Acropole

  • Foisonnant et passionnant, cet ouvrage nous emmène à la rencontre des 100 figures les plus importantes de la mythologie gréco-romaine, des divinités primordiales aux héros de la guerre de Troie, en passant par les ténébreux habitants des Enfers.
    À travers des thèmes universels tels que l'amour, la jalousie, la haine, l'ambition, la duplicité ou la beauté, Malcom Day nous immerge dans l'univers de mythes et de légendes dont les messages n'ont pas pris une ride.

    Plongez dans cet ouvrage familial divertissant et laissez-vous emporter dans le monde enchanté de la mythologie.

  • L'une des officines de la Gestapo française est celle de la rue Lauriston, à Paris, à laquelle les noms de Lafont et Bonny sont attachés. Mais il n'existe pas d'étude exhaustive de toutes les actions conduites par ce qui fut en réalité un inextricable méli-mélo d'agents allemands et français, bien au-delà de ces noms de sinistre mémoire, et agissant dans les vingt régions françaises.
    Pour accomplir ses sales besognes, la Gestapo s'appuie en effet sur des collaborateurs français. Combien sont-ils ? Qui sont-ils ? Quels sont leurs chefs ? Quelles tâches accomplissent-ils ? De quelles violences sont-ils capables ?
    Les « gestapistes français » assurent le repérage et l'arrestation des résistants avant d'accompagner les agents de la Gestapo dans les tâches d'interrogatoire presque toujours conduits de la façon la plus brutale.
    Parmi ces gestapistes français, en plus des truands, trafiquants et personnages louches en tout genre, on trouve des représentants de toutes les classes sociales : avocats, professeurs, employés, ouvriers, femmes de ménage, industriels, commerçants, paysans...
    La grande originalité de cet essai réside dans le traitement de ces sujets par région : Paris et la région parisienne ; la zone Nord occupée ; les deux zones spéciales (Alsace-Lorraine et Nord-Pas-de-Calais) ; la zone Sud ex-libre.
    Les auteurs apportent des éléments de réflexion sur ce cauchemar français qui a concerné 40 000 citoyens appartenant à toutes les couches de la société.

    Sur commande
  • Près de 79 000 juifs, français et étrangers vivant en France, sont morts entre 1940 et 1945, livrés par les autorités françaises, gazés, morts de fin et de maladie dans les camps français ou encore assassinés par la force militaire allemande et les milices.
    Si Philippe Pétain, François Darlan, Pierre Laval, Xavier Vallat, de Pellepoix, Charles Mercier du Paty de Clam, Joseph Antignac, René Bousquet et Amédée Bussière sont notoirement reconnus comme responsables de la Shoah française, qu'en est-il des collaborateurs proches de ces personnalités ? Combien d'hommes portent des responsabilités tout aussi lourdes ? Qui sont les ultras de l'antisémitisme vichyssois dont les propos glaçants sont de véritables appels au meurtre ? Qui sont les chefs de partis collaborationnistes, dirigeants d'officines,  journalistes, écrivains, hommes de radio, qui n'ont cessé de promouvoir la déportation des juifs de France ?
    Et enfin, quelle n'est pas la surprise de constater que parmi tous ces responsables du pire des crimes, fort peu ont été punis à la Libération !  L'ouvrage analyse les causes profondes de l'antisémitisme en France et dévoile les belles carrières réalisées après-guerre par beaucoup de ceux qui ont participé à la politique antisémite de Vichy...

