Liana Levi

  • Le légendaire et dérangeant inspecteur Chen est sur la touche. Le Bureau de la réforme du système judiciaire, une voie de garage destinée à l'éloigner des enquêtes trop indiscrètes, pourrait le satisfaire en lui laissant le temps d'écrire un roman inspiré par le célèbre juge Ti. Mais on ne se refait pas, et la tentation d'aller fourrer son nez dans une affaire qui bruisse dans Shanghai-celle mettant en cause une belle courtisane qui ouvre sa table privée aux éminences et aux Gros-Sous de la ville-est plus forte que la sagesse. Tout en s'abritant derrière sa très efficace secrétaire, la jolie Jin, l'inspecteur finit par découvrir que le commerce des antiquités chinoises peut s'avérer extrêmement rentable mais parfois dangereux. Et qu'il vaut mieux ne pas se mettre à dos la Sécurité intérieure et les puissants princes rouges...

  • 1919. La Grande Guerre vient de se terminer en Europe. Après cette parenthèse éprouvante, certains Britanniques espèrent retrouver fortune et grandeur dans les lointains pays de l'Empire, et tout particulièrement en Inde. Ancien de Scotland Yard, le capitaine Wyndham débarque à Calcutta et découvre que la ville possède toutes les qualités requises pour tuer un Britannique: chaleur moite, eau frelatée, insectes pernicieux et surtout, bien plus redoutable, la haine croissante des indigènes envers les colons. Est-ce cette haine qui a conduit à l'assassinat d'un haut fonctionnaire dans une ruelle mal famée, à proximité´ d'un bordel? C'est ce que va tenter de découvrir Wyndham, épaulé par un officier indien, le sergent Banerjee. De fumeries d'opium en villas coloniales, du bureau du vice-gouverneur aux wagons d'un train postal, il lui faudra déployer tout son talent de déduction, et avaler quelques couleuvres, avant de réussir à démêler cet imbroglio infernal.

  • Un Indien qui dérange Nouv.

    À Chinook, réserve du nord-ouest des États-Unis, le Buffalo Mountain Resort, un projet immobilier, ne fait pas l'unanimité au sein de la communauté indienne. Alors quand un homme est découvert mort dans l'un des appartements témoins, les soupçons du shérif se portent aussitôt sur le jeune Stick, militant très actif des Aigles rouges, qui demeure introuvable.
    Il faut dire que le cadavre est celui du programmeur de la société chargée du système informatique du Resort (dont le casino), et que le groupe d'activistes a multiplié les actions pour empêcher le complexe immobilier de voir le jour. DreadfulWater, un Cherokee ancien policier devenu photographe, est appelé par le shérif sur les lieux du crime, pour des clichés officiels. En sous-main, il est chargé par Claire, mère de Stick, cheffe du conseil tribal, et amante occasionnelle, de retrouver son fils avant que la police ne le fasse.
    Le Cherokee solitaire, qui vit avec un chat caractériel et ne dédaigne par un parcours de golf à l'occasion, va se lancer dans une enquête où les indices se volatilisent tandis que les cadavres s'empilent.
    Une enquête anticonformiste de DreadfulWater, qui permet au monde du polar francophone de découvrir enfin la voix inimitable de Thomas King, grand spécialiste des populations autochtones d'Amérique du Nord.

  • Un immeuble a` moitie´ vide au milieu d'un vaste chantier de construction. Quelques occupants, oubliés de tous, qui résistent a` l'expropriation. Un soir, ils célèbrent la sortie d'un livre consacre´ a` leur combat. Mais tandis que la fête bat son plein, Hella, auteure du texte, et Molly, auteure des photos, se retrouvent face a` l'encombrant cadavre d'un homme. La décision qu'elles prennent alors va lier leurs destins, inextricablement. En un savant va-et-vient entre passe´ et présent, le récit des événements qui les ont conduites au drame révèle d'inquiétantes zones d'ombre.

