L'esprit Du Temps

  • L'École de Palo Alto, autour notamment de Grégory Bateson et de Paul Watzlawick, est aujourd'hui à l'origine d'un renouveau de la psychologie avec la pensée systémique, les thérapies stratégiques et, dans le courant de Milton Erickson, la "nouvelle hypnose". Giorgio Nardone fait ici un important travail conceptuel autour des notions de peur, panique et phobies, qui sont au centre des difficultés actuelles d'adaptation psychologique en milieu urbain et qui constituent les tableaux pathologiques les plus fréquemment rencontrés par les thérapeutes. Nardone nous propose ici des stratégies thérapeutiques originales issues des recherches du Mental Research Institute de Palo Alto. Les thérapies stratégiques sont une réponse adaptée pour une réelle économie des moyens. La seconde partie de ce livre, faite du relevé détaillé des séances de deux cures psychothérapiques de phobies, constitue un rare outil pratique et pédagogique.

  • Dans le premier volume de ce diptyque, L'Esprit du Temps présentait le premier texte de Pierre-Joseph Proudhon Qu'est-ce que la propriété, daté de 1842. Dans ce second opus, dénommé "Théorie de la propriété" - ouvrage posthume publié en 1871 par ses collaborateurs - le célèbre inventeur de la formule "la propriété c'est le vol" approfondit ses réflexions et ses recherches et soumet au lecteur une toute nouvelle théorie philosophique et sociale sur l'organisation de la société en déclarant : "la propriété c'est la liberté". Ce texte bien moins connu que celui réédité récemment est à (re)découvrir. On y décèle le fruit de ses rencontres avec Auguste Blanqui et Karl Marx. Proudhon tout en affirmant sa pensée, ses théories, fait preuve d'une honnêteté intellectuelle que peu de penseurs ont su développer... Il soutient, depuis 1862, que "la propriété, c'est la Liberté". Au-delà des phrases chocs et de la polémique ou des caricatures, ces textes et discours permettront au lecteur de mieux appréhender la vision sociale de cet extraordinaire penseur. Enfin réunis, son discours et ses textes, proposent le cheminement de la pensée de ce grand théoricien et révolutionnaire, trop souvent caricaturé - et on comprendra pourquoi - à notre époque où le capitalisme néolibéral triomphe.

  • "À chaque héroïne qui a survécu à la violence d'un monde patriarcal. Cette fiction est basée sur une histoire vraie: celle de chaque femme qui s'est extraite de l'enfer, celle de Marilyn, la mienne et peut-être la vôtre." Ce récit à trois voix - le journal de Marilyn, l'enquête d'une journaliste belge (à la limite de l'autofiction) et les révélations d'une amie de la plus célèbre des actrices d'Hollywood, se lient, s'imbriquent, s'intriquent en forme d'enquête policière au service de la cause des femmes. Un talentueux réquisitoire contre la violence faite aux femmes.

    C'est aussi l'occasion de redécouvrir le tragique destin de Norma Jean Morrison...

    Cette "histoire de Marilyn Monroe" est fondée sur des faits réels. Néanmoins, certains événements et personnages sont issus de l'imagination de l'autrice. Notamment Margaret et Julie. Raison pour laquelle le présent ouvrage est présenté comme un roman.

  • C'est au cours de différentes lectures que l'auteur a eu l'idée de rassembler les biographies qui suivent et qui sont pour le moins atypiques. Le dénominateur commun est que tous les personnages qui sont présentés dans ce livre côtoyèrent les plus hautes marches du pouvoir, puis la prison; parfois ce fut en sens inverse : de la prison aux plus hautes marches du pouvoir. De Vercingétorix à Mugabe, en passant par des noms célèbres de l'histoire européenne et mondiale, le lecteur sera souvent étonné à la lecture de ces pages. Il ne s'agit pas d'une biographie exhaustive des soixante personnages cités, mais beaucoup plus d'un clin d'oeil à l'histoire et de constater que du plus haut que l'on puisse être, rien n'est acquis.

    Soixante personnages et trente-quatre pays sont unis par deux critères dans leur histoire, mais avec des parcours très différents, de l'Antiquité à nos jours.

    Étonnement garanti !

