10/18

  • Austin, Texas. Tu t'appelles Fernando, tu es mexicain. Immigré clandestin. Profession ? Dealer.
    Un jour, tu es enlevé par les membres d'un gang tatoués jusqu'aux dents qui ont aussi capturé ton pote Nestor. Pas ton meilleur souvenir, ça : tu dois les regarder le torturer et lui trancher la tête. Le message est clair : ici, c'est chez eux.
    Tu crois en Dieu, et aussi en plein d'autres trucs. Tu jures en espagnol, et désormais, tu as soif de vengeance.
    Avec l'aide d'une prêtresse Santeria, d'un chanteur portoricain cinglé et d'un tueur à gage russe, tu te résous à déchaîner l'enfer.
    Santa Muerte, protegeme...

  • à cache-cache

    M. J. Arlidge

    Pour Helen Grace, la meilleure inspectrice du pays, la chute est vertigineuse : accusée de meurtre, enfermée aux côtés du tueur qu'elle a fait condamner, il lui faut désormais survivre jusqu'au procès et prouver, d'une façon ou d'une autre, son innocence.
    Quand un corps est retrouvé mutilé dans la cellule voisine, cette situation étouffante se transforme en véritable cauchemar. Il lui faut à tout prix arrêter l'assassin...
    Avant qu'elle ne soit sa prochaine victime. Fidèle à son sens du suspense et du rebondissement, M. J. Arlidge poursuit dans ce sixième volet la série des Helen Grace.

  • Lucie Blackman a 21 ans en cet été 2000. Elle vit à Tokyo depuis quelques mois et travaille dans un bar à hôtesse pour éponger ses dettes. Le 1er juillet, elle disparaît sans laisser de traces. Ses parents lancent alors une vaste campagne de mobilisation pour la retrouver. L'enquête des autorités japonaises est bien vite sujette à caution. Veut-on vraiment savoir ce qui s'est passé ?
    Journaliste, Richard Lloyd Parry se passionne pour l'affaire et cette ville hantée par le mal, aussi fascinante qu'effrayante. Il s'immerge dans le Tokyo interlope, où se confrontent industrie du sexe et système judiciaire sidérant. Au coeur de cette toile invraisemblable, un mystérieux millionnaire émerge du fond des ténèbres.

  • Ce soir à 23 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ? Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l'identité de l'assassin et empêcher le meurtre. Tant qu'il n'est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée. Celle de la mort d'Evelyn Hardcastle.
    Chef d'oeuvre de construction, de références littéraires et d'habileté technique, Aiden croisera lapin blanc et personnage masqué pour tenter de percer le mystère de ce meurtre aux mille tiroirs !

  • Gina, alias « la Poupée », est strip-teaseuse au "Chairman's Lounge", un club de Sydney. Fille simple et un peu paumée, elle rêve de quitter ce job dégradant et de se ranger. De modestes mirages qui la font tenir, jusqu'à sa rencontre d'une nuit avec Tariq, un bel étranger. Au petit matin, l'homme a disparu et cinq bombes sont découvertes dans la ville. à grand renfort de flashs infos, les télés diffusent toutes la même image : Tariq et Gina. La chute de la Poupée est proche. Au coeur d'une "chasse au terroriste", elle sombre, impuissante, dans une spirale infernale. Sur fond de paranoïa collective et de peur, Richard Flanagan brosse le portrait saisissant d'une Australie au bord de la crise de nerf. « "La Fureur et l'Ennui" est un exercice de vigilance. Précieux et salutaire. » André Clavel, "Lire" "Traduit de l'anglais par Renaud Morin" "Domaine étranger" créé par Jean-Claude Zylberstein

  • Don ou malédiction ? D'un simple échange de regards, Kassie est capable de voir quand et comment vous allez mourir. Un lourd fardeau à porter pour une jeune fille de 15 ans...
    Elle croise la route d'Adam Brandt, brillant psychologue, alors qu'une série de meurtres frappe Chicago. Kassie semble toujours avoir un lien avec les victimes. Coïncidence malheureuse ou terrible manipulation ? Intrigué par cette adolescente un peu perdue, Adam est tenté de croire à ses troublantes déclarations. D'autant que le danger se rapproche et que Kassie est la seule à savoir où il va frapper...

  • Oxygène

    M. J. Arlidge

    Dans les tréfonds d'une boîte de nuit, un jeu SM tourne au cauchemar. Un homme est froidement assassiné, asphyxié jusqu'à la mort.
    Helen Grace, envoyée sur les lieux du crime, peine à contenir son effroi en découvrant la victime : le corps ligoté et bâillonné est celui de Jake, son dominateur. Helen choisit de dissimuler ses relations avec le défunt et se lance à la poursuite du meurtrier. Mais quand ce dernier s'attaque à nouveau à l'une de ses connaissances, tout bascule. Et si Helen était la véritable cible du criminel ?
    La détective de Southampton comprend qu'un terrible choix s'offre à elle : confesser ses zones d'ombre, au risque de tirer un trait sur sa carrière, ou arrêter au plus vite l'assassin. Quitte à mettre sa propre vie en danger.

  • La rumeur

    Lesley Kara

    « Lesley Kara nous tient en haleine jusqu'à la dernière page dans ce roman glaçant où règnent paranoïa, soupçons et accusations. » Paula Hawkins, autrice de La Fille du train Dans les années 1960, Sally, 10 ans, a été accusée d'avoir poignardé un petit garçon. Des années plus tard, on raconte qu'elle serait revenue habiter à Flinstead, paisible petite ville du bord de mer, sous une autre identité. Joanna ne pensait pas à mal en répétant cette rumeur entendue devant les grilles de l'école. Une conversation toute simple, pour tisser des liens avec les autres mères de la nouvelle école de son fils... Mais très vite, ces quelques mots se transforment en bombe à retardement et ravivent le traumatisme laissé par ce meurtre épouvantable. Pour enrayer ce mortel engrenage, Joanna n'a qu'une solution : enquêter pour découvrir la vérité.

  • Irlande. 672. Au coeur du hameau de Cloichín, vit une communauté soudée et aimante. Les fermes prospèrent, les villageois vivent en toute quiétude. Mais sous ses apparences de paradis terrestre, le village est sous la coupe d'un nouveau prêtre. Il a ordonné aux habitants de lyncher un homme soupçonné du meurtre d'un fermier et de sa famille. Son seul tort et la seule preuve : il a la peau noire.
    Fidelma et Eadulf arrivent à temps pour empêcher la foule hystérique de le mettre à mort. L'homme est sauvé mais l'enquête de Fidelma doit impérativement l'innocenter. Sa première constatation est sans appel : deux armes différentes ont été employées pour perpétrer ces meurtres. D'autres incohérences apparaissent bientôt. Et alors que les amis de toujours deviennent des ennemis et qu'on ne sait plus à qui accorder sa confiance, d'autres vont perdre la vie...

  • Paris. Octobre 1925. Le jeune pianiste américain Jeremy Nelson erre tristement dans le quartier de St Michel depuis que sa fiancée est partie en tournée. Pour aider un ami clarinettiste à résoudre un problème de voisinage, Jérémy se retrouve à enquêter sur la mystérieuse disparition de sa logeuse, Mme Lequindre, et l'affaire est loin d'être simple, au coeur d'un immeuble où se bousculent des habitants hauts en couleurs qui ont tous un point commun : chacun a une bonne raison de détester la logeuse. Qui est-elle vraiment ? La légende raconte qu'elle a été comédienne au théâtre des Variétés... L'enquête de Jeremy n'a pas fini de lui faire tourner la tête.

  • À 37 ans, Jaakko a tout pour être heureux.
    Jusqu'au jour où, lors d'une simple visite médicale, il apprend qu'il va bientôt mourir. La raison de ce triste verdict : quelqu'un l'empoisonne depuis longtemps à son insu.
    Alors que cette annonce aurait suffi pour faire de cette journée la pire de sa vie, Jaakko n'est pas au bout de ses surprises.
    En rentrant chez lui, il découvre sa femme sur la chaise longue du jardin en plein ébat avec le livreur de leur entreprise. Trop, c'est trop !
    Jaakko décide d'utiliser les derniers jours qui lui restent pour enquêter lui-même sur son empoisonnement. Et nombreux sont ceux à avoir un mobile pour le tuer, lui qui est l'heureux propriétaire d'une société hautement rentable et spécialisée dans la culture d'un champignon : le matsutake. Une espèce particulière qui pousse en Finlande et dont les Japonais raffolent au point de l'acheter à des prix déraisonnables !
    Le chemin de la vérité sera parsemé de morts, qui n'empêcheront pas Jaakko de garder en tête le plus important : c'est surtout dans les derniers mètres jusqu'au cimetière qu'il faut profiter de chaque instant.

  • Le 11-Septembre est passé par là. Bienvenue dans l'Amérique de George W. Bush, de l'Axe du mal, de la guerre contre le terrorisme, les talibans, avec Saddam Hussein dans le rôle du méchant récurrent.
    Les martyrs d'un côté, les saints de l'autre. Mais la guerre s'enlise, elle devient un état permanent. Les vétérans affluent dans les rues de Los Angeles, rapportant dans leurs bottes le sable du désert et une terreur qui les hante. Les frontières s'évanouissent : l'Afghanistan, c'est L.A. ; l'Irak c'est L.A.
    Au rythme de sa prose lapidaire, Larry Fondation juxtapose les histoires, compressées comme une sculpture de César, pour tirer le portrait de L.A. Beaucoup de martyrs, peu de saints. Ni vraiment nouvelles ni vraiment roman, ses textes cinglants racontent une ville viscéralement violente et compulsivement sexuelle - à Los Angeles, l'ombre de Charles Bukowski n'est jamais loin.