  • Au quartier général de l'agence Itar-Tass, les murs sont tapissés de tiroirs en bois presque jusqu'au plafond et conservent le coeur des archives de l'agence. Vivement colorées ou jaunies, puissantes ou prosaïques, isolées ou en séries, les images contenues dans ces tiroirs représentent la vie d'un peuple : scènes campagnardes et citadines, paysans et politiciens, saints hommes errants, marchands rivés à leurs comptoirs, athlètes, mendiants, écoliers, cosmonautes, vieilles femmes, boutiquiers, soldats, artistes, musiciens, écrivains... Le dernier tsar, Nicolas II, est présent avec sa famille, c'est le cas aussi du président Vladimir Poutine, en tenue de judoka. Ménagères et leurs paniers, danseurs sur la scène du Bolchoï, amoureux dérobant un moment d'intimité. Gagarine célébré, Soljenitsyne exilé, la Maison-Blanche russe assiégée, la longue file d'attente pour accéder à la tombe de Lénine qui fait le tour de la place Rouge... ces meubles renferment le plus grand répertoire iconographique de l'histoire de la Russie. Peter Radetsky est l'un des premiers à avoir pu compulser les archives d'Itar-Tass, et Un siècle d'images soviétiques est le résultat de ses heures de recherche et de tri passées à l'agence, de son regard avisé et de sa collaboration avec des spécialistes de l'histoire soviétique. De l'autocratie tsariste à sept décennies de régime soviétique aboutissant à l'actuelle Fédération de Russie (1905-20051, le magnifique album photos que vous avez entre les mains raconte la poursuite du rêve communiste d'une jeunesse enthousiaste, en même temps que la nature difficile et complexe d'une nation et du siècle turbulent qui vient de se clore. Un grand nombre des photographies publiées ici le sont pour la première fois. Certaines sont idylliques, d'autres sont de terribles représentations de la réalité du quotidien qui, jusqu'à aujourd'hui, n'avaient pas dépassé le rideau de fer.

  • Cet ebook contient des liens internet vers des bonus sonores, qui sont accessibles sur tous les appareils permettant la lecture de fichiers multimédias.

    En 1954, se terminait la première et la plus oubliée des guerres coloniales françaises. Soixante ans plus tard, en voici l'histoire, racontée par ceux qui l'ont faite. Un récit passionnant qui se lit comme un roman et rassemble des témoignages exceptionnels recueillis dans les deux camps. Patrice Gélinet, une des grandes voix des émissions historiques de Radio France nous offre, avec ce texte au plus près des faits, une magnifique histoire à hauteur d'homme.
    La colonisation par la France de l'Indochine (Vietnam, Cambodge, Laos) fut tardive. Elle marqua l'avènement de la IIIème République triomphante et fut le cauchemar de la IVème République de l'après-guerre. Cette longue guerre coloniale fut à la fois un des premiers conflits révolutionnaires moderne, un moment-clé de l'affrontement Ets-Ouest et un chapitre très lourd de l'histoire de la France.
    Patrice Gélinet a réalisé cette série documentaire exceptionnelle il y a une dizaine d'années pour France Culture. Il a interviewé de très nombreux témoins et acteurs de l'époque : des militaires français et vietcongs, des soldats ordinaires ou des membres-clés des états-majors, mais aussi des personnalités politiques clés et des civils, tous témoins de moments historiques et d'une époque révolue : l'ex-empereur Bao Dai, le militaire Marcel Bigeard, le journaliste Lucien Bodard, Brigitte Friang, correspondante de guerre, Hô Chi Minh, le général Giap, vainqueur des Français à Diên Biên Phu, le général de Lattre, Pierre Messmer, parmi d'autres.
    Le récit chronologique des faits est complété des notices biographiques des témoins, de cartes et d'une chronologie générale des événements.
    Une nouvelle référence sur l'histoire de la guerre d'Indochine.

    Sur commande
  • Compilation des 5 tomes parus en 2002 chez Acropole, cette somme réunit en un seul volume la première série de « Témoins de l'Histoire », qui, n'omettant aucun des acteurs et des lieux qui ont fait la seconde guerre mondiale, mobilise l'ensemble des connaissances actuelles sur le sujet, grâce notamment à l'ouverture des archives soviétiques et des anciennes démocraties populaires. Richement illustré de documents dont la plupart sont rarissimes et inédits, ce livre est une aide inestimable pour comprendre ces années durant lesquelles le monde s'est embrasé.

    Sur commande
  • L'Europe cartes sur table

    Barnier Michel

    • Acropole
    • 11 Septembre 2008

    S'appuyant sur plus de 100 cartes et de nombreux documents iconographiques qui éclairent des enjeux brûlants (le défi énergétique, le sentiment communautaire, la bataille de l'emploi, la planète financière, l'élargissement, la rivalité avec les pays émergents...), Michel Barnier nous propose, avec une équipe de spécialistes, un état des lieux appuyé d'idées précises pour poursuivre la construction d'une Europe puissance susceptible de peser sur une mondialisation qui, sans cet effort, se fera sans elle.

