Avant-propos

  • L'auteur nous plonge ici dans les coulisses de la Grande Exposition universelle de 1900 à Paris et fait revivre, sous sa plume animée, les personnages clés de cette extraordinaire aventure : le roi Léopold II sans qui les intérêts belges en Égypte n'auraient pu se développer, les hommes d'affaires de même que les architectes de talent. Ceux-ci ont réalisé une ville sublime sur le plan architectural. Héliopolis fut cependant bien plus qu'une superbe ville, elle a représenté tout un art de vivre et un esprit de tolérance permettant aux différents cultes de se côtoyer. Un tableau vivant d'une époque révolue, une parfaite maîtrise du sujet rendent le récit captivant. Au travers des lignes se dessine, comme des hiéroglyphes, la passion qu'éprouve l'auteur pour l'Égypte.

  • Naviguer dans le passé pour découvrir le parcours de la danse modern? jazz à travers la musique qui l?accompagne. S?ouvrir à d?autres formes artistiques dans lesquelles l?idiome jazz est présent et qui partagent une histoire commune. Jeter « l?encre » dans les plantations du Sud des États-Unis du XVIIe siècle. S?imprégner des chants de l?Église baptiste puis de la raucité des blues le long des rives boueuses du Mississippi. Mettre le cap vers les grandes villes du Nord-Est pour assister à un minstrel show. Pousser la porte d?un ancien théâtre pour découvrir des numéros de claquettes hors pairs. Se rendre dans la région du Missouri. Être transporté par une cascade de notes qui s?échappe d?un vieux piano mécanique et voir des danseurs évoluer sans retenue sur un rang endiablé. Découvrir ces bateaux à aubes qui relient Saint-Louis à La Nouvelle-Orléans dans un foisonnement de sons et de couleurs. Rejoindre Congo Square pour observer les esclaves qui y célèbrent leurs rites et tentent de retrouver leurs rythmes ancestraux. Se rendre dans un club de jazz du côté de Storyville. Poursuivre la route du jazz en direction de Chicago puis de New York. Pénétrer dans des salles de danse et des endroits nocturnes célébrant le Jazz Age puis l?ère du Swing et la danse jazz de récital.  C?est cette histoire qui vous attend, forte et émouvante à la fois?

  • 1939. La Banque Nationale de Belgique voit s'approcher l'orage. Elle se hâte de mettre son or à l'abri des nazis, mais le plan échoue. Le régime collaborateur de Vichy vend la mèche et veille à promener l'or de la Belgique (près de 200 tonnes en lingots et monnaies d'or !) via la France, Dakar au Sénégal, le Mali, Alger et Marseille pour aboutir finalement dans les caves de la Reichsbank à Berlin. On s'imagine difficilement combien cela représente en nombre de lingots et quelle en est la valeur.
    L'or à la dérive est un véritable thriller politique : de jour en jour on suit la trace depuis le départ jusqu'au moment où le dernier fragment sera restitué à la banque centrale de Belgique seulement en 1997. Richement illustré, l'ouvrage apporte un nouvel éclairage sur le rôle d'un faible gouvernement en pleine errance, les démarches du roi Léopold III, des gouverneurs de la Banque Nationale et du ministre des Finances de l'époque, Camille Gutt.

  • Coincée six pieds sous terre depuis plusieurs décès qui l'ont bien arrangée mais la laissent fermenter dans la culpabilité, Claire fait semblant de vivre en crachant son acidité à voix basse sur un entourage qu'elle aime gentiment asservir. Lorsqu'elle apprend que son fils, encore lycéen, compte finir sa scolarité en Inde, elle sent qu'elle perd pied. Pour faire diversion elle envisage d'échanger sa maison du Cap Ferret avec une certaine Estelle. Sur l'île où elle s'est réfugiée, Claire ne distingue plus vraiment ses contours au point qu'elle s'étonne à peine de trouver chaque nuit, écrits dans des carnets, les récits que son hôte lui fait en simultané de son séjour à Ferret. Alors qu'elle commence à peine à se redessiner et à faire entendre sa voix de sous les gravats, son frère Arnaud lui fait une terrible révélation.

