Yves-Marie Abraham

  • Nous sommes de plus en plus nombreux à comprendre qu'il n'y aura pas de « développement durable »; la décroissance semble être la seule manière d'arrêter la catastrophe en cours. Synthèse claire et originale des réflexions qui s'inscrivent dans cette perspective, cet ouvrage est aussi un convaincant plaidoyer pour envisager la transition d'un monde essentiellement basé sur l'entreprise vers un monde fondé sur les communs. La course à la croissance nous éloigne sans cesse davantage de la liberté et de l'égalité qui nous ont été promises. Tel est le « mal de l'infini ».
    Pour en guérir, les prières aux gouvernements et les incantations vertueuses ne suffiront pas. Une vraie bataille est à mener, sur plusieurs fronts, et ce livre offre un moyen de s'armer pour avancer sur celui des idées.

  • Partout, l'heure est à l'intensification de l'exploitation industrielle des « ressources naturelles ». Forêts, eau douce, minerais, sable, rivières, faune sauvage, gaz de schiste, pétrole, terres fertiles, paysages grandioses : tout y passe ! La justification de ces efforts est partout la même : cette exploitation est un facteur de croissance essentiel dont il serait fou de ne pas profiter alors que les emplois manquent et que les États sont endettés. C'est le choix de l'extractivisme. Si ce phénomène suscite des débats, ceux-ci ne portent généralement que sur les conditions de l'exploitation de ces richesses : qui va vraiment profiter de ces ressources ? Comment ne pas faire trop de dégâts en les mettant à profit ? Est-ce le bon moment de les exploiter ? Et si, au lieu de se préoccuper de la bonne façon de partager ce « gâteau » (sans trop salir la nappe), on s'interrogeait plutôt sur la pertinence même de le consommer ? Ne s'agit-il pas d'une fuite en avant, sur un chemin qui ne mène nulle part, sinon à la destruction pure et simple de notre habitat terrestre et de nos sociétés ? Ne pourrions-nous pas vivre aussi bien, voire mieux, sans pratiquer ce type d'exploitation ? Si oui, à quelles conditions ?

    Sur commande
  • Cet ouvrage invite les étudiants en administration des affaires à se pencher sur les divers rapports entre l'entreprise et la société. Il vise un double objectif : initier le lecteur à la dimension sociale et culturelle de l'entreprise et favoriser une compréhension élargie des enjeux et défis auxquels sont confrontés les entreprises et leurs gestionnaires, ainsi que la société dans laquelle ils prennent place.



    Divisé en trois parties, le livre expose d'abord les fondements du système capitaliste et l'approche sociologique de l'entreprise, il présente ensuite différents acteurs de la société capitaliste, puis se termine en invitant le lecteur à se pencher sur quelques enjeux contemporains. Pour ce faire, les auteurs se sont appuyés sur les connaissances en sociologie des organisations et des entreprises, tout en accordant une place importante à l'approche empirique fondée sur des faits historiques et des données statistiques. De nombreux cas et exemples concrets viennent aussi illustrer régulièrement les propos.



    Grâce à cet ouvrage, les dimensions sociales et culturelles de l'entreprise ne seront plus un secret pour les futurs gestionnaires, comptables, entrepreneurs ou spécialistes du marketing.

    Sur commande
empty