Abm Courtomer

  • Le fils sans nom

    Monique Le Dantec

    Avec ce livre, le lecteur est entrainé dans la spirale du Temps. L'intrigue se déroule dans un futur proche, et développe le thème éternel de la quête de l'immortalité. Des tombes sont profanées au nom de la science, des âmes errent en peine à la recherche de leur identité, le Spectre gère toutes les communications, les déchets nucléaires encombrent l'espace ... C'est le monde dans lequel évoluent les personnages, David, roi mondial de l'informatique, Bethsabée qu'il aime et dont l'époux est assassiné, Joab, Oza, Michol, Samuel et surtout le Fils sans Nom, l'enfant sacrifié. Tous sont entraîné dans la ronde infernale d'un supense inexorable, dont le coeur est un logiciel appelé Eternity, lequel semble pouvoir défier toutes les lois, même divines.

  • Une nouvelle vue sur la communication avec l'au-delà, à travers une femme qui a beaucoup souffert, qui a découvert sa spiritualité au travers de cette peine et qui reçoit des messages qu'elle ne comprend pas encore totalement. Source de questionnement..., de consolation, mais aussi conseils pour les humains de cette planète.

    Sur commande
  • Max

    Yannick Loisel

    Quel lien peut-il y avoir entre la mort par overdose d'un individu datant d'une vingtaine d'années, de plusieurs décès violents et de lettres anonymes adressées au Commandant de police Daniel Josse évoquant le prénomdeMax, ci ce n'est que la plupart des victimes gravitent dans lemonde des trafiquants de drogues.
    Entre un Commandant de police plus sombre de jour en jour, deux Lieutenants impuissants à trouver lemoindre indice, un Brigadier occupé à régler ses affaires de divorce et un «Corse» aux allures inquiétantes, l'enquête piétine.
    A la demande de Josse, Yann Carradec va enquêter dans lemonde des toxicomanes, plonger vingt ans en arrière et aller de surprise en surprise.
    Que va-t-il découvrir ? .

    Sur commande
  • Savons-nous communiquer avec notre ange-gardien ? Savons-nous demander pour recevoir ? Apprendre à communiquer avec son voisin, avec ses collègues, avec soimême, tout un art qu'il faut assimiler avec patience. Les épreuves que nous recevons ne sont-elles pas celles que dans notre inconscient nous demandons ? Qu'est-ce qu'un chaman? Qu'appelle-t-on un initié. A découvrir dans cet ouvrage à quatre mains de Mahité et André Besnard

  • De l'avènement du Christ jusqu'aux templiers, Rennes le Château a été un haut lieu de l'histoire religieuse. Sans aller vers les légendes qui entourent Rennes et son célèbre Abbé, l'auteur nous dresse un tableau des faits qui placent Rennes le Château au premier plan des recherches du Graal, jusqu'à obliger leMaire du village à interdire les fouilles sur sa commune.

    Sur commande
  • "André Claveau, Ne m'oubliez-pas.
    (1911-2003) L'un des plus grands vendeurs de disques et animateur radio, en France, entre 1940 et 1960 ! Surnommé « le Prince de la chanson de charme » André Claveau est devenu un crooner baryton au succès international.

    Interprète aux quelques 1500 chansons et 400 enregistrées sur disque, il interpréta notamment les succès : « Domino » ou « Bon anniversaire ». Il collabora avec les plus grands auteurs et compositeurs (Charlie Chaplin, Maurice Chevalier, Charles Trenet, Edith Piaf.), bâtisseurs de l'actuelle chanson française et tous lui reconnaissent cette classe absolue ! Il côtoyait les plus grands artistes du cinéma et de la chanson de l'époque : Louis Aragon, Jean Cocteau, Jean Marais, Luis Mariano, Bourvil, Mistinguett, Fernandel, Damia, Mick Micheyl.