  • Ce livre repose sur un constat?: quels que soient les dossiers et les commissions auxquels Planète-Vie a participé durant ces vingt dernières années, les intérêts économiques ont toujours primé sur la protection des animaux. Certes, des textes de loi existent, mais ils sont limités dans leur portée et les moyens pour les faire appliquer manquent.

    L'homme est ainsi devenu responsable du zoocide le plus important que la Terre ait jamais connu?: chaque année, 60 milliards d'animaux domestiques sont tués dans nos élevages industriels, près de 1000 milliards dans l'écosystème marin, et 30?% des espèces de la faune sauvage devraient disparaître d'ici 2050...

    La situation qui prévaut pour les cétacés et les delphinariums en est un exemple flagrant. Ce système aveugle, dénué de toute forme d'éthique ou de compassion, repose sur un fait juridique?: l'animal est une «?chose?», relevant de la catégorie juridique du mobilier, et ce dans la plupart des ordres juridiques du monde. Or, si nous voulons réellement respecter la nature et les animaux, nous devons leur reconnaître une identité et des droits.

    Prenant le dauphin comme ambassadeur, ce manifeste vibrant, appuyé par le monde artistique et de nombreuses associations, est un appel adressé à l'Homme et plus particulièrement à ses représentants politiques.

    Accordez au monde vivant une catégorie juridique propre et indépendante de celles de l'humain et du mobilier, avec à la clé des droits qui permettront de changer leur destin.
    Et le nôtre, car tout est lié.

  • Claudine à Paris, d'après les romans de Willy et Colette, est la seule pièce de théâtre de Colette à n'avoir jamais été publiée bien qu'elle ait fait l'objet de nombreux articles dans la presse ! Après l'avoir miraculeusement retrouvée, nous vous la donnons à lire aujourd'hui. En point d'orgue !

  • Il s'en passe de drôles en Belgique à ce qu'on dit. Mais ces avertissements sont-ils basés sur des faits authentiques ou plutôt sur des légendes urbaines, pourtant crus au point d'impacter nos comportements ? - Grâce à ce livre, vous comprendrez d'où ces légendes urbaines proviennent, les raisons pour lesquelles les Belges y croient et en quoi elles leur sont utiles. Vous saurez également quelle est la part de vrai et de faux dans ces récits qui évoquent des sujets aussi graves que l'insécurité, la peur de l'étranger ou encore le danger des animaux sauvages ou des nouvelles technologies.
    Enfin, vous découvrirez que les récits d'aujourd'hui entrent en résonnance avec des contes et légendes plus traditionnels, et qu'ils sont devenus une vraie source d'inspiration pour les scénaristes de films, publicités et courts-métrage ainsi que pour les auteurs de fiction tels Victor Hugo, Franquin, Hergé, Willy Vandersteen, Bom, Alcante, etc.

  • L'affaire Simenon

    Alain De Preter

    L'affaire Simenon se propose de répondre aux questions que la fille du romancier pose au sujet de son mal-être dans des écrits que son père a fait publier après son décès - Marie-Jo s'est suicidée le 20 mai 1978 à l'âge de 25 ans.

  • Qui pouvait imaginer que cet homme de lettres occasionnel, auteur d'un seul ouvrage en vingt ans, allait être à l'origine d'un des plus grands classiques littéraires ? Michel Eyquem de Montaigne publia ses Essais à compte d'auteur en 1580. Leur succès ne s'est jamais démenti et cet ouvrage unique a fait l'objet d'innombrables rééditions, thèses et analyses.
    La raison de tout cela ? A travers les siècles, les Essais nous parlent, et nous éclairent, comme le ferait un ami. Le message lucide de ce livre écrit durant la période la plus noire du XVIème siècle demeure actuel et nous guide en cette époque troublée confrontée aux intolérances.
    Le présent ouvrage est le fruit d'une enquête de plusieurs années menée sur les lieux de vie de Montaigne, pour tenter d'approcher et de mieux comprendre ce gentilhomme de la Renaissance.
    Un abondant support visuel comprenant photographies et reproductions de textes originaux dialogue avec les pensées fondatrices de cet écrivain, philosophe et moraliste. Voilà toute la singularité de cette évocation de Montaigne, faite de lettres et de pierres.