  • "J'estime que ce livre est d'une importance fondamentale pour tous les professionnels intéressés par les psychothérapies fondées sur les concepts éricksoniens et systémiques. Je le recommande à tous ceux qui s'intéressent à la formation et à la résolution des problèmes humains car, bien qu'essentiellement destiné aux professionnels, ce livre est lisible et compréhensible par tous, et les stratégies décrites peuvent être appliquées non seulement aux psychothérapies mais également à des situations interpersonnelles plus générales et qui ne sont pas cliniques." (Paul Watzlawick)

  • Cette réédition est augmentée de la retranscription inédite d'un entretien consacré à Descartes entre l'auteure et Patrick Lagadec. TABLE DES MATIERES Avant-propos Chapitre 1 Le point nodal - Rêve et réalité - Errances - Fulgurance de l'amitié, fulgurance de la pensée Chapitre 2 Les trois songes - Un obscur sentiment de faute - Le melon, un détail insolite - L'esprit de vérité repose sur moi Chapitre 3 Roman familial et fantasme organisateur - Le père et les grands-pères - Jeanne Brochard, la mère morte en couches - Où l'on voit se construire une fantasme organisateur Chapitre 4 La maladie et la mort dans la vie de Descartes - La médecine, une affaire personnelle - Ambivalence - Mourir de plaisir Chapitre 5 Lutte pour la vie - Présence de la mort - Vaincre la mort Chapitre 6 La tentation faustienne - La création du monde - Jouer avec la toute-puissance - De la rivalité à l'alliance Chapitre 7 L'horreur du vide - Les ténèbres, le labyrinthe et la folie - Marcher avec assurance et pourfendre les opposants ! Chapitre 8 Descartes en gésine - Le philosophe et les jeunes femmes - Etranges condoléances - Etrange généalogie - Procréation et création Entretien avec Patrick Lagadec Notes Bibliographie

  • Le comte Fedor Rostoptchine - le père de la future comtesse de Ségur - ministre des Affaires étrangères du tsar Paul 1er, puis gouverneur général de Moscou au moment où la Grande Armée prend possession de la ville en 1812, est un témoin privilégié de l'arrivée des troupes de napoléon, de l'incendie de la ville russe et de la retraite française.En 1823, il publie en France "sa" relation de cet épisode dramatique. L'Esprit du Temps publie l'intégralité de ce texte qui n'avait pas été réédité depuis longtemps, accompagné des réfutations de plusieurs auteurs français contemporains. Natalia Griffon de Pleineville, spécialiste incontestée de cette époque, replace ce texte essentiel dans le contexte du début du XIXe siècle, apportant un éclairage moderne sur la polémique ayant suivi la publication de cet essai déjà célèbre à son époque. Un cahier couleurs d'images d'époque est inclus.

  • Préface de François Martin-Vallas.

    La Structure de l'âme est un texte inédit de C G Jung, jamais paru en librairie, car ne figurant pas dans ses oeuvres complètes.

    Il s'agit d'un texte directement écrit en français par Jung et publié en 1928 dans la Revue Métapsychique. Jung se situe dans la tradition philosophique occidentale pour nous décrire la structure de l'âme: la conscience est dotée d'un centre, le moi, ayant à sa disposition une énergie, la volonté, énergie arrachée à l'instinct et à l'inconscient par l'action "magique" (symbolique) des archétypes et des rituels. Cette conception de la psyché nous introduit dans l'univers jungien très distinct du monde freudien. C'est enfin le premier texte de Jung à être illustré d'une représentation de mandala, en l'occurrence dessinée par l'une de ses patientes.

  • L'abbé Grégoire est indissociable de l'abolition de l'esclavage en France. C'est pourquoi, après avoir publié le Code noir, en 2019, l'Esprit du Temps a décidé de rééditer les écrits les plus significatifs de l'homme d'Église et de ses successeurs sur ce sujet.

    Existe-t-il plus "Textes essentiels" que ceux-là ?

    Ces oeuvres fondatrices dans la volonté des révolutionnaires français d'abolir l'esclavage, aussi bien sous la Première république que sous la Seconde, en 1848, sont ici réunies dans un même ouvrage.

    De la traite et de l'esclavage des Noirs et des Blancs.
    Lettre aux citoyens de couleur et nègres libres de Saint-Domingue et des autres isles françoises de l'Amérique.
    Des peines infamantes à infliger aux négriers.
    Essai sur les moyens d'extirper les préjugés de blancs contre la couleur des Africains ;

    Sur commande
  • Le neveu de Napoléon Ier - qui sera à son tour empereur des Français sous le nom de Napoléon III - enfermé au fort de Ham, dans le nord de la France, après une tentative de coup de force ratée en 1840 pour des motifs politiques, rédige cet ouvrage où il développe ses réflexions sociales d'inspiration saint-simoniennes. Comme de nombreux philanthropes ou hommes politiques de l'époque, il souhaite lutter contre l'appauvrissement des classes paupérisées par la révolution industrielle. Ce sont ces théories qu'il mettra, en partie, en place à partir de 1860 quand le Second Empire se libéralisera.

