Les Grilles D'or

  • 3 actes pour une information citoyenne.

    Des semences et des Hommes : Une correspondance épistolaire entre deux familles (indienne et française) révèle au jour le jour « l'appropriation du vivant » qu'effectuent des sociétés semencières, ses effets sur les agriculteurs, sur les hommes et sur le monde.

    À bâtons rompus avec Pierre Rabhi : Un échange à coeurs ouverts avec Pierre Rabhi, « le paysan philosophe ». Par sa sagesse et la cohérence de son implication pour une société plus respectueuse de l'homme et de la nature, Pierre Rabhi est depuis plusieurs décennies une source d'inspiration universelle.

    OGM, Pesticides, Bio - État des lieux : Quels problèmes posent les OGM et les pesticides ? Y a-t-il des impacts sur la santé ? Le « bio » est-il réellement meilleur ? Quelles sont les solutions pour « nourrir la planète » ?

    Autant de réponses concrètes à ces questions vitales pour tout être humain, comme pour la planète.

    Fabien Rodhain est un écrivain engagé, qui transmet ses convictions pour la protection de la Terre et de l'Humain à travers des romans, pièces de théâtre et essais. Egalement expert en intelligence collective et en psychologie positive, il résume ainsi sa vision :« Puisque l'heure est grave, soyons optimistes ! Changer le monde est à notre portée, sous trois conditions : dessiner notre vision partagée d'un avenir désirable, y croire furieusement et nous engager positivement, contre vents et marées. »

    Sur commande
  • Ce recueil de nouvelles a pour personnage principal le quartier de la Guillotière à Lyon. Il s'agit d'un des territoires les plus cosmopolites et diversifiés d'Europe. Un quartier à la fois populaire, bobo, black, portugais, asiatique, universitaire et artistique. Et bien plus encore.
    La Guillotière est à la croisée de diverses identités qui se croisent. Qui se mêlent. Qui se mélangent aujourd'hui encore plus qu'avant.
    D'une rue à l'autre on passe de Saïgon à Douala. De Tunis à Lisbonne ou Diyarbakir. Mais on est surtout à Lyon, dans une partie de la ville riche d'identités.
    On y est étudiant, balayeur des rues, architecte, mère de famille en souffrance et en dures fins de mois. On y est créateur de start-up, commerçant, clochard, retraité, restaurateur. On va de bar en bar. D'appartement en appartement. D'un théâtre à une bouteille partagée avec des frères de misère ou de gloire. D'une rue à l'autre, d'un temps à l'autre. On aime, on déteste, on vit, on boit, on mange, on lit, on réfléchit, on fait l'amour.
    Guillotière(s) c'est une trentaine d'habitants semis-fictifs qui vous plairont et vous interpelleront forcément. Et ceci que vous viviez, que vous ayez vécu ou que vous ne soyez absolument jamais venu dans ce quartier. Qu'il vous faut découvrir.
    Ceux et celles dont on va ici vous raconter un temps de vie sont inspirés totalement ou partiellement de personnages réels, parfois mélangés entre eux. Vous en reconnaitrez certains si vous êtes du quartier. Mais si vous ne l'êtes pas l'intérêt de se plonger dans leurs temps de vie est un régal du même niveau. Des êtres partiellement fictifs dans des lieux complètement réels que les habitants du quartier reconnaitront là aussi sans problème et que les autres auront plaisir à découvrir. Il y a aussi les personnages secondaires, tous habitants de la Guillotière, tous sous leur vraie identité. Venez donc faire un tour dans les vies de cette trentaine d'habitants d'un quartier lyonnais, européen et français. Un endroit qui croise le monde entier. Un lieu sans pareil.

    Sur commande
  • Michel Fize est sociologue retraité du CNRS, spécialiste depuis trente ans des questions d'adolescence, de jeunesse et de famille, il est aussi écrivain, auteur d'une trentaine de livres et responsable politique progressiste, ancien conseiller régional d'Ile-de-France. C'est aussi un formidable passionné de la cause animale. Il nous livre dans ce récit la vie de son chien. Un chien qu'il a aimé à la folie et qui, un jour, s'en est allé au paradis des chiens.

    Témoignage emblématique d' une affection sans bornes, par delà même la mort (réapprenons à oser ce mot !), ce beau texte sera une source inépuisable d'émotions justes pour toutes celles et ceux qui ont la chance de vivre une histoire forte avec un animal ou qui, simplement, pourraient être tentés par une telle aventure.
    Merci Will... un message d' espoir.

