VALERIE

  • « Premier jour d'écriture. Dans ma cellule qui me sert de chambre, à l'écart de tous les regards, j'ai décidé de passer à l'action. Tout a commencé un samedi après-midi de pluie. On s'était disputé avec mon ami, il était parti au rugby et moi, déjà déprimée, j'avais décidé d'en finir. J'ai goulûment avalé, mâché, bu tout ce qui portait une étiquette rouge sur une boîte de médicaments, je me suis couchée apaisée : tout allait s'arrêter, enfin. Je me suis réveillée le mardi dans un hôpital psychiatrique des P.O. [Pyrénées-Orientales] en pyjama bleu, encore en train de digérer ma potion magique. Ce n'était ni l'enfer ni le paradis, alors pourquoi ici ? Il m'a fallu jusqu'au week-end pour comprendre. » Bilan de vie tout autant que procès de soi, texte exutoire mais aussi reflet de la réalité psychiatrique, Le Pyjama bleu relate un parcours de femme et de mère puissante qui finit malheureusement par plier sous le poids des combats, par déraper et connaître une expérience effroyable et limite. Autobiographie qui se confronte aux êtres qui ont déçu, qui dit ceux qui manquent et ceux qui sont de précieux appuis, le récit de Valérie balance entre souvenirs heureux et instants de fragilité, invincibilité et vulnérabilité, confiance et doutes... et prend ainsi tantôt les accents d'un cri, tantôt ceux d'un chant à la vie.

    Sur commande
  • Encore pucelle au sortir du lycée, Valérie est «?prise en main?» par sa cousine Candice. Devenues étudiantes, les cousines, dont la complicité s'est renforcée, habitent ensemble à Liège, où elles poursuivent leurs études. Elles commencent par séduire le propriétaire de leur logement pour obtenir des conditions avantageuses. Cornaquée par Candice, Valérie s'essaie ensuite à manipuler ses professeurs. De là, une galerie de personnages aux moeurs sexuelles bizarres?: une voyeuse, un dominateur, une homosexuelle qui s'ignore, jusqu'à un nécrophile?! Pour une oie blanche, Valérie a mis les bouchées doubles?!

    Sur commande
  • Encore pucelle au sortir du lycée, Valérie est «prise en main» par sa cousine Candice. Devenues étudiantes, les cousines, dont la complicité s'est renforcée, habitent ensemble à Liège, où elles poursuivent leurs études. Elles commencent par séduire le propriétaire de leur logement pour obtenir des conditions avantageuses. Cornaquée par Candice, Valérie s'essaie ensuite à manipuler ses professeurs. De là, une galerie de personnages aux moeurs sexuelles bizarres : une voyeuse, un dominateur, une homosexuelle qui s'ignore, jusqu'à un nécrophile ! Pour une oie blanche, Valérie a mis les bouchées doubles !

    Sur commande
  • Manchot drole d'oiseau (le)

    Valérie

    • Milan
    • 3 Septembre 2004

    Le manchot empereur est le plus grand des manchots. Il vit sur le continent Antarctique en immenses colonies C'est un oiseau, mais il ne vole pas ! Sur terre, il se dandine d'un air penaud, alors que sous l'eau, il est très à l'aise. Avec ses ailes, transformées en rames, il peut plonger jusqu'à 250 m de profondeur.
    En novembre, c'est la saison des amours au pôle Sud. Les manchots font toutes sortes de courbettes et de révérences polies avant de s'accoupler. La femelle pond un oeuf unique, que le mâle couve seul pendant 2 mois.
    Il le place sur ses pattes pour le garder au chaud. Pendant ce temps, les femelles partent en procession pêcher en mer.
    Les manchots ne craignent pas le mauvais temps, car ils sont bien équipés : corps lisse, épaisse couche de graisse sous la peau, plumes qui s'emboîtent comme des tuiles d'un toit pour ne pas laisser pénétrer le froid.
    Quand le blizzard souffle, ils se regroupent dos au vent en formant une tortue.
    À la naissance, les bébés manchots ont le corps recouvert d'un duvet de plumes gris et blanc. Pendant tout l'hiver, ils se regroupent en crèche, serrés les uns contre les autres pour se protéger du froid et des prédateurs.
    Les parents sont partis en mer, ils ne reviendront que toutes les 5 à 6 semaines pour les nourrir.
    Bientôt, les jeunes manchots changent de costume. Avec leurs plumes toutes neuves, ils peuvent partir nager.
    Car si ces drôles d'oiseaux reviennent chaque année sur la banquise pour se reproduire, c'est en mer qu'ils passent le plus clair de leur vie, comme de vrais poissons...

  • Trois

    Valérie Perrin

    « Je m'appelle Virginie. Aujourd'hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore.
    Nina me méprise. Quant à Etienne, c'est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l'enfance. Je ne me suis jamais attachée qu'à ces trois-là. » 1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.
    2017. Une voiture est découverte au fond d'un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l'événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d'enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d'amitié ?
    Valérie Perrin a ce don de saisir la profondeur insoupçonnée des choses de la vie. Au fil d'une intrigue poignante et implacable, elle nous plonge au coeur de l'adolescence, du temps qui passe et nous sépare.

  • Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se confier et se réchauffer dans sa loge. Avec la petite équipe de fossoyeurs et le jeune curé, elle forme une famille décalée. Mais quels événements ont mené Violette dans cet univers où le tragique et le cocasse s'entremêlent ?
    Après le succès des Oubliés du dimanche, un nouvel hymne au merveilleux des choses simples.Gros, gros gros coup de coeur. Un livre splendide, bouleversant. Mon livre de l'année 2018, une claque magistrale. Bulledop, C'est au programme.Un contraste entre rire et larmes qui fait mouche. Baptiste Liger, Lire.Tonnerre d'applaudissements. Et, croyez-nous, le mot « tonnerre » n'est pas trop fort. Anne-Marie Mitchell, La Marseillaise.À couper le souffle. Christophe Rivet-Maris, Unidivers.On nage en plein bonheur. Nathalie Dupuis, Elle.Prix Maison de la Presse 2018.

  • Justine, vingt et un ans, vit chez ses grands-parents avec son cousin Jules depuis la mort de leurs parents respectifs dans un accident. Justine est aide-soignante aux Hortensias, une maison de retraite, et aime par-dessus tout les personnes âgées. Notamment Hélène, centenaire, qui a toujours rêvé d'apprendre à lire. Les deux femmes se lient d'amitié, s'écoutent, se révèlent l'une à l'autre. Grâce à la résidente, Justine va peu à peu affronter les secrets de sa propre histoire.
    Un jour, un mystérieux "corbeau" sème le trouble dans la maison de retraite et fait une terrible révélation. A la fois drôle et mélancolique, un roman d'amours passées, présentes, inavouées... éblouissantes. Un beau livre sur la mémoire et la transmission, porté par une écriture sensible. Delphine Perras, L'Express styles. Une héroïne originale et attachante, un univers surprenant, une conteuse de grand talent.
    Nathalie Dupuis, Elle.

  • « C'était un atelier d'horlogerie, a-t-il souri. Remettre les pendules à l'heure, réparer la mécanique humaine : c'est un peu notre spécialité, non ? »Mariette, prof d'histoire-géo, est au bout du rouleau. Un jour, elle franchit la ligne rouge. Rongée par son passé, la jeune Millie est prête à tout pour l'effacer. Un soir d'incendie, elle bascule. Quant au flamboyant Monsieur Mike, ex-militaire installé sous un porche, le voilà mis à terre par la violence de la rue.Au moment où Mariette, Mike et Millie heurtent le mur de leