Littérature traduite

  • Grand format 14.48 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Indisponible
  • Grand format 16.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Grand format 20.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Grand format 14.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Depuis sa publication discrète en 1983, Le Cheval rouge est devenu en Italie un véritable phénomène littéraire et social.
    Car dès sa parution, et au fil des rééditions qui se sont succédé sans discontinuer Le Cheval rouge, bien qu'ignoré en raison de son anticonformisme idéologique par la critique, a captivé un très large public. Dans une enquête publiée en 1986 sur le plus beau roman italien des dix dernières années, Eugenio Corti et Le Cheval rouge distançaient Sciascia, Morselli, Moravia. Comme peu de livres de notre temps, Le Cheval rouge a su créer, entre son auteur et ses lecteurs, un profond courant de sympathie.
    Cela tient d'abord au caractère de témoignage que revêt ce roman : non seulement les personnages historiques qui le traversent, mais aussi tous les événements historiques relatés, de la campagne de Russie à la barbarie nazie, de la découverte du goulag communiste aux épisodes de la Résistance en Italie du Nord, à la vie politique des années cinquante et soixante, sont rigoureusement vrais. Ce monde fourmillant de personnages, de drames et d'histoires d'amour, de grandioses scènes collectives, baigne dans l'éclatante lumière de la vérité.
    Cette force de la vérité est la charpente qui soutient Le Cheval rouge. Mais Eugenio Corti a écrit aussi un très grand roman. Son souffle épique, la puissance des passions emportent le lecteur dès les premières pages. Livre de la mémoire, livre où sont consignés des événements disparus, des vérités soigneusement occultées ou délibérément altérées, Le Cheval rouge s'apparente à ce livre doux comme le miel, amer à avaler, mais fortifiant, dont parle l'Apocalypse.
    Grand roman historique né dans un pays où l'arbre du roman a donné peu de fruits durables, Le Cheval rouge semble pouvoir résister à l'usure du temps. Il n'a rien d'un météore ou d'une étoile filante, d'une concession à des modes passagères. Il deviendra sans doute une étoile fixe de la littérature de notre siècle.

    Grand format 29.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Première partie du légendaire Vie et Destin, Pour une juste cause est déjà tout parcouru du souffle épique qui anime le chef-d'oeuvre de l'écrivain soviétique. Avec ce roman, nous entrons de plain pied dans les moments les plus tragiques et les plus poignants de la IIe guerre mondiale.

    Grand format 45.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Cavalerie rouge

    Isaac Babel

    Grand format 19.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • L'oeuvre illustre d'un poète illustre. Eugène Oniéguine, c'est toute la Russie du début du XIXe siècle. Une oeuvre en laquelle tous les Russes se reconnaissent depuis sa composition jusqu'à nos jours, et qui marquera à jamais l'âme de ses lecteurs de son empreinte impérissable.
    L'histoire de la composition de ce livre fondateur de la littérature russe, c'est l'histoire même de Pouchkine, de sa vie d'homme épris de liberté et de fantaisie. C'est aussi comme une prémonition de son destin : la mort de Vladimir Lienski, personnage secondaire de l'oeuvre, dans un duel stupide, semble préfigurer le duel-assassinat de Pouchkine lui-même. Le grand poète a écrit, on le sait, d'autres pages, belles, passionnantes, souvent marquées d'un humour à la fois léger et grave, mais Eugène Oniéguine reste son legs capital, sous la forme d'un roman de "compilation" de plus de 400 sonnets mis à la suite, chacun offrant, le plus souvent, un sens complet. La traduction de ce chef-d'oeuvre a été une véritable gageure, relevée avec une maîtrise lumineuse par Roger Legras.

    Grand format 10.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Grand format 19.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Grand format 12.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Le transport de A.H.

    George Steiner

    Grand format 11.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Lorsqu'il écrivit La Colombe d'argent, son premier roman, Andreï Biély se plaça d'emblée dans la lignée de Gogol. Voici la province russe, un village et sa galerie de grotesques : hobereaux, marchands, artisans, fonctionnaires, filous, popes et paysans. Voici la plaine russe parcourue par les vagabonds, et puis la forêt, l'immensité, l'espace, les troïkas qui filent... Intellectuel occidentalisé, déçu par toutes les idéologies mais ayant toujours au coeur la nostalgie d'un idéal inconnu, le héros du roman, Darialski, se laisse séduire par une paysanne inculte, symbole pour lui de la Russie profonde, de la terre, et tombe sous la coupe d'un homme sombre et rusé, fondateur d'une secte maléfique. Cela finira mal... C'est une Russie mi-païenne, mi-chrétienne, la Russie des convulsionnaires et des flagellants, mais aussi la Russie en proie à l'essor du capitalisme et à l'effervescence révolutionnaire, infiltrée d'espions et de provocateurs qui est présentée ici. Les scènes d'envoûtement ou de transes érotico-mystiques, scandées de formules magiques, de refrains naïfs ou paillards sont parmi les pages les plus extraordinaires du roman. Est-ce bien un roman ? OEuvre de mystique, de poète, récit initiatique et rapport d'ethnographe, conte philosophique et roman policier, satire hilarante et drame sanglant, La Colombe d'argent est inclassable. Elle a ébloui Blok et Essénine et influencé la littérature russe du XXe siècle.