  • Le réseau Marcel

    Fred Coleman

    Lorsqu'ils se retrouvent piégés dans la France occupée, Moussa Abadi a 33 ans et Odette Rosenstock, sa future femme, en a 28. Le jeune couple juif n'a pas un sou mais il est déjà résolu. Moussa, né à Damas, a étudié le théâtre et la littérature à la Sorbonne, Odette vient d'achever ses études de médecine. Au péril de leurs vies, avec pour seule protection des faux papiers, les Abadi ont placé en secret des enfants juifs dans les pensionnats catholiques ou au sein de familles protestantes. Dès 1943, leur organisation clandestine - le réseau Marcel - est devenue l'une des plus belles réussites de la Résistance juive en Europe. À la fin de la guerre, 527 enfants avaient survécu grâce aux Abadi. Mais cette victoire extraordinaire fut acquise au prix d'immenses sacrifices.
    Exemple saisissant du combat d'un homme et d'une femme contre la machine d'extermination nazie, l'histoire des Abadi est une leçon de courage physique et moral. Se basant sur un grand nombre de sources, dont des centaines de documents provenant des archives du couple et des douzaines d'entretiens menés auprès de ceux qu'ils sauvèrent, Fred Coleman raconte pour la première fois dans son intégralité l'histoire des Abadi. Le Réseau Marcel fait oeuvre historique et révèle en outre comment catholiques, protestants et juifs, ensemble, firent bien plus pour sauver des enfants que les Français du XXI e siècle ne le soupçonnent.

  • Véronique Chalmet raconte les anecdotes, les rencontres, les coups de chance et les coups du sort qui ont infléchi le cours d'une guerre, le destin d'une nation, ou permis une avancée décisive pour l'humanité tout entière.
    Le lecteur découvrira une vingtaine d'histoires plus singulières les unes que les autres : comment Theodor Morell, qui fut le médecin d'Hitler, le rendit cocaïnomane - et on peut s'interroger légitimement sur l'effet de cette toxicomanie sur le comportement du Führer, elle n'a pu qu'exhalter un tempérament déjà très agressif et haineux ; l'histoire du Hun qui voulait tuer Lénine ou bien encore celle du japonais qui survécut à l'explosion de deux bombes atomiques, et bien d'autres récits savoureux, terrifiants ou drolatiques... La plupart de ces histoires ne sont pas encore parvenues à la connaissance du grand public, soit parce que les documents qui s'y réfèrent n'ont été que tout récemment déclassifiés ou découverts, soit parce qu'elles échappent à toute nomenclature et typologie historique.
    Une façon inédite d'éclairer les mille et une facettes de l'histoire, en passant par des chemins de traverse.

  • Sacrifice est le récit au plus près de la réalité du débarquement de la plus grande flotte maritime et aérienne jamais réunie sur les plages de Normandie le 6 juin 1944 et la bataille qui s'en est suivie jusqu'à la Libération de Paris. Ce combat de titans a fait plus de 400 000 morts.

    Comme à leur habitude, Isabelle Clarke et Daniel Costelle ont rassemblé différents témoignages : des anonymes, civils ou militaires, un jeune soldat qui allait devenir le grand cinéaste Samuel Fuller, et Kay Sommersby, l'élégant chauffeur et future maitresse d'Ike Eisenhower.
    Le spectateur/lecteur est plongé au coeur de l'événement et au coeur de l'intime des principaux acteurs du D-Day à travers des images d'archives poignantes.
    La mise en couleurs exceptionnelle des techniciens de la série donne encore plus de force à la vérité de la narration cinématographique.

    L'action commence le 5 juin 1944 en Angleterre, cela fait plus de cinquante heures que les soldats attendent l'heure de partir. La tension est à son comble.Malgré les revers qu'elle a déjà subie, l'armée allemenande est encore si forte que les Alliés anglo-américains ont dû concentrer deux millions d'hommes prêts au sacrifice.
    La flotte du débarquement est assemblée dans toutes les criques, toutes les plages, tous les ports du sud de l'Angleterre.

  • Comment, cent ans après, rendre proche et compréhensible une histoire qui, pour sembler lointaine, a ouvert un siècle de violences et de bouleversements, coûté la vie à des millions d'hommes dans les tranchées et modifié profondément celle de millions d'autres ?

    "Le Journal des Français dans la Grande Guerre" retrace en 300 pages les principaux événements qui sont survenus en France et dans le monde depuis la déclaration de la guerre en août 1914, jusqu'à l'armistice du 11 novembre 1918.

    Il présente au jour le jour ces moments clés- la Marne, Tannenberg, Ypres, la Somme, etc. - qui ont fait l'histoire et la mémoire de la Grande Guerre. Il s'attache aussi à les éclairer en rappelant ce que fut la vie à l'arrière, notamment celle des familles, ô combien nombreuses, dont un ou plusieurs membres se trouvaient sur le front.

