Bayard Jeunesse

  • Ceux qui ne connaissent pas Jésus découvrent un être étrange, qui brave les interdits sans violence. Ceux qui le connaissent apprécieront de le retrouver, encore plus proche et porteur d'un formidable message d'amour.

  • Fille d'un des jardiniers du château de Versailles, Marion entre au service de la marquise de Montespan, favorite du Roi-Soleil. Cette dernière découvre le don de Marion : elle reconnaît toutes les odeurs et sait manipuler les essences. Très vite, la marquise comprend qu'elle peut en tirer profit, et rend la jeune fille complice, à son insu, d'une cabale contre la reine. Marion, découvrant son stratagème, est bien décidée à ne pas se laisser faire.

  • Domenico a dix-neuf ans quand il quitte Venise pour Paris, où il va travailler dans la nouvelle fabrique de miroirs du faubourg Saint-Antoine... Les fortes sommes offertes par Louis XIV l'ont finalement convaincu de passer outre les menaces du doge de Venise, qui veut protéger jalousement le secret de la fabrication des glaces pour en conserver le monopole. Bientôt, l'ambassadeur de Venise à Paris met ces menaces à exécution : le jeune miroitier est puni de terrible manière... Fou de douleur, il va se venger, et sa vengeance sera plus terrible encore.

  • Dix-sept ans après s'être vengé, Domenico doit de nouveau honorer une commande exceptionnelle. Le roi Louis XIV lui confie la fabrication des miroirs qui orneront sa grande galerie des glaces ! Pour les réaliser, le miroitier aurait bien besoin de l'aide de son fils, Fabio, quinze ans. Mais le garçon fuit l'atelier de Domenico comme la peste... Malgré lui, Fabio va se trouver mêlé aux affaires de son père. En effet, sa forte ressemblance avec le fils du roi le conduit auprès de Louise de La Vallière. Depuis qu'elle a été victime de la malédiction des miroirs, l'ancienne favorite de Louis XIV s'est retirée de la cour. Et en croisant son regard, le jeune homme est ensorcelé à son tour...
    />

  • Le cadavre d'une jeune fille atrocement mutilée est découvert dans un bosquet à Versailles, au temps de Louis XIV !
    Au lendemain d'une grande fête de nuit en 1687, on découvre le cadavre d'une jeune fille dans le bosquet d'Encelade, à Versailles.
    Apolline, 17 ans, fille de la duchesse Herminie de Flez-Cuzy, a été étranglée et poignardée en plein coeur. Et ses bijoux lui ont été arrachés. A côté du corps, on retrouve l'arme qui a servi à la poignarder : un couteau de cuisine aux armes de la marquise de Montespan. Dès lors Louis XIV ne veut pas que la police intervienne sur cette affaire, et il va confier l'enquête à Louis Alexandre Bontemps, fils de son Premier valet de chambre. Le jeune homme accepte la mission et, pour plus de discrétion, décide de prendre un pseudo : Mourlhame Kapell. Contre toute attente, il se fait aider par la suivante d'Apolline, Adélie, une jeune fille intrépide, intelligente, peintre à ses heures perdues, et qui se révélè être une aide précieuse...

    Sur commande
  • Châtillon, duché de Bourgogne, 1453.
    Abandonnée à sa naissance, Ysée vit depuis toujours chez sa nourrice Perrenote et ses cinq fils, qui sont comme ses frères. Elle n'a que douze ans quand le maire de la ville, un homme beaucoup plus âgé qu'elle, demande sa main., Elle refuse, mais son avis ne compte pas, et celui de Perrenote non plus. Car, contrairement à ce qu'elle croit, elle n'est pas orpheline. Et l'ombre de son père, dont personne ne veut lui parler, fait planer une menace sur sa vie.

