Editions Maia

  • Année 1948. Âgée de quelques mois, Muriel sera confiée à ses grands-parents paternels. Aimée tendrement pendant neuf belles années, elle ne retrouvera le foyer parental que pour son malheur. Son grand-père maternel, le Monstre, la violera et la prostituera. Parler lui sera impossible : son Monstre menace de mort ceux qu'elle aime le plus. A onze ans, elle se confiera enfin. Son père l'aidera peu, sa mère la culpabilisera sa vie durant. Elle sombrera dans la dépression, la boulimie, l'anorexie. Adulte, sous l'emprise d'un homme alcoolique et violent, elle sera violée. Enceinte, elle deviendra maman d'un enfant qui deviendra le seul sourire de sa vie. Un psychiatre hors du commun lui permettra de tuer Muriel et de faire naître Kathya...
    Au fil des ans, elle aura connu l'inceste, la prostitution infantile, les maltraitances physiques et morales, l'abandon, une IVG, puis le viol. Confrontée à l'homophobie, elle soutiendra jusqu'à son décès un ami atteint du SIDA. Elle devra faire face au racisme et à l'antisémitisme.

    Sur commande
  • Enseigner l'anglais tous les jours dans un lycée professionnel de l'est de la France et se retrouver en un clin d'oeil confiné à la maison pendant plusieurs mois c'était tout sauf prévu?!
    Un prof à la maison qui se retrouve alors face à ses doutes, ses peurs, ses envies mais aussi face aux préjugés.
    Comment faire?? Que penser?? Se lamenter, rire, sourire ou pleurer et surtout faire avec, au fur et à mesure des jours et des semaines qui passent.
    Ceci est le journal drôle, sérieux, touchant, sarcastique et introspectif de confinement d'un prof d'anglais de 43 ans avec ses réflexions sur son travail, la Covid, l'actualité, les difficultés à avancer dans un contexte particulier, ses remises en question, ses moments de joie ou de détresse et surtout papa d'un petit garçon de 10 ans qui aura un grand rôle à jouer dans ce récit?!

    Sur commande
  • Le scanner de mon anorexie est d'abord un livre né d'une simple volonté, celle d'être comprise par ma famille. Mais pour y arriver, j'ai dû me mettre à nu. Totalement. Et mettre fin aux mensonges. Tout ce temps passé à dépenser des calories dans le seul but de maigrir a été relaté, expliqué, décrit et même illustré au sein de ces pages.
    Et puis je me suis dit : pourquoi ma famille aurait le droit de comprendre et pas les autres ? Pourquoi mon parcours avec cette maladie ne pourrait pas être partagé pour vous aider ? Et si j'essayais de changer quelque chose ? De vous éviter, à vous ou à quelqu'un de votre famille, de vivre la même histoire que moi ?
    Lire ce livre, c'est ouvrir mon cerveau, ouvrir les cerveaux de nombreuses personnes atteintes elles aussi. Mais il faut que vous soyez prêt à vous y plonger. Vous devez être préparé à affronter le deuil, la maladie, la mort, l'abandon et bien plus encore.
    De la nécessité d'une perfection et d'un contrôle sans faille, en passant par le sport, la performance et l'amour, à une maladie destructrice et manipulatrice, je vous dis tout.

    Sur commande
  • Le parcours d'un médecin généraliste ces trente dernières années : de l'enfance mouvementée à son installation en médecine libérale. Il raconte l'évolution de la prise en charge des patients avec les modifications apportées par la sécurité sociale bouleversant les règles des soins en France et évoluant subrepticement et inéluctablement vers une fonctionnarisation de la médecine à l'insu des patients...