    Sur commande
  • Unité 8200

    Dov Alfon

    À son arrivée à Roissy, un jeune responsable marketing israélien est enlevé par une hôtesse blonde, sans motif apparent. Présent à l'aéroport « par hasard », le colonel Zeev Abadi, officier de l'unité 8200 des services de renseignement israéliens, propose aussitôt son aide à la police française. Dès lors, l'enquête va se dérouler sur deux plans : à Tel Aviv, où la jeune lieutenante Oriana Talmor tente d'aider son supérieur à l'insu de sa hiérarchie, et à Paris, où Abadi et le commissaire Léger de la PJ vont enquêter conjointement, non sans quelques frictions. Quand le corps de l'infortuné voyageur est retrouvé dans une usine de retraitement de déchets, qu'un drone élimine ses kidnappeurs en plein Paris et qu'un jeune militaire israélien disparaît de sa chambre d'hôtel, l'affaire prend une tournure propre à inquiéter le ministre français de l'Intérieur et le Premier ministre israélien... La traque durera 24 heures, fera 12 victimes et les propulsera au coeur d'un complot plus terrifiant et ingénieux qu'ils ne l'auraient imaginé.

    Sur commande
  • Au bord du bayou Attoyac, le corps d'un homme noir, venu de Chicago, est retrouvé. Cause présumée de la mort: noyade après un passage à tabac. Motif de l'agression selon les autorités locales: le vol. Mais pourquoi alors a-t-on retrouvé son portefeuille sur lui? Et pourquoi deux jours plus tard, au bord du même bayou, et juste derrière le café de Geneva Sweet, le cadavre d'une fille blanche est-il découvert? Dans ce Texas où Noirs et Blancs ne fréquentent pas les mêmes bars et où les suprémacistes blancs font recette, le Ranger noir Darren Mathews n'est pas particulièrement le bienvenu. Surtout quand il décide d'interférer dans l'enquête du shérif local. Darren ne connaît que trop bien ce coin de terre, et, malgré son attachement indéfectible à ce pays, il sait qu'il lui faudra mener seul sa quête pour la vérité et la justice. Un suspense aux accents de blues, doublé d'une réflexion toute en nuances sur les racines, les tensions raciales et les discriminations au sein même des communautés.

  • Échouer a` prévenir l'assassinat d'un prince n'est pas un fait d'armes dont peuvent s'enorgueillir le capitaine Wyndham et le sergent Banerjee, de la police de Calcutta. Piqués au vif par cet échec, l'inspecteur et son adjoint décident de suivre la piste des mystérieuses missives reçues par le prince jusqu'a` Sambalpur, petit royaume de l'Orissa, célèbre pour ses mines de diamants. Le vieux maharajah, entoure´ de ses femmes, et de dizaines de concubines et enfants, paraît très affecte´ par la mort de son fils aîné, et prêt a` accepter leur aide. D'omelettes trop pimentées pour les papilles anglaises au culte de l'étrange dieu Jagannath, en passant par une chasse au tigre a` dos d'éléphant, Wyndham et Banerjee seront initiés aux moeurs locales. Mais il leur sera plus complique´ de pénétrer au coeur du zenana, le harem du maharajah, ou` un certain confinement n'empêche pas toutes sortes de rumeurs de circuler. Au-delà du suspense, une plongée au coeur des petits royaumes de l'Inde traditionnelle des années 1920, et une subtile analyse de l'impossible coexistence entre Britanniques et Indiens.

  • Officiellement, l'inspecteur Chen est toujours à la tête de la brigade des affaires spéciales; en réalité, il a été mis au placard. Le secrétaire Li fait pourtant appel à lui, ainsi qu'à son fidèle coéquipier Yu, car un tueur en série sévit à Shanghai. En quatre semaines, quatre victimes ont été frappées à la tête en pleine rue, à l'aube, par un mystérieux assassin. D'abord Peng, une aide de nuit à l'hôpital et après elle, un présentateur météo, une agente immobilière et une journaliste. À côté de chaque corps, un masque anti- pollution jaune... Faut-il voir dans ce détail un message contre la pollution atmosphérique endémique qui inquiète les citoyens ? Parallèlement, un groupe de militants écologistes, auquel appartient une amie de Chen, la journaliste Shanshan (cf Les courants fourbes du lac Tai), cherche à éveiller les consciences et à secouer le Parti : car si les plus riches s'équipent de purificateurs d'air ou fuient le pays, parmi le commun des mortels, cancers et maladies respiratoires se multiplient. Chen est convoqué par le camarade Zhao, ancien secrétaire du Parti à la commission de contrôle de la discipline, pour enquêter sur les activités du groupe.

