Religion & Esotérisme

  • La petite église

    Baptiste Cesbron

    • Geste
    • 12 Décembre 2019

    En 1801, l'état Français et le Vatican signèrent un Concordat afin de refermer les plaies douloureuses d'une Révolution qui s'était attaquée à une église trop proche de la monarchie. Des dizaines de communautés refusèrent cet accord héritier selon elles des persécutions religieuses subies. Sans évêque ni prêtres, cette minorité fut considérée par les autorités civiles et ecclésiastiques comme vouée à disparaître rapidement. Pourtant, deux cents ans plus tard, une dernière communauté subsiste. En effet, dans le nord des Deux-Sèvres survit encore celle qui fut nommée au départ par dérision «Petite église». Pourquoi et comment ce mouvement a-t-il perduré ? La réponse est multiple : fidélité et souvenir de ceux qui ont combattu lors des guerres de Vendée ou encore clergé anticoncordataire bien trempé déjà en place. Néanmoins un phénomène a jusqu'alors été occulté dans l'historiographie de cette dissidence: la recherche et les échecs retentissant de la Petite église à se doter d'un nouveau clergé digne d'assurer une direction spirituelle. Deux prêtres recrutés ont défrayé la chronique à l'époque et ont jetté la Petite église dans la tourmente: ce sont les affaires Maisonneuve (1842) et Bernier (1853). De ces épreuves, une famille a su s'imposer et décida de prendre les rênes de la communauté dont elle gardera la mainmise jusque dans les années 1960: la famille Texier.


  • la petite église est née d'un mouvement d'opposition au concordat de 1801.
    en voulant réorganiser l'église de france ce dernier a créé dans le pays, et notamment dans l'ouest, des communautés religieuses dissidentes du catholicisme.
    deux siècles plus tard, plusieurs foyers héritiers de cette opposition anti-concordataire subsistent encore en france. sans prêtre depuis 150 ans, ils maintiennent la tradition de l'église d'avant 1789. à travers 30 questions, l'auteur nous donne une vision claire et synthétique de la petite église : ses origines, ses pratiques, son passé, son avenir.


  • Le passé protestant de la Vendée expliqué pas à pas.

    En 12 balades, les membres de lassociation nous proposent de découvrir lhistoire du protestantisme dans tout le département de la Vendée. De réels vestiges de la naissance de cette religion sont visibles en particulier dans des «foyers» comme Les Sables dOlonne (dans le quartier de La Chaume) ou encore Fontenay-le-Comte.
    Pour chaque promenade, une carte de situation ainsi quun texte riche et de belles photographies permettent de se repérer dans le temps et lhistoire.
    Grâce aux indications de temps de parcours, le choix du circuit devient un jeu denfant !
    Le guide indispensable pour découvrir tous les lieux du protestantisme vendéen, le tout expliqué par des spécialistes de lhistoire de cette religion.


    Sur commande

    1 autre édition :

  • Emotions religieuses en vendee.

    Collectif

    • Geste
    • 14 Novembre 1990
    Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
empty