    Ses idées souvent iconoclastes - il pouvait proposer d'attribuer à la classe ouvrière toutes les terres incultes de France après indemnisation des propriétaires ou de mettre en place l'acquisition par l'État des millions de terres incultes et leur remise à une association ouvrière nationale qui dirigerait des colonies agricoles composées de chômeurs des villes - alliées à son utilisation de la légende napoléonienne lui ont permis de faire le plein des voix ouvrières lors de l'élection présiden- tielle qui suivait la révolution de 1848.

    De l'extinction du paupérisme, bien qu'un peu oublié aujourd'hui, a longtemps opposé les philosophes qui voyaient dans ce travail un bel exemple de catholicisme social à ceux qui n'y trouvaient qu'un "fatras despotico socialiste à vomir." Cet ouvrage est à mettre en relation avec nos récentes éditions des Écrits sur la propriété de Proudhon et De la lutte des classes en France de Marx et Engels constituant trois facettes d'un même problème qui, en 1848 comme en 2020, continue de nous interroger.

    Les appendices historiques permettront de mieux saisir les enjeux révélés par le texte original.

    Préface de Juliette Glikman, docteur en histoire et chercheur associé à l'université Paris-Sorbonne.

  • La colonisation du Nouveau Monde par les Européens a entraîné pour la première fois dans l'histoire de l'humanité des déportations de masse de populations extra-européennes. Elle s'est accompagnée du développement d'un odieux système : l'esclavagisme.

    Avec cette édition, nous mettons à la portée du lecteur les deux textes fondamentaux concernant l'esclavage en France : le Code noir de 1685 et celui de 1724. Le premier destiné aux Antilles françaises et le second à la Louisiane. Ils sont complétés par un édit du roi de 1716, "concernant les esclaves nègres des colonies". Nous avons jugé utile d'ajouter deux textes officiels de la République française qui abolissent l'esclavage: le décret du 4 février 1794 de la Convention nationale et le décret du 27 avril 1848 de la Deuxième République.

    Ces textes, essentiels à découvrir, permettent de mieux connaître le passé esclavagiste de notre pays, de lutter ainsi contre son occultation et d'éclairer nos concitoyens afin que les débats et controverses actuels concernant ces pages tragiques de notre histoire nationale soient abordés en toute clarté.

  • De 1840 à 1842, Proudhon publie trois mémoires sur la propriété.

    Dans le premier il pose la question : "qu'est-ce que la propriété ?" à laquelle il répond par "La propriété c'est le vol".

    Dans le second, en 1841, il poursuit son développement Dans le troisième en forme d'Avertissement aux propriétaires, il affirme sa vision.

    Enfin, en 1871, dans son oeuvre posthume : Théorie de la Propriété, Proudhon tout en affirmant sa pensée, ses théories, fait preuve d'une honnêteté intellectuelle que peu de penseurs ont su développer... Il soutient, depuis 1862, que "la propriété, c'est la Liberté". Au-delà des phrases chocs et de la polémique ou des caricatures, ces textes et discours permettront au lecteur de mieux appréhender la vision sociale de cet extraordinaire penseur.

    Enfin réunis, son discours et ses textes, proposent le cheminement de la pensée de ce grand théoricien et révolutionnaire, trop souvent caricaturé - et on comprendra pourquoi - à notre époque où le capitalisme néolibéral triomphe.

