Littérature traduite

  • " Vers 1940, fut publié un des plus curieux livres érotiques confidentiels jamais parus aux Etats-Unis. A la différence de la grande majorité de la production érotique d'alors, la fiction en était d'une sensualité extrême (...) et l'écriture d'une habileté quasiment inconnue à l'époque dans ce genre littéraire (...). Même dans leurs passages les plus descriptifs, les plus sexuellement explicites, il est difficile de qualifier ces récits d'obscènes ou de pornographiques. Ils sont simplement trop bien écrits pour cela (...). Au fil des ans, ce recueil a presque été oublié.
    Personne n'a déclaré ouvertement en être l'auteur, et jusqu'à la présente édition, seuls ceux qui ont eu la chance de trouver un exemplaire de cet ouvrage original de plus en plus rare, ont pu savourer le raffinement du plaisir qu'il offre. " (C.J. Sheiner, New-York) Attribué à Anaïs Nin, auteure incontournable de la littérature érotique féminine, cet ouvrage, traduit pour la première fois par La Musardine en 1999, est l'un des plus grands succès de la collection Lectures amoureuses.

  • Écrit secrètement vers 1941 pour un intermédiaire de Virginie spécialisé dans la vente (clandestine, bien sûr) de manuscrits érotiques à de riches amateurs, Opus pistorum est l'un des livres les plus carrément obscènes d'Henry Miller, qui a pu donner libre cours à sa sensualité dans le récit de cette « grande dérive érotique sous les toits de Paris », le Paris où Miller vécut de 1930 à 1939. Retrouvé après sa mort en 1980, le texte ne devait en être publié aux États-Unis qu'en 1983. On y retrouve les personnages des deux Tropiques - Cancer et Capricorne -?: Alf, Tania, Sid..., pour une odyssée du sexe encore plus débridée par la clandestinité de l'écriture, une galerie de portraits sexuels d'hommes et de femmes déclinant leurs fantasmes à toutes les sauces, d'une inconvenance particulièrement jubilatoire...
    La traduction française d'Opus pistorum était devenue introuvable.

  • Teleny

    Oscar Wilde

    Ignoré (très volontairement) pendant longtemps de ses biographes, Teleny ?est pourtant un des meilleurs romans d'Oscar Wilde, en tout cas celui où il livre le plus librement sa nature sexuelle profonde et contradictoire.
    Conçu semble-t-il au début comme une sorte de jeu littéraire érotique avec certains de ses amis, Teleny ?fut très vite repris totalement par Wilde lui-même, et publié clandestinement à Londres - à très petit tirage et hors de prix. Et traduit à Paris (toujours clandestinement, évidemment) seulement en 1934.
    Or Teleny est probablement le roman le plus révélateur de Wilde, et avant tout, répétons-le, à travers des audaces sexuelles où la clandestinité lui permet de s'aventurer plus franchement que jamais. Si l'on n'a jamais encore découvert Oscar Wilde, c'est par Teleny ?qu'il faut commencer.


  • dans ce récit autobiographique fort troublant, toni bentley, ancienne danseuse étoile, nous conte les joies du " holy fuck ", la sodomie qui enseigne l'absolu abandon.
    au-delà de son aspect profondément érotique, cette longue offrande, cette confession d'une incroyable liberté épouse la forme d'une somptueuse lettre d'amour et de gratitude, adressée à a-man, l'homme par excellence qui, 298 fois en deux ans, révéla l'extase mystique à l'auteur. en la pénétrant " religieusement ", a-man lui procure une jouissance qui la vide de son moi, expérience qui la mène, au cours de rituels soigneusement orchestrés, aux confins du plaisir absolu.


  • Cantique des cantiques

    Andre Barbe

    Qu'il me baise d'un baiser de sa bouche?!
    Tes caresses sont plus douces que le vin ;
    Quand elles se mêlent à l'odeur de tes parfums exquis?;
    Ton nom est une huile épandue?;
    C'est pourquoi les jeunes filles t'aiment...

    Le Cantique des cantiques, écrit vers 450 avant Jésus-Christ, d'une sensualité toute orientale, multiplie les métaphores érotiques et se prête à de nombreuses interprétations. Somptueusement illustré par André Barbe, le chant des deux amants rejoint ici le mythe de l'amour total.

    Sur commande
  • Le corps est l'instrument principal de l'amour. Pour que le plaisir soit parfait il faut être beau, en bonne santé, en forme, détendu, vigoureux... Ou du moins essayer ! Ce guide vous donnera toutes les recommandations pour modeler votre corps en vue de la grande fête des sens. Massages, épilation, gymnastique du périnée, masturbation... aucun sujet n'est occulté. Quand vous aurez lu et mis en pratique les conseils souvent inédits de ce Osez, votre corps sera définitivement prêt à l'amour.