    Sur commande
  • Haine pour haine

    Eva Dolan

    À Peterborough, deux hommes d'origine étrangère ont été sauvagement assassinés dans la rue à quelques semaines d'intervalle. Les caméras de surveillance montrent leur agresseur masqué exécutant le salut nazi après les avoir tués à coup de pied. L'inspecteur Zigic et sa partenaire, le sergent Ferreira de la section des crimes de haine mènent l'enquête lorsque survient un autre drame : trois travailleurs immigrés sont renversés devant un arrêt de bus par une voiture. Les deux policiers vont se confronter aux pressions de leur hiérarchie. Il ne faudrait pas que la piste raciste, peut-être commune aux deux affaires, s'ébruite auprès des médias, au risque de réveiller des tensions déjà explosives dans la ville. Un autre personnage s'inquiète de cette publicité malvenue, c'est Richard Shotton, député local d'extrême droite qui entend bien se faire réélire dans cette région où il est particulièrement rentable de surfer sur la frustration engendrée par la présence d'immigrés tout en se défendant d'être raciste. Ferreira a-t-elle raison de penser que son parti garde des liens souterrains avec la mouvance néonazie, au coeur de l'enquête ?

    Sur commande
  • Dans la banlieue d'une petite ville de l'est de l'Angleterre, un homme est retrouvé dans un abri de jardin, brûlé vif. L'inspecteur Zigic et le sergent Ferreira, de la section crimes de haine de la police de Peterborough, sont dépêchés pour enquêter sur le meurtre. La victime est rapidement identifiée :
    Il s'agit d'un travailleur immigré, comme le quartier en compte beaucoup.
    Malgré la réticence ambiante à parler à la police, plusieurs suspects émergent.
    Le couple chez qui l'homme se serait installé à leur insu. Un marchand de sommeil avec lequel il se serait disputé quelques jours avant de mourir. Un militant d'extrême-droite pyromane, qui vient d'être libéré. Puis un autre travailleur immigré est attaqué. Zigic et Ferreira poursuivent leur enquête sous haute tension dans les zones grises de la ville et mettent au jour un réseau de trafiquants d'hommes...
    Eva Dolan s'attaque avec audace et finesse à un sujet sensible. Ses personnages sont consistants et souvent ambivalents. Son écriture est riche et percutante, l'intrigue haletante.

    Sur commande
  • Kisanga

    Emmanuel Grand

    Il y a foule dans les salons du musée de la Marine. Sous les applaudissements de tout le gotha politico-économique, la compagnie minière Carmin célèbre le lancement de Kisanga : un partenariat historique avec le groupe chinois Shanxi pour coexploiter un fantastique gisement de cuivre tapi au coeur de la savane congolaise. Les ministres se félicitent du joli coup de com' avant les élections ; les golden boys de la City débouchent le champagne. Mais au même moment, Carmin rend un dernier hommage à l'un de ses cadres décédé dans des circonstances suspectes tandis que les services français font appel à leur meilleur barbouze pour retrouver un dossier brûlant disparu à l'est du Congo. La mécanique bien huilée s'enraye et débute une course contre la montre entre une escouade de mercenaires armés jusqu'aux dents, l'ingénieur de choc chargé de piloter Kisanga et un journaliste opiniâtre qui sait mieux que personne que sous les discours du pouvoir se cache parfois une réalité sordide.
    Cette histoire de manipulation, où la vérité se dérobe jusqu'à la dernière page, se déploie sur fond de mutations économiques en Afrique et de collusion des pouvoirs autour du trésor empoisonné que constituent les richesses de son sous-sol.

    Sur commande
  • En cet été caniculaire, Renato Donatelli, dit le Kanak, s'ennuie a` la section des courses et jeux. Lorsqu'il apprend que Six, son partenaire, serait impliqué dans l'exécution d'un baron de la drogue, il se lance dans une contre-enquête au grand dam de sa hiérarchie. Mais a` fouiller le passe´, on ressuscite de vieux démons que le gardien de la paix aurait aimé ne plus croiser. Comme une trainée de poudre, sa vie personnelle s'embrase alors que les coups montés et règlements de compte s'accumulent. L'hôtel de police est en ébullition, il y a de l'électricité dans l'air. A` un rythme effréné, le Kanak, géant au grand coeur, est entraîné bien malgré lui dans un tourbillon d'évènements tragiques. Luttant contre les vents contraires, il avance tant bien que mal, porte´ par ses ancêtres, par ses coutumes et souhaitant qu'enfin tombe le silence.