  • La vengeance d'une jeune noble, Marie-Adélaïde de Savoie, prête à tout pour renseigner les ennemis de Louis XIV et détourner la descendance du roi !
    Versailles, mai 1703. Marie-Adélaïde de Savoie, 17 ans, est mariée depuis 5 ans, au duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV.
    Parce qu'elle se morfond aux côtés de son mari, qu'elle juge trop sérieux, elle s'étourdit de distractions. Mais, au fond, la jeune femme n'est pas si facétieuse qu'elle en a l'air. Proche de Louis XIV et de Mme de Maintenon, elle écoute les conversations, reçoit les confidences, fouille dans les papiers et les plans étalés sur le bureau du roi... Puis, avec la complicité de Charlotte, sa demoiselle de compagnie, Marie-Adélaïde parvient à déjouer les pièges de l'étroite surveillance exercée par la police du roi et transmet des informations à son père, allié aux ennemis de la France. Elevée dans la haine du roi, Marie-Adélaïde n'a en fait qu'un but : venger la Savoie où, lorsqu'elle était enfant, des massacres de protestants ont été commis sur ordre de Louis XIV. De plus, elle va tout mettre en oeuvre pour détourner la descendance du roi de France. Un jour, elle croise le marquis de Nangis, beau et brillant militaire couvert de gloire, et en tombe éperdument amoureuse...
    Le 15 février 1710, elle met au monde son troisième garçon, le futur Louis XV. La rumeur monte, se propage. Pour étouffer un possible scandale, Nangis est sommé de se marier au plus vite avec une jeune noble, et envoyé au front. Et si Marie-Adélaïde avait réussi à accomplir sa vengeance ?

  • Ysée entre malgré elle dans une bande de brigands, qui ignorent qu'elle est une fille.
    Elle a intérêt à leur fausser compagnie avant qu'ils ne découvrent la vérité ! Son rôle de ménestrel lui permettra peut-être de filer avec le cheval dont elle a sauvé la vie, et de se mettre à la recherche de son mystérieux père, l'homme à la fleur de lys. Or, voilà que, sous son apparence de garçon, elle recroise Joffrey, le jeune seigneur ses rêves ! Le destin d'une jeune fille indépendante et audacieuse, rattrapée par son mystérieux passé.

  • Ysée a dû se séparer de Joffrey qui est retourné sur ses terres de Sansay, en plein territoire des Coquillards. En attendant son maître, Ysée a l'idée d'organiser un pas d'armes, qui permettrait à Joffrey de laver son honneur. Dans une auberge, elle croise un homme dont elle reconnaît immédiatement le regard : c'est celui qui hante ses cauchemars depuis des années, celui de l'inconnu qui l'a abandonnée dans un couvent lorsqu'elle était bébé. Il se fait appeler Monce et semble comploter contre le roi. Quand Ysée retrouve Joffrey, ils choisissent ensemble le thème du pas qui, selon l'usage, doit être théâtralisé : le défi consistera à libérer la Dame blanche, qui sera incarnée par Ysée. Le pas est un immense succès, il attire tous les seigneurs du royaume. Joffrey en sort victorieux. Quant à Ysée, elle repère dans la suite de l'un des jouteurs le dénommé Monce. Elle apprend qu'il s'agit du dauphin Louis, futur Louis XI. En conflit avec son père Charles VII, il voyage sous une fausse identité. Trop préoccupé par son propre avenir, le dauphin ne s'intéresse pas à sa fille mais il avoue l'avoir abandonnée et accepte de la libérer du couvent. Ysée n'a que faire de cette liberté puisqu'elle n'ose révéler à Joffrey qu'elle est une fille et... qu'elle l'aime. Mais le jeune homme l'a deviné depuis longtemps. Un jour, il informe son ménestrel que celui-ci est convié, en tant que Dame blanche, à une audience du duc de Bourgogne. En fait, Joffrey a secrètement organisé une cérémonie de mariage. Au moment du consentement, sortent de l'assemblée Perrenotte et ses fils à qui Joffrey a demandé d'être les témoins. Unis à jamais, les amoureux n'ont pas fini de s'asticoter pour leur plus grand bonheur.

  • Momo

    Michael Ende

    Dans une ville du Sud, la petite Momo et ses amis tentent de redonner aux gens le goût de la vie en luttant contre les hommes gris, des voleurs de temps qui trompent la population.