    Sur commande
  • Les gens de ma génération se souviennent de Noële Noblecourt, évincée de la télévision française pour une parcelle de genou montrée à la caméra comme un défi à la censure et aux « bonnes moeurs ». C'était sans prévoir le déferlement, dans les décennies qui ont suivi, des exhibitions en tous genres, de l'érotisme dits de télé-réalité. Au fur et à mesure que se libéralise la sexualité, nos sociétés ont une peur grandissante de la maladie et de la mort...
    Gilles FREYER.
    Cancérologue au CHU de Lyon.

    Sur commande
  • Certaines personnes ont compris dès leur naissances les raisons de leur présence sur notre Terre, et d'autres vivent dans l'espoir de découvrir leurs missions. Je fais partie des autres, avec pour seule motivation, comprendre pourquoi j'existe. Mon puzzle s'est construit dans la douleur ces dernières années, porté par l'énergie découverte au travers des méandres du chemin obscur que j'avais suivi bien malgré moi.

    C'était incontournable, un passage obligé qui me laisse penser que rien n'est dû au hasard, changeant ma philosophie de la vie, de la vie après la vie, ouvrant les portes de la spiritualité, toujours à la limite entre le rêve et la réalité, entre le visible et l'invisible.

    J'ai pris conscience au travers de cette histoire inspirée de faits réels que j'entrais doucement dans un monde qu'il me fallait apprivoiser, où tout devient clair à celui qui sait lire les signes. Mais une chose est sûre, rien ne sera plus jamais comme avant...

    Sur commande
  • Angie n'est pas encore majeure quand elle rencontre Sam de trente années son aîné. Liés l'un à l'autre par leurs souffrances, ils vivent secrètement une histoire d'amour singulière, passionnée et fusionnelle. En complet désaccord, l'environnement familial viendra s'interposer pour rendre cet amour impossible.
    La pression sociale sera-t-elle plus forte que le lien karmique qui les unit??
    Angie et Sam ne sont peut-être que le reflet de leurs propres recherches et attentes inconscientes d'un amour idéalisé. Quels sont les espoirs d'Angie?? Quelle forme d'amour cherche-t-elle à vivre dans cette relation si particulière?? Sam parviendra-t-il à trouver un équilibre amoureux, à aller de l'avant en dépit de toutes ses blessures passées?? Que sont-ils réellement l'un pour l'autre?? Il leur faudra accepter l'inévitable et l'aide de Romy, une âme désincarnée pour pouvoir s'aimer PLUS QUE TOUT.

    Et si tout était écrit?? Et si Sam c'était moi??

    Sur commande
  • L'amour de Maria Angelle pour les hommes est-il si grand qu'il l'empêche de trouver « l'homme » avec lequel elle pourrait partager les bons et les moins bons moments de la vie ?

    Ne dit-on pas « quand on veut tuer son chien on l'accuse d'avoir la rage » ? Elle a peut-être péché par peur. Peur de ne pas tomber sur le bon sujet, sur le « bon homme ». Une angoisse à chaque rencontre. Alors, elle reste sur la défensive !

    Les rendez-vous qu'elle a multipliés n'avaient peut-être qu'un but : trouver la tendresse que son père n'a pas su lui donner ? La trouver absolument. Inconsciemment. Vite avant qu'il ne soit trop tard. Avant que qu'elle ne soit trop vieille. Obtenir cet amour qui lui revient de droit ?

    Voyage au pays des hommes, longue traversée sans fin, en terre inconnue, de belles découvertes en déconvenues, un cheminement qui, peut-être, permettra à Maria Angelle de franchir la frontière du « pays de son enfance » !

    L'Amour existe-t-il ou l'avons nous inventé ?