  • Wollaing, entre Douai et Valenciennes, est une de ces petites villes du Nord minées par le chômage.
    Le docteur Antoine Vanderbeken soigne gratuitement certains de ses patients. Moins charitable, Freddie Wallet fait dans la récupération musclée de dettes pour le compte d'un organisme de crédit illégal. Alors, quand Pauline Leroy, une jeune toxicomane, que Vanderbeken a prise sous son aile et qui doit de l'argent à Wallet, est assassinée, les habitants laissent libre cours à leur colère. Wallet est le coupable désigné et ce salaud doit payer. Et avec lui tous les salauds. Car derrière le meurtre de Pauline, le commandant Erik Buchmeyer et le lieutenant Saliha Bouazem vont découvrir d'autres rancoeurs liées au passé industriel de la ville. Ici, tout le monde se souvient du temps où l'usine Berga employait près d'un millier d'ouvriers. L'époque du plein emploi et des grandes luttes syndicales.
    Le théâtre aussi de violents heurts et d'accidents dramatiques. Berga a fermé au début des années 80 et le site en friche est devenu la plaque tournante d'un important trafic de drogue. Du Nord- Pas-de-Calais à la Belgique, les ombres des crapules d'hier croisent peut-être celles des meurtriers d'aujourd'hui.
    Tantôt roman social à l'ambiance trouble, tantôt thriller psychologique haletant, Les Salauds vont payer est une machiavélique histoire de vengeance et de rédemption. Emmanuel Grand y confirme son habileté à échafauder des scénarios rythmés et efficaces.

    Sur commande
  • Terminus Belz

    Emmanuel Grand

    Un jour de janvier, Marko Voronine et trois autres Ukrainiens quittent leur pays pour la France, cachés à l'arrière d'un camion. Le voyage pourrait se faire en quelques heures, mais les passeurs roumains sont des tordus décidés à se payer du bon temps avec la jeune fille montée à bord. Les clandestins parviennent à les maîtriser, à s'emparer du camion et à récupérer leur argent. Mais ils savent que la mafia roumaine voudra se venger : se séparer est le seul moyen de la semer. Marko prend le chemin de la Bretagne. Grâce à une petite annonce, il trouve rapidement un emploi auprès d'un patron de pêche sur l'île de Belz, une île coupée de tout. À l'arrivée, l'endroit n'est pas aussi paisible que prévu. Le métier du grand large en a pris un coup, l'embauche est rare sur les chalutiers et les marins rechignent à céder la place à un étranger. Des histoires bizarres agitent aussi la petite communauté. Vieilles légendes, superstitions ou surnaturel ? Sur « l'île des fous », comme on la surnomme dans la région, les hommes redoutent par-dessus tout les signes de l'Ankou, l'Ange de la mort. Lorsqu'un crime atroce est commis, les îliens soupçonnent Marko de l'avoir réveillé. Sans papiers, plongé dans un univers hostile, le jeune fugitif aura beaucoup de mal à se disculper, à esquiver les tueurs roumains comme la police française, à démêler le vrai du faux et à conjurer ses propres démons...
    Un scénario solidement charpenté, une atmosphère envoûtante, des univers qui se télescopent avec brio : Emmanuel Grand mène son thriller d'Est en Ouest à un train d'enfer.

    Sur commande
  • Stupeur à la brigade des affaires spéciales de la police de Shanghai. Sous couvert d'une promotion ronflante, l'inspecteur Chen est démis de ses fonctions. Après tant d'enquêtes menées contre les intérêts du pouvoir, pas étonnant qu'on veuille sa peau. Forcé d'agir à distance, inquiet pour sa vie, Chen affronte l'affaire la plus délicate de sa carrière tandis qu'à la tête de la ville, un ambitieux prince rouge et son épouse incarnent le renouveau communiste. Alors que dans les rues résonnent les vieux chants révolutionnaires, ambition et corruption se déclinent plus que jamais au présent. Avec une amère lucidité, Qiu Xiaolong réinterprète à sa manière le scandale Bo Xilai qui secoua la Chine en 2013.

    Sur commande
  • Lorsque deux vieux copains se retrouvent pour pêcher, ils ne s'attendent pas à tirer de l'eau le cadavre d'une jeune femme.
    Pas plus en Chine qu'ailleurs. Et lorsque le camarade inspecteur principal Chen pend la crémaillère avec ses amis, il ne souhaite pas être dérangé pour une affaire de meurtre. Pas plus en Chine qu'ailleurs. Mais lorsque le même camarade inspecteur principal Chen apprend que la victime s'appelle Hongying, alias " Héroïne rouge ", qu'elle est travailleuse modèle de la nation mais sacrément jolie, que les autorités du Parti ont placé le commissaire Zhang comme " conseiller de l'enquête ", là ça ne peut se passer qu'en Chine...
    Et plus précisément à Shanghai, en 1990. Cette amorale histoire chinoise nous fait découvrir les déroutantes moeurs du Céleste Empire à l'heure communiste.