    Sur commande
  • L'eau source de vie...et de survie. Entre surpopulation et mutations environnementales, entre jeux de puissance et rapports de forces interétatiques, L'eau est devenue un vecteur d'enjeux à la fois multiples et combinés. Ainsi, de nouvelles politiques de gestion rationnelle et équilibrée des ressources aquifères s'imposent toujours davantage, afin d'améliorer la qualité de l'eau, d'en réduire le gaspillage et de réutiliser les eaux usées.
    D'autre part, il s'agit d'opter pour une nouvelle économie basée sur la politique de désalinisation afin de s'adapter aux aléas climatiques et maintenir un volume d'eau disponible pour répondre aux demandes polymorphes dans un monde ou les contrastes de ressources en eau sont de plus en plus prononcés. Enfin, il s'agit de veiller à ce que les crispations entre Etats, autour de bassins fluviaux, véritables préoccupations géostratégiques, ne deviennent pas, demain, de nouvelles causes de conflits.
    Approches didactiques, exemples concrets, appuyés par des analyses internationales, l'ouvrage se veut une synthèse de la situation actuelle à propos d'une question capitale pour le devenir de la Vie terrestre. Pascal Le Pautremat est Docteur en Histoire contemporaine et Relations internationales, spécialiste des crises et conflits contemporains. Il est Chargé de cours dans diverses Grandes Ecoles et Universités, en Géopolitique et économique internationales.
    Il est par ailleurs Consultant et Formateur au profit des entreprises, publiques et privées, et des organisations non gouvernementales (cf www.actiongeos.com). Il est, par ailleurs, rédacteur en chef du site site Espritsurcouf.fr qui offrent des regards et analyses en géopolitique, économie, défense et sécurité.

  • Cette histoire générale de la civilisation en Europe depuis la chute de l'empire romain jusqu'à la Révolution française, un ouvrage de référence au XIXe siècle, malheureusement oublié depuis 1828, est organisée en 14 leçons. Histoire de la civilisation européenne Unité de la civilisation ancienne Tous les divers systèmes prétendent à la légitimité Alliance nécessaire des faits et des doctrines La religion est un principe d'association Séparation des gouvernants et des gouvernés dans l'Eglise Tableau comparatif de l'état des Communes au XIIe et au XVIIIe siècles Coup-d'oeil sur l'histoire générale de la civilisation européenne Rôle important de la royauté dans l'histoire de l'Europe, dans l'histoire du monde Tentatives pour concilier et faire vivre et agir en commun, dans une même société, sous un même pouvoir central, les divers éléments sociaux de l'Europe moderne Caractère particulier du XVe siècle Difficulté de démêler les faits généraux dans l'histoire moderne Caractère général de la révolution d'Angleterre Différence et ressemblance entre la marche de la civilisation de l'Angleterre et celle du continent "Il m'a paru qu'un tableau général de l'histoire moderne de l'Europe, considérée sous le rapport du développement de la civilisation, un coup d'oeil général sur l'histoire de la civilisation européenne, de ses origines, de sa marche, de son but, de son caractère; il m'a paru, dis-je, qu'un tel tableau se pouvait adapter au temps dont nous disposons. C'est le sujet dont je me suis déterminé à vous entretenir."

  • Jules-Émile Zingg est un peintre franc-comtois ses oeuvres sont en partie indissociables du grand programme de scolarisation de la France qu'entreprit la IIIe République.

    En effet, il est un des peintres choisis par Jules Ferry pour décorer les murs et les préaux des écoles françaises. C'est le pan central de ce petit ouvrage qui aborde aussi les autres aspects de l'oeuvre picturale de Jules-Émile Zingg.

    La plus grande partie de l'oeuvre de Zingg rend hommage au monde rural français, il est considéré comme le dernier peintre à avoir exprimé la beauté et la décence d'un monde rural au moment où ce- lui-ci commence à disparaître. Bien que ne partageant aucune des idées du régime de Vichy, la popularité qu'il connaissait auprès des idéologues proches du maréchal Pétain, l'a trop injustement effacé de la mémoire collective.

    Sur commande
  • Une approche synthétique du passé Les grands mouvements, les faits significatifs, les hommes, les idées, avec des repères chronologiques et des cartes. Divisé en 42 chapitres, l'ouvrage aborde toutes les grandes périodes de notre histoire nationale : la Préhistoire, l'Antiquité, le Moyen Âge, les Temps modernes et la Période contemporaine.

    Il ne s'agit pas d'un énième traité historique mais d'un mémento richement illustré, mêlant habilement les dates, les événements et les commentaires permettant de leur donner du sens et de les comprendre.

    Il se révélera une source historiographie quotidienne pour toute la famille.

    Sur commande
  • Pour la première fois traduit en français, le témoignage inédit de la rencontre sur le Niémen entre le Tsar Alexandre 1er et Napoléon et des fêtes de fraternisation entre les soldats russes et français par un officier russe présent sur les lieux. Un texte à la frontière entre l'étude anthropologique et le récit militaire.

    En deuxième partie, un essai de ce même témoin, Dennis Davydov, qui tente, quelques années après la défaite de Napoléon en Russie, d'expliquer les raisons de cette catastrophique campagne...