    Sur commande
  • Trois années de souffrance, de détresse et d'appels pour un papa au grand coeur prêt à tout pour sauver sa fille.
    6 juillet 2016, une agression sexuelle sur une enfant de la part d'un voisin situé à vingt-deux mètres du domicile familial. La mécanique infernale s'enclenche : l'hospitalisation d'Emma, le procès en correctionnel et une première condamnation, une demande en appel...
    Francis Siedlewski entame une grève de la faim pour se faire entendre et obtenir l'avancement de la date du procès en appel, afin d'amoindrir la souffrance de sa fille. Il bénéficie d'un élan de soutien incroyable (pétition, médias, réseaux sociaux...).
    Ce père demande une interdiction de séjour pour le prévenu dans la ville où sa famille vit. Mais en appel, il n'obtient que l'interdiction de rentrer en contact avec sa fille. Face à cette décision incompréhensible, il décide de se rendre en vélo à Paris au Ministère de la Justice, où il sera reçu.
    A son retour, le pourvoi en cassation est demandé et l'affaire n'en est pas terminée.
    Francis Siedlewski raconte le calvaire des victimes, prises dans une mécanique aveugle et insensible, dont il va triompher par son courage et sa ténacité.

    Sur commande
  • Très tôt déjà je rêvais de devenir maman. Naïvement je pensais qu'il serait facile de faire un enfant. Mais, à mes dépens, la vie en a décidé autrement...
    Voici mon histoire...

  • Année 1980. Kathya rencontre l'homme de sa vie. Julien était en instance de divorce et père de deux jeunes enfants dont il avait la garde. Sa femme, qui l'avait quitté, ne verra pas d'un bon oeil l'arrivée de la jeune femme et de son fils. Un roman noir va alors commencer. Mariage, naissance d'Alexandra et fratrie recomposée apporteront la sérénité au jeune couple. Le départ de leur fille aînée âgée de 18 ans fera voler en éclat son bonheur. Le départ des autres enfants, au fil des ans, détruira Kathya et ses illusions. Seuls l'amour de Julien et sa réussite dans la presse donneront un sens à sa vie. Un autre viol, des tentatives de suicide, des cauchemars, des amnésies et des dépressions la conduiront à un internement volontaire en psychiatrie. L'abandon de ses enfants, le déni de sa mère quant à l'inceste commis par son père, puis des écrits abjects de sa fille devenue psychologue clinicienne, amèneront Kathya à une ultime mais positive révolte. Ses enfants lui avaient affirmé qu'ils auraient souhaité avoir une « maman comme les autres ». Mais toutes les mamans n'ont pas subi l'inceste et la prostitution infantile, et n'ont pas commencé leur vie de jeune couple avec trois enfants à élever. Après avoir écrit son histoire, elle crée l'association « SOS Violenfance » consacrée à la prévention de l'inceste et de la pédocriminalité. Kathya se bat pour préserver l'enfance en danger. Son leitmotiv : « Il vaut mieux prévenir plutôt que de tenter de guérir ».

    Sur commande
  • Sur commande
  • Nathalie, une enfant insouciante et comblée, rencontre fortuitement la mère de ses deux meilleures amies.
    Celle-ci lui transmet un don qui la rend capable de sauver des vies.
    Cette situation l'épuise physiquement et moralement mais lui permet de rencontrer l'amour de sa vie.

    Sur commande
  • Eleni, une jeune hollandaise, sort meurtrie d'un échec conjugal et veut changer de vie après sa rencontre avec Sotiris, un jeune archéologue crétois. Avant toute décision, Eleni souhaite en finir avec les secrets de famille gardés jalousement par sa mère Eurydice. Eleni ne supporte plus le mystère de ses origines et le voile jeté sur les circonstances de sa naissance.
    Après la perte de son dernier conjoint, Eurydice a décidé de tout quitter et de trouver refuge sur une île de la mer Egée. Eleni décide de rendre visite à sa mère Eurydice qui accepte finalement de démêler jour après jour l'écheveau des événements de sa vie. Grecque par son père et hollandaise par sa mère, Eurydice a été confrontée au destin tourmenté de ses parents.
    Elle-même n'a pas échappé aux coups du sort. Apaisée, Eleni réalise que le choc causé par les révélations de sa mère affecte favorablement sa propre existence.
    A partir d'une série de témoignages bouleversants sur les nombreux drames vécus par une famille grecque tout au long du vingtième siècle, le roman Les Secrets d'Eurydice présente sur fond de tragédie et de romance une apologie de l'amour, un éloge de la liberté et un plaidoyer contre la guerre.

