Presses De La Renaissance

  • De tous les textes de Svetlana Alexievitch, celui-ci est le plus déchirant. Car qu'y a-t-il de plus terrible que l'enfance dans la guerre, de plus tragique que l'innocence soumise à l'abjection de la violence et de l'anéantissement ? Les personnages de ce livre ont entre trois et douze ans. Garçons et filles, ils ont grandi au coeur des ténèbres du plus inhumain des conflits, cette Seconde Guerre mondiale dont les plaies restent toujours béantes soixante ans après. Publié une première fois dans une édition tronquée, mutilée par la censure encore soviétique à la fin des années quatre-vingt, jamais traduit en français, Derniers témoins parait aujourd'hui pour la première fois dans sa version définitive, achevée en 2004. Il a donc fallu à Svetlana Alexievitch près d'un quart de siècle pour mettre un point final à ce monument de la littérature, dressé pour commémorer la plus injuste des souffrances. La poésie inhérente à l'enfance lui confère une force d'évocation qui nous touche au plus profond de nous-mêmes. Bouleversant par sa charge de vérité, émouvant jusqu'à l'insoutenable, Derniers témoins change notre regard sur l'histoire, sur le monde, sur la guerre, sur l'enfance, sur la vie.

    Sur commande
  • 12 récits d'aventures réunis par la guilde européenne du raid qui, depuis quarante ans, rassemble "ceux qui font ce dont les autres rêvent

  • Au lendemain de l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, seul sur le parvis, j'imaginais à côté de moi Bernanos en train de nous dire : « Réveillez-vous ! » Depuis de nombreuses années, je me nourris de sa pensée. Que de conférences faites au centre Bernanos à Paris, à la paroisse Saint-François-Xavier et pendant cinq ans à Notre-Dame de Paris ! Désir de la transmission d'un ancien professeur de lettres ? Sans doute ! Mais l'oeuvre bernanosienne est aussi un chemin spirituel qui peut aider les pèlerins que nous sommes sur la voie de la sainteté. Bernanos, c'est aussi saint Jean-Marie Vianney, le fameux curé d'Ars et sainte Thérèse de Lisieux, des amis qui consolent et relèvent.
    Vous ne trouverez pas à travers ces pages une biographie : il en existe déjà ; en revanche, je vous propose une lecture spirituelle qui je l'espère, rejoindra mes lecteurs.
    « Si nous venons à bout de notre tâche, ceux pour qui nous sommes nés et qui ne sont pas encore, tireront de nos doutes leurs certitudes, car de cette tentation du désespoir qui forme la trame de nos vies, le temps fera jaillir une nouvelle source d'espérance. » Notre monde a besoin de retrouver cette vertu théologale ; la mission de l'Église n'est-elle pas de former des sentinelles de l'espérance comme aimait le dire saint Jean-Paul II ?
    En reprenant et développant ici mes conférences sur Bernanos, je souhaite que mon lecteur puisse relire ces oeuvres (Journal d'un curé de campagne, Sous le soleil de Satan, Dialogue des Carmélites) qui sont prophétiques.

  • Cette édition critique d'histoire d'une âme rétablit la structure authentique et l'ordre exact des manuscrits de thérèse de lisieux, ouvrant ainsi des perspectives nouvelles pour la compréhension du texte.
    Etonnante française que sainte thérèse de lisieux, le plus jeune docteur de l'eglise ! elle est aujourd'hui plus que jamais vivante : ses reliques parcourent depuis plusieurs années les cinq continents ; elle attire les médias et des millions de croyants et de non-croyants. en 1956, presque soixante ans après sa mort, le père françois de sainte-marie a présenté la première édition critique d'histoire d'une âme, qui a atteint cinq cents millions de lecteurs.
    Quarante-trois ans plus tard, conrad de meester a réexaminé de fond en comble, aux archives du carmel de lisieux, tous les aspects de l'authenticité d'histoire d'une âme, et a soumis les manuscrits de thérèse à un examen minutieux. le résultat a fait sensation. les conclusions ont en effet contraint l'auteur à publier cette toute nouvelle édition critique, rétablissant la structure authentique d'histoire d'une âme ; illustrée, présentée et annotée avec précision et sens pastoral, elle est destinée à devenir l'édition de référence.

  • Analysant les Evangiles à la lumière du contexte historique dans lequel ils furent écrits, Armand Abécassis, philosophe et exégète reconnu de la religion juive, rétablit ici nombre de vérités sur Jésus : comme ses disciples, il était juif et est resté juif de sa naissance à sa mort. Pour prier et enseigner, il n'a jamais mis les pieds ailleurs que dans une synagogue. Il parlait l'hébreu et l'araméen. Il portait les franges à son vêtement comme tous ses coreligionnaires. A l'exemple des prophètes qui l'ont précédé et des rabbins qui lui étaient contemporains, il a juste essayé d'affronter à sa manière la crise la plus grave de son peuple en Galilée d'abord, en Judée ensuite et à Jérusalem enfin.
    Une nouvelle lecture, originale mais de plus en plus admise, de la vie, de l'enseignement et du rôle du juif Jésus.

