Littérature traduite

  • Dans ce livre, l'auteur nous raconte son malaise de militaire américain ayant combattu sur tous les fronts, pendant plus de trente ans, pour servir des intérêts qui se sont révélés être économiques. Dans le deuxième chapitre de son pamphlet, le général Butler dénonce notamment l'endettement du pays depuis sa participation à la Première Guerre Mondiale en Europe : « 52 000 000 000 de dollars, soit 400 dollars pour chaque Américain ! » Un peu plus loin, c'est au tour des grands magnats de l'industrie d'être épinglés. L'effort de guerre leur aurait en effet permis de multiplier par 2, voire par 3, leurs profits... au détriment des soldats, morts ou vifs. En 1932, Washington n'avait toujours pas rémunéré les GI'S mobilisés de 1917 à 1918 ! La guerre est un racket, un texte inédit et intemporel. L'oeuvre « coup de gueule » d'un grand soldat écoeuré par son « métier » et ses « employeurs ».

  • Moi, hannibal

    Giovanni Brizzi

    A destinée exceptionnelle livre exceptionnel ! En écrivant à la première personne du singulier, l'auteur nous invite à nous glisser dans la peau d'Hannibal Barca (247-183 av. J.-C.), le plus grand stratège de tous les temps. Enfance à Carthage, adolescence en Espagne, traversée des Alpes, victoire de Cannes, défaite de Zama, exil..., rien n'échappe à la plume experte du Professeur Brizzi, qui réussit, ici, le pari de nous instruire sans jamais nous lasser. Le " héros " malheureux de la deuxième guerre punique (218-202 av. J.-C.), acteur d'une destinée unique par son intensité, et son époque n'auront bientôt plus de secret pour vous. " Moi, Hannibal... ", ouvrage primé par l'Académie italienne dei Lincei.

  • Voici ce que Strabon écrit à propos des Celtes au Ier siècle avant J.-C. : « L'ensemble des individus composant ce peuple [...] aime follement la guerre, est enthousiaste et prompt à livrer bataille. Quel que soit le prétexte, vous verrez toujours un Celte faire face au danger, allant droit devant sans tergiverser, sûr de sa force et de son courage ».
    Ce livre vous permettra de comprendre ce que fut la vie du guerrier
    celte et de partager l'expérience de cet homme au combat (à pied, à
    cheval ou à bord de son char). Un ouvrage qui dépeint à merveille la
    société celtique, et, qui, sur la trace des Gésates combattant nus et
    des guerriers tatoués à la guède, étudie, entre autres, la place du
    sacré à la guerre.


empty