    Pour saisir la réalité de la vie quotidienne, que ce soit dans les tranchées, sous l'uniforme, à la ville ou à la campagne, le livre présente aussi, dans leur contexte, les objets dont l'usage est devenu commun à tous les Français et dont on a oublié l'importance (le livret militaire, les décorations, les objets créés dans les tranchées, etc.). De nombreux encadrés éclairent  ces «représentations» qui nourrissent l'imaginaire que la Grande Guerre nous a légué : marraines de guerre, «embusqués», «traîtres», argot des poilus, permissions, rationnement, propagande, etc. Enfin, les témoignages des acteurs (célèbres ou anonymes) de la première grande hécatombe du XXème siècle nous rappellent ce que signifiait vivre et mourir entre 1914 et 1918.

    Cette chronique richement illustrée comporte environ 500 documents de toutes natures, cartes postales, journaux, photographies, dessins et caricatures. Enfin, une dizaine de cartes permettra au lecteur de situer les grandes batailles de la Première Guerre mondiale.

  • En 300 dates, les Français dans le miroir de la Seconde Guerre mondiale Septembre 1939.
    Le choc tant redouté a lieu. La France se résout à entrer dans le conflit. Bien vite, on s'installe dans la "drôle de guerre ". Mai et juin 1940 balaient tous les espoirs. Aux certitudes de victoire font place les douloureuses années d'Occupation. Du 1er septembre 1939 au 8 mai 1945, cette période complexe est racontée ici de manière limpide sous la forme d'un journal, richement illustré de centaines de documents d'époque.
    Avec ses gros titres faisant la part belle aux informations internationales et nationales, mais aussi ses nombreuses rubriques consacrées à la vie quotidienne, redécouvrez l'atmosphère d'une époque qui, pour appartenir à la Grande Histoire, a d'abord été pour l'immense majorité des Français la chronique d'une survie au jour le jour.

  • Les carnets de jeunesse, photographies, lettres, dessins et poèmes inédits de l'abbé pierre rassemblés ici grâce à jean-christophe d'escaut évoquent par le texte et l'image sa recherche de dieu tout autant que sa foi dans l'être humain.
    On y découvre les interrogations, les espoirs et les doutes du jeune homme en formation puis de l'adulte confronté à sa mission, recherchant la beauté et l'espoir jusque clans la misère, malgré tout. ce n'est pas la misère en soi qui est belle, mais le fait que la personne frappée par la misère garde sa beauté. on ne peut utiliser le beau dans la relation avec la souffrance que si on a assumé en soi la conscience du sacré dans la personne.
    Elle est piétinée, elle est mal traitée, elle est souillée par la misère, mais c'est une personne, c'est-à-dire un être qui est capable de connaissance, de choix, d'amour. " plutôt que de baisser les bras, plutôt que de se détourner, plutôt même que de s'abîmer dans la prière ou se retirer du inonde, l'abbé pierre a choisi de se battre au nom de la dignité humaine. ce livre exceptionnel lève un coin de voile sur un homme qui ne l'est pas moins.

  • Mandela ; le portrait autorisé

    Mike Nicol

    • Acropole
    • 29 Septembre 2011

    Un événement mondial : appuyé par une campagne média internationale, la biographie illustrée autorisée de Nelson Mandela, préfacée par Kofi Annan et Mgr Desmond Tutu. Un ouvrage extraordinaire évoquant les années de lutte, de captivité et d'accession au pouvoir d'un homme et d'un peuple.
    Le 11 février 1990, un homme âgé, très digne, marchant main dans la main avec la femme dont il a été séparé durant vingt-sept ans, quitte sa prison sud-africaine pour entrer dans l'Histoire. Depuis cet instant, le courage et l'autorité morale de Mandela ont constitué une lueur d'espoir, non seulement pour sa nation profondément divisée, mais pour l'Humanité toute entière.

    Cet ouvrage superbe et massif rassemble une impressionnante collection de photographies, de documents, de lettres originales et de carnets de prison, ainsi que le témoignage d'une soixantaine de compagnons de lutte, d'amis proches et de personnalités comme Bill Clinton, Bono, Thabo Mbeki, Tony Blair, Mohamed Ali, sans oublier Kofi Annan et Mgr Desmond Tutu, qui l'ont préfacé. Comprenant également une longue interview exclusive de Nelson Mandela, cet ouvrage d'exception raconte de l'intérieur une extraordinaire aventure humaine et politique qui ne peut laisser indifférent.