    « Vous avez la chance d'avoir votre Bing Crosby français, c'est un artiste rare. » Charlie Chaplin « Vous avez accepté André d'interpréter ma première composition de ma carrière enregistrée sur disque. Je n'oublie pas que je vous dois mon début de notoriété.» Jean Ferrat « C'est une grande joie pour un auteur d'être parfaitement interprété et sans trahison avec l'intelligence du coeur.» Léo Ferré Premier ouvrage consacré à la vie de l'artiste André Claveau. C'est en véritable journaliste d'investigation que l'auteur a pu, à travers un long travail de recherches retracer la vie romanesque de cette star des années 1940 et 1950 aux multiples talents et presque totalement disparu de la mémoire collective. Archives photographiques, manuscrits originaux, interviews et anecdotes sur les confrères qu'il fréquentait sont inédits. 150 participants, artistes et anonymes ayant croisé sa route, ou sensibles à l'histoire, témoignent non seulement de l'homme mais également de cette période avant et après-guerre : Marjane, Brigitte Bardot, Annie Cordy, Claude Lemesle, Line Renaud, Catherine Ringer, Yvan Cujious, Claire Denamur et tant d'autres.Eleveur de bovins après sa carrière artistique, il termina sa vie, dans une retraite quasi monacale, reclus dans son château et propriétés aux côtés de ses gouvernantes. Il légua la totalité de sesbiens à la Société protectrice des animaux.

    Cet ouvrage patrimonial s'inscrit comme l'un des maillons manquant dans la collection des classiques de la chanson française."

    Sur commande
  • Tout se résume à cette requête obsédante qui se répète à l'infini dans l'esprit héritier du gène originel, et pose le problème identitaire de l'homme. De son entrée à l'école du savoir suite à un désir de conquête de son propre mystère, le Disciple se choisit un Maître, afin de partir à la rencontre du créateur. Rendre à l'âme sa raison d'être derrière l'apparence corporelle du non-être dans l'ombre de Maître Eckhart, tel est le programme initiatique proposé par ce livre.

  • Diplômé d'Etudes Supérieures de Philosophie, l'auteur publie un premier roman chez Julliard à l'âge de 17 ans, suivi d'un second à la Table Ronde.
    Producteur d'émisions sur France Culture, il écrit et réalise ensuite sous son seul prénom (Youri) une trentaine de films d'auteur pour la télévision qui lui valent une audience nationale et internationale : Prix du meilleur film A. Ollivier, prix Italia, prix de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques qu'il présidera à deux reprises.
    Son roman «choisis une étoile» aux éditions Henry a reçu en 2005 le prix du roman jeunesse et en 2009 a paru «Sous les pas de la mémoire».
    Il est également l'auteur de recueils de poèmes publiés aux éditions Seghers et de la Maison de poésie, «poèmes de jour, poèmes de nuit» couronné par l'Académie Française.

    Mais qui donc est Dieu ? Au contraire de l'histoire des religions, l'histoire de la naissance de la notion de divinité et son évolution demeurent méconnues. Comment et quand l'idée de Dieu est-elle apparue ?

    De la préhistoire à nos jours cet ouvrage, nourri d'exemples et de savoureuses anecdotes, répond par de passionnantes hypothèses au mystère des grottes ornées, retrace les révolutions des croyances selon la succession des civilisations, nos rapports d'une importance capitale et oubliée avec les animaux ou les astres, l'apparition des rites et des sacrifices, celle des monothéismes et leur emprise sur les moeurs, la morale, la liberté, la situation de la femme, le Temps, les conséquences de l'invention de l'écriture et l'évolution de la pensée.

    Un livre essentiel, clairement écrit, pour mieux se connaître ainsi que le monde dans lequel nous vivons.

    Sur commande
  • Sandrine Lorne, née en 1968 dans l'Aube, contrée qu'elle affectionne, a dû changer radicalement sa vie, et est devenue en quelquesmois un auteur apprécié.
    Pamphlétairemajoritairement, elle continue de croquer la vie et nous offre à travers ses écrits, sa joie de vivre et son optimismemais aussi son objectivité, son regard goguenard sur le quotidien.
    Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire.
    Pourtant, elle ose,malgré sa pudeur. Plus connue pour ses écrits pamphlétaires et sa facilité avec l'alexandrin, c'est dans un style autobiographique, et totalement différent que Sandrine nous livre trois ans de vie, où elle « parle comme elle a le nez fait ».
    Ça balance, et elle balance.
    Ce recueil à la fin heureuse nous donne des leçons de vie et de courage.
    Il devrait peut-être, être remboursé par la Sécurité Sociale !
    Qu'on soit valide, ou invalide comme l'auteure, on découvrira qu'elle semoque d'elle-même,mais aussi qu'elle évoque les difficultés humaines, psychologiques ou techniques qu'elle a pu rencontrer lors de ces trois années d'épreuves en tout genre, dans un style drôle et léger, car elle ne manque pas d'humour comme à son habitude.
    C'est un récit qui vous emmène dès le début dans un combat où les bien-pensants n'ont pas leur place, où les gentils sont à l'honneur, où la bêtise se voit ridiculisée, où la force de caractère prend toute sa dimension, où l'utopie reste réalisable, où l'homme redevient la préoccupation première.
    À lire sansmodération.

