La Deviation

  • Un baby-boomer en milieu ouvrier. Alain Rustenholz raconte son enfance dans la France - et en particulier l´Alsace - de l´après-guerre: 1948-1961. Il insère son histoire familiale dans ses cadres géographiques, historiques et sociologiques. On sait le prix des choses et l´on écoute l´air du temps. L´intime et l´époque sont parfaitement cousus ensemble. Alain est un prénom de boomer comme la sociologie les aime. C´est aussi celui du frère mort en bas-âge. Voilà pour les psys. Emouvant et sensible, le style est précis, parfois acide, ni larmoyant ni nostalgique. Un récit à plusieurs focales où l´auteur se fait observateur de sa propre enfance et d´une histoire familiale singulière tout en restituant les années d´après-guerre telles qu´elles ont été vécues par les classes populaires dont il est issu.

    Sur commande
  • Chroniques terriennes est une collection d'avenirs possibles de notre civilisation. D'histoire en histoire, des personnages subissent l'urbanisation totale, la disparition de l'argent, l'indexation des lois à la Bourse, la disparition des objets, l'éloignement du soleil ou la mise en orbite des appartements. La plupart des héros sont des couples adaptés au pire mais au redoutable esprit critique, accompagnés de quelques militaires paranoïaques et de conférenciers fous.
    L'humour des récits et la bonne humeur des personnages préservent une lueur d'espoir.

    Sur commande
  • Nos objets familiers parlent à notre insu. Leur forme, leurs couleurs, leur design diffusent des propagandes. Antennes de l'idéologie actuelle, ils émettent des messages à chaque instant, au coeur de nos existences. Avec précision et un humour subtil, ce livre dévoile le discours de 50 objets courants, de la montre numérique au nounours, en passant par le K-way ou la voiture électrique. Ainsi averti, le lecteur pourra se libérer de leur influence.
    Et saura donner lui-même la parole aux milliers d'objets chez qui il habite.

    Sur commande
  • Le voyage de Nerval Nouv.

    Un grand écrivain ne peut refuser ce service à un petit écrivain. Lui fournir la matière d´un livre, devenir son personnage principal. C´est ainsi que Denis Langlois, depuis le Liban, justifie son dialogue avec Gérard de Nerval. Un dialogue à sens unique mais en toute franchise, entre collègues.Le tutoiement est de rigueur. Langlois relit pour nous le "Voyage en Orient" et le commente avec son auteur pour le féliciter ou manifester son agacement. Au coeur du livre, le Liban. Dans les montagnes du Chouf la religion druze et ses secrets. La transmigration des âmes et les vies successives, clé d´entrée dans l´oeuvre de Nerval. "Le voyage de Nerval" est d´abord une incitation à relire celui-ci. Jamais l´auteur de "Sylvie" n´avait paru si proche et son "Voyage en Orient" si actuel. C´est aussi une belle déclaration d´amour pour le Liban. Lumineux. Mais le livre va plus loin en offrant un regard d´écrivain sur la création littéraire. La littérature pour défier le temps.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Tribunal stalinien ! Meurtre du père. Conflit de génération. Révolution... L'épisode de la Brasserie qui a secoué le monde de la bande dessinée en mai 1968 a suscité une abondance de commentaires. Au point d'étouffer les faits. Que s'est-il passé exactement ce 21 mai 1968 rue des Pyramides ? Et ensuite, dans les locaux du journal Pilote ? Christian Kastelnik a repris le dossier point par point, montrant une réalité complexe, traquant la vérité dans les détails, recueillant de nouveaux témoignages, de première main.
    Ce petit livre original offre ainsi une base solide pour de futurs travaux sur l'événement qui a traumatisé René Goscinny il y a 51 ans.

    Sur commande
  • De but en noir

    Gilles Vidal

    Une famille de tueurs à gage professionnelle jusqu'au bout du canon, un compositeur mettant par amour les mains dans un cambouis ayant viré au rouge, un gangster se livrant à un trafic mystérieux mais dont la faiblesse principale reste sa fille, un odieux dealer d'un futur hélas pas si hypothétique que cela où la planète a de plus en plus de mal à respirer... Bien d'autres personnages encore habitent les nouvelles noires, très noires parfois, de ce recueil dont les textes se répondent pour former une inquiétante unité.