  • Le célèbre capitaine Haddock, le meilleur ami de Tintin, personnage créé par Hergé, vient de fêter ses 70 ans ! Nous apprenons dans Le secret de La Licorne que ce capitaine remarquable par son tempérament colérique, son penchant pour le whisky et son florilège de jurons est le descendant du Chevalier François de Hadoque, capitaine de la marine sous Louis XIV.
    Mais qui fut le véritable Haddock ? Le livre retrace le destin de ce capitaine de la marine britannique, premier commandant du Titanic et de son navire jumeau, l'Olympic. Ce récit à tiroirs, où se rencontrent des personnages hauts en couleurs, révèle également des aspects méconnus d'évènements tels le naufrage du Titanic, la « dummy fleet », une fausse flotte de navires de combat, ou la Grande Guerre.

  • Ce beau-livre retrace l'histoire de l'Église de Notre-Dame des Victoires, monument touristique incontournable situé sur la place du Sablon à Bruxelles. Photos, esquisses et tableaux agrémentent cet ouvrage passionnant.

  • La pluie et le verseau

    Yves Louagie

    Quoi de plus léger, de plus fugace, qu'une goutte de pluie, et pourtant de plus essentiel à la vie : n'est-ce pas le principal élément de notre plasma ? La pluie et le Verseau, la pluie est le berceau. Ce milieu a toujours été pour moi une sorte de liquide amniotique dans lequel je me plonge avec délices ; quand la pluie enveloppe de son calme les êtres et les choses.

    Avez-vous jamais, les yeux fermés, laissé dégouliner ces perles sur le visage ? Apprenons à l'aimer ou du moins à la supporter ainsi que toutes les pluies de la vie, car personne, non jamais personne, pas même Diogène, ne vous dira un jour « ôte-toi donc de ma pluie ».

    Voici réunis les fruits d'une petite décennie de cheminements photographiques - de Florence à ma glycine et du jardin à Shanghai - animés de textes qui me sont chers et ... du souffle des Passagers du Vent.

  • Présenté comme le testament moral d'un patient qui va mourir, ce livre retrace les messages fondamentaux que l'auteur, médecin oncologue, a recueillis auprès de ses patients gravement malades : « Va plus loin. essaie, tu peux le faire ! Ne crains ni l'échec ni l'erreur. Prends ton envol et suis ton rêve, aussi loin que tu le peux. »

  • Jeff. Jeff Marnier. C'est mon nom. Je suis inspecteur. Plutôt bien coté, voire admiré par certains. Pourtant, comme tout le monde, j'ai mes problèmes. Je bosse jour et nuit. La vérité ? Je n'ai jamais beaucoup dormi. Je suis accro à la vodka, à la solitude, et depuis peu. à un site Internet. « La boîte noire ». C'est un endroit sombre. Un repère de flics. Un cloaque virtuel où je me sens chez moi. Tellement chez moi que j'oublie régulièrement de me coucher. Pourtant, cette nuit-là, j'avais enfin trouvé le sommeil. C'est toujours mauvais signe quand mon téléphone portable sonne en pleine nuit. Un tueur de flics court dans la région. Catherine est morte. Ça m'enterre encore un peu plus. Je dois me mettre au vert quelques jours. La ronde des boîtes tombe à point nommé. Un huis clos secret entre inspecteurs. Une réunion entre des inconnus en mal de découvertes. Une nuit durant laquelle soulever le couvercle d'une boîte peut vous laisser des traces indélébiles.