    Sur commande
  • Noé

    Claire Clément

    a la disparition de sa mère, noé, dix ans, est recueilli par ses grands-parents paternels qui habitent sur une péniche.
    ils sont mariniers. ce nouvel univers plaît beaucoup à noé, mais l'absence de sa mère lui pèse. quant à son père, il n'a pas de nouvelles de lui depuis l'âge de deux ans. heureusement, il y a homère, un canard, à qui il confie sa tristesse ; gaëlle, si jolie, si vivante, dont il tombe amoureux. et puis freddy, le capitaine du " bon vent " qui lui apprend à naviguer et à jouer de la guitare. petit à petit, noé réapprend à sourire à s'amuser, à faire confiance...

  • maria brugada, jeune orpheline au service d'une aubergiste acariâtre, accomplit les besognes les plus ingrates, sans jamais se plaindre.
    son seul plaisir est de dessiner au charbon de bois des animaux sur les murs d'une bicoque abandonnée. pourtant, le jour où sa patronne noie le chaton de mimosa, sa seule amie, maria s'enfuit, écoeurée, et rejoint madrid. une nouvelle vie commence. embauchée comme servante par un peintre réputé, maria entend profiter en secret de l'atelier pour réaliser son rêve : apprendre à peindre. la tâche est rude ; les tensions entre apprentis et compagnons sont fréquentes.
    maria va tenter de s'imposer par tous les moyens...

  • Grégoire déteste l'école. Il la déteste si bien qu'en sixième, il a déjà redoublé deux fois. Ce qu'aime Grégoire, c'est le bricolage. Tous les bricolages. A treize ans, il sait percer, scier, décoller du papier peint à la vapeur, démonter le moteur d'une tondeuse en panne... Il a déjà inventé, entre autres choses, une machine à éplucher les bananes et des chaussures à talon déplaçable pour marcher en montagne...
    Car Grégoire n'est pas idiot, loin s'en faut. Il est seulement nul à l'école, allez savoir pourquoi. Ses parents aimeraient bien l'aider, mais ils passent plus de temps à se chamailler qu'à s'occuper réellement de leur fils. Le seul qui l'écoute vraiment, c'est son grand père Léon. Un bricoleur de génie lui aussi. Dès qu'il le peut, Grégoire court le rejoindre dans son cabanon, au fond du jardin. Là, il peut enfin oublier le cauchemar de l'école et sa solitude. Le vieil homme ne lui demande rien et Grégoire peut s'adonner sans retenue à sa passion.
    Quand Grégoire est renvoyé du collège, pourtant, Léon se fâche. Il refuse de bricoler avec son petit-fils et lui explique que s'il ne sait pas lire, écrire, compter correctement, il n'arrivera à rien. D'abord, Grégoire ne comprend pas. Il a l'impression que son grand-père l'abandonne, à son tour. Mais petit à petit, grâce à l'amour parfois maladroit du vieil homme, il comprendra qu'il lui faut sortir de l'enfance, et que grandir impose des sacrifices, des batailles parfois difficiles, comme celle qu'il devra livrer en pension, pour devenir quelqu'un, alors que Léon, loin de lui et de plus en plus malade, tombera dans le coma...
    Un roman dense et bouleversant. Anna Gavalda n'a pas son pareil pour dire sans artifice les émotions et les sentiments les plus forts.

    Quatrième de couverture Grégoire déteste l'école, si fort qu'en sixième il a déjà redoublé deux fois. Le seul endroit qu'il aime, son refuge, c'est le cabanon de son grand-père Léon, avec qui il passe des heures à bricoler.
    Quand Grégoire est renvoyé du collège, pourtant, Léon est furieux. II renonce à consoler son petit-fils et lui refuse sa protection. II est temps, peut-être, que Grégoire accepte de grandir...