    Grand format 28.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Vie et destin a été traduit dans le monde entier.
    Deux essais sous la plume de simon markish et semion lipkine ont été consacrés à vassili grossman. l'age d'homme a publié également : tout passe, la route et la paix soit avec vous.

    Grand format 29.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • L'envie

    Iouri Olecha

    Grand format 15.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Grand format 28.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • En 1924, à l'époque où fut publié pour la première fois L'attrapeur de rats, Alexandre Grine était considéré comme un auteur de romans d'aventures résolument en marge de la littérature russe traditionnelle.
    Fallait-il que ce rêveur impénitent fût, dans les années vingt, harcelé, obsédé par la réalité quotidienne, pour qu'elle surgisse ainsi à nouveau dans son oeuvre ! Toute la première partie de L'attrapeur de rats est une peinture magistrale d'un Petrograd famélique, épuisé par de longues années de restrictions, crucifié par la guerre civile. Toute une époque ressuscite en quelques notations incisives, en quelques portraits tragiquement évocateurs. Et, dans cette capitale exsangue, erre un personnage qui rappelle étrangement l'auteur.
    Mais le rêve reprend ses droits. Et ce n'est pas celui d'une évasion radieuse. Dans le labyrinthe oppressant qui sert d'asile fortuit à notre vagabond, naissent des fantasmes de cauchemar engendrés par un cerveau enfiévré. Des rats maléfiques complotent la mort d'un vieillard. La ville elle-même s'enveloppe soudain d'un sortilège. Des apparitions menaçantes surgissent dans les brumes incertaines du petit jour : un garçonnet aux mains griffues, une jeune fille au visage grimaçant qui n'est autre que le double malfaisant de la douce héroïne. L'épilogue, tout en allusions, en clins d'oeil au lecteur, en phrases inachevées : " Il sait. " " J'avais compris. " " Je dois conquérir la confiance. ", laisse perplexe sur le sens profond du récit. Que signifie ce délire visionnaire ? Quel symbolisme se cache donc sous cette diablerie ?
    Le poète Blok, en 1920, voyait avec épouvante le torrent révolutionnaire emporter dans ses tourbillons les derniers bastions de la civilisation. Grine, à son tour, ne projette-t-il pas dans son oeuvre l'angoisse qui l'étreint devant le raz-de-marée ? Toutes les passions mauvaises : la débauche, l'amour du lucre, le crime, soudain libérées dans la tourmente, montent à l'assaut des cités et menacent, comme les rats de la légende germanique, d'étouffer l'humanité. Mais le vieillard " aux yeux transparents " saura-t-il, comme le magicien de Hameln, détourner le fléau ? Pourra-t-il seulement échapper lui-même aux coups du " Libérateur ", à l'arrêt de mort prononcé contre lui par l'assemblée des rats ?.
    Dans ce récit complexe et d'une extrême richesse, Grine traduit en poète sa vision de l'actualité.

    Grand format 12.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • L'ange de feu

    Valéri Brioussov

    Grand format 19.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Luigi Russolo (1885-1947), peintre et musicien futuriste, conçoit en 1913 le " bruitisme " comme possibilité d'élargissement de la matière sonore, capable de donner naissance à une musique véritablement moderne.
    Ses idées et ses concerts exécutés avec des instruments bruitistes qu'il avait inventés, constituent la naissance de la " musique concrète ". Longtemps méconnu, il a été redécouvert par les plus récents protagonistes de la musique moderne qui aujourd'hui rendent hommage à son oeuvre de précurseur.

    Grand format 19.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Un homme se meurt dans un hôpital, blessé par les balles du mari de sa maîtresse. Dans son agonie il se remémore les discussions qu'il a eues avec un ami philosophe à propos de la métempsychose inéluctable dans le but de trouver la paix et l'amour. Au moment d'expirer, son âme s'incarne dans le corps d'un jeune Indou, dans un Moyen Age indéfini... Inspiré par les écrits de son compatriote Mircea Eliade, Rebreanu livre ici son "roman le plus abouti" selon ses dires.
    Livre d'espoir et d'amour, suivant l'existence de sept personnages à travers le temps et l'espace, Adam et Eve, le chef-d'oeuvre de Rrebreanu, se nourrit des mythes, de la religion et de l'histoire pour offrir une réflexion philosophique inscrite dans une narration fantastique. La vie et l'oeuvre de Liviu Rebreanu, né en 1885 dans petit village près de Cluj, sont inséparables de la situation géopolitique de la Transylvanie, à l'époque sous domination hongroise.
    Comme sa région d'origine, Liviu Rebreanu se trouve au carrefour de multiples influences linguistiques, religieuses, ethniques et le fait que "rebra" signifie "frontière" en roumain n'est alors peutêtre pas une coïncidence.