    Sur commande
  • « Mon pauvre petit corps ne m'appartenait plus quand je fus déchirée et coupée, innocente et immature je l'étais mais sentais quand même que mon intimité était touchée et ma liberté atteinte, cette petite chaire m'était volée, son parcours s'arrêta brusquement quand le bruit des ciseaux se fit entendre... J'étais enfant certes mais je réalisai tout de suite la cruauté des humains.
    Mieux qu'un malfrat dans une attaque préméditée, elle décida de me couper, d'en faire ce qu'elle veut de ce bout de moi, hors de moi, et de me recoller à moi même. »"

  • "Je suis ce genre de femme que l'on regarde dans la rue parce que je ne suis encore qu'une jeune femme et que mes bras sont ornés d'enfants. Mais savez-vous qui je suis vraiment ? Par où suis-je passée ? Quels combats ai-je dû mener ? Je viens d'avoir 21 ans et j'ai deux enfants de deux pères biologiques différents, avec moins d'un an de différence.
    Je risque de choquer plus d'un lecteur avec ces premières lignes, mais si vous ouvrez un brin les yeux sur notre société, je ne suis plus un cas isolé. Je suis simplement encore bien trop jugée. J'ai fais des erreurs et j'ai un parcours ou un passé rempli d'embûches. Pourtant je suis une femme comblée, une maman comblée et j'ai encore toute la vie devant moi.
    Je vais vous raconter mon histoire, sans rien oublier de toute mon histoire. Bien sûr, pas depuis mon enfance mais là où tout a commencé. Et je crois là où beaucoup de jeunes mamans ont commencé aussi. Notre première histoire d'amour... Celle qui commence bien et généralement finit mal."

  • Julien, un jeune homme sans histoire, vit une existence tranquille auprès de son épouse Corinne.
    La mort brutale de sa mère, qu'il adorait, déclenche en lui une envie de tout « plaquer », pour vivre d'autres aventures.
    Un coffret, laissé par la défunte, lui indique la voie à suivre : elle se situe bien loin de chez lui : à New York.
    Là, Julien découvre le grand amour, mais aussi les méfaits de la mafia.
    Après avoir failli perdre la vie, il retrouve son terroir natal, en Dordogne et en Corrèze et, après bien des péripéties, tout rentre dans l'ordre, grâce à l'amour dont il a su s'entourer.

    Sur commande
  • Neuf mois à s'imaginer l'enfant parfait. Probablement toute sa vie pour faire « accepter » son enfant pas comme les autres. Plusieurs années à lutter contre les représentations sociales du handicap dans sa communauté africaine.
    Ce livre nous parle d'une jeune maman d'origine africaine qui se bat afin de surmonter maintes épreuves par rapport à la différence de sa fille Manon. Il retrace le sentier épineux que cette jeune femme a parcouru dans le but de vaincre tous ces préjugés, ces regards blessants face au handicap de sa fille. C'est l'histoire d'une petite fille atteinte du syndrome de Down (trisomie 21).

    Sur commande
  • Il y a des chemins de vie semés d'obstacles et de routes sinueuses, Certains sont plus beaux, plus simples ou beaucoup plus heureux, D'autres sont faits d'échecs ou sont interminables et ennuyeux, Parfois, ils sont semblables, singuliers, contraires et merveilleux, Beaucoup s'arrêtent trop vite, restent inachevés et douloureux. Le mien est une histoire où je suis mon propre spectateur et acteur, Elle pourrait se terminer par une happy end, mais ce serait tout dévoiler. Reprenez-la du début, c'est ma confession, authentique et sans filtre. Je l'ai écrite avec mon coeur, je ne suis pas écrivain, ni même conteur, Mais certainement grand rêveur.