    Sur commande
  • Une rencontre extraordinaire entre une dévoreuse de livres et un écrivain en quête du roman parfait.
    Il était une fois, dans un coin perdu de l'autre côté des Alpes, une fille qui dévorait les livres comme des beignets au sucre.
    Par chance, la bibliothèque de son village était gigantesque, et elle contenait des milliers d'ouvrages. On y trouvait des manuels qui expliquaient comment dompter le cheval le plus rebelle, d'autres avec des recettes de potions magiques, des récits sur les vampires, ou encore sur les exploits d'un chevalier sans nom. Il y en avait pour tous les goûts, mais les livres étaient si nombreux que la pauvre bibliothécaire avait du mal à les classer.
    Le jour où elle remarqua, assise à une table, la jeune Domitilla, Geltrude trouva la solution à ses problèmes.
    Les livres étaient aussi la passion d'un autre habitant du village, Antonino, un vieil homme habité par le rêve d'écrire un roman parfait. Il ne s'intéressait pas aux aventures de preux chevaliers, il n'aimait pas non plus les méchantes sorcières et les pommes empoisonnées.
    Il voulait raconter une histoire incroyable, capable de conquérir le coeur des jeunes lecteurs.
    Mais pour cela, il avait besoin de l'aide d'une lectrice très spéciale. C'est alors que le destin lui fit rencontrer Domitilla, la fille qui dévorait les livres...

  • À dix-huit ans, Marion est la parfumeuse attitrée de la reine. Elle exerce désormais son art dans un petit pavillon dans le parc du château de Versailles, que Louis XIV en personne lui a octroyé. Cependant, la favorite du roi, madame de Montespan, est folle de colère que Marion ne travaille plus à son service.
    De plus, la jeune et jolie Angélique de Fontanges menace de la remplacer dans le coeur du souverain. La Montespan décide d'agir en recourant une fois encore aux services de La Voisin, la redoutable sorcière et empoisonneuse.
    Et bien malgré elle, Marion se retrouve victime d'un nouveau complot...

  • A la mort de son mari, la marquise de maisondieu se retrouve seule avec ses trois enfants : alix, clémence et louis-etienne.
    Les affaires de la famille sont confiées au baron de grenois, le frère du marquis. ce personnage infâme se révèle être prêt à tout pour s'approprier la fortune de sa belle-soeur. les prières de clémence sont impuissantes face à son ignominie. alors alix décide de se battre, et elle se rend à la cour. parviendra-t-elle à convaincre le roi de leur venir en aide ?

  • Ainsi que la Voisin l'avait révélé à Fabio, Angelina, la fille de Domenico, est bien vivante. Louis XIV la rencontre et tombe sous son charme. Afin de la séduire, il la nomme lectrice et demoiselle de compagnie de sa fille, Marie- Anne de Conti.
    Parallèlement, le roi qui souhaite faire un cadeau de valeur à Mme de Maintenon, qu'il a épousé en secret, suit les conseils de son diamantaire et lui offre la plus belle pierre qui existe : le Grand Diamant Bleu.
    Tout en vantant la beauté du diamant à Mme de Maintenon, le diamantaire un protestant, pour se venger de la révocation de l'Édit de Nantes, lui laisse entendre qu'il est maudit.
    Angelina, Domenico et Fabio se rendent chez Marie-Anne de Conti lorsque les domestiques ramènent une noyée du bassin de Neptune. La servante morte tient dans sa main un petit miroir.
    Angelina le prend et se regarde dedans. Elle est épouvantée, ses yeux bleus deviennent vairons, l'un vert et l'autre noisette. Fabio se contemple à son tour et se voit de profil. Le miroir est ensorcelé ! D'où vient-il ? La malédiction ne finira-t-elle jamais ?

  • "Versailles, lundi 13 mars 1679, à la nuit tombée. Je m'appelle Marion Dutilleul. J'ai 18 ans. Hier soir, après trois jours passés dans l'univers abominable de la sorcellerie, c'est avec un plaisir infini que j'ai retrouvé ma chambre, juste au-dessus de celle Sa Majesté la reine Marie-Thérèse... " Ainsi commence le journal intime découvert. par Amélie et son père, Philippe-Henry Schunck, en 1 819. A cette trouvaille s'ajoute celle d'une plaque de cuivre datant du siècle de Louis XIV, d'une urne en forme de coeur. Pour Amélie et son père, c'est le début d'une enquête palpitante. Une fresque historique où les coups de théâtre se succèdent, sur fond de secrets de famille et... d'amour !