    Sur commande
  • BRUT. Le témoignage d'un ex-inspecteur de police corse en service à Marseille. Et pour du brut, c'est du brutal. De l'Audiard mais in vivo. Du Frédéric Dard pour de vrai. Flic, fric, trafics. La brigade des stups, la mondaine, le milieu des caïds, les rencontres entre chiens et loups... À l'heure de la retraite, l'ancien inspecteur fait défiler une galerie de demi-sel, de tontons flingués, d'accros au grisbi ou de drôles de gisquettes. Entre burlesque et tragique. «?Il y a des zones grises?» avoue le policier. Quand les contours de la loi deviennent flous et la morale une affaire de conscience toute personnelle. Olivier DartigolleS est chroniqueur à l'écran et auteur d'ouvrages sur la politique et le sport. Il bascule ici dans un tout autre univers. Sa rencontre et son amitié avec «?le flic?» donnent naissance à un livre décoiffant. Préface de Gérard Streiff

    Sur commande
  • Pendant un an, dans tous les sens et par tous les temps, Nicole Leroux-Morlet a parcouru les neuf plus grandes forêts domaniales normandes lors de longues promenades solitaires. D'Eawy à Andaines, en passant par Bellême, Roumare ou Brotonne. Son livre s'inscrit dans la ligne des nature writing, initiée par Henry David Thoreau. L'écriture marie la précision des observations et celle des ressentis intimes. Récit d'une quête arborée.

    Sur commande
  • On s'affronte violemment sur la Zad de Montretout. Les grenades partent dans tous les sens, une ombre s'affaisse. Chloé Bourgeade, pigiste à la revue Les Papiers nickelés prépare un dossier sur l'insurrection qui revient. Elle ne s'attend pas à se retrouver au coeur d'une ténébreuse affaire où se mêlent préfet, coquins et copains de promotion et où les remugles du passé remontent à la surface. Racine, historien-libraire, et Chloé se penchent sur le mort étrange de la Zad. Gérard Streiff, écrivain, journaliste, est l'auteur de nombreux romans policiers.

    Sur commande
  • Après l'Enfant des Marais, la suite des aventures de Pierrot et huit autres contes dont la plupart situés dans le Pays de Caux. Fantastiques, poétiques et surtout plein d'humour. En véritable conteur, Michel Lequesne emporte son auditoire dans la sensibilité de sa poésie comme dans les démesures de son humour. On en redemande ! - 12 ans déjà - Sawnie - Oncle Fernand - Le mirage de Paco - Une Saint-Valentin cauchoise - Léon - Une Saint-Valentin des rues - L'ombre - Vous en reprendrez bien une part

    Sur commande
  • Angoulême est en effervescence. Dans la chaleur du mois d'août, à quelques jours de l'ouverture du Festival de la Fiction Française, deux personnalités du cinéma, descendues de Paris, ont trouvé la mort aux abords de la Cité des Valois, et ce double crime a été soigneusement mis en scène. Le commissaire Germain Quioc, proche de la retraite, mène les investigations. Il a de bonnes raisons d'en faire une affaire personnelle.
    Son enquête le conduit notamment jusqu'au château de la Mercerie, où l'on peut admirer un étrange tableau, La Fin de Babylone, aussi vaste qu'un écran de cinéma. Mais le clap de fin coïncidera-t-il avec l'arrestation du coupable, sur l'identité duquel le commissaire n'a aucun doute ?

    Sur commande
  • Ils ont longtemps pensé que le meurtre de Dulcie September, l'émissaire de Mandela à Paris, un petit matin frisquet de 1988, resterait à jamais impuni. Il faut dire que leur crime était presque parfait. Pourtant ils se sont trompés. Une nouvelle enquête de Chloé Bourgeade (jeune) détective privée et de son ami Racine, qui vont débusquer une étrange alliance black/blanc/boer.

    Sur commande
  • La qualité d'artiste n'est pas toujours de tout repos. En témoigne le récit que ce peintre fait de son séjour dans une petite cité normande. Accueilli pour une « résidence », il assiste à des événements plutôt déconcertants. Bientôt, il est pris pour cible et le voilà obligé de fuir dans une ville sillonnée par des blaireaux et des martres, sous l'égide d'une mafia de chauffeurs de taxi. Pourquoi lui a-t-on demandé de venir ? Quel sort réserve-t-on de nos jours aux représentants de l'art ? Dans un monde régi par Orwell et Kafka, voici notre artiste contraint de mettre en oeuvre de véritables stratégies d'évitement du pire. Auteur de romans, d'essais et de livres pour la jeunesse, Thierry Maricourt livre avec Stratégies d'évitement du pire une fable peut-être moins loufoque qu'il n'y paraît.

    Sur commande
  • Sophie n'avait pas l'intention de mener l'enquête sur la mort de Monsieur Lok, retrouvé dans la Seine, quai du Pré aux loups, à Rouen. Elle désirait simplement annoncer l'affreuse nouvelle à Gomé, son ami collégien et filleul du vieux commerçant chinois.

