Livres en VO

  • Publié pour la première fois en 2007, puis réédité en 2017, le recueil Poèmes de la mémoire et autres mouvements est le sixième livre de Conceição Evaristo. L'autrice y révèle une sensibilité complexe, incarnée et lyrique, d'où jaillissent des souvenirs d'une mémoire à la fois atavique et érudite. Elle nous invite à une profonde réflexion sur le pouvoir de la transmission en déployant une poétique qu'elle fonde sur le concept de escrevivências - l'écriture de la vie, du vécu - concept qui fonctionne pour elle comme moyen d'expression d'une mémoire collective mise en lambeaux par des siècles d'esclavage, de racisme et de misogynie.

    « La nuit ne fermera jamais les yeux dans les yeux des femelles puisque dans notre sang-femme dans notre liquide mémoire en chaque goutte qui jaillit se trouve un fil invisible et fort cousant patiemment le filet de notre résistance millénaire. » C.E.

    Sur commande
  • Ce livre nous invite à une visite aussi fabuleuse que documentée de la grotte Chauvet-Pont-d'Arc, où notre espèce inscrivit un trésor, il y a 36 000 ans.
    Nathalie Léger-Cresson restitue, avec la passion joyeuse de sa narratrice, la découverte du lieu où résonne la présence des premiers artistes de l'humanité. On plonge alors dans ce chaudron d'émotions, dans cet incubateur de fictions, et les descriptions à la fois précises et jubilatoires ouvrent sur des récits. Les personnages dessinent certaines figures récurrentes: trio d'une mère et de ses deux filles, jeune homme en danger de mort, couple d'amoureux... Leur récurrence à travers le temps et les jeux du langage nous fait toucher, comme rarement dans un livre, la bouleversante permanence de notre espèce.

    «Lire, écouter les savants, prendre le train pour visiter la reconstitution, faire défiler les documentaires et les visites virtuelles à en avoir le tournis... quand c'est à la réalité que tant nous aspirons. Au moins, à voir vraiment de nos vrais yeux la vraie trace réelle d'une présence évanouie. Rien, rien n'y fait, notre désir est impossible à assouvir. Alors chacun s'agite, repeint sa maison, imprime des mains au plafond, s'enterre trois mois dans son jardin, ou écrit. Comme, enfant, on se construit des cabanes, j'ai bricolé ma grotte Chauvet avec les moyens du bord. En écrivant toutes les histoires et bouts de ficelles qui me poussaient de partout, tous les jours, tout le temps.» N. L.-C.

    Sur commande
  • Préface de Gisèle Freund « Aujourd'hui, l'histoire de la photographie ne pourra plus se passer de son nom. Son oeuvre fait partie du petit groupe des grands artistes des années trente qui ont su donner à la photographie l'aura d'une création artistique. » G. F.

    « Comme les enfants sont trop souvent jugés sur le modèle des adultes, les femmes sont trop souvent évaluées sur le modèle des hommes. L'intention de mon livre est de mettre en lumière, aussi clairement que possible, dans son esprit, ses activités, ses relations avec le monde entier, l'être humain peut être représenté et symbolisé par la femme. » I. B.

    Sur commande
  • Ici, c'est un homme qui est habité par une jeune fille, venue de la misère du Nord-Est brésilien, à Rio, où elle mourra. « Je jure que ce livre est écrit sans mots. C'est une photographie muette. Ce livre est un silence. Ce livre est une question », écrit-il. Et il est tout occupé d'elle : écrire sa vie, sa mort doit le délivrer, lui qui a échappé au sort sans futur qu'elle subit. Il l'aime, comme on aime ce qu'on a craint de devenir...
    S'il avoue être le personnage le plus important des sept que comporte son histoire, il ne dit rien de celui dont la présence s'impose progressivement dans ces pages ; la mort qui efface le feu scintillant et fugace de "L'Heure de l'étoile", l'heure à laquelle celle qui meurt devient, pour un instant, l'étoile de sa propre vie, désormais réalisée.

    Sur commande
  • Ce texte sur la torture des femmes et leur tentative de survie dans les centres clandestins de détention de Córdoba est un acte testimonial unique, où la poésie se mêle à l'horreur pour narrer l'indicible. Une lutte contre l'oubli qui fait entendre, à travers la voix et la mémoire de l'auteure, celles de centaines de détenues réduites à jamais au silence par la dictature militaire argentine.

    « Ici grand rassemblement de femmes, chuchotements de femelles, psalmodies de terre sans racines, esprits happés par ordres de gendarmes, comme roches aiguisées adhèrent à côtes, oreilles, palais ; pénètrent carcans, bandages, tissus rêches, entraves, ramassis de guenilles comme perles de collier. (...) - Ici il n'y a pas d'innocentes, pas d'erreurs, vous êtes ici pour quelque chose. » S.R.S.

    Sur commande
  • « Regarde cette fente profonde qui s'ouvre la plaie saigne le volcan crache de la lave une lave enragée mêlée de sang notre histoire est devenue lave peuple incandescent qui se fond à la terre guérilleros invisibles qui dévalent tels des cascades transparentes les soldats ne les ont pas vus... »

  • Escritura y oralidad en Amrica latina son los temas de las actas del coloquio "Vida y obra de escritores latinoamericanos en Pars" y "Tradicin oral indgena Sy mestiza de Amrica latina" que tuvieron lugar en mayo 2006. Los veinte artculos aqu reunidos, muestran la influencia de Francia y la importancia de su capital para los creadores que desde mediados del siglo XIX, llegan de las naciones latinas de Amrica. Pars se vuelve un lugar de encuentro, de inspiracin y de consagracin de la escritura. Esta ciudad mtica es la cuna de los movimientos literarios latinoamericanos del siglo XX.