  • Avocat respectable d'une petite ville alsacienne, Bertrand Barthelme trouve la mort dans un accident de voiture. Que faisait-il seul, cette nuit-là sur l'autoroute ? Quand il vient trouver son épouse pour lui annoncer la triste nouvelle, l'inspecteur Georges Gorski est étonné de la trouver si peu affectée. Son fils, lui aussi, semble peu enclin à l'émotion.
    Doué de son instinct de flic à l'imparable flair, Gorski va démonter une à une chaque digue de la vie de Bertrand Barthelme. Un couple de notables apparemment sans histoires, mais est-on jamais vraiment sans histoire ?

    Dans cette nouvelle enquête de l'inspecteur Gorski, il faut tout le talent de Graeme Macrae Burnet pour disséquer des vies réputées ordinaires, où la faille n'est jamais loin. Burnet nous fait pénétrer dans un théâtre de solitudes peuplé de personnages étouffés par leurs existences, au bord de la rupture. Un nouveau coup de maître.

  • Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d'une piscine vide dont il est impossible de s'échapper. À côté d'eux, un pistolet chargé d'une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message : « Vous devez tuer pour vivre. » Les jours passent, la faim et la soif s'intensifient, l'angoisse monte. Jusqu'à l'issue fatale. Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n'avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire. Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne ; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe. Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.

  • Une vision toute particulière de la justice et de la morale a valu à Billy Lafitte d'être viré de la police du Mississippi. Il végète aujourd'hui comme shérif adjoint dans les plaines sibériennes du Minnesota, avec l'alcool et les filles du coin pour lui tenir compagnie, les laboratoires clandestins de meth pour occuper ses journées. Si Billy franchit toutes les lignes, on peut néanmoins lui reconnaître une chose : il a un grand coeur. Ainsi, lorsqu'une amie lui demande de tirer d'affaire son fiancé, impliqué dans une sale affaire de drogue, c'est bien volontiers qu'il accepte. Quelques jours plus tard, Billy est arrêté par le FBI, enfermé dans une cellule au milieu de nulle part, et sommé de s'expliquer sur tous ces cadavres qui se sont soudain accumulés autour de lui.

    Jamais bien-pensant, Anthony Neil Smith nous offre un noir bien frappé. Prenant le relais de Jim Thompson, Sam Peckinpah et James Crumley, il se demande à son tour comment préserver une vérité humaine, intègre, rebelle, dans un pays où règne un ordre hypocrite. Vous allez vite devenir accro à Billy Lafitte, soyez heureux, vous le retrouverez très bientôt lors de tribulations encore plus déjantées.

  • Psychiko

    Paul Nirvanas

    Anti-héros et probable cas clinique, Nikos Molochanthis, jeune rentier désoeuvré, est prêt à tout pour obtenir son quart d'heure de célébrité. Il a donc la brillante idée de se faire passer pour l'assassin d'une femme retrouvée morte dans un quartier d'Athènes. Grâce à la presse fascinée par cette affaire, Nikos est enfin sous les feux des projecteurs, suffisamment près de la guillotine pour être une vedette. Le stratagème parfait... À ceci près qu'il risque de fonctionner au-delà de ses espérances.

    Paru en 1928 sous forme de feuilleton, Psychiko, considéré comme le premier polar grec, met en place une mécanique infernale, où une police apathique affronte un faux coupable en quête de gloire.

  • À cinquante ans, John Duxbury est secrètement déçu par son existence. Son travail est devenu une routine, son mariage sombre dans la grisaille, il ne sait plus comment être heureux, ni s'il le sera à nouveau un jour. Sa vie est-elle un échec irrémédiable ? Bientôt, c'est un drame qui s'abat sur lui. Alors qu'il est en vacances avec sa femme, Maude, celle-ci fait une chute mortelle. Quelques temps plus tard, un homme se présente au commissariat. Il a été témoin des faits et prétend que c'est John qui a poussé sa femme dans le vide. C'est le début d'un face à face d'une rare intensité entre John Duxbury et l'inspecteur Harker, chargé de l'enquête.