    Ce que jeunes gens ignoraient alors, c'est que monsieur Lok était en possession d'un secret que voulait absolument récupérer une bande d'enragés, et leur chef qui se faisait appeler « Tête de serpent ». De quel secret s'agissait-il ? Et qui était au juste « Tête de serpent » ?

    Le plus sage pour Sophie et Gomé aurait été de ne pas se mêler de cette affaire mais ils n'avaient pas le choix, il leur fallait affronter le mal. C'était pour eux une question de survie.

    Sur commande
  • Chloé est fière de son tout nouveau titre de « détective privée ». Privée de recherches, ricane son ami Racine pour qui ce job fait très années trente. En 2019, à Paris, une « privée » a pourtant de quoi faire, et pas seulement dans la traque d'adultère. On va suivre, du quartier de la Bastille jusqu'à la Costa del Sol, la jeune femme dans une dizaine de ses enquêtes. Dans l'une d'entre elles, par amitié pour Racine, elle va mettre à jour la bio d'un gangster qui leur est étrangement proche. Où l'on retrouve le personnage de Chloé Bourgeade, la pêchue, et de Racine, son libraire ambulant. Une fiction, mais pas que...

    Sur commande
  • Par quel étrange enchaînement, la volonté de jouer un rôle social utile, dans le strict respect de la loi, en con-formité avec les engagements pris auprès des salariés de son entreprise, et dûment mandaté par des décisions collec-tives a-t-elle conduit un ancien secrétaire de comité d'établis-sement à être condamné à deux mois de prison ? Le cas n'est pas fréquent mais peut se reproduire et intéresse donc tout élu d'entreprise amené à exercer des responsabilités. C'est pour-quoi, au moment de faire appel de ce jugement, j'ai choisi de rendre publique cette affaire.Deux mois de prison, certes, mais avec sursis. Donc sans conséquence concrète immédiate. La belle affaire ! Pour des faits remontant quatorze ans en arrière. Dix ans après le dépôt de plainte, et huit ans de mise en examen avec toutes leurs con-séquences personnelles et professionnelles, pourquoi ne pas - enfin - tourner la page ? Le tribunal, dans son jugement, n'a-t-il pas reconnu l'absence d'enrichissement personnel ? N'ai-je pas ainsi été rétabli dans mon honneur ?Non. Si les mots ont un sens, une peine de deux mois de prison, fut-elle avec sursis, ne peut être considérée comme sym-bolique. Et les questions posées par ce procès n'ont pas toutes trouvé réponse, loin de là. Dès lors le jugement, au-delà de ses inexactitudes, a un goût d'inachevé et laisse planer sur tout élu d'entreprise une menace d'autant plus pernicieuse qu'elle est imprécise. Ce n'est pas moi qui ai choisi d'encombrer les tribunaux de notre pays avec cette affaire, mais justement, pour que tout ceci n'ait pas été vain, allons jusqu'au bout.Le risque, dans une affaire un peu complexe, où plusieurs aspects s'enchevêtrent, est de la considérer définitivement com-me confuse, donc pas claire et finalement louche, à l'image de ses protagonistes et de leurs motivations. La complexité nuit donc directement aux mis en cause. Alors tentons de clarifier, en partant des faits bruts, puis de ce qui est reproché et, par éclairages successifs, de montrer le contexte, la chronologie, les Deux mois de prison avec sursis > Introduction 8motivations des décisions prises. Et puis l'enchaînement qui a abouti à la plainte, la mise en examen, le procès.Les enjeux de celui-ci sont multiples. Pour les CE et leurs élus d'abord, mais aussi pour la vie syndicale et les relations entre syndicats dans l'entreprise, enfin pour tous les créateurs d'entreprise, en particulier tous les chômeurs que l'on exhorte à créer leur TPE (très petite entreprise) et à embaucher.Bref. C'est un procès politique au meilleur sens du mot.

    Sur commande
  • Napalm d'or

    Gérard Streiff

    Deux crimes visent la communauté américaine de Paris. L'ambassade s'alarme, les autorités itou. Les pistes ne manquent pas mais trop de pistes tuent la piste. Chloé Bourgeade, journaliste à la revue Papiers Nickelés, et son ami libraire Racine mènent leur enquête où se télescopent des histoires d'hier et d'aujourd'hui. Le fantôme de Kissinger, la silhouette d'Archie Shepp, le souvenir du Vietnam et l'ombre de la NSA.

    Sur commande
empty