J'ai Lu

  • Des cris lugubres résonnent dans la lande. Et voici que la légende prend corps. Un chien énorme, créature fantomatique et infernale, serait à l'origine de la mort de sir Charles Baskerville. Une malédiction plane sur cette famille depuis que l'ancêtre impie provoqua en son temps les forces du mal ! Sherlock Holmes ne peut croire à de telles sornettes. Aussi, lorsqu'il dépêche le fidèle Watson auprès de sir Henry, l'héritier nouvellement débarqué d'Amérique, il ne doute pas de mettre rapidement fin aux spéculations.
    Pourtant, la mort frappe encore sur la lande. Et le manoir des Baskerville est le théâtre de phénomènes étranges.

  • « Comment résoudre définitivement tous les problèmes que se posent l'être humain ? Comment faire qu'il cesse d'avancer d'erreurs en fourvoiements ? Fred Vargas nous livre un petit opus d'un humour dévastateur. Où l'on comprend enfin pourquoi le bus n'arrive jamais, pourquoi le sable s'enfuit lorsqu'on le serre ou pourquoi il est bon de parler sans arrêt. Bref, ce petit traité est indispensable ! » - Le Nouvel Observateur

  • À la fois autoanalyse et thérapie de groupe, mais loin de toute démonstration académique ou érudite, ce traité se propose, avec humour et autodérision, d'alléger notre tracas, de déposer ce fardeau sur le bord du chemin. Cette douce rébellion est un voyage initiatique au coeur de la pensée zigzagante de l'auteur, en quête de béatitude et d'harmonie.

  • Étranges, ces lettres anonymes que reçoit Adamsberg. Et tout aussi singulière, l'assiduité dont fait preuve le vieux Vasco à siéger sur ce banc juste en face du commissariat ! L'importun vieillard aux poches remplies d'objets insolites et au portemanteau incongru attise l'exaspération du lieutenant Danglard. Mais, pour le commissaire Adamsberg, dont le flair nonchalant confine au génie, l'affaire n'est pas si anodine. Fred Vargas signe ici deux nouvelles policières où l'on retrouve avec plaisir les personnages décalés, les rencontres déroutantes et le ton si subtilement décontracté qui ont fait son succès.

  • «Soudain, dans le vacarme de la tempête éclata le cri perçant et sauvage d'une femme terrifiée.
    Je sus que c'était la voix de ma soeur [...].Pendant que je courais dans le corridor, [sa] porte s'ouvrit et tourna lentement sur ses gonds [...] Je [la] vis paraître dans l'ouverture, le visage blanc de terreur, les mains à tâtons cherchant du secours [...] Elle se tordait comme quelqu'un qui souffre terriblement et ses membres étaient affreusement convulsés [...] elle cria soudain d'une voix que je n'oublierai jamais : "Ô mon Dieu ! Hélène ! C'était la bande ! La bande mouchetée !"».Sherlock Holmes parviendra-t-il à percer ce mystère effrayant ? Élémentaire, mon cher Watson...Escorté de son fidèle collaborateur, le célèbre détective mène également l'enquête dans «L'Association des Hommes roux», «L'Escarboucle bleue», et «Les Cinq Pépins d'orange».

  • Le quarantième siège de l'Académie va-t-il donc rester vide ? Tous les prétendants à la succession du défunt Mgr d'Abbeville s'écroulent, raides morts, en prononçant leur discours de réception. Pas un coup de feu, pas un éclat de voix, mais la menace d'un prétendu mage plane et alimente les hypothèses les plus farfelues. Funeste hasard ou malédiction ? Gaspard Lalouette, simple antiquaire, propose sa candidature et mène l'enquête.
    Cependant, même s'il parvient à percer le mystère de la chanson qui tue, il risque fort de déshonorer à son tour l'illustre assemblée. Une qualité essentielle lui fait en effet cruellement défaut.

    Indisponible
  • Dans le sud-ouest de la France, sur fond de "peste brune", un instituteur est sauvagement assassiné. Il venait de contribuer, dans le jury dont il était membre, à la condamnation d'un commerçant très protégé par ses pairs. Parce que la police boucle trop rapidement l'affaire, Fanny, une journaliste, va voir sur place.

  • Étrange sarabande! Sur les volets du manoir de Riding Thorpe, sur la porte de la cabane du jardin, de curieux dessins surgissent au matin. Absurde suite de bonshommes, levant leurs bras ou leurs jambes... Leur apparition coïncide avec celle des premiers troubles nerveux d'Elsie, la maîtresse de maison. Hilton, son époux, a de bonnes raisons de s'inquiéter. Et de réclamer l'assistance de Sherlock Holmes. Le célèbre détective n'est-il pas l'auteur d'une étude répertoriant quelque cent soixante alphabets secretsoe Celui-ci pourtant lui est inconnu. Le tout est de trouver la première clef... puis d'agir sans perdre un instant! Holmes aura-t-il le temps de déjouer la terrible menace contenue dans le dernier message des hommes dansants?

    Sur commande
  • Cette quinzaine de nouvelles policières permettent de retrouver Sherlock Holmes et son acolyte le docteur Watson.

    Sur commande
  • Le polar est un genre à part ; énigmatique pour les néophytes, il sert pourtant très souvent d'étrier littéraire aux jeunes lecteurs désireux d'ouvrir un livre. Mais quels sont les héritiers d'Arsène Lupin, de Sherlock Holmes ou de Fantômes ? Du Mystère de la chambre jaune à la trilogie de Millénium, Hélène Amalric vous présente cent titres incontournables pour vous aider à choisir entre roman noir, thriller, suspense ou énigme. Pénétrez ce livre comme vous entrez dans une librairie, voici cent coups de coeur ; laissez-vous tenter maintenant ou plus tard, prenez le temps de choisir et enfin, de lire... La seule bibliothèque idéale, c'est la vôtre !

    Sur commande
  • «Il regarde la page de journal recomposée et allume le transistor qu'il a dérobé à Evelyne et à Robert, depuis six mois. En six mois de transistor, il a compris qu'il existait autre chose que cet endroit suintant, il a découvert le mot "famille", il a réalisé qu'il n'avait rien à faire dans le cellier, que ses gueux le traitaient comme un chien.
    Avant ? Avant, il leur trouvait de bonnes raisons. Il pensait : "C'est ma faute, je suis méchant." Avant, il possédait moins de vocabulaire ; le transistor n'était pas entré dans son quotidien animal pour lui ouvrir les portes du monde extérieur. Avant, il ne bronchait pas, il ignorait le sens du mot révolte.»

  • Andrea H. Japp Toxicologue, expert auprès de la Nasa et de diverses grandes entreprises, Andrea H. Japp est la véritable révélation du polar féminin de ces dernières années.
    Quatre heures du matin ! Ann se réveille en sursaut. Des sanglots l'étouffent... L'image de Clara Saragan s'impose jusque dans ses rêves... Jeune femme enceinte de sept mois. Abattue de deux balles dans la nuque. Elle finissait de boucler un reportage dont elle n'avait rien confié à son entourage.
    Pourquoi cette obsession ? Et pourquoi Ann s'occuperait-elle de ce meurtre ? Elle n'est pas flic. Pas même une amie de Clara. Elle est une femme en état de choc. Son mari et son fils viennent de mourir dans un accident de voiture. Elle était au volant...
    Depuis ce jour, Ann est hantée par l'image de Clara. Comme s'il y avait une urgence à savoir... Une urgence à agir...


  • Réunit quatre nouvelles noires d'auteurs français qui se déroulent dans une grande ville du monde : Naples, Hambourg, Ostende, etc.


  • Des cris lugubres résonnent sur la lande...
    Et voici que la légende prend corps. Un chien énorme, créature fantomatique et infernale, serait à l'origine de la mort de sir Charles Baskerville.
    Maudit soit Hugo, l'ancêtre impie et athée, qui provoqua, en son temps, les forces du mal !
    Mais Sherlock Holmes ne peut croire à de telles sornettes. Aussi, lorsqu'il dépêche le fidèle Watson auprès de sir Henry, l'héritier nouvellement débarqué d'Amérique, il ne doute pas de mettre rapidement fin à ces spéculations. Pourtant, la mort a frappé plusieurs fois sur la lande. Et le manoir est le théâtre de phénomènes bien étranges... Se peut-il que la malédiction des Baskerville pèse encore ?

empty