    Sur commande
  • Cette expérience montre à quel point la vie suit la loi de la relativité : un jour, vous touchez le fond ; le lendemain, vous voici en haut de l'affiche... ...avant d'en redescendre ».
    Détails d'une vie d'itinérance...

  • Critiques et analyse de 5 années avec le parti Socialiste.

    Sur commande
  • L'uniforme

    Antoine de Ribérac

    "Le temps efface tout" C'est presque vrai ; à ceci près que pervers, il préfère la lente oxydation des hommes et des genres. Alors, pour résister, la mémoire s'organise souvent autour d'un simple son, d'une odeur ténue, d'une saveur amère, d'une envie sucrée... ou de sombres funérailles. Relativité du temps et de l'espace démontrée par un conteur arc-bouté sur des mots, l'auteur nous fait profiter d'une filiation directe avec le porteur de souvenirs pour en mesurer l'impact, échanger la détresse contre la truculence et commuer le cynisme en bonté...
    La liste n'est pas exhaustive mais le pluriel bien singulier. Antoine de Ribérac plonge et nous entraîne tout au fond de cette histoire insolite pour ne remonter qu'au bord de la noyade. Laisser pour mieux prendre. Rire pour moins souffrir. Bien écouter pour mieux sentir.

    Sur commande
  • Régine Hernou a été la scripte de Marcel Pagnol dans nombre de ses films. Arrivant depuis Paris le premier jour dans un univers provençal, elle pense qu'elle va simplement faire un film de plus. En réalité, elle découvre avec Pagnol, un univers qui fonctionne avec ses moeurs, ses coutumes et ses particularités. Elle découvre cette panoplie d'acteurs qui se retrouvent régulièrement devant les caméras : Raimu, Vattier, Charpin, Maupi, auxquels se joignent Fernandel, Poupon et Blavette, et avec lesquels elle travaillera auprès de Marcel Pagnol. Ce sont ses souvenirs sur cette période qui a offert au cinéma français quelques chefs d'oeuvre qu'elle nous raconte dans ce livre.

    Des moments, des scènes, des réflexions, des souvenirs inoubliables, des anecdotes innédites et
    vécues, voilà tout le livre de Régine Hernou, le tout accompagné de plusieurs dizaines de photos
    d’époque. Un livre de détente mais aussi de rires, de vérités, de scènes cocasses, le tout écrit dans
    un style clair et précis.

  • Parallèle de L'histoire vu par un appelé du contingent en Algérie en 1962 et son Vécu de la guerre 39/45 en tant qu'enfant dans son village occupé.

    Sur commande
  • Il est des jours, où malgré le soleil radieux, le ciel d'un bleu azur et les oiseaux qui chantent, il est des jours , où la tristesse prédomine. Antoinette et Germain n'ont pas profité de cette journée, enfin ils n'en ont pas vu la fin. Ils sont morts, tous les deux. La faucheuse a fait coup double. Suicide ou meurtre ? Une enquête est ouverte...


  • Armandelle

    Sylvie Delbrouck

    Qui est Nicolas d'Armandelle ? Et pourquoi accepter ce duel, dont il sait l'issue fatale en ce premier septembre 1715, sur une plage des Indes Occidentales ?
    Pour l'amour de Joséphine, une jeunemulâtre ?
    Quel secret l'unit à Théodore, esclave affranchi et intendant du domaine Irène ?
    Enfin, quelle surprise, lorsque le vicomte de la Palombière, offensé et offenseur, va découvrir, au terme d'un combat acharné, que celui qu'il vient de pourfendre n'est autre qu'une femme : Armelle Hébert de la Jouerie.
    De sa naissance en 1666 à St Germain en Laye, à son décès en Martinique, l'auteur nous conte la vie romanesque et aventureuse de cette femme aussi passionnée et déterminée dans ses amours que dans sa haine.
    Son extraordinaire odyssée va nous entraîner en Italie, en Sicile, en corse,mais aussi en Argentine, au Chili et en terre de feu. Tour à tour, frivole, sauvage, guerrière, elle endossera les habits de précepteur, de veuve, demaîtresse, de forçat évadé, de pirate, d'exploratrice, pour finir face à elle-même, face à son destin.
    Bien longtemps après samort, ceux qui ont croisé sa route parleront encore d'elle !