    Sur commande
  • Imaginez un monde où les hommes et les femmes feraient des choix sexuels basés sur ce qu'ils aiment et ce dont ils ont envie, et non pas sur ce qu'on leur a dit qu'ils devraient désirer. Un pays où la monogamie ne serait qu'une modalité existentielle possible et non pas une nécessité.
    Une ville où les prostituées ne seraient pas clouées au pilori ni leurs clients montrés du doigt. Une famille où les petits garçons n'auraient plus l'obligation d'être masculins pour devenir des hommes hétérosexuels avec des pénis, et les petites filles féminines pour devenir des femmes hétérosexuelles avec des bébés. Vous n'y aviez jamais pensé ? Pat Califia en a rêvé.
    Théoricien majeur des queers studies et de l'identité de genre, Pat Califia a accepté de nous livrer ici un recueil d'articles d'une subversion ébouriffante, sincères et brillants, simples et choquants, drôles et graves, qui nous atteignent au plus profond de nous, qui que nous soyons et quelle que soit notre orientation sexuelle. Un ouvrage cinglant comme un coup de fouet et indispensable pour tous ceux qui s'intéressent à la question du sexe et du genre.

    Sur commande
  • 1995. Cecily Scott mène une vie d'adolescente ordinaire, dans une ville tout aussi ordinaire de Pennsylvanie. Comme beaucoup de lycéennes de seconde, elle est trop timide et complexée pour oser aborder l'élu de son coeur : Mike A., l'un des garçons les plus populaires du lycée. Un soir, pourtant, un baiser la fait basculer du rêve à la réalité... Sa recherche désespérée d'amour et de sexe entraînera Cecily dans une quête initiatique aussi exaltée qu'inattendue.

    Dès les premières pages du roman, on comprend que le mythe du prince charmant va être écorné et, avec lui, toutes les idées reçues sur la jeunesse dorée américaine. De la rivalité entre filles à la brutalité des garçons, Anything for love passe au crible les rapports entre lycéens avec humour et cynisme. La plume d'Al Bedell, piquante, précise et impudique, n'a pas sa pareille pour retranscrire les travers de la société américaine et le tourbillon de l'adolescence, cet âge aussi terrifiant qu'enivrant. Néanmoins, c'est avec tendresse et sensualité qu'elle brosse le portrait de Cecily, cette jeune fille que rien, de l'hypocrisie des uns à la lâcheté des autres, n'épargnera.

    Sur commande
  • Texte majeur de la littérature amoureuse, Ma vie secrète est un ouvrage unique au monde : une autobiographie érotique de 3500 pages. Écrit par un auteur anglais encore anonyme de nos jours, Ma vie secrète fut imprimé en Hollande, à la fin du siècle dernier, par les soins d'un milliardaire londonien, et à 7 exemplaires seulement. Les 12 volumes de cette extraordinaire autobiographie sexuelle devaient rester dans les enfers de quelques rares bibliothèques privées jusqu'en 1966, date à laquelle un éditeur américain en révéla le texte au public anglo-saxon. Presque trente ans plus tard ce devait être le tour de la France, grâce aux éditions Stock. Dans les deux cas, la sensation fut énorme. Une édition de poche de la totalité du texte étant impossible, la Musardine présentera, en l'espace de 2 ans, plusieurs tomes dans chacun des 5 volumes, formant un tout, de la seule traduction française intégrale et fidèle à l'original.

    Sur commande
  • Cet ouvrage présente deux longues nouvelles érotiques qui portent un regard inédit sur le désir féminin. Elles mettent en scène des personnages qui découvrent le plaisir à travers de rapports généralement imposés par les hommes.

    Le premier texte présente une histoire d'amour entre une prostituée chinoise et un marin noir dans l'univers underground des années 1950 sur Coney Island. La seconde nouvelle nous plonge dans les bas-fonds new-yorkais en 1927, où La Fille de Gianni, petite amie d'un gangster, découvre la jouissance en se donnant à plusieurs hommes à la fois.

    Indisponible
  • Le nid du loriot

    Ariel Volke

    Ce roman raconte un voyage sensuel dans l'Am�rique des ann�es 1930.
    Dans un ranch pr�s de Waco, des femmes masqu�es et un jeune homme, Clay, pris d'amour fou pour l'une d'entre elles, Stella, entrent dans une collision permanente. Grande �pop�e de l'animalit�, cet ouvrage est un conte cruel, flamboyant et baroque, racont� avec une audace sans demi-mesure, plac� juste au point d'intersection de la brutalit� charnelle et de la tendresse. Stella sera pour le jeune Clay une exceptionnelle initiatrice � la jouissance et lui fera conna�tre la nature insondable des plaisirs f�minins.
    Paru en 1986 aux �ditions Balland, l'ouvrage �tait introuvable depuis de nombreuses ann�es.