    Sur commande
  • Sur une pâture de la verte Irlande, le berger George Glenn est retrouvé assassiné, mais personne dans le pays n'est capable de découvrir son meurtrier. Alors son troupeau prend les choses en main. Ces moutons-détectives ont en commun le désir de s'élever au-dessus de leur condition.
    Aux côtés de Sir Ritchfield (le doyen), d'Othello (un bélier noir au passé mystérieux) et de Zora (une brebis philosophe et alpiniste qui aime flirter avec les abîmes), Miss Maple, la plus sage d'entre tous, s'arroge la direction de l'enquête.
    Best-seller en Allemagne et en Italie, Qui a tué Glenn ? est l'un des romans les plus farfelus et les plus imaginatifs publiés ces dernières années.

  • Christian et Leonora sont mariés depuis 20 ans. Ils ont un petit garçon et tout pour être heureux. Pourtant, un soir pluvieux, Christian guette Leonora... et l'écrase avec sa voiture. Trois jours plus tôt c'est un sms reçu en pleine nuit qui fait remonter beaucoup de rancoeur à la surface. Christian la trompe. Leonora est folle de jalousie. Menace, coup bas, chantage, filatures : le passé resurgit et avec lui tous ses revirements.
    Le commissaire Holger mène l'enquête. Marié lui aussi, il tente d'expliquer à sa fille comment une histoire d'amour peut en arriver là. Une histoire d'amour, vraiment ?

  • En 2011, dans un immeuble abandonné de Berlin, on retrouve le cadavre atrocement mutilé d'un employé aux archives de la Stasi.
    Au même moment, un photo-reporter meurt dans d'étranges circonstances à Sofia alors qu'il enquêtait sur la mort d'un de ses amis, disparu en 1980 à la frontière entre la Bulgarie et la Grèce.
    Le commissaire Kowalski, chargé de l'enquête berlinoise, est rapidement écarté au profit de la police fédérale et des services secrets. Mais Kowalski est un rebelle et il décide de poursuivre ses investigations. Ce qu'il va découvrir fait éclater au grand jour les crimes politiques commis par la Stasi en RDA avant la chute du Mur et pourrait mettre en cause un homme politique allemand très en vue...

    Opérations secrètes, chantage et vengeance personnelle s'entrelacent dans ce roman à mi-chemin entre roman noir et roman historique, entre réalité et fiction.

  • Frères de sang

    Richard Price

    Dans la famille De Coco, la violence est partout, prête à exploser : brutalité, sexe, alcool.
    Stony, le fils parfait, rêve d'une vie plus large que celle à laquelle la tradition familiale le destine. Mais pourra-t-il échapper à ses origines ? Véritable tragédie de l'ordinaire, Richard Price brosse un tableau sans concession du passage à l'âge adulte. "Richard Price est chez lui dans le Bronx : il a beaucoup regardé, noté, senti ce concentré humain en version panoramique" - Christine Ferniot, Télérama.

  • Après avoir quitté l'armée et l'horreur des champs de bataille du Moyen-Orient, Thad Broom revient dans son village natal des Appalaches. N'ayant nulle part où aller, il s'installe dans sa vieille caravane près de la maison de sa mère, April, qui lutte elle aussi contre d'anciens démons. Là, il renoue avec son meilleur ami, Aiden McCall. Après la mort accidentelle de leur dealer, Thad et Aiden se retrouvent soudain avec une quantité de drogue et d'argent inespérée. Cadeau de Dieu ou du diable ?

  • Charles Brandt a été procureur général du Delaware et avocat de Frank Sheeran au moment de son arrestation en 1975. Numéro un de la liste des best-sellers du New York Times, J'ai tué Jimmy Hoffa a été adapté en film par le maître du genre, Martin Scorses, et compte parmi les nouveautés Netflix les plus attendues de 2019.

  • À Southampton, des incendies meurtriers se déclarent dans toute la ville. Mais rien ne semble relier les personnes touchées...
    Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Le commandant Helen Grace, de la brigade criminelle, n'a jamais vu ça. Une vague meurtrière qui dévaste aussi bien les quartiers riches de Southampton que les zones déshéritées, fauchant des victimes sans aucun lien apparent. Et pourtant, un seul coupable est à l'oeuvre. Helen Grace et son équipe se trouvent happés dans le cauchemar d'un esprit criminel qu'il va leur falloir décrypter au plus vite. Mais, alors que de plus en plus d'immeubles partent en fumée, certains des sombres penchants de la détective prennent le pas sur sa raison...

    Après le succès phénoménal d'Am Stram Gram, le commandant Helen Grace est de retour. Cernée par les flammes et par ses propres démons, elle n'a plus droit à l'erreur.

    « Des personnalités complexes, une intrigue, des rebondissements, tout ce qu'il faut à un bon thriller ! » Le Courrier indépendant.
    « Helen Grace est l'un des détectives les plus fascinants de la littérature policière. » Publishers Weekly.

empty