le-mort-se-porte-bie

  • Le PÈRE LEBOEUF, inspecteur-chef de la Sûreté à la retraite, est dérangé chez lui par le fondé de pouvoir d'une agence d'assurance venu réclamer son aide dans un dossier épineux.
    Un homme ayant pris une assurance sur la vie à hauteur de dix millions de francs vient de se noyer au cours d'une partie de pêche, la veille du paiement de sa seconde échéance.
    La coïncidence laisse supputer à l'employé que, derrière l'accident, se cache un suicide, ce qui rendrait caduc ledit contrat et ferait économiser à ses patrons une petite fortune.
    La curiosité et la promesse d'une belle prime décident le vieil enquêteur qui va rapidement constater que la mort du client n'est due ni à un suicide ni à un accident...

  • L'auteur, pas très fier de lui, ni très courageux, s'est prudemment dissimulé sous le pseudonyme " Jay K. C. McEulansky ", ce qui ne trompera personne...

    S'il avait été un peu plus franc, avec les tomates et autres légumes qu'il aurait récoltés, il aurait au moins pu se faire une bonne soupe...

    Mais enfin, quoi ! Qu'est-ce que cette histoire de trois vieilles filles desséchées, quatre gredins peu délurés, un oncle censé à héritage, un notaire " z-imbu " de lui-même, un banquier débonnaire, et un fantôme qui intervient à tort et à travers ? Manque plus que le raton laveur.

    C'est vrai : c'est pas ça qui va sauver l'humanité !

    Ceci dit... Si, un soir, vous en avez assez des horreurs ou des émissions stressantes ou culpabilisantes à la TV, ce modeste livre vous apportera un moment de détente, sans vous prendre la tête. Comme dit Léon, c'est con, mais c'est bon.

    Il y a aussi le matin, dans votre TGV blême ou votre RER tagué, " tandis qu'à leurs oeuvres modestes les hommes se traînent en maugréant ", votre air béat (ou consterné !) attirera enfin sur vous l'attention de la jolie fille (ou du mec sympa) qui vous ignore superbement, jour après jour, depuis une éternité.

    C'est bien là tout le mal qu'on vous souhaite...

    Sur commande
empty