WITEK

  • Il s'appelle Benji, et c'est le plus fort. Dans la rue, dans le quartier, à la maison, c'est lui qui fait la loi. Les consignes ? Il les boxe. Les règles ? Il les boxe. Les amis ? Il les boxe. Mais un jour, Benji s'aperçoit qu'à force de cogner, il est seul. Terriblement seul. Tout le monde s'est éloigné de lui ! Heureusement, il fait la connaissance de Vic-Ali, une championne poids plume. Pour Vic-Ali, l'important, ce n'est pas de gagner, c'est de s'amuser. Avec elle, Benji a beaucoup de choses à apprendre. Et lorsqu'elle le défie de combattre, il ne gagne peut-être pas le match... Mais il gagne une amie.

  • En rentrant du collège pour les vacances scolaires, Efi est convaincue qu'elle est une ado comme les autres et qu'à quatorze ans le monde lui appartient. Elle regagne son village, fière d'un carnet de notes exemplaire. Mais cela ne compte plus pour les siens. Elle est une fille nubile à présent, c'est-à-dire : bonne à marier. Plus de liberté, plus d'horizons, plus de livres ni de balades avec les copines. Son avenir est désormais entre les mains d'un père, puis celles du mari qu'on lui a choisi. Elle est devenue une marchandise, un cadeau que s'offrent les familles. Arrachée à l'enfance, ses rêves piétinés, Efi entre dans l'enfer du mariage forcé. Son destin serait-il au XXI° siècle de vivre à jamais en servante emprisonnée ? Le portrait touchant d'une adolescente rebelle qui incarne la voix de millions de jeunes filles opprimés, et le combat contre l'archaïsme.

  • C'est l'effervescence à la maison, on déménage. Les parents de Bob sont tout excités car adieu l'appartement, bonjour le nouveau pavillon avec son jardin. Ils ont beau promettre à Bob « Tu verras, ça sera génial ! », lui est sceptique. C'est exactement ce qu'ils lui avaient dit en annonçant la naissance de sa petite soeur... Entre les préparatifs du déménagement et les travaux dans la nouvelle maison, Bob se sent un peu abandonné par ses parents trop occupés. Mais il trouvera finalement du réconfort auprès de sa soeur. Un petit roman très juste sur la peur d'un enfant à l'idée de déménager et de perdre ses repères.

  • La première année du bébé est rythmée par les 4 saisons. Tout simplement, prenez le temps de lui raconter Souffle d'hiver avec ses sons, ses rythmes, la danse des mots et votre émotion. Ensuite, poursuivez ce moment de partage en musique, puis laissez-vous emporter par la voix de l'autrice. 1 livre + 1 CD avec une musique originale de Flavia Perez et une lecture de Jo Witek sur la musique.

  • Chez les Manzatti, on n'est pas riches mais la virée estivale loin de la cité, c'est sacré ! Cette année, direction le Sud. Dans le vieux monospace, Eugénie, coincée entre sa toute petite soeur Juliette et sa soeur adolescente Adèle, elle-même accompagnée de sa meilleure copine, a du mal à trouver sa place. Ni grande, ni petite, elle est celle du milieu... L'été de ses dix ans, elle le vit dans un drôle d'état entre joie et tristesse, bonheur des randonnées en vélo ou en canoé, plaisir des jeux de l'enfance et amertume de perdre Adèle qui la snobe et ne pense qu'aux garçons. Des émotions changeantes tandis qu'elle prend conscience de son corps et du regard des autres. L'amour la dégoûte et pourtant, voilà que son coeur s'emballe devant un jeune joueur de tambour aperçu dans la fanfare du 14 juillet. Qu'est-ce qui se passe cet été ? Tout est presque pareil que les autres années, et pourtant Eugénie ne se reconnaît plus. Un récit juste sur cette période toute en pointillés et en pudeur : la pré-puberté. Sous forme de chronique familiale tendre et humoristique, un roman aux couleurs de vacances à lire toute l'année.

  • Mentine adore dépasser les limites, surtout celles de ses parents !
    « - 9,5 ! a hurlé papa avec une tête de serial killer ». Ma fille a sauté deux classes, a le QI d'Einstein et elle n'obtient pas la moyenne à son passage en troisième ! Dans ses conditions, ce sera donnant donnant. Une année scolaire pourrie égale un été pourri. C'est comme ça que j'ai été privée de mon stage de surf et de mes copines. La sentence est tombée : mon père me condamnait à deux mois d'exil dans le Larzac. J'allais me retrouver sous la flotte à bouffer du fromage de chèvre dans un horrible sweat en polaire.