  • C'est peut-être le testament spirituel de Benoît XVI. Depuis sa renonciation en 2013, le pape émérite avait promis le silence. Il sort subitement de sa réserve au printemps 2019. Pourquoi ?
    Dans ce document inédit en France, le pape théologien creuse en profondeur le mystère du mal. Fort d'une longue expérience spirituelle, il décrit la lutte dantesque, invisible et sans merci qui sous-tend la crise de la pédophilie au coeur de l'Église.
    À 92 ans, ce sage n'arrête pas son regard aux zones sombres. Il discerne les lieux d'espérance pour l'Église du Christ et livre aussi son secret : combattre « l'absence de Dieu », y compris dans l'Église catholique, pour « choisir Dieu ».

  • L'oeuvre et la vie de Chopin se dérobent sous nos pas, insaisissables alors même que l'on tente de s'en approcher.
    Il est séduisant de les suivre en parallèle, comme on ferait de deux chemins voisins provenant de la même source et débouchant au même endroit. Mais chaque tentative pour les relier échoue, ne laissant à nu que le mystère et sa flamme. Et son ombre. Cette ombre, sous laquelle croît son art, est révélatrice de la dualité de l'être profond de Chopin : français et polonais, classique et romantique, emporté et réservé, abattu et exalté, morbide et empli d'humour badin, social et renfermé, mondain et secret...
    Toute sa vie, le musicien restera un exilé du monde. L'auteur nous invite à réentendre Chopin hors des clichés répandus, à partir de sa musique seule, de sa singularité et de ses audaces. Il brosse ainsi un portrait inédit et poétique de l'âme divisée du compositeur. Il y a deux siècles, loin des gouffres tapageurs et des vapeurs du temps, un homme seul et pur, comme Mozart, a délivré, de son seul piano, un chant pur.

  • 60 ans est un cap difficile à passer. Cet ouvrage aide à en saisir les enjeux pratiques et spirituels pour le franchir en douceur. A la soixantaine vient l'heure des bilans et des bouleversements : le temps de la retraite, celui où l'on devient grands-parents, où l'on constate que la santé n'est plus ce qu'elle était... Mais si une grande partie de l'existence est derrière soi, la route qu'il reste à parcourir peut se révéler merveilleuse et pleine d'inattendu. C'est l'occasion d'un retour sur soi, d'une plus grande liberté et d'une redécouverte de la vie de couple. Jacques Gauthier nous invite à nous détacher du superflu pour mieux aborder l'essentiel, trouver une unité intérieure qui mène à l'apaisement et au bonheur simple. Il nous incite à assumer notre passé, à reconnaître nos faiblesses, à accueillir notre fragilité. Il aborde aussi bien les désagréments qui suivent l'andropause et la ménopause que les éventuelles retrouvailles avec Dieu et la joie partagée avec ses petits-enfants. Un poème clôt chaque chapitre pour nous ouvrir sur un horizon de désir et d'intériorité. A tous ceux qui appréhendent cet âge de la vie, l'auteur propose un véritable art de vivre au présent.

  • Véritable "bombe à retardement théologique ", selon george weigel, biographe américain du pape, l'approche de la sexualité par jean-paul ii va marquer un tournant dans l'histoire de la pensée moderne.
    Durant les quatre premières années de son pontificat, jean-paul ii a consacré ses audiences générales du mercredi au plus vaste enseignement jamais délivré par un pape sur un même sujet : la " théologie du corps ", une approche aussi originale que parfaitement méconnue sur le corps, la sexualité et le mariage. paradoxalement, cet enseignement demeure ignoré non seulement du grand public, mais aussi des époux chrétiens et de la plupart des pasteurs.
    Pourtant, toutes les vérités de la foi chrétienne apparaîtraient sous un jour nouveau si les théologiens exploraient l'apport de ces thèses, véritables tournants dans la théologie catholique, mais aussi dans l'histoire de la pensée moderne. faciliter la découverte d'une pensée d'une richesse inouïe et profondément libératrice qui chasse définitivement de la morale catholique toute condamnation de la sexualité humaine et toute méfiance à son égard, tel est le but de cet ouvrage, accessible à tous.