    Sur commande
  • Mon histoire commence le jour où tout bascule, le jour où je suis passée de l'autre coté de la barrière, le jour où je me suis levée saine et couchée cancéreuse. J'ai souffert, mais je suis restée debout, droite, en gardant mes peurs et mes doutes, j'ai trébuché, basculé dans le vide silencieusement pour ne pas effrayer...

    Sur commande
  • Arthur

    Karine Gouverneur

    Ce livre relate une histoire vraie et poignante. Celle d'un couple face à une grossesse attendue depuis longtemps, mais après la joie, la tristesse de devoir faire un choix. Un choix par défaut ; une décision entre le pire et le pire, car quoi qu'il advienne, elle mènera à la mort du bébé, Arthur.
    C'est l'histoire d'une mère, torturée, qui se sent coupable, marquée à jamais par ce destin imprévisible. Mais il faut bien vivre et, dans ce parcours de vie, ce livre devait naître.

  • La vie de Marie pourrait être sans embûches. Malheureusement, les humiliations qu'elle essuie dans son travail font de sa vie un enfer. Un patron doté d'un narcissisme exacerbé qui considère la femme comme un objet jette son dévolu sur elle. Sans scrupules, il poursuit sa victime de sa haine avec des brimades destinées à la faire fléchir. S'ajoutent à cela les dures épreuves de sa vie familiale. Entre l'envie d'en finir et l'espoir de s'en sortir, elle vit sans vivre.

    Sur commande
  • Ce récit est l'histoire véritable d'un gardien de la paix dans les années 1980. Un violeur pédophile sévit depuis cinq années dans l'agglomération grenobloise, le quartier de la Villeneuve. Plus d'une vingtaine de viols de jeunes filles mineures de moins de quinze ans sont constatés. Ces viols commencent au début des années 1983 et continuent jusqu'en 1987. Durant cinq années, le violeur commet ses méfaits en toute impunité. N'ayant aucun résultat positif avec ses services judiciaires, le commissaire principal chef de la Sureté Urbaine fait appel à un gardien de la paix pour tenter de résoudre cette affaire. Il va se heurter aux officiers de Police Judiciaire chargés de cette enquête. Ceux-ci ne vont avoir de cesse de perturber les avancées du gardien de la paix. Jusqu'au moment où ils commettent une erreur...
    Ce livre vous raconte le combat de ce jeune gardien qui, envers et contre tous, va aller au bout de ses convictions pour parvenir à identifier et interpeller l'auteur des viols.

    Sur commande
  • "« - Mais au fait, vous êtes prof de quoi ?
    - De portugais...
    - De portugais ???
    - Oui... Pourquoi on enseignerait l'espagnol ou l'anglais et pas le portugais ou le chinois ?
    - Mais quelle idée saugrenue ! Pourquoi faire du portugais ?
    - Qui n'aurait pas envie de parler de Cristiano Ronaldo, du carnaval de Rio, de capoeira, de kizomba, des îles du Cap-Vert ou, tout simplement, de partir à Porto en voyage scolaire... ? Voilà pour quoi faire du portugais !
    - C'est sûr, vu comme ça... sinon de quoi parle votre livre ?
    - En quelques mots, dans Passages Obligés, vous allez vivre le quotidien d'un professeur dans un milieu hostile : un collège de banlieue croannaise.
    - Et c'est pas trop risqué ?
    - Contre toute attente, non... La population provenant de quartiers défavorisés ne se résume pas forcément à une horde de sauvages, cantonnée à des statistiques de l'échec, mais surtout à des êtres humains doués de sentiments et porteurs de valeurs, de rêves improbables et d'idéaux loufoques !
    - Vous êtes sûr ? Il n'y a pas de dangers à vous suivre là-dedans ?
    - Aucun ! À leurs côtés, tour à tour, vous allez vous tordre de rire ou chasser une larme au coin de l'oeil, vous allez avoir des envies de meurtre ou des envies folles de sauver le monde. Bref, vous allez vivre une année scolaire au collège Fernando Pessoa. » "