  • La commémoration du centenaire de la Grande Guerre est l'occasion de porter un nouveau regard sur cette période. C'était l'objectif de la journée d'étude: « La Grande Guerre à Mons et dans sa région » qui s'est tenue à Mons le 20 octobre 2014, co-organisée par les Archives de l'État à Mons, les Archives et le Pôle muséal de la Ville de Mons ainsi que la Province de Hainaut. Les actes de cette journée offrent l'opportunité de présenter au grand public les résultats de recherches historiques menées actuellement sur différents thèmes ayant trait à la Grande Guerre dans la région de Mons.
    Les enjeux de la bataille de Mons, événement militaire majeur des 23 et 24 août 1914 qui voit s'affronter les troupes britanniques et allemandes, sont évidemment rappelés mais est aussi présentée celle, beaucoup moins connue, qui s'est déroulée à Frameries le 24 août 1914.
    L'imaginaire de la guerre est abordé via la symbolique du cimetière de Saint-Symphorien et une étude passionnante relative aux origines de la célèbre légende des Anges de Mons. L'étude d'un cas de désertion nous éclaire sur les rouages de la justice militaire en temps de guerre, souvent caricaturée.
    L'occupation allemande à Mons est ensuite abordée sous l'angle original des affiches d'avis officiels placardées quotidiennement sur les murs de la ville. Sur le plan politique, l'action spécifique du gouvernement provincial du Hainaut, en particulier en matière de ravitaillement, est décrite. Les conséquences économiques de l'occupation pour le bassin houiller montois sont ensuite étudiées. L'activité de la résistance est évoquée à travers l'action de la princesse Marie de Croÿ. Le contre-espionnage allemand, sujet neuf, est aussi étudié par l'activité d'un espion belge passé au service de l'Allemagne.
    Enfin, la libération de Mons par les troupes canadiennes est envisagée ainsi qu'une approche de l'immédiat après-guerre vécu par les soldats canadiens en Belgique.

  • Dans un Moyen-Orient en plein chaos, des islamistes fanatiques s'allient à des évangélistes américains pour précipiter la Fin des Temps, dans un complot apocalyptique qui suppose la destruction de l'Iran et d'Israël. Neuf soldats israéliens sont sélectionnés pour une mission de la dernière chance. Un téléporteur, basé sur une technologie jusqu'alors inconnue, doit les envoyer dans une base égyptienne secrète pour éviter une guerre nucléaire. Le commando est téléporté, mais la destination n'est pas celle prévue. Ils se retrouvent à quelques kilomètres d'Auschwitz, en 1943.

  • Un livre qui dresse un état des lieux de la démocratie aujourd'hui. Cet ouvrage reflète la prise de conscience citoyenne face à la dégradation de l'action et de l'intervention politique. Une réflexion sur les fondamentaux d'une démocratie qui n 'a plus aucun principe.
    Les chapitres successifs dressent un état de lieux de ce qui fait obstacle à la démocratie pour la replacer dans la lumière.

    Ce livre est écrit à plusieurs mains par des acteurs de la société civile de tous horizons. Des femmes et des hommes qui sont des citoyennes et des citoyens avant tout. La partie réelle et visible de la démocratie. Les temps et la conjoncture sont difficiles. L'époque est dangereuse. La crise économique et financière ronge les démocraties européennes mais l'heure est à l'action. Se réapproprier la parole, c'est restituer à la démocratie ce qui lui appartient.

    Le concept du Café Citoyen est implanté dans plus de 45 régions de France et en Europe.
    Chaque jour, il enregistre une nouvelle inscription. Le Café Citoyen est apolitique, apartisan.
    Il est la voix du peuple.

  • Des enfants discutent dans la cour de récréation d'une école primaire bruxelloise du métier de leurs parents. Parmi eux, Agathe explique que sa maman fait de la politique. « C'est quoi la politique ? », demande Mathieu. L'institutrice qui surveille et a entendu la conversation des enfants, leur propose de consacrer une leçon à ce sujet un peu compliqué. Dans un dialogue avec ses élèves, elle aborde avec des mots simples une série de notions et leur explique que la politique concerne tout le monde, même les enfants. Dans la foulée, une visite est organisée au Parlement où les enfants sont invités à donner leur avis et faire des propositions sur des sujets qu'ils jugent importants pour améliorer la vie quotidienne dans leur ville. Auparavant, la classe a fait une halte dans le Parc de Bruxelles où l'institutrice a évoqué avec eux l'histoire et l'évolution de la Belgique. Le livre se termine dans la maison d'Agathe, où elle retrouve ses parents, ses frère et soeurs autour de la table familiale. La conversation y va bon train sur ... le « métier » de maman.