    Sur commande
  • Ludovic Daim a 50 ans. Il est chef d'édition au sein du groupe de presse régionale Centre France/La Montagne. Il a été pendant 20 ans en charge des faits divers et de la chronique judiciaire pour le journal Le Pays à Roanne et au bureau de Lyon de l'Agence France Presse. Dans ce recueil de nouvelles, il restitue des instants, des affaires qui l'ont marqués, qu'il a fantasmés, des personnages qu'il a croisés, imaginés. Là une capitaine de police qui se demande si la société n'est pas plus perverse que les détraqués qu'elle envoie derrière les barreaux, ici une Etarra qui rend les armes et son âme, là une juge aux affaires familiales qui vacille au milieux des couples en décomposition, ici un commandant de CRS qui tente de cautériser les chairs d'une citoyenneté en lambeaux... Auteur, victime, avocat, magistrat, légiste, policier, journaliste, ils sont sur le fil, au bord du vide. Toujours dans le paradoxe, le décalage. A la marge. Sans plus aucune illusion. Ludovic Daim décrit les blessures, les fêlures, les errances, les béances de ces vies parallèles.

    Véritable précis de décomposition de l'âme humaine servi par une écriture journalistique magistrale, cet ouvrage ne manquera pas de passionner les lecteurs, inconditionnels des maîtres du genre d'outre Atlantique.

    Sur commande
  • En ce début de siècle, la Guadeloupe est le département le plus criminogène de France. Au cours de l'année 2013, trente-neuf meurtres y furent recensés. Les règlements de compte sont nombreux, les meurtres sont la conséquence de bagarres entre voisins qui tournent mal ou de violences familiales qui dégénèrent. Par ailleurs, les braquages à main armée ont augmenté de 63?% en un an. Conséquence, à partir de 18 heures, à Pointe-à-Pitre, personne ne sort et la ville devient quasiment déserte. Les dealers de cocaïne, les consommateurs de crack sont de plus en plus nombreux renforcent le sentiment d'insécurité.
    Le chômage atteint en Guadeloupe un niveau très élevé puisqu'il touche 30?% de la population et 60?% des moins de 25 ans. Alors, pour avoir une activité, les jeunes jobbent... Et, pour ces héritiers de la culture de l'esclavage et de l'exploitation, jobber, c'est travailler au noir... C'est une solution pour lutter contre les prix de l'essence, de l'eau, des produits laitiers qui sont très élevés. Le conflit contre la vie chère de 2009 et les quarante-quatre jours de grève générale menée par le fameux LKP d'Elie Domota restent d'actualité.
    Un fort sentiment d'abandon s'est installé sur l'archipel et laisse la sensation à la population qu'elle est livrée à elle-même.
    Retour au pays des rois nègres est un exercice d'errance, une flânerie dans une région qui est un département d'Outre-mer mais qui se définit aussi comme un pays. Cependant, comment construire des caractéristiques communes qui unissent une population devenue guadeloupéenne pour l'exploitation, telle est la précarité de la Guadeloupe.

    Sur commande
  • Jacques Bruyas : le créateur du personnage de Bonnier est surtout connu pour ses oeuvres dramatiques, interprétées sur nombre de scènes nationales et internationales. Il préside l'Union des écrivains Rhône-Alpes-Auvergne (UERA).
    Jacques Bruyas - Renaud Donzel QUENELLE CRIMINELLE, RAMEQUIN ASSASSIN Vice-président de la Société des écrivains et du livre lyonnais et rhônalpins (Sélyre), Renaud Donzel est également maire-adjoint aux Affaires culturelles de Nantua, créateur du Salon du livre et auteur de très nombreux articles et études sur sa ville natale et ses environs. Il co-signe là son premier roman.

    Sur commande
  • Romain Bouteille n'a jamais lancé personne, contrairement à tout ce qui se dit ; la seule chose qu'il ait jamais lancée, ce sont des affronts aux commerçants qui portent en priorité le deuil de nos célébrités. Ça et quelques idées en l'air, dans le ciel, bien en altitude, une altitude qui le tient depuis à l'abri des rampements tortueux. C'est ça qui le rend heureux...
    Il a également fabriqué le Café de la Gare, un théâtre en anarchie. Et même si ça n'a duré qu'un temps, c'était juste assez pour prouver que c'était possible et que c'était la seule façon pour qu'un théâtre puisse fonctionner.
    Il tente actuellement une expérience similaire dans la Beauce, où il présente aux habitants de la région d'Etampes, « Les Grands Solistes du Chesnay ». (Attention : Théâtre ambitieux !) Les deux vilains.
    Deux self-made-penseurs, tous deux très vilains, s'opposent. Ils ont deux choses en commun : une vision catastrophique de « l'organisation ».
    Ils s'opposent surtout sur la manière de le « prouver ». Tout est faux s'il entre dans la démonstration un élément « non poétique », c'est-à-dire si peu que ce soit d'obéissance universitaire.
    L'autre chose qu'ils ont en commun est d'être le même bonhomme, l'un ayant pondu un « système du monde » amusant mais peu adroit en I970 et le même en 2014 tirant à boulets rouges sur les opinions de ce jeune crétin.

