Succes Du Livre

  • En 1875, le chef cheyenne Little Wolf demande au président Grant, en échange de mille chevaux, de lui offrir mille femmes blanches qui, en épousant mille de ses guerriers, favoriseront l'intégration de son peuple. Les volontaires étant peu nombreuses, on vide les prisons et les asiles d'aliénés pour former un premier convoi.Enfermée par son père, May Dobb en fait partie. Au-delà de sa liberté retrouvée, cette jeune bourgeoise voit dans cette aventure l'opportunité d'échapper aux carcans de la société puritaine et d'être véritablement une femme libre. Dès son départ en train de Chicago, elle entreprend de tenir son journal, témoignage de sa propre vie et de celle de ses compagnes.Des premières appréhensions à la découverte d'un monde inconnu, de leur mariage avec des guerriers - elle-même épousant Little Wolf - à leur intégration à la tribu cheyenne, elle relate dans ses carnets chaque événement de cette histoire hors du commun. S'y dessinent deux visages de l'Amérique, celle des Blancs exterminant les minorités et celle des Indiens, trop idéalistes, trop confiants, trop naïfs, en train de disparaître.

  • Imaginez...Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas heureux. Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : la découverte de soi.

  • Ensemble, c'est tout

    Anna Gavalda

    .Non, ne pleure pas..Tiens, prends mon mouchoir, petite fille.Mais il y a une chose que je dois te dire : les gens qui s'arrêtent de parler deviennent foud. Chu Ta, par personne je ne te l'ai pas dit tout à l'heure, mais il est devenu fou et très malheureux aussi... Très, très malheureux et très très fou. Il n'a retrouvé la paix que lorsqu'il était un vieillard. Tu ne pas attendre d'être une vieillarde, toi, n'est ce pas ? Dis moi que non. Tu es très doué, tu sais ? Tu es la plus doué de tous les élèves que j'aie jamais eus, mais ce n'est pas une raison, camille...Ce n'est pas une raison...Le monde d'aujourd'hui n'est plus comme celui de Chu Ta et tu dois te mettre à parler. Tu es obligée, tu comprends ? Sinon, ils vont t'enfermer avec de vrais fous et personne ne verra jamais tous tes beaux dessins...Ce livre ne raconte rien d'autre qu'une histoire d'amour. Une histoire d'amour entre quatre éclopés de la vie. Camille, Franck, Philibert et Paulette. De bons à rien, des cabossés, des coeurs purs. Quatre almlumettes placés ensemble au-dessus d'une flamme. Et, pfiou...Tous s'embrasse.

  • Pour ne pas l'oublier.Paris. 2002. Julia Jarmond, journaliste américaine, est chargée de couvrir la commémoration du Vél d'Hiv. Découvrant avec horreur le calvaire de ces familles juives qui furent déportées à Auschwitz, elle s'attache en particulier au destin de Sarah et mène l'enquête jusqu'au bout, au péril de ce qu'elle a de plus cher.Paris. 16 juillet 1942. À l'aube, la police française fait irruption dans un appartement du Marais. Paniqué, le petit Michel se cache dans un placard. Pour le protéger, sa grande soeur l'enferme et emporte la clef, en lui promettant de revenir. Mais elle fait partie des quatre mille enfants raflés ce jour-là.Tatiana de Rosnay ne craint pas d'attaquer de front une page sombre de l'histoire française.Une oeuvre bouleversante qui participe du devoir de mémoire.

  • Écrit dans le feu de l'Histoire, Suite française dépeint presque en direct l'Exode de juin 1940, qui brassa dans un désordre tragique des familles françaises de toute sorte, des plus huppées aux plus modestes. Avec bonheur, Irène Némirovsky traque les innombrables petites lâchetés et les fragiles élans de solidarité d'une population en déroute. Cocottes larguées par leur amant, grands bourgeois dégoûtés par la populace, blessés abandonnés dans des fermes engorgent les routes de France bombardées au hasard. Peu à peu l'ennemi prend possession d'un pays inerte et apeuré. Comme tant d'autres, le village de Bussy est alors contraint d'accueillir des troupes allemandes. Exacerbées par la présence de l'occupant, les tensions sociales et frustrations des habitants se réveillent.Roman bouleversant, intimiste, implacable, dévoilant avec une extraordinaire lucidité l'âme de chaque Français pendant l'Occupation (enrichi des notes et de la correspondance d'Irène Némirovsky), Suite française ressuscite d'une plume brillante et intuitive un pan à vif de notre mémoire.

  • Que reste-t-il d'une vie ? Quelques photos jaunissant dans des boîtes à biscuits, des numéros de téléphone changeant d'abonné, une poignée de témoins qui s'évanouissent à leur tour. Plus rien, à peine si vous avez existé.

  • Les corps mutilés et démembrés de dix-huit femmes sont découverts sur le chantier d'une banque sino-américaine en construction à Shanghai.
    Appelé spécialement de Pékin pour mener l'enquête, le commissaire Li Yan découvre l'un des plus terrifiants catalogues de tueries jamais mis au jour. Une fois encore, et malgré la relation explosive qui règne entre eux, il devra faire appel au talent de la pathologiste américaine Margaret Campbell pour identifier les victimes. Bientôt, ils s'aperçoivent que les femmes assassinées ont probablement été découpées vivantes et qu'ils ont affaire à un véritable monstre...
    Dans l'atmosphère humide de l'automne d'un Shanghai à la fois futuriste et vétuste, pour se rapprocher de ce tueur impitoyable, Li Yan et Margaret devront mettre de côté leurs difficultés personnelles, déployer tous leurs talents et accepter de faire face à leurs pires cauchemars. Après Meurtres à Pékin et Le Quatrième Sacrifice, Peter May, expert dans l'art de pénétrer les bouleversements de la société chinoise contemporaine, confronte de nouveau ses héros aux crimes les plus abjects, fouillant ainsi plus avant dans les recoins obscurs de l'âme humaine.
    Pour le plus grand bonheur de ses lecteurs.