    Sur commande
  • Cet ouvrage est un hommage à une voix majeure de notre temps. Neruda humanise tout ce qu'il voit, ainsi la mer, tel un personnage, entre dans l'Histoire. Dialectique de la matière qui prolonge en la transformant celle des éléments. Chantre de la nature, de lui l'on peut dire ce que Victor Hugo disait du poète archétypal : Neruda est un monde enfermé dans un homme. Désormais l'océan, en vérité, s'appelle Pablo. (Ouvrage paru en 2004, à nouveau disponible).

    Sur commande
  • "Este trabajo se propone analizar la narratliva española de los años veinte y treinta desde la perspectliva de los dialogos que mantienen escritores reconocidos, algunos de los cuales ya olvidados, con las artes visuales (cine, diseño gráfico y pintura) para renovar su escritura. - - "

    Sur commande
  • Dans Trois histoires de mer, Josefina, Ananou et Vania sont inscrites dans un paradigme du mélodrame latino-américain largement exploré : les enfants abandonnés, mais l'originalité de Mariana de Althaus est ici démontrée par la manière dont il est traité. Comme lors d'une veillée ancestrale, précolombienne, les personnages des trois filles et de la mère vont conter chacune à leur tour leur histoire. Trois histoires de mer, c'est d'abord trois histoires, trois vies qui finissent par se croiser...

    Sur commande
  • Né le 10 janvier 1893 à Santiago du Chili, Vicente Huidobro manifeste une véritable obsession pour l'originalité et l'indépendance de l'artiste vis-à-vis de la nature. L'Art est une chose, la vie en est une autre. En juin 1916, Huidobro prononce une conférence dans l'Ateneo de Buenos Aires, qui lui vaudra l'épithète de «créationniste».
    Le Créationnisme vient de naître. Dès lors, commence l'un des itinéraires poétiques les plus fulgurants de la littérature hispanique. Les quatres poèmes bilingues de ce recueil sont des pièces maîtresses de l'esthétique Créationniste.

  • «Escogí la mesa, por su posición esencial en la pieza central de mi casa, cuyos ángulos pueden abrirse de par en par para dar libre carrera a mi espíritu andariego; de entreabrirse para balancearme quedamente en el columpio y saltar de repente al vertiginoso abismo agorofóbico; de cerrarse con los cerrojos echados y los goznes bien aceitados; de sentirme a gusto calzando pantuflas de mullido confort casero. Así me lo paso de maravilla en maravilla al percibir tantos espacios. Y de sorpresa en sorpresa al constatar lo rápido que pasó el tiempo.

    Sur commande
  • Il est tout à fait superflu aujourd'hui de signaler le rôle précurseur de Vicente Huidobro dans l'avant garde hispano-américaine. Non Serviani, précoce et prometteur manifeste esquisse déjà en 1914, trois ans avant son arrivée en Europe, la doctrine de l'autonomie de l'objet esthétique. Dans l'Horizon Carré (1917), le premier de ses livres écrit en français, comme dans Ecuatorial et Poemas Articos (tous deux en espagnol) Huidobro réussit à atteindre ce que deviendra sa personnalité poétique. Codomil Coic, critique subtile, le désigne « comme le véritable moment révolutionnaire dans la poésie de langue espagnole. » Le poète humanise les choses, les rend intimes, l'indécis se précise, l'abstrait devient concret et le concret abstrait, en changeant la valeur usuelle des objets pour en créer des nouveaux, Huidobro est le premier hispano-américain qui se propose de libérer le texte du prétexte, le produit du processus productif narratif, le «fait » de débris anecdotiques et descriptifs. Le poème met l'accent sur la qualité spatiale de l'effet visuel, et sur la disposition typo et topographique, logique et topologique.

    Sur commande
  • Depuis le début du XXe siècle Paris est le lieu d'ancrage de nombreux écrivains latino-américains. Cette anthologie bilingue, qui a pour thème la ville de Paris, rappelle ces auteurs illustres du passé (Rubén Darío, Teresa de la Parra, Vicente Huidobro, Victoria Ocampo, César Vallejo, Miguel Ángel Asturias, Alejandra Pizarnik...) et la vitalité de la création des auteurs contemporains qui vivent à Paris. Cette anthologie permet d'établir une continuité entre le passé et le présent de l'écriture latino-américaine.

    Sur commande
  • Les textes publiés ici en anglais sont édités en français dans Il y a deux sexes. Féminologie I (Éditions Gallimard, Le Débat, 1995 - Réédition revue et augmentée, mars 2004).

    « Il y a deux sexes. C'est là une réalité dont l'histoire devra, désormais, faire son quatrième principe, au-delà de la liberté, de l'égalité et de la fraternité, si elle veut être en accord avec ses idéaux. Qu'est-ce que la reconnaissance intellectuelle, sociale, politique de cette réalité peut apporter au processus de démocratisation ? Comment penser et pratiquer une citoyenneté qui ait la parité pour principe ? Il y a deux sexes. La production de vivant est tripartite : un que multiplie un font un ou une à venir. Cette tripartition a toujours été dénaturée par le thème de la Trinité : trois ne font qu'Un seul. Comment rompre le cercle infernal du monos [...] On trouvera ici un ensemble d'essais de penser plus avant et différemment. J'appelle féminologie ce champ épistémologique nouvellement ouvert aux côtés des sciences de l'Homme, promesse d'enrichissement réciproque. Ces sciences des femmes s'efforcent de comprendre notre savoir forclos, à la fois inconscient et exclu. » A.F.

empty