  • Barry Boone, 12 ans, est le pitre de sa classe. Malheureusement, ses jeux de mots ne font rire que lui et son amie la jeune surdouée Angeline Persopolis. Celle-ci lui manque beaucoup depuis qu'elle est scolarisée dans une prestigieuse et lointaine école. Barry décide de s'inscrire au concours de talents qu'organise son école, afin de voir son humour enfin reconnu. Angeline le soutient dans la préparation de cet événement. Mais, décrié par ses camarades et même par ses propres parents, lassés de ses plaisanteries, Barry envisage sérieusement de renoncer. Le jour du concours, il trouve le courage de monter sur scène et, après avoir reçu quelques tartes à la crème, il réussit à conquérir son public. Il a gagné l'estime sincère de ses camarades, mais surtout son pari de rester lui-même, quoi qu'il arrive.

  • Alix de maison-dieu, " l'espionne du roi-soleil ", apprend par un moine que son frère, louis-etienne, est retenu prisonnier au mont-saint-michel.
    Avec l'accord de louis xiv, alix, accompagnée de son cher cousin antonin et d'une solide escorte, se rend sur les lieux. dans le même temps, le fameux collier de rubis dérobé à la marquise de maison-dieu réapparaît au cou d'un comédien de foire. alix réussira-t-elle à sortir louis-etienne de la terrible cage de fer ? le précieux bijou reviendra-t-il dans la famille de maison-dieu ?

  • Nelson de Trieu passe ses vacances chez sa grand-mère Gigi. Un soir, elle lui remet la clé du grenier : « Le moment est venu », lui dit-elle.
    Le garçon grimpe avec appréhension l'escalier, entre dans la pièce...
    Et ne découvre qu'un fatras de vieux objets. Soudain, une voix résonne dans sa tête. C'est celle de son grand-père, mort quelques années plus tôt ! Le vieil homme lui révèle la malédiction qui pèse sur leur famille à cause de leur ancêtre, Richard de Trieu. En l'an 1431, celuici a dérobé un trésor appartenant à un seigneur écossais, Roy Mac Gregor. Depuis, ses descendants sont condamnés, après leur mort, à entrer dans un objet, dont leur âme reste prisonnière. Leur seule distraction : discuter avec les autres âmes et avec les membres vivants de la famille, qui entendent leur voix par télépathie. Nelson fait donc la connaissance de ses aïeux qui ont pris possession, qui d'un râteau, qui d'une assiette en faïence, qui d'un poêle à bois...
    A son retour de vacances, le collégien reprend sa routine habituelle, jusqu'au jour où on lui annonce la mort de Gigi. Les parents de Nelson, ignorant tout de la malédiction qui leur a été dissimulée afin de protéger le père du garçon, jugé trop sensible pour supporter un tel choc, vendent les précieux objets à un antiquaire véreux, au grand dam de leur fils. Nelson reprend espoir le jour où il rencontre Victoria, en sauvant la vie de son perroquet. La vieille dame, passionnée de brocante, accepte de lui donner un coup de main. Tous deux écument les puces pour récupérer les aïeux de Nelson. Mais la tâche est colossale, car beaucoup d'objets ont déjà été vendus et dispersés. Une seule solution : il faut libérer les âmes des de Trieu ! Victoria, qui, dans sa jeunesse, a suivi l'enseignement d'un grand maître de la télépathie, part en Orient pour lui demander de l'aide.
    A force de volonté et d'imagination, les deux complices briseront finalement la malédiction des Mac Gregor...