    La neige et le froid sont-ils responsables de la défaite de l'armée française ?

    Un cahier couleurs d'images d'époque est inclu.

  • Ce texte à caractère "inédit" constitue la part "psychologique" des écrits de Darwin que celui-ci donna à son élève George John Romanes, lorsqu'il rédigea son livre sur L'Origine des espèces.

    Le texte fut publié de façon "confidentielle" à Londres en 1884, puis oublié et récemment redécouvert. Il est, en définitive, l'un des premiers textes (sinon le premier) d'éthologie, décrivant les comportements instinctuel et appris, des espèces animales.

    La première édition de ce livre date de l'année 2009, "l'année Darwin". Aujourd'hui épuisé, ce "texte essentiel" est réédité agrémenté de nombreuses illustrations.

    Sur commande
  • Freud à la fin de sa vie lisait beaucoup de romans policiers notamment ceux d'Agatha Christie. Paula Fichtl, sa fidèle gouvernante, se souvient : "En matière de romans policiers, Freud choisit surtout des auteurs anglais, comme G.K. Chesterton, Agatha Christie et Dorothy Sayers. Monsieur le professeur savait presque toujours qui était le meurtrier, mais s'il s'agissait tout de même de quelqu'un d'autre, cela l'irritait".

    Dans La Psychanalyse en matière judiciaire, Freud évoque les similitudes entre le travail du psychanalyste et celui du détective. À la lumière de la biographie d'Agatha Christie, Sophie de Mijolla-Mellor part à la recherche de cette vérité cachée dans ses romans et, parce qu'un meurtre, chez Agatha Christie, est toujours familier, voire familial, elle nous entraîne dans son univers fantasmatique. Comme dans les romans dont elle parle, Sophie de Mijolla-Mellor éveille chez le lecteur cette pulsion d'investigation qui fonde en chacun de nous le plaisir de lecture grâce au processus sublimatoire.

    L'auteure met ainsi en regard les fantasmes infantiles de la jeune Agatha Miller et les histoires que lui racontait sa mère avec les séquences de ses romans. Le meurtre pour Agatha Christie est donc ordinaire, les meurtriers sont "banals" et parfois sympathiques. Tout le monde peut être un assassin puisqu'elle met en scène des criminels qui nous sont familiers. Une lecture passionnante de l'oeuvre d'Agatha Christie sur le divan de la psychanalyste.

    Sur commande
  • Le 3 septembre 1939, il y a quatre-vingts ans, la France entrait dans le second grand conflit du XXe siècle. Pendant huit mois, du déclenchement des hostilités contre l'Allemagne nazie, au 10 mai 1940, lorsqu'Hitler attaque le front ouest, les Français font leur "drôle de guerre".

    Pendant cette période, personne ne croit sérieusement à la guerre. Les Français connaissent une situation paradoxale : leur pays est en état de guerre, mais rien ne se passe. Elle est pour les autres, les étrangers, hors des frontières nationales.

    En ce rude hiver 1939-1940, le Français reste donc l'arme au pied... et observe. Sur la ligne Maginot, le guetteur observe un ennemi qui ne vient pas, comme on "observe", en famille, la destruction de la Pologne.

    Après une introduction générale permettant de replacer cette "tranche d'histoire" nationale dans son contexte historique et politique, l'ouvrage présente les aspects de la vie quotidienne des civils, puis ceux des soldats, jusqu'aux premiers combats contre l'ennemi. Grâce à de nombreuses photos d'époque dont une grande partie inédite, le lecteur va vivre à l'heure de l'an 40, les restrictions la défense passive, les premiers réfugiés, la vie parisienne, le théâtre aux armées.

    Voici un véritable livre-reportage qui passionnera aussi bien les adultes des nouvelles générations que ceux qui ont connu cette époque et qui souhaitent se souvenir, encore une fois, de cette guerre que l'on qualifiait encore de drôle...

    Sur commande
  • Après avoir dénoncé l'hypocrisie du traitement de la banqueroute par les philosophes modernes, Fourier s'attaque au vice mécanique du mariage : l'adultère.

    Charles Fourier, l'utopiste socialiste, créateur des phalanstères, classifie 76 types de cocus masculins, chacun doté de caractéristiques sociales distinctives.

    L'Esprit du Temps présente pour la première fois cet essai de 1808 illustré de gravures d'époque.