  • Oublier ses responsabilités. Éteindre son téléphone portable. Flâner en touriste. Voilà le rêve de l'inspecteur principal Chen, exténué. La semaine de vacances que lui offre le Parti dans un luxueux Centre de détente au bord du lac Tai arrive donc à point nommé. Mais la villa de rêve mise à sa disposition et les promenades dans le parc de la Tête de Tortue cachent une triste réalité. Les eaux du lac, autrefois renommées pour leur pureté, sont en partie recouvertes d'une algue fétide et les usines de la région continuent d'y déverser sans vergogne des tonnes de déchets toxiques. Lorsque le directeur de la plus importante d'entre elles est assassiné, tous les regards se tournent vers les leaders de la lutte pour la protection de l'environnement, dont la séduisante Shanshan. Commence alors pour Chen une enquête particulièrement délicate : Comment collaborer avec la police locale lorsqu'on est censé n'être qu'un cadre du Parti en vacances ? Comment se familiariser avec des problématiques toutes neuves dans la Chine d'après Mao, telles les stratégies d'introduction en Bourse ou l'écologie ? Surtout, comment rester impartial quand une des principales suspectes vous a troublé autant que la pollution a troublé ce lieu enchanteur. Décidément, « Ce n'est pas toujours facile d'être, ou de ne pas être, l'inspecteur principal Chen. »

    Sur commande
  • Une femme en qipao rouge.
    Assassinée. le vêtement est le symbole de l'élégance bourgeoise des années trente. un symbole à renverser, pour les tenants de la pensée révolutionnaire. est-ce la clé du meurtre, et de ceux qui vont suivre ? l'inspecteur principal chen, aux prises avec ce tueur en série, le premier de l'histoire de shanghai, se raccroche à confucius: il y a des choses qu'un homme fait, et d'autres qu'il ne fait pas.
    Mais dans une époque de transition aussi mouvante que celle de la chine post-mao, peut-on avec certitude différencier le bien du maloe car la révolution culturelle, et son cortège de meurtrissures, est passée par là...

    Sur commande
  • Six-quatre

    Hideo Yokoyama

    Une fillette a été enlevée et assassinée à 100 km de Tokyo, en 1989, an 64 du règne de l'empereur Shôwa. Nom de code de l'affaire : Six-quatre. L'inspecteur Mikami faisait partie de l'équipe chargée de la traque mais le ravisseur avait réussi à fuir avec la rançon. Impossible pour lui d'oublier cet échec cuisant, que la récente et mystérieuse disparition de sa propre fille ne fait que rappeler... Presque quatorze ans ont passé, dans le même commissariat, il dirige le service des relations presse.
    On lui demande d'organiser la couverture médiatique de la visite du grand chef de la Police nationale, destinée à montrer que les recherches continuent. Si les journalistes, en plein bras-de-fer avec les RP, veulent bien se prêter au jeu...
    Pour organiser la visite, Mikami se rend au domicile du père de la fillette. Ce dernier semble en vouloir à la police. Y aurait-il un loup caché ? Pourquoi les officiers ayant suivi le Six-quatre ont-ils changé de service ou démissionné ?
    Et que sont ces « Notes Kôda » que le chef du personnel semble à tout prix vouloir retrouver ? Soudain, tout s'accélère : un nouvel enlèvement a lieu...
    Yokoyama promène le lecteur à travers les doutes de Mikami, et brosse un tableau de la société japonaise, de la presse et des enjeux d'une information en temps réel.

    Sur commande
  • Harmonie et probité: à en croire les médias officiels, le modèle chinois est une réussite. Mais sur Internet, la colère des cyber-citoyens se déchaîne. Zhou, un cadre de la municipalité de Shanghai, est la cible rêvée de cette chasse à la corruption d'un nouveau genre. Une photo de lui en possession d'un paquet de cigarettes de luxe, emblème des Gros-Sous sans scrupules, enflamme la toile. Deux semaines plus tard, on le retrouve pendu. Suicide? Assassinat? Sous l'oeil vigilant des dignitaires du Parti inquiets du formidable mouvement qui agite le réseau, l'inspecteur principal Chen, aidé d'une jeune journaliste, plonge dans l'univers des blogs clandestins. Là où la censure rouge se casse les dents. Cette huitième enquête du célèbre policier-poète pointe l'exaspération d'une population déterminée à retrouver sa liberté de parole face aux dérives d'un système clanique.