  • Qu'est-ce que le soufisme ? "C'est que Dieu te fasse mourir à toi-même afin de te ressusciter en Lui", répondit l'un de ses maîtres, Junayd.
    Les soufis, mystiques de l'islam, regroupés autour de cheikhs au sein de multiples confréries, cherchent l'union avec Dieu. Souvent poètes ou musiciens, ils privilégient l'expérience directe du divin à l'observance de la loi. Leur liberté de comportement et de parole leur a valu de nombreuses critiques au cours des siècles, allant parfois jusqu'à la persécution. Ils participent aujourd'hui au renouveau de l'islam, qu'ils voient comme une religion d'amour.
    Leur influence s'étend à travers tout l'Occident. Dans un langage simple et accessible, ce livre présente les périodes qui ont marqué le soufisme ainsi que la doctrine et la pratique de cet "état d'être" souvent considéré comme "le coeur de l'islam".

  • Ouvert au public depuis peu, l'hôtel Max Hallet est une des oeuvres majeures de Victor Horta.
    Horta démontre ici sa capacité à s'adapter aux exigences de son client. Toujours en quête de perfection et d'innovation, l'architecte conçoit le jardin d'hiver de l'hôtel Max Hallet de façon futuriste et tout à fait exceptionnelle pour satisfaire aux goûts de Madame Hallet pour les plantes et les fleurs. L'hôtel, encore dans son état quasi originel, étonne par les dimensions extraordinaires de ses espaces intérieurs et par sa décoration exubérante.

  • Fondé en 1242, l'hôpital Notre-Dame à la Rose, classé Patrimoine Majeur de Wallonie, est l'un des derniers exemples de site hospitalier autarcique complet avec sa ferme, ses jardins, sa glacière et son cimetière. Cet hôtel-Dieu est exceptionnel par l'état de conservation de l'ensemble du site, par la diversité des constructions et par la richesse des collections artistiques, pharmaceutiques et médicales, présentées dans leur cadre authentique.
    Grâce aux travaux co-financés par la Région wallonne (patrimoine et tourisme) et les fonds européen du Feder, l'hôpital Notre-Dame à la Rose propose aujourd'hui un parcoursdécouverte à travers 20 salles nouvellement scénographiées racontant la vie et l'évolution des hôpitaux et des soins de santé du Moyen Âge à nos jours.
    À travers le présent ouvrage, vous découvrirez des tableaux, des meubles, des archives, des objets d'art remarquables, des témoignages fascinants au sujet de la médecine et de la pharmacie (trousses de chirurgie, livres anciens, pharmacopées, etc.). La remarquable architecture gothique et Renaissance flamande ainsi que les centaines d'objets de la vie quotidienne de la communauté religieuse et des malades sont aussi admirablement mis en valeur par des techniques modernes de scénographie.
    Tout l'art de soigner le corps et l'esprit du XIII e siècle à nos jours n'aura plus de secret pour vous.

  • Qu'il s'agisse d'un «consultant en disparition», de la fatalité d'avoir une plastique trop parfaite ou d'un sous-doué du coeur, les personnages de ces nouvelles se retrouvent piégés par un destin qui les dépassent et leur désenchantement vire au drame.

  • Parce qu'ils sont un trésor parfois oublié ou méconnu, la rédaction de La Libre Belgique a proposé à ses lecteurs de revisiter les classiques de la littérature mondiale : de Giono à Dostoïevski, de Fitzgerald à Balzac, de Céline à Aragon, de Dickens à Duras.

  • Tout le monde a lu Tintin, voyagé et vibré avec le petit héros parcourant les quatre coins réels ou métaphoriques de la planète. Mais quelles contrées a-t-il parcourues ?
    Existent-elles ? Qui peut situer les lieux de ses exploits sur une carte ? L'auteur nous a-t-il fourni les renseignements pour être à même de le faire ? Certaines aventures sont clairement situées géographiquement, comme Tintin au Congo ou Tintin en Amérique. Mais qui peut décrire le parcours de notre héros dans l'ancienne colonie belge ou dans le nouveau monde ? Et lorsque l'imaginaire intervient, quels sont les référents réels qui le soutiennent et lui donnent toute sa crédibilité ?
    À toutes ces questions, nous apportons une réponse argumentée car nous allons le découvrir : Hergé a parsemé les aventures du petit reporter d'indices clairs. Toutes les réponses figurent dans les albums qui constituent des documents interprétables pour reconstruire de façon surprenante l'histoire politique et sociale du XXe siècle.

empty