  • Apocalypse Hitler

    Daniel Costelle

    • Acropole
    • 20 Octobre 2011

    La carrière politique d'Hitler est largement connue de tous.
    Moins tout ce qui la précède, et qui est pourtant fondamental pour saisir la complexité du personnage et répondre à cette question centrale de l'histoire du XXe siècle : comment Hitler a-t-il été possible ? Isabelle Clarke et Daniel Costelle, les auteurs de la célèbre série de télévision Apocalypse, la Mme Guerre mondiale, nous racontent cette période encore peu connue et pleine de rebondissements : l'ascension inouïe d'un peintre raté, nationaliste et raciste obsessionnel devenu le maître de l'Allemagne, dans l'atmosphère troublée de l'Europe du début du XXe siècle.
    Ce livre présente Hitler comme vous ne l'avez jamais vu. Menant une véritable enquête, Isabelle Clarke et Daniel Costelle ont exploré des milliers d'heures de films d'archives du monde entier, bien souvent inédits, pour composer ce portrait stupéfiant. II est le prolongement et le complément idéal de la série télévisée Apocalypse Hitler, diffusée dans le monde entier. Un document exceptionnel pour comprendre, en images et en couleurs, la tragédie du XXe siècle.

  • Qui sont ces Africains, venus d´un autre continent à la recherche d´un asile ou d´une vie meilleure ? Quand l´immigration a-t-elle commencé ? Quels sont leurs modes de vie ? Où sont-ils implantés en France ? Est-ce que la troisième génération d´immigrés a les mêmes envies, les mêmes valeurs que la première ? Peut-on parler vraiment d´« Africains » sans établir de distinctions d´âge et de régions, comme nous comparerions les Européens dans leur ensemble, leurs coutumes et leurs situations économiques ?
    Venus d´Afrique du Nord ou subsaharienne, les Africains immigrent vers la France pour de nombreuses raisons, que ce soit pour fuir un pays en guerre, se rapprocher du rêve économique que le Nord leur vend, ou encore améliorer leurs conditions de vie et notamment l'accès aux soins.

    Jean-Paul Gourévitch nous propose d´aller à leur rencontre et de faire tomber les idées préconçues pour mieux les comprendre. Après les émeutes des banlieues et la création d'un ministère de l'immigration, l'auteur porte un regard lucide et documenté sur les actions menées ces dernières decennies. Son enquête bouscule les tabous et nous incite à changer notre regard sur l´Afrique, la France et l´intégration.

  • La célèbre bande dessinée "Les Aventures d'Astérix le Gaulois" a forgé dans nos esprits l'image des Gaulois. Et si la BD disait vrai ? Un archéologue relève le défi de confronter la série culte au jeu du "vrai ou faux" pour nous conter la véritable histoire de la Gaule et des Gaulois. Saviez-vous que les chefs gaulois n'étaient que rarement portés sur un bouclier ? Que ce n'étaient pas les Normands mais les Gaulois qui collectionnaient les crânes de leurs ennemis ? Que les femmes étaient autonomes et tout aussi vaillantes que les hommes à la guerre ? Des us et coutumes de la vie quotidienne au tour de Gaule des principales cités, David Louyot passe au crible nos connaissances actuelles sur le monde gaulois en confrontant l'univers créé par Goscinny et Uderzo, les écrits des Anciens et les découvertes archéologiques les plus récentes. Il brosse un tableau vivant et plein de surprises de la vie de nos ancêtres les Gaulois et de leurs ennemis héréditaires, les Romains. Une étude comparée captivante et érudite, à lire comme une promenade. Une leçon d'histoire aussi surprenante qu'instructive.

  • Aider - Ubuntu

    Raillard Alain

    Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous.