    Un ouvrage de référence pour toute étude sociologique sur la famille bourgeoise du 19e siècle.

    Préface de Philippe Brenot, sexologue, spécialiste des relations amoureuses.

    Sur commande
  • 1924, le Tour de France s'élance dans la poussière de juin. Albert Londres, qui découvre le milieu, embarque avec ceux qu'il aura tôt fait de baptiser "les forçats de la route".

    "Vous n'avez pas idée de ce qu'est le Tour de France, dit Henri, c'est un calvaire. Et encore, le chemin de croix n'avait que quatorze stations, tandis que le nôtre en compte quinze. Nous souffrons du départ à l'arrivée. Voulez-vous savoir comment nous marchons ? Tenez..." De son sac, il sort une fiole : "Ça, c'est de la cocaïne pour les yeux, ça, c'est du chloroforme pour les gencives... Et des pilules ? Voulez-vous voir des pilules ? Tenez, voilà des pilules." Ils en sortent trois boîtes chacun. "Bref, dit Francis, nous marchons à la "dynamite. Et la viande de notre corps, dit Francis, ne tient plus à notre squelette..." Cet ouvrage montre ici l'actualité du texte d'Albert Londres, tout y est déjà dit : l'abus de substances, les rythmes infernaux, les difficultés surhumaines. La tragédie du cyclisme professionnel est déjà en germe dans ces pages.

    Albert Londres - tour à tour chroniqueur parlementaire, reporter de guerre puis journaliste engagé pour le célèbre quotidien le Matin - est considéré comme l'archétype du journaliste aventureux droit et incorruptible. Il a dénoncé l'inhumanité du bagne, les problèmes des hôpitaux psychiatriques, des Bat' d'Af, les unités disciplinaires de l'armée française, les horreurs du trafic de blanches vers l'Argentine et les terribles conditions rencontrées par les coureurs cyclistes du tour de France. Ses violentes enquêtes et sa renommée incontestable obligent les autorités à réagir, parfois même... à réformer. C'est certainement l'un des premiers journalistes d'enquête qui soit.

    Il meurt en mer lors de l'incendie de son paquebot au retour d'une enquête qui se révélait dévastatrice pour les triades et les colons d'Indochine.

    Sur commande
  • "Césaire est pour moi un grand esprit de la seconde moitié du XXe siècle, avec Nelson Mandela, le Dalaï Lama, Octavio Paz", clame Edgar Morin dans sa préface à cet hommage d'Aimé Césaire. Et il poursuit : "L'affirmation de la négritude dans la conception césairienne est en elle-même l'affirmation de l'authentique universalité. Elle donne à l'universalité sa concrétude. La négritude n'est pas seulement d'Afrique, elle est aussi planétaire : des descendants d'esclaves des deux Amériques aux noirs immigrés en Europe." Dix ans déjà qu'Aimé Césaire nous a quittés. Ce livre hommage est construit autour du très beau texte d'Ina Césaire, La Femme en blanc, "témoignage qui frappe par son caractère particulièrement pudique, porté solennellement par une voix bouleversante et des plus légitimes", souligne Patrick Singaïny.

    Avec une préface d'Edgar Morin.

    Sur commande
  • Ramadan Bozhlani et Malvina Barra mettent en lumière les sentiments issus du parcours migratoire : perte, angoisse, souffrance mais aussi soulagement et tendresse.

    Je m'appelle humain représente le Mariage de la littérature et de la peinture pour parler des sentiments, langage universel, afin de réunir les Hommes et les inviter à vivre avec plus de tolérance.

    La collaboration des deux artistes a fait l'objet d'une exposition dans la capitale des Gaules en avril dernier.

    De nouvelles expositions itinérantes, qui accompagneront la sortie de ce recueil, sont en préparation. Ce recueil est un incroyable rendez-vous avec l'univers des deux artistes. De par leurs origines et leurs histoires respectives, les deux artistes poussent un cri de rage, de douleur, mais aussi d'espoir.

    Se définissant comme "un poète sans papier", Dan Bozhlani, né au Kosovo, poète et écrivain publié en Albanie, a trouvé refuge à Lyon, mais n'a toujours pas de papiers. Demandeur d'asile en sursis, il continue d'écrire sans répit. Pour demeurer vivant.

    Le recueil de poésies est illustré par les dessins à l'encre de Chine de Malvina Barra, jeune artiste illustratrice, dessinatrice de bandes dessinées formée à Lyon.

empty