Presses Litteraires

  • Nous avons appris à poser sur le territoire l'oeil géographique et le regard historique. Nous savons qu'il peut être appréhendé de façons multiples par le géomètre, le géologue, le botaniste, le zoologue mais... Livre-t-il pour autant tous ses trésors ? Ne percevez-vous pas l'ombre de tout ce qu'il cache encore ?

    Quel est le terrible secret qui lie la huppe fasciée au vigneron ? Comment le peintre désobéissant créa-t-il les cerises ? Par quelle ruse Sire Chat parvint-il à sauver tous ses compagnons du bûcher ? De quelle façon le roi philosophe éloigna-t-il le chaos du Canigou ? Connaissez-vous le tout petit Desman ? Pour quelle raison n'a-t-on jamais retrouvé le temple de Vénus bâti à Port-Vendres ?

    /> Un paysage qui regorge de merveilles suscite mille questions.

    Arpentez les routes des Pyrénées Orientales, perdez-vous sur les sentiers et remontez les fleuves jusqu'aux sources cachées : elles sont très bavardes pour peu qu'on fasse mine de les écouter.

    Comme elles, les « Facéties » murmurent, courent et serpentent à travers les imaginaires successifs qui ont nourri et enrichi notre département. Elles en racontent les paysages, dévoilent certains de leurs secrets et nous invitent à poser un oeil nouveau sur le monde qui nous entoure.

    Sur commande
  • Enfant du Languedoc-Roussillon, Daniel Hernandez se plaît à témoigner sur sa région à travers l'écriture : polars, topo-guides, nouvelles.
    Dans « Contes cachés de mon village », tour à tour féérique, épique, cocasse et nostalgique, entre réalité et fiction, il nous embarque dans son imaginaire pour nous faire découvrir l'environnement de son enfance : Ouveillan, un village du Midi.
    Les contes de Daniel, servis ici par les magnifiques illustrations de Benoît Lacou, ont une telle force que l'un d'eux, L'Histoire du Moine de Fontcalvy a été adapté en 2015 par le metteur en scène Yannick Séguier et joué par la troupe d'Histoire en Spectacles.

    Sur commande
  • Le vent marin, vient du Sud-Est, donc de la mer. Énervé, ce vent, que les autochtones nomment "La Marinade", provoque des rouleaux, qui donnent à la Méditerranée, un petit air d'océan. Vent de la mer, vent de légendes.

    En matière de contes et croyances, dès qu'il s'agit de la mer, la Bretagne, avec ses deux mille kilomètres de côtes, se taille la part du lion. Notre côte Vermeille, qui ne s'étend que sur une centaine de kilomètres, fort heureusement, n'est pas en reste. Qu'il s'agisse d'une sirène au Barcarès, d'un vampire à Canet-Plage, d'un revenant du côté de l'ancien camp où étaient parqués les républicains espagnols à Argelès, d'un calmar géant vers Cerbère, d'une dame blanche qui hantait Sainte-Marie-la-Mer, du Babau de Rivesaltes arrivé par la Méditerranée, ou d'un fantôme au "Bourdigou", l'auteur vous narre douze histoires, aussi étranges les unes que les autres.

    Des histoires qui démontrent que le récit populaire est aussi riche chez le catalan que chez le breton, à moins que le catalan ait la même propension que le breton, à embellir les récits jugés à l'origine, pas assez extraordinaires, en usant (et même en abusant), d'exagération.

    Sur commande
  • Les textes qui figurent dans cet ouvrage font partie intégrante de la mémoire collective de notre Salanque, racontés avec la gouaille particulière de nos concitoyens. On découvrira : la légende de la Dame Blanche et son troubadour, puis, l'histoire de l'âne de Pià, intitulé : L'âne de Jaume ainsi que trois contes fantastiques : Un train pour nulle part, Le miroir magique, Le Noël de Petit-Jean puis Le charretier, son chien et l'âne, Un drôle d'âne, Le chat de la sorcière, Une journée à la mer, L'homme qui poussait les églises, L'âne aux pièces d'or, La révolte des poupées (Bella), Une mémorable chasse à l'ours, La fée du lavoir, Alfred, le géant, La légende de SOR et de RESA

    Sur commande
empty