  • La seconde guerre mondiale

    Pierre Vallaud

    • Acropole
    • 25 Septembre 2003

    Evénement majeur d'un siècle qui n'a pas manqué de tragédies, la seconde guerre qui ébranle le monde entre 1939 et 1945 va dépasser en horreurs et en destructions toutes celles qui ont marqué l'histoire de l'humanité.
    Des prémices de la confrontation à l'ultime dénouement, et jusqu'à l'heure des bilans, cet ouvrage vous propose de revisiter l'histoire d'un conflit que l'on croit trop bien connaître. en s'appuyant sur des documents dont la quasitotalité - soit plus de 500 ! - n'ont, à ce jour, jamais été publiés et dont certains proviennent des archives soviétiques et d'allemagne de l'est, pierre vollaud remet en question et répond à de nombreuses énigmes entourant quelques hauts faits dramatiques de cette période.
    Une somme exceptionnelle qui nous offre la vision nouvelle d'une histoire faite, avant tout, de chair et de sang.

  • L'atlas de l'art mondial

    John Onians

    • Acropole
    • 16 Novembre 2006


    cet ouvrage est le premier à aborder l'histoire de l'art au-delà des frontières, sous la forme d'un atlas, avec plus de trois cents cartes et autant d'illustrations.
    il offre une vision tout à fait nouvelle de l'art dans le monde, de la préhistoire à nos jours, en mettant en évidence l'influence de nombreux facteurs politiques, économiques et culturels, sans oublier l'impact essentiel de l'environnement naturel. son approche volontairement originale propose de considérer l'art comme un phénomène planétaire. ainsi, le lecteur pourra établir des comparaisons entre les courants artistiques de pays très éloignés les uns des autres.


    grâce aux contributions de soixante-huit spécialistes de réputation internationale, " l'atlas de l'art mondial " est à la fois accessible à tous, original, complet et à la pointe de la recherche. il servira d'ouvrage de référence pour de nombreuses années.

  • S'appuyant sur plus de 100 cartes et de nombreux documents iconographiques, qui nous font voyager de Los Angeles à Chennaï, du delta de Mékong au barrage chinois des Trois-Gorges, du lac Victoria au pôle Nord... Michel Barnier nous propose, avec une équipe de spécialistes, un état des lieux suivi d'actions précises, pour sauver notre planète.

  • De calamités naturelles en faillites industrielles, le continent africain vit en marge du développement. Les taches brunes des génocides se multiplient sur les cartes : Congo, Rwanda, Liberia, Sierra Leone, Somalie, Darfour... Depuis les indépendances, aucun pays africain n'a connu une paix civile totale, alors que l'Afrique ne manque ni de richesses ni d'atouts. L'image manichéenne de l'Afrique d'aujourd'hui rejaillit sur l'histoire de son passé. Quel est le bilan de cinq siècles de présence de la France en Afrique ? Le rôle des Occidentaux dans la traite des Noirs ? La colonisation fut-elle un esclavage ? Qu'avons-nous fait pour l'Afrique depuis les indépendances ? Laide des bailleurs de fonds ne vise-t-elle qu'à freiner l'immigration ou à éviter une explosion sociale qui mettrait en difficulté nos civilisations ? Jean-Paul Gourévitch s'efforce de rétablir une histoire largement travestie, soit par excès de complaisance vis-à-vis de la mission civilisatrice de la France, soit par la condamnation sans nuances d'une France hier impérialiste ou arrogante, aujourd'hui néocolonialiste ou afro-pessimiste. Il fait le tri entre ce sur quoi les spécialistes s'accordent, les zones d'ombre qui restent à explorer et les points de vue contradictoires des chercheurs occidentaux et africains. La synthèse lucide et documentée qu'il nous livre nous incite à bousculer les tabous et à changer notre regard sur l'Afrique, la France, notre passé et notre avenir communs, au moment où le dialogue Nord-Sud et la coopération Sud-Sud connaissent des mutations décisives.

  • La guerre d'Algérie continue de hanter la mémoire de ceux qui l'ont vécue, cinquante ans après l'indépendance du pays. Les harkis, combattants algériens qui ont choisi le camp de la France, n'en ont pas encore fini avec leurs douloureux souvenirs. Isabelle Clarke et Daniel Costelle nous racontent leur histoire et celle de la guerre d'Algérie (le façon limpide et poignante, en rendant aux harkis la place qu'ils ont occupée dans le conflit. Bouleversant de justesse, de sincérité et d'humanité, ce livre réunit en intégralité le texte du documentaire et les témoignages exceptionnels d'anciens harkis interviewés pour le film, ainsi qu'une chronologie complète de la guerre d'Algérie. A travers ces récits se dessinent des destins hors du commun et, surtout, s'écrit le début d'une reconnaissance. Afin que ces hommes et leurs familles puissent enfin avoir, dans l'histoire, la place qui leur revient.

empty