    L'auteur.

    Sur commande
  • Auteur de polars, dramaturge, historien... Jacques BRUYAS exploite dans cet opus, de façon optimale, les subtils outils d'investigation qu'il a su élaborer au fil des pages et des histoires. Il fait preuve ici d' une propension remarquable à investir une personnalité et à en cartographier les mécanismes et arcanes de son évolution. Il le fit jadis avec brio pour le « Curé d'Ars » dans un monologue vertigineux sur les affres et éblouissements suscités par le commerce avec Dieu ou Approchant.

    Loin des approximations et des jugements à l'emporte-pièce, Jacques Bruyas démonte dans cet ouvrage et nous expose les phases subliminales d'une mutation particulière de l'esprit humain, celle qui conduit au fanatisme. Point ici de choc apocalyptique ni de fulgurance révélatrice mais de simples glissements, de petits faits successifs, nouveaux mots, nouveaux sens et nouvelles images. L'extrême radicalisation à la portée de tous et non pas, surtout pas... réservée à une caste de monstres potentiels, prédestinés à cela.

    Ce texte concis, telle une équation d'apocalypse nous conduit au fil d'un engrenage de situations banales, à la frontière précise d'une destination sans retour, une frontière intérieure, bien au delà des dimensions géopolitiques vers lesquelles foncent en cet instant des centaines sûrement, des milliers peut-être, d'âmes déboussolées.

    Jean-François Gross

    Sur commande
  • Ce guide édité depuis 2006 et réactualisé chaque année répond à un double souci. Son premier objectif est de vous permettre de repérer si vous pouvez être bénéficiaire d'une aide européenne et à vous y retrouver dans le « maquis », prétendument impénétrable, des programmes, projets, fonds et instruments. Cet accompagnement, à des niveaux financiers très attractifs, peut vous permettre de lancer de nouveaux projets, de démarrer de nouvelles activités, de mettre en place ou de renforcer des réseaux, de donner une véritable lisibilité européenne à votre entreprise, votre association ou votre collectivité, de créer de nouveaux brevets et de nouveaux emplois.... Le champ est vaste mais il mérite d'être exploré, cet ouvrage peut être votre « boussole » Sa seconde vocation est de témoigner que l'Union Européenne est proche des préoccupations de ses concitoyens. Si l'UE n'a pas vocation à s'occuper de tous et à tout financer, elle est néanmoins très présente concrètement. Chaque année elle redistribue 95% de son budget à des porteurs de projets. La France est, en volume, la première bénéficiaire des aides européennes mais, même si la matière est complexe, une meilleure information et une présentation encore plus professionnelle des dossiers de demandes d'aides pourraient conduire à encore plus de moyens distribués. Tous les acteurs de l'économie peuvent en bénéficier : Collectivités territoriales, organismes publics, associations, universités, PME, grandes entreprises, fédérations et syndicats professionnels, organismes consulaires...etc, ce guide est un outil pour vous permettre de décider si vous voulez en faire partie. Je tiens ici à remercier les services de la Commission Européenne et des préfectures françaises ainsi que Christophe Pons et Pierre-Luc Vervandier de leurs aides et de leurs motivations pour l'actualisation de ce guide.

    Sur commande
  • L'amour n'a pas d'âge, être amoureuse comme une adolescente, non plus.

    Le coeur saute de joie en présence de l'autre et saigne lorsqu'il s'en va !

    Par ce témoignage Maria Angelle écrit avec ses larmes. Elle nous fait partager sa rencontre avec cet homme complexe. Elle nous entraîne dans un tourbillon de sentiments mis à mal par l'attitude de son amoureux, personnage insaisissable.

    Malgré sa tendresse, sa générosité, elle ne pourra pas l'empêcher de commettre l'irréparable.

    Des années plus tard elle se pose toujours la question :
    « Pourquoi as-tu fait ça ? » Un témoignage bouleversant qui sait nous tenir en haleine.

    Sur commande
empty