    Sur commande
  • HomoSEPien

    Yottbe

    "C'est l'histoire d'un mec... un mec... mais euuuh... pas normal le mec... Sa grande différence ? Sa sclérose en plaques (SEP). Jeune homme trentenaire, il a pu mener les études qu'il souhaitait et accéder aux métiers qu'il ciblait. Ce parcours lui a permis de voyager, de se déplacer et de faire des découvertes. Mais ce qui l'a le plus enrichi ce n'est pas ceci. Ce qui l'a le plus enrichi c'est sa maladie.
    Il doit endurer mais cherche à comprendre sa pathologie et à guérir. Il ne peut pas donner de leçon car il ne détient pas de vérité absolue. Mais il partage des expériences et des réflexions. Il teste des moyens de freiner l'auto-flagellation de cette maladie auto-immune. Il rencontre, entre autres, un druide, des rééducateurs humoristes, une relookeuse... Il découvre des systèmes de santé étrangers et doit se trouver lui-même. Des premiers signes de la maladie à la gestion de son handicap, il se préoccupe comme beaucoup d'estime de soi, du sens de la vie et de « vivre ensemble ». Au fil de ce parcours, la notion de normalité disparaît. Ce livre est donc l'histoire d'un mec pas normal... mais qui l'est finalement ?"

    Sur commande
  • En 1997, Soeur Angèle accueille les orphelins de Makamba. Vingt ans plus tard, elle est toujours là mais avec beaucoup plus d'enfants et pas plus de moyens.
    L'intégralité des droits d'auteur lui est destinée ainsi qu'au centre des handicapés qui prend en charge les éclopés du coin, déformés de naissance, estropiés de la route, amputés qui par mégarde ont sauté sur une mine bien cachée depuis plusieurs années.

    Sur commande
  • Je me suis retourné toute la nuit, impossible de trouver le sommeil ! Mille fois je me suis dit « tu dois le faire » et mille fois ma raison a répondu « tu es fou, tu n'as que onze ans... ».
    Pourtant, tout seul dans le noir, j'ai pris ma décision. Je ne peux plus rester chez mon grand-père, lui ou mon oncle finiraient par me tuer ! Cela fait maintenant plusieurs mois que je tourne et retourne cette idée dans ma tête... depuis ce jour d'hiver où mon grand-père a bien failli me fracasser le crâne avec une grosse pierre. Comme toujours mon grand-père s'est calmé et j'ai décidé d'attendre le printemps pour m'enfuir, une bonne fois pour toute !
    Je pars les mains vides, ou presque, je n'ai rien à moi, juste un petit pain d'orge...

    Sur commande
  • Tout allait bien, j'avais un super boulot, je me sentais bien dans ma boutique, mes clients m'appréciaient, je me mettais en quatre pour eux, je gérais ce qu'on appelle dans les petits villages, un de ces commerces de proximité où on vend du tabac, la presse, les jeux de la Française des Jeux, des boissons à emporter, des cartes postales, on fait aussi dépôt de linge, vente de livres neuf et occasion. Bref, le vrai commerce qui a son utilité dans un village de 2800 habitants au même titre que la boulangerie, l'épicerie, les coiffeurs, les bars, ses quelques restaurants, son fleuriste. J'étais un privilégié, en tout cas, ce que je gagnais me permettait de partir souvent en vacances et prendre un remplaçant, car il n'était pas question de fermer une seule semaine. Et mes clients, où iraient-ils?? J'avais une femme que j'aimais, qui m'aimait, elle avait confiance en moi, même si elle savait que j'étais un gros menteur concernant mon vice, elle n'aurait jamais imaginé que je puisse descendre aussi bas et par là même, l'emmener avec moi dans cette chute abyssale. Jamais je ne pourrais réparer ce que je lui ai fait vivre et qu'elle vit encore, tellement le traumatisme est énorme. Je lui demande pardon si toutefois, c'est possible. Qui aurait pu croire que j'allais en arriver là?? Sûrement pas moi. Car je me sentais invincible, celui à qui rien ne peut arriver. Je vivais dans le déni. Parce que j'ai toujours tout réussi, ça n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. Et pourtant...

    Sur commande
empty