    Sur commande
  • Ouvrage particulièrement bien documenté et comprenant de nombreuses citations d'auteurs anciens. Utile à l'universitaire comme au passionné de l'Histoire romaine. Doit se trouver dans toutes les bonnes librairies. Se lit comme un roman.
    Toutes librairies, médiathèques et bibliothèques.

  • Nombreuses conversations avec les êtres de lumière pour leur faire part de ses joies et de ses peines, pour leur demander des conseils, voir leur demander une aide et leurs réponses.

    Sur commande
  • La vie n'est qu'un livre en blanc où chaque jour qui passe permet au roman de votre existence de prendre forme. Joie ou tristesse, tout s'inscrit à l'encre indélébile. N'écrivez jamais le mot fin, avant que l'histoire ne soit réellement terminée...

  • Début du XVe siècle, à l'ouest du pays de France.
    Swanhilda, jeune guerrière viking, est capturée par Geoffrey, qui veut s'assurer une descendance. Cette déesse, cloîtrée pour deux années d'études forcenées, va conquérir son entourage et régler quelques comptes. Son accouchement, qui offre enfin un héritier au seigneur fou d'amour, est prodigieux. Mais l'Église, omniprésente, réglemente et veille sur les moeurs du temps, protège ou tourmente férocement.
    Cette histoire, truculente, commence à Machecoul pendant une formidable fête des fols pour la nativité de 1402. Nous y suivons dans ses débauches l'espion Clémente, un Dominicain retors et pervers qui a quitté sa surveillance secrète des seigneurs du lieu pour se mêler à la liesse populaire.
    Qui l'a commandité ? Dans quel dessein ?
    L'auteur nous transporte dans un Moyen Âge réaliste, haut en couleur, parfois sauvage, aux personnages surprenants. Un pays peuplé de mystiques, de jouisseurs, de gens ordinaires et de quelques figures qui le sont moins.
    C'est un livre de conteur, servi par une belle écriture, de ces écritures rares et riches qui vous poussent à la relecture par les émotions et les connaissances qu'elles portent, de ces livres qui vous parlent encore après qu'on les ait refermés. La fête des fols est un roman d'écrivain. Aline Tosca. Début du XVe siècle, à l'ouest du pays de France.

    Sur commande
  • Esprits, Anges, êtres de lumière, entités errantes, l'au-delà, autant de mots qui dérangent, qui font peur. Les faire connaître, montrer que sans eux nous ne serions pas, qu'ils ne sont qu'énergie et que comme toute énergie il y a peut-être des moyens pour les apprivoiser, qu'ils nous aiment et que nous ne devons pas les craindre, voilà ce que Mahité et André ont voulu transmettre dans ce livre. Certes la tâche n'est pas facile, mais tout le monde, s'il le désire ardemment peut recevoir les bienfaits de ces êtres.

    Sur commande
  • Jean-Marc Ganaud et sa voiture tombent d'une étrange façon dans un lac de montagne.
    Par chance il réussit à quitter le véhicule qui reste au fond de l'eau. Il remonte à la surface du lac, et parvient à nager jusqu'à la berge, mais il n'a plus ni papiers, ni argent.
    Quand les gendarmes sortiront sa voiture, elle révèlera un terrible imprévu.
    Immédiatement soupçonné, Jean-Marc est-il entraîné, malgré lui, dans une enquête policière ?
    Ou bien s'efforce-t-il de sauver les apparences, pour plaire à l'adorable jeune femme qu'il rencontre le premier jour ?
    Jean-Marc travaille presque normalement malgré les recherches acharnées de la police qui finissent par le rattraper. Son innocence sera-t-elle reconnue ou sera-t-il condamné ?

  • Malgré plus de quarante ans de vie professionnelle intense, Malou n'a jamais cessé de faire sa cuisine familiale. Elle raconte à ses filles comment elle a appris à faire de bons repas, loin des plats tout préparés et des produits « enrichis » que distribuent les supermarchés.
    Elle se souvient des recettes, des astuces et des tours de main glanés chez sa grand-mère et auprès de la vieille bonne d'un curé de campagne grand gourmet.
    Elle n'a cessé d'enrichir son propre art d'accomoder les restes, non pas dans les sacro saints « livres de cuisine » mais grâce à son imagination et à un recours raisonné à Internet où elle pêche parfois de nouvelles idées.
    Elle transmet ainsi à ses filles les secrets d'une cuisine d'excellence, faite « chez soi », économe et saine, qui fait dire à ses petits enfants :
    « Chez Malou, ça sent toujours bon à la cuisine ! »

empty