder. De cité en cité, entre ports resplendissants et villes industrielles chargées de poussière, Elsy et Élodianne écriront malgré elles une page cruciale de l'histoire de l'État des Arches, qui pourrait commencer par À l'aube de la révolution...

  • La famille Bonnet habite une belle ferme. Le petit-fils, Jacques, 14 ans, surnommé le boiteux, est un élève particulièrement doué et semble promis à un brillant avenir.
    Tout irait donc pour le mieux si l'arrivée de nouveaux personnages ne réveillait les ombres du passé. Quel est ce peintre qui revient chaque été dessiner des esquisses au bord de la rivière ? Que signifie le comportement de l'oncle de Jacques, un jour calme, le lendemain agressif ? Enfin, que penser de ce vagabond qui vit le plus souvent entre ombre et lumière, à l'orée des frondaisons ? Alors que les bruits de bottes résonnent partout en Europe, d'étranges événements vont bousculer la quiétude de la ferme et de la bourgade de Saint-Martin. Peu à peu, une menace semble planer au-dessus de Jacques et de Madeleine, sa petite amie.

    Indisponible
  • Le massacre effroyable des hommes que furent au XXeme siècle les deux grandes guerres mondiales devait laisser des millions de femmes, désemparées - veuves, fiancées, vierges patriotiques - dans la douleur de leur irrémédiable solitude, toutes mères potentielles exclues à jamais de l'hymen L'opinion a été sévère aux infidélités des épouses.Mais quel silence pour celles qui conservèrent leur foi aux vivants et aux morts qu'elles ne reverraient pas.
    Par le cri déchirant de l'une d'entre toutes, de combien d'innocentes l'auteur plaidet-elle ici le désespoir obscur de ces vies ignorées, rejetées de la société numériquement déséquilibrée, privées cruellement par la guerre de leurs droits humains naturels.

empty