    Sur commande
  • L'enquête qui attend l'inspecteur principal Chen sera certainement la plus délicate de sa carrière. Elle a pour objet. le Président Mao. Ou plutôt la petite fille de sa « partenaire de danse » à Shanghai, une ancienne actrice. La jeune fille est soupçonnée d'être en possession d'un mystérieux « souvenir » du grand Timonier. L'image du leader étant déjà assez écornée par les mémoires de son médecin et autres biographies non autorisées, le secrétaire du Parti Li veut absolument étouffer l'affaire. L'inspecteur Chen, chargé de l'enquête, infiltre les réseaux des nostalgiques des années 30 et prend tous les risques, allant même jusqu'à fouiller l'ancienne chambre de Mao dans la Cité Interdite...
    Dans ce qui est probablement son roman le plus documenté, Qiu Xiaolong se confronte directement à la figure de Mao, dont l'ombre planait sur ses livres précédents.

    Sur commande
  • Le jeu du pendu

    Aline Kiner

    Un paysage tranquille de Lorraine, à l'abri du ciel et du vent.
    Mais l'impression est trompeuse. Les blessures de la guerre, les vieilles haines et la mine y ont creusé bien des failles. C'est dans l'une d'elles qu'un matin d'hiver, le cadavre d'une jeune fille est retrouvé, une corde savamment nouée autour du corps. Le lendemain, on découvre un curieux assemblage de brindilles dans le cimetière du village, à l'endroit même où, en 1944, au lendemain de la Libération, un homme a été pendu.
    Simon Dreemer, tout juste muté au SRPJ de Metz, et le lieutenant Jeanne Modover, une enfant du pays, devront sonder les âmes et les souvenirs des " gueules jaunes ", ces anciens des mines de fer malmenés par l'Histoire. Lesquels des fantômes de la guerre ou de la mine sont revenus pour sacrifier des adolescentes ?

    Sur commande
  • Renato Donatelli, dit le Kanak, a quitté la Nouvelle Calédonie il y a des années pour le SRPJ de Toulouse. Un mètre quatre-vingt-dix-neuf, tout en muscles et gentillesse, ce gardien de la paix donne du « gros chameau » à ceux qu'il aime et des « gifles amicales » à ceux qui lui barrent le chemin.
    Il vient d'être mis au placard à la section des courses et jeux en compagnie du jeune lieutenant Cussac, mais tous deux prennent très à coeur leurs nouvelles missions. La mort d'un homme dans un compacteur à déchets inaugure une série de disparitions frappant des accros aux jeux d'argent.
    Tous les cadavres sont retrouvés porteurs d'une énigmatique dame de pique. Alors que le Kanak plonge dans l'univers des cercles clandestins et des paris truqués, il aimerait bien éclaircir une autre énigme : pourquoi sa vieille amie et compatriote, Diamant Noir, s'est-elle autrefois éloignée de son grand-père, le roi de l'île de Pins ? Hélas, il est plus facile de se retrouver dans les méandres des tripots que dans ceux de l'âme humaine.

    Sur commande
  • Chaque nuit, sur la Ligne entre le Mexique et les États-Unis, une foule de migrants tentent leur chance.
    Et chaque nuit, les agents de la patrouille frontalière américaine sont là pour les refouler. Certains, sans scrupule, profitent de la faiblesse des clandestins et donnent libre cours à leurs penchants sadiques. D'autres, comme Valentin Pescatore, essaient de s'en tenir aux règles. Cela ne l'empêche pas de commettre une entorse qui pourrait lui valoir une sanction sévère, à moins de collaborer... Mais avec qui, au juste ? C'est bien les Américains qui lui demandent d'infiltrer une famille de narcos de Tijuana, mais qui peut garantir que son inexpérience ne va pas l'entraîner du côté de la corruption, de la drogue et de l'argent facile ? En tout cas, c'est ce que redoute Leo Méndez, flic mexicain aux allures de justicier...
    Sebastian Rotella nous conduit vers de troubles frontières dans un thriller saisissant sur la mondialisation du crime.

    Sur commande
empty