  • Comment la disparition de Goliath, son lapin va permettre à Sami de faire des rencontres essentielles, qui l'aideront à grandir...
    Sami vit avec sa mère et sa soeur Jeanne dans un immeuble de la cité Joliot Curie. Son père les a quittés depuis plus d'un an, et, avant de partir, il a offert à son fils un lapin nain, appelé Goliath.
    Un jour, son ami Oscar est emmené d'urgence à l'hôpital à cause d'une appendicite aigüe. Sami décide de l'accompagner, et en chemin, il s'aperçoit qu'il a oublié Goliath, dans son "jardin", un petit espace autour d'un arbre clôturé par un grillage. Or il commence à pleuvoir... À son retour, Sami, horrifié, constate que Goliath a disparu. Il le cherche partout, colle des annonces, interroge les voisins, dont Ousmane, un vieux sénégalais. Une relation commence à se nouer entre eux...
    Mais les ennuis s'accumulent : sa mère est en dépression, Oscar est arrêté par la police, et menacé d'être renvoyé au Congo avec sa mère, Ayana. Sothy, une petite fille d'origine cambodgienne, n'a pas la vie facile non plus : son père est loin, en détention, et son frère aîné vient à la maison pour voler des objets et les revendre. Et enfin, Ousmane cache un lourd secret.
    Aussi, lorsque le père de Sami annonce qu'il ne peut pas le prendre pour les vacances de la Toussaint, car sa nouvelle femme vient d'accoucher prématurément d'un garçon, le courage de Sami lui fait défaut : trop c'est trop ! Après une forte fièvre qui dure deux jours, il s'aperçoit à son réveil qu'il ne peut plus marcher.
    Petit à petit, Sami fera le chemin de la résilience : remplacer son père sur lequel il ne peut plus compter par autre référent masculin. Chasser la tristesse qui l'envahissait pour accepter ce qui s'offre à lui : l'amour inconditionnel d'une fillette qui sait voir en lui ce qu'il y a de beau et de précieux et qui lui apporte un univers où l'imaginaire a une bonne place, ce qui réconciliera Sami avec la vie.

  • Retourné à son pensionnat de Boulogne-sur-Mer, Alphonse Vaublanc reçoit un appel au secours de la fantasque Isabel Quigné- Sanson, rencontrée quelque temps auparavant.
    N'écoutant que son courage, il se lance dans l'aventure, mais il est kidnappé avec elle par son vieil ennemi, M. Durand, dit l'Homme à la Barbe. Celui-ci lui fait une étrange proposition : retrouver un document compromettant chez le père d'Isabel en échange de la liberté de son amie.
    D'abord seul, puis avec l'aide de ses fidèles compagnons Gédéon et Charlotte, Alphonse se fait cambrioleur à son tour, ce qui l'amène à faire face à la police, au mystérieux organisateur du trafic d'or responsable de la disparition de son père... et à découvrir le vrai visage de Pierre de Lompret, son parrain énigmatique.
    Après quelques péripéties, il parviendra à délivrer Isabel, à vaincre M. Durand, à mettre fin aux agissements du détestable Gustave Mondevert, qui n'avait pas renoncé à mettre la main sur le château familial de Treyssigne et à retrouver son père !

  • Pour Henri, un employé de banque modèle, le jour de gloire est arrivé : Lusidor, l'un des trois patrons, part à la retraite, et c'est lui qui prendra sa place ! Et, pour la première fois, c'est lui qui ferme la banque. Quelle n'est pas sa stupeur quand, le lendemain, il apprend que dix millions d'euros ont été volés dans le coffre ! Naturellement, c'est lui qu'on accuse. Honteux d'être arrêté devant tous les employés de la banque, Henri décide de s'enfuir. Il saute par la fenêtre et atterrit dans une poubelle, au moment où les éboueurs arrivent pour la vider. Une chance pour lui : il disparaît sans laisser de trace.
    Lorsqu'il se réveille, son horizon est couvert de déchets, à perte de vue : il a été emmené dans la décharge de la ville. Bientôt, une immonde créature s'approche de lui : un rat blagueur et de bonne humeur, appelé Dante, que Henri décide de snober. Seulement, quand la nuit tombe, il est soulagé que le rat revienne le chercher et lui propose de l'héberger dans sa cabane. Henri n'ayant nulle part où se cacher, il a tout intérêt à rester là. Le banquier et le rat, aux caractères si opposés, apprennent peu à peu à se connaître et à s'apprécier. Mais le danger guette : des rôdeurs tournent autour de la cabane. Serait-ce le fameux monstre de la décharge ? Serait-ce l'ennemi juré de Dante, un chien galeux qu'il a chassé ? Ou serait-ce le voleur des dix millions, à la recherche de son butin... ?

empty