  • Suite à une grave altercation avec son supérieur, le lieutenant Harvey Pounds, l'inspecteur Harry Bosch est mis en congé d'office et sommé de consulter une psychologue afin de maîtriser son agressivité : sa réintégration au sein de la police en dépend. Harry Bosch commence par refuser le traitement, puis, poussé à bout par ses questions, révèle au Dr Hinojos le secret qui le hante : sa mère, Marjorie Lowe, une prostituée, a été tuée alors qu'elle allait enfin l'extraire du centre ou, tout petit enfant, on l'avait placé après l'avoir séparé d'elle. Et, noeud du problème, l'enquête de police qui aurait pu l'aider à accepter la réalité de ce meurtre n'a pas abouti. Libéré par cet aveu, Harry Bosch comprend alors que, malgré l'interdiction d'enquêter qui le frappe, il doit retrouver celui qui lui a ravi l'amour de sa mère et rouvre le dossier.

  • " le monde a des dents, et quand l'envie le prend de mordre, il ne s'en prive pas.
    Trisha mcfarland avait neuf ans lorsqu'elle s'en aperçut. " un matin comme les autres, au cours d'une excursion avec sa mère et son frère, trisha se laisse distancer, lasse de subir leurs sempiternelles disputes. trisha se retrouve donc seule, perdue dans la forêt, quelque part entre le maine et le new hampshire, dans un environnement hostile oú abondent marécages et moustiques. pendant neuf jours, trisha va errer seule dans la forêt, s'efforçant de ne pas céder à la panique et affrontant la nuit, la faim et la peur.
    Elle se répète: " je ne suis pas en danger. " et tente de chasser de son esprit que : ". les gens qui se perdent en forêt s'en tirent quelquefois avec de graves blessures, que quelquefois même ils en meurent. ".

  • Je l'aimais

    Anna Gavalda

    Parce que sa belle-fille est malheureuse, Pierre Dippel, soixante-cinq ans, décide de l'emmener à la campagne.Parce qu'elle ne se nourrit plus, il décide de faire la cuisine.Parce qu'elle n'arrête pas de pleurer, il va chercher du bon vin à la cave.Et malgré tout ça, malgré le bordeaux et le boeuf carottes, elle continue de gémir, il décide d'aller se coucher.Et puis finalement, non. Il revient. Il s'asseoit à côté d'elle et se met à parler. Pour la première fois, il parle. De lui. De sa vie. Ou plutôt de ce qu'il n'a pas vécu.Cette histoire est donc la confession d'un homme dans une cuisine. Ça n'a l'air de rien et pourtant, tout est dit. Tout est là. Nos doutes, notre ironie et notre tendresse, le tapage de nos souvenirs et « la vie comme elle va ».

  • Harry Pendel, enfant illégitime d'ascendance judéo-irlandaise, propriétaire charismatique de Pendel Et Braithwaite Co., Limitada, tailleurs près la royauté sis à Panama, est contacté un jour par le mystérieux Andrew Osnard, jeune espion sans scrupules chargé de suivre l'évolution du paysage politique, en prévision de la rétrocession par les Américains du canal de Panama à midi le 31 décembre 1999.
    Osnard, qui sait tout du passé trouble de Pendel et de ses difficultés financières du moment, l'oblige par chantage à devenir son informateur. Qui mieux que Pendel, dans la boutique duquel défilent jour après jour tous le hommes qui comptent au Panama, pourrait en effet le renseigner sur les bruits de couloir et les rumeurs ? Mais Pendel, en vrai tailleur au boniment bien rodé, va prendre la mesure des enjeux et, plutôt que de simplement recouper ses informations, décide de se mettre à broder, ourler, rapiécer, bâtir à grands points ses rapports et finalement redessiner de pied en cap la silhouette d'un Panama interlope.
    Sur la foi de ces chimères, son épouse, son meilleur ami , sa fidèle employée mais aussi des diplomates britanniques, les militaires américains et les barons de la finance et de la presse internationales vont bientôt se retrouver pris dans une énorme affaire géopolitique dont aucun ne sortira indemne.

  • Parisienne sans histoires, Yael est loin de se douter qu'il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. Le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée. Projetée dans un jeu de piste infernal, pourchassée par des tueurs, Yael se retrouve au coeur d'une lutte ancestrale. Des catacombes de Paris aux gorges hantées de Savoie, jusqu'au New York des milliardaires, la vérité ne doit pas survivre. Et si l'histoire n'était que manipulation ?

  • Un enfant venu du bout du monde dont le passé mystérieux resurgit peu à peu. Des tueurs implacables lancés à sa poursuite. Une femme prête à tout pour le sauver. Même au prix le plus fort. Un voyage hallucinant jusqu'au coeur de la taïga mongole. Là où règne la loi du Concile dé pierre: celle du combat originel, quand l'homme, l'animal et l'esprit ne font plus qu'un. Tous prêts à l'apocalypse.

    Avec ses deux premiers romans, Jean-Christophe Grangé avait déjà stupéfié jusqu'aux plus grands maîtres américains (450 000 exemplaires vendus en France, 20 traductions dans le monde entier) et provoqué l'enthousiasme des cinéastes : productions internationales et budgets records pour les adaptations des Rivières pourpres et du Vol des cigognes.

    Le Concile de pierre va encore plus loin. Il « explose » littéralement les limites du thriller traditionnel.

empty