    Sur commande
  • Rien ne prédestinait René-Luc à devenir prêtre. Né dans une famille pauvre, chrétienne mais non pratiquante, placé un temps avec ses frères et soeurs en institution parce qu'il n'y avait pas de quoi manger à la maison, il raconte aujourd'hui comment il aurait pu céder à la facilité en suivant le chemin de la délinquance.
    Tout bascule lorsque sa mère emménage avec Martial, qui erre dans le milieu du grand banditisme. À son contact, René-Luc apprend la dissimulation, le goût de la marginalité, le besoin de se confronter à la loi des hommes aussi. Jusqu'au jour où, adolescent, il entend le témoignage d'un ancien caïd d'un célèbre gang portoricain de New York converti à la foi chrétienne. René-Luc vit alors une expérience spirituelle intense et rencontre le Christ.
    Dépassant le traumatisme du suicide de son beau-père - devant ses yeux -, il choisit de se laisser conduire par Dieu, qui le mènera sur des chemins ecclésiaux fort divers, du renouveau charismatique au sacerdoce, qu'il reçoit en 1994.

    Sur commande
  • Le premier pape polonais de l'histoire suscita un engouement médiatique au moins aussi important que celui du pape François. Sans cesse dans l'actualité, il défraya également la chronique géopolitique de la fin du XXe siècle pour sa lutte contre le communisme. Mais Jean-Paul II (1920-2005) fut aussi un mystique profond, un véritable intellectuel, polyglotte, curieux de tout, qui exerça une influence lumineuse sur des générations de catholiques. En France tout particulièrement, le pays qu'il aimait le plus - après la Pologne. Il a été canonisé par le pape François en 2014.

  • Après le succès de "La sexualité selon Jean-Paul II", Yves Semen aborde dans cet essai la spiritualité conjugale, en développant des thèmes puisés dans la théologie du corps de Jean-Paul II. Ce livre, solidement référencé au plan théologique, se veut aussi accessible à tous grâce aux exemples puisés dans le quotidien de la vie des époux.

  • Spécialiste de l'histoire des compagnonnages et de l'univers cathédral, thèmes auxquels il a consacré plusieurs ouvrages de référence, François Icher nous offre ici un voyage original entre le Moyen-Age et le XXIe siècle avec Notre-Dame de Paris pour guide.
    Au fil des pages, le lecteur est invité à partager un regard croisé qui permet d'apprécier les invariants et les différences entre un chantier médiéval et celui qui se déroule actuellement auprès de Notre-Dame de Paris depuis le tragique incendie du 15 avril 2019.
    Toutes les étapes de la construction d'une cathédrale sont expliquées avec, en miroir, les enjeux d'un chantier moderne, si éloigné et pourtant si proche de ceux qui se déroulaient aux XIIe et XIIIe siècles.
    Du maître d'ouvrage au maître d'oeuvre, des premiers jours du chantier à son achèvement, les grandes pages du livre cathédral sont revisitées à l'aune d'une comparaison qui permet de mieux comprendre l'esprit des bâtisseurs, celui des compagnons des métiers de la pierre, du bois, du fer et du verre, sans oublier les nombreux acteurs d'un chantier cathédral qui reste encore à découvrir tant il englobe des domaines souvent ignorés du grand public.
    Du financement du chantier à son organisation dans l'espace et le temps, de la permanence de certains métiers traditionnels à l'apparition de nouveaux venus liés au numérique, François Icher nous dévoile ici la longue et belle histoire des bâtisseurs, leurs conditions de travail, leurs contributions respectives pour lever ou relever un monument en nul autre pareil.
    Un voyage passionnant au pays des ouvriers des cathédrales.

    Sur commande
  • Sommes-nous les "glorieux accidents" d'un processus dépourvu de toute sigification, ou notre existence s'inscrit-elle dans un projet ? Cette interrogation est la plus importante qui soit. Car la réponse est de nature à changer radicalement le regard que nous portons sur le monde et sur nous-même.
    Pour y répondre, Jean Staune aborde des questions primordiales : "Qui sommes-nous oe", "D'où venons-nous oe", "Sommes-nous ici par hasard oe", "Qu'est-ce que le réel oe". Il les étudie à la lumière des connaissances scientifiques de pointe qui sont exposées de façon claire et accessible.
    Chacune des 4 parties (la matière, l'univers, l'évolution de la vie et la nature de la conscience humaine) est un véritable livre à elle seule. Les expériences scientifiques les plus importantes et leurs implications y sont décrites, ainsi que les opinions de la plupart des grands scientifiques s'y consacrant.
    De ce voyage qui amène de l'infiniment grand à l'infiniment petit, de l'étude de la matière à celle de la vie et de la conscience, l'auteur tire une conclusion extraordinaire : les révolutions scientifiques du XXe siècle ont profondément changé la vision du monde. Aujourd'hui, la rationalité et la raison sont plus du côté de ceux qui pensent que notre existence et celle de l'univers sont porteuses de sens, que de ceux qui soutiennent qu'elles sont le fruit du hasard.

empty