    Grand format 22.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    À paraître
  • Ce livre est avant tout l'histoire d'une rencontre entre deux grands noms de la cuisine végétale. Les deux établissements que sont Hiltl et Tibits continuent de représenter des références en matière de cuisine végétarienne et végétalienne.
    Une histoire d'amour végane est un très beau livre qui se feuillette avec gourmandise, à la rencontre de recettes très simples ou plus sophistiquées. Les magnifiques photos de cet ouvrage donnent envie de convier tous ses amis pour un diner 100% végétal placé sous le signe du raffinement.
    Selon les ingrédients de saison, Une histoire d'amour végane vous propose des recettes sucrées et salées allant du Sandwich-Kebab à des soupes et gaspachos parfaits pour un diner en tête-à-tête.
    Laissez-vous guider par vos envies de couleurs et de saveurs et voyagez grâce à des plats aux nombreuses inspirations.

    Grand format 28.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
  • Roman autobiographique racontant l'histoire d'une femme de Transylvanie issue d'un milieu modeste, portée par une volonté de fer, Chez nous comme dans la plaine de l'Armageddon est une peinture sociale de cette région aux confins de l'Europe au moment de la chute du communisme. Assistant à l'enterrement de son père, l'héroïne se remémore toute sa vie, faite de luttes, de malheur conjugal (résolu de manière expéditive, l'héroïne possédant le don de faire mourir les gens par la simple pensée ...), de combats incessants pour accéder à la reconnaissance sociale. Un livre d'époque qui permet de comprendre cette autre Europe ignorée de l'Occident.

    Grand format 23.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Grand format 20.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • "Je crois vraiment que je suis en train de composer, avec une ferveur et une anxiété que je ne réussis pas à t'exprimer, mon chef-d'oeuvre, avec ces Géants de la montagne. Je me sens monté à un sommet où ma voix trouve des amplitudes d'une résonance inouïe. Mon art n'a jamais été aussi plein, aussi varié et imprévu : c'est vraiment une fête pour l'esprit et pour les yeux, tout en palpitations brillantes et frais comme le givre. Les Géants de la montagne sont le triomphe de la fantaisie, le triomphe de la poésie, au milieu de ce brutal monde moderne". (Luigi Pirandello, lettre à Marta Abba). S'approcher des Géants de la montagne revient à s'approcher d'un mythe, avec toute la complexité que cela suppose. Car mythique, cette pièce l'est à divers titres. Inachevée, elle exhale le parfum des oeuvres que leur auteur n'a pu mener à terme. Réputée injouable, elle a pourtant bénéficié de quelques mises en scène légendaires, en particulier celle de Giorgio Strehler ("Les Géants sont peut-être l'unique grande pièce sur le théâtre, une pièce qui révèle la problématique du théâtre sous ses différentes formes et résume en elle la vie même du théâtre").

    Grand format 9.00 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Épuisé
  • Un village flamand, à deux pas d'une ville provinciale. Un petit garçon à l'imagination fertile s'identifie tantôt au poisson-épée, terreur des mers, tantôt au redoutable cow-boy Clint Eastwood, mais surtout à Jésus-Christ, dont il répète inlassablement, une lourde croix sur le dos, l'ascension du Golgotha, « comme à la télé ». Autour de lui, une maman qui s'ennuie sans homme à la campagne, une grand-mère insupportable, un ivrogne sympathique mais qui porte un lourd secret, un instituteur poète incompris, une demoiselle exaltée qui a entrepris de convertir en secret le garçon. En outre, quelque part un drame s'est produit, qui justifie l'entrée en scène d'un gros commissaire neurasthénique à la voix fluette.
    Il enquête. Certaines choses éveillent des échos de l'inoubliable Chagrin des Belges : les rapports du petit garçon trop imaginatif avec sa jolie mère qu'il juge futile, la découverte de la religion par l'enfant à travers des mots et des formules qu'il ne comprend que superficiellement. On y retrouve également l'incomparable talent qu'a Hugo Claus (1929-2008) de nous plonger dans l'atmosphère de la province flamande, avec ses mesquineries et avec sa sensualité mal dissimulée malgré les contraintes morales et la pression sociale.

empty