    Sur commande
  • Opus pistorum est un titre de Miller rarement cité dans sa bibliographie. Publié pour la première fois en 1983 aux Etats-Unis, ce roman fut écrit en 1941-1942 pour le compte d'un libraire qui vendit quelques copies du manuscrit à des personnalités d'Hollywood. C'est l'époque d'un Miller nécessiteux qui rédige avec verve un texte hautement pornographique à vendre sous le manteau. Mais pas de doute, le Miller du Tropique ou de La Crucifixion en rose est bien dans ces pages, qui nous narre une odyssée du sexe sous les toits de Paris, traçant toute une galerie de portraits sexuels d'hommes et de femmes déclinant leurs fantasmes à toutes les sauces d'une inconvenance particulièrement jubilatoire...

  • Ma vie secrète ** "Un chef-d'oeuvre dans la lignée de Montaigne, de Sade, d'Amiel et de Proustà Nul doute sur le prodigieux intérêt et la valeur littéraire de ce document qui, sans apprêt, avec un naturel confondant, ressasse un thème unique, la jouissance sexuelle" (Roland Jaccard, Le Monde).
    "Livre nu de l'obsession sexuelle, il est le dessous retourné, le vice flamboyant de la très prude Angleterre victorienne" (Renaud Ego, Infomatin).
    "C'est le paradoxe de l'oeuvre d'art - car cette autobiographie en est une, par sa sincérité - que d'une obsession unique, jamais épuisée, surgisse pareille galerie de personnages, de femmes surtout" (Paol Keneg, La Quinzaine littéraire).
    "Un document inouï" (Michel Polac, L'Esprit libre).
    "Une entreprise littéraire émouvante et folleà qu'on ne quitte que pour y revenir" (Michel Schneider, Le Point).
    "Ce qui est le plus stupéfiant dans ce livre, c'est son naturel" (Jean-Jacques Brochier, Le Magazine littéraire) On n'a pas oublié la profonde sensation produite dans la presse et le public par la révélation du texte intégral de Ma vie secrète, traduit magistralement pour la première fois dans une version complète et littérale.
    Ce tome II cerne de plus près le personnage de Walter, le narrateur, complète l'étonnante galerie de femmes du premier volume (avec entre autres une lady londonienne et une grande-duchesse bavaroise), et présente des décors et des scènes inédits : plusieurs chapitres se passent dans le Midi de la France, et Walter, surprise ! tombe désespérément amoureux - à sa manière.
    Nous n'en dirons pas plus Traduit de l'anglais par Mathias Pauvert

  • "Cornelia est une strip-teaseuse mais aussi une tueuse. Elle part à la recherche d'un livre improbable qu'aurait rédigé, avant sa brutale disparition, Conrad Korzeniowski, un écrivain londonien qui a voué sa vie aux femmes, obsédé sexuel, pornographe et grand romantique. Dans ce roman interfèrent le récit de la traque de Cornelia d'hôtel en hôtel sur les traces de Conrad, et des passages entiers de ce livre-mystère, qui sont peut-être autant d'indices. Car chaque femme rencontrée évoque l'érotisme du disparu, et chacune révèle une part de sa personnalité, trouble et dérangeante. Sommes-nous là en face d'un récit autobiographique et provoquant ?
    L'auteur, Maxim Jakubowski, maître de l'érotisme et du roman noir, dévide le fil d'une chasse où le lecteur va devoir cerner la personnalité de chaque visage féminin pour retrouver La Femme, source de joie et de douleur, maîtresse du jeu dans lequel Cornelia est entraînée. Dans quel ordre disposer les pièces dérangeantes de ce puzzle ? Qui est le vrai Conrad, est-ce bien lui qui tire les ficelles de ce fantastique entrelacement de désirs que sont Les Confessions d'un pornographe romantique ?"

  • Agé de 48 ans, le capitaine Edward Sellon, victorien très rebelle, se suicide d'un coup de feu, non sans avoir pris soin auparavant de confier le manuscrit de ses mémoires à un éditeur - clandestin bien sûr, nous sommes en Angleterre.
    Et quelles mémoires ! Traduit il y a quelques années pour la première fois en français, Les Hauts et les Bas de la vie (dont voici la première édition au format de poche), est considéré comme une des rares autobiographies vraiment libres connues.
    Avec le capitaine Sellon, nous tenons un héros haut en couleurs et bas en scrupules.
    Son sens de l'honneur est puissant, sa lubricité plus encore. Un viveur, en somme, doué pour la vie, doué pour le sexe. Un capitaine courageux et généreux, particulièrement dans l'étreinte, dont l'existence semble surtout faite de hauts, de pics et d'orgasmes. Jusqu'à l'envolée brûlante et terriblement romanesque de sa mort, dans la force de l'âge...

    Sur commande
  • Sur commande
empty