  • Pierre, brillant bachelier primé au concours général, quitte son lycée rural et un milieu modeste pour rejoindre Paris et une prépa d'excellence. La voie royale pour un pur outsider boursier à qui on a toujours rappelé combien il était redevable à la société. Le voilà parti... Mais dans le train, son chemin va croiser celui d'Olympe, une fille flamboyante qui, avec ses idéaux révolutionnaires et son projet d'expédition humanitaire en voilier, va lui ouvrir de nouveaux horizons. Sa vie de jeune adulte commence à peine et le voilà qui doute, hésite, vacille. Et si c'était à lui de décider de son avenir ? Et si à dix-huit ans on avait le droit d'être léger ? À la recherche de l'amour, de l'engagement et de la liberté, une échappée belle entre Marseille et Paris.

  • La première année du bébé est rythmée par les 4 saisons. Tout simplement, prenez le temps de lui raconter L'Air du printemps avec ses sons, ses rythmes, la danse des mots et votre émotion.
    Ensuite, poursuivez ce moment de partage en musique, puis laissez-vous emporter par la voix de l'autrice.

    1 livre + 1 CD avec une musique originale de Flavia Perez et une lecture de Jo Witek sur la musique.

  • La première année du bébé est rythmée par les 4 saisons. Tout simplement, prenez le temps de lui raconter L'Air du printemps avec ses sons, ses rythmes, la danse des mots et votre émotion.
    Ensuite, poursuivez ce moment de partage en musique, puis laissez-vous emporter par la voix de l'autrice.

    1 livre + 1 CD avec une musique originale de Flavia Perez et une lecture de Jo Witek sur la musique.

  • C'est l'heure du conte, Lise, la bibliothécaire, devant un parterre d'enfants attentifs, commence : « Il était une fois... » C'est sans compter sur la réactivité et la curiosité de son auditoire : « Ça ressemble à quoi, un royaume ? », « Pourquoi les princesses doivent-elles toujours se marier ? », « Et pourquoi avec un prince ?
    Pourquoi pas un garagiste ou un médecin ? » Au fil des interruptions et questions, Lise fait évoluer un conte a priori classique vers une histoire... décoiffante ! Une façon astucieuse de remettre en question les poncifs d'un genre encore trop souvent porteur de stéréotypes sexistes et sociaux.

    Sur commande
  • Mentine adore dépasser les limites, surtout celles de ses parents! Exclue. Cette sentence est tombée en novembre, à quelques jours de mon anniversaire. J'allais avoir treize ans, j'étais déscolarisée, et sur le champ de bataille de ma vie, une survivante: Johanna Estamplade, ma seule amie! L'idée de papa m'a fait l'effet d'une douche de glaçons. Sa super trouvaille était un internat spécialisé, une usine à grosses têtes. Une école où on allait me transformer en petit singe savant. Adieu Johanna, adieu toute ma vie, je pars en Suisse étudier.

    Sur commande
  • Mentine adore dépasser les limites, surtout celles de ses parents !

    Cette fois ce sont les parents qui font n'importe quoi ! Et impossible de les arrêter. Jeudi, 17 h 45, la nouvelle tombe. Froide, sèche, définitive : à la poubelle, la famille unie! Heureusement quand les parents nous lâchent, « l' union des filles » fait la force !

    « Ménage partagé, courses collectives, apérocoloc... Les amies de ma mère étaient intarissables sur la colocation. J'allais passer un casting pour habiter chez des inconnus! Pas banal. Même en pleine crise, ma famille demeurait telle qu'elle avait toujours été : complètement foldingue. »

  • Dans mon petit cour, les sentiments changent de couleur Aujourd'hui, j'ouvre grand les portes de mon cour Pour explorer ce qui se cache à l'intérieur.
    Quel bazar !
    On y trouve des éclats de joie, des larmes de crocodile, des zestes de frissons et même quelques airs de chansons.
    Mon cour est un trésor qui change de couleur suivant mon humeur.
    Dans un style résolument graphique, ce livre présente le coeur d'une petite fille qui découvre pas à pas tous les sentiments de la vie. De la tristesse à la colère en passant par la joie et la jalousie, son coeur est l'objet de petits tourments et de grands bonheurs.


    Sur la couverture une découpe en forme de coeur, que l'on retrouve à chaque page, de plus en plus petite, pour un effet "poupées russes" magique.
    Une touche de tendresse destinée à toute la famille.


    Christine Roussey est installée à Paris depuis septembre 2004 où elle travaille comme illustratrice indépendante. Travaillant pour la presse et la publicité, elle a aussi réalisé des livres jeunesse pour Milan, Hatier et a illustré Ma boîte à histoires et Les Fêtes autour du monde de Susie Morgenstern. Elle a également réalisé l'univers graphique du catalogue de Noël du Bon Marché.
    Jo Witek est auteur, journaliste, scénariste pour le cinéma. Après deux documentaires, Dans mon petit coeur est son troisième album aux Éditions de La Martinière jeunesse. Elle a publié trois romans au Seuil Jeunesse : En un tour de mains, Récit intégral (ou presque) de mon premier baiser et Récit intégral (ou presque) d'une coupe de cheveux ratée.
    Elles ont déjà signé aux Éditions de La Martinière Jeunesse Le ventre de ma Maman et Les Bras de papa, vendus dans plusieurs pays.

  • Mentine adore dépasser les limites, surtout celles de ses parents !
    Immersion linguistique dans une école d'été. Quinze jours, seule à New-York chez des inconnus. Punition ou super chance ?
    New-York a la pêche d'une adolescente, surdouée, légère, vive, insolente et irritable. New York City, c'est moi !
    Il suffisait de regarder mes parents écrasés par le poids de leur sac à dos de touristes pour comprendre qu'ils étaient "out". Ils n'avaient pas la "vibe". Pas le souffle. Moi, si !

  • Mentine adore dépasser les limites, surtout celles de ses parents !

    « Ma meilleure amie était Miss Flamenca. Johanna ne jouait pas de la musique, elle était la musique. Sublime, belle, elle m'emporta en Espagne. La dernière note me laissa perchée sur son sourire. Je ne voulais plus en redescendre. Je voulais qu'elle joue encore pour moi, le monde entier ».

    « "Sache que si tu as besoin de moi, à n'importe quel moment je serai là." Telle fut la promesse que je fis à Johanna un hiver. Telle fut la promesse que je tins un an plus tard quand, heureuse de pouvoir enfin lui offrir mon entière amitié, pour elle tout s'écroula. »

  • Jusque là tout était clair dans sa tête. À la maison, il était Mo, parfois aussi Tit'tête ou bouffon à lunettes. À l'école, c'était Maurice Dambek. Chez lui, à l'étroit dans le petit appartement, ça parlait fort par-dessus la télé et ça disait des gros mots (pour être tranquille, Mo fait ses devoirs dans la baignoire !). En classe, on se tenait correctement et on parlait comme dans les livres. Ses deux vies étaient bien distinctes, il suffisait de ne pas se tromper de langage. Mais, un jour, Mo découvre la maison de son ami Hippolyte et le mur de photos dans le salon, où sont exposés tous les gens connus de la famille - un grand médecin humanitaire, un écrivain, un acteur de la Comédie française et même un prix Nobel ! À partir de ce moment, Mo commence à s'éloigner et à avoir honte de sa famille déglinguée, où il n'y a aucun héros, que des zéros. Mais dans un vieil album de famille, il va faire une découverte...

  • Toi tu es dedans : dans le ventre de maman, Moi je suis dehors. Devant le ventre de maman : je t'attends. Devant le ventre de sa maman, qui s'arrondit de page en page, une petite fille raconte au bébé son attente au fil des jours, partage avec lui ses petits riens de la journée, lui chante des chansons, s'étonne de voir son image du dehors et exprime avec délice son immense bonheur.Je te chante des chansons sur le coeur de ta maison tu les entends ? Papa dit que quand tu sortiras tu reconnaitras ma voix comme ça.Alors je te parle fort, je te dis que je t'adore ! Ce livre est animé à chaque page d'une petite fenêtre qui grossit au fil du temps. C'est un petit bijou, destiné à toutes les familles qui s'agrandissent !

  • Trop tôt

    Jo Witek

    Un nouveau roman poignant et juste de Jo Witek : En vacances au bord de la mer avec sa cousine Marthe, Pia rencontre Marc en boîte de nuit. Elle en tombe amoureuse et vit avec lui sa première fois sur la plage. Le lendemain, elle comprend que leur relation n'est qu'une histoire d'un soir pour Marc. C'est complètement brisée par cette mésaventure qu'elle fait sa rentrée au lycée.

    Sur commande
  • J'aime quand les bras de mon papane s'ouvrent que pour moi.Dans les bras de son papa, une petite fille évoque avec tendresse la chance d'avoir un papa qui la porte, au sens propre comme au sens symbolique, au quotidien, dans tous les gestes de la vie.Ce livre présente, dans un style résolument graphique, d'énormes bras de papa : des bras qui enveloppent pour avoir chaud, des bras qui serrent pour protéger, des bras qui soulèvent pour voler.À chaque page, les bras de papa s'animent et s'expriment au travers des multiples positions, grâce aux effets d'un vernis gonflant de couleur.Un petite bouffée d'émotions destinée aux jeunes parents et à toutes les familles.

    Sur commande
  • Mauvaise connexion

    Jo Witek

    Entre ennui et conflits avec sa mère qui l'élève seule, Julie, 14 ans, rêve de mannequinat et attend le grand amour. Lorsqu'elle entre en contact avec Laurent sur Internet, elle pense l'avoir trouvé. Laurent prétend avoir vingt ans et, habile, lui promet de l'aider à se constituer un book photos. Il se fait de plus en plus pressant, la convainc de poser nue devant la webcam jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus se défaire de cette passion qui tourne au chantage et au harcèlement.

    Sur commande
  • Sous son immense chapeau de paille, elle est toujours à l'ombre. Qu'il fasse beau, qu'il neige ou qu'il pleuve en trombe, la petite bonne femme traverse les champs, cahin-caha, le nez au vent. Elle va là où son chemin la mène, là où sa nature la porte. Dans mon village, je m'en souviens, elle est arrivée un jour de poussière. Dans les champs, c'était le jour du grand traitement chimique. On aurait dit que c'était la guerre...

    Sur commande
  • « Moi, dans la prairie, j'ai un grand grand copain.
    Il est tellement géant qu'on le voit de loin. Il a la tête dans les nuages, des oiseaux dans les cheveux et il est très sage.
    Il a plus de cent ans ! m'a dit maman. Il s'appelle mon arbre ».

    Complicité, rire et autres petites joies du quotidien... La petite héroïne partage avec le lecteur toute l'affection qu'elle porte à son arbre, cet ami un peu particulier.
    Sur la couverture, une découpe que l'on retrouve à chaque page de plus en plus petite, propose un effet « poupées russes » très amusant.

    Une ode à la nature pour toute la famille.

  • Une fille de...

    Jo Witek

    Hannah aime courir. Le long de la ligne verte, elle avale les kilomètres de chemin quatre fois par semaine. Dans ces moments, elle est libre, forte, entraînée. Loin de la douleur et de l'humiliation. Hannah est la fille d'Olga, prostituée ukrainienne. Et pour Olga, pour toutes les femmes qui vendent leur corps, elle décide de ne plus avoir honte. De relever la tête et de raconter son histoire, au rythme de sa course. 

  • « Grand-mère m'a donné une boîte en porcelaine.
    Elle l'a sortie de la grande armoire qui grince où elle cache la belle vaisselle et les vieilles dragées qu'on n'a jamais le droit de manger.
    J'ai lu dans ses yeux bleus que maintenant j'étais une grande, Et que cette boîte, je pouvais bien m'en occuper et y mettre dedans quelque chose d'important.
    Important comme tous les bonheurs que je possède...
    Le soir, j'ouvre ma boîte Et tous les sourires de la journée Illuminent le plafond de ma chambre Oh ! Comme ça brille ! » Dans un style résolument graphique, ce livre met en scène une petite fille qui page à page nous livre petits et grands bonheurs de son existence. Du plaisir d'être en famille à celui de manger des cerises, du bonheur de jouer avec ses amis à la joie de sauter dans les flaques, tout est bon à vivre.
    Au fil des pages, chaque bonheur trouve sa place, caché derrière une petite fenêtre qui, une fois ouverte, offre au lecteur surprise et émotion.
    Une touche de tendresse destinée à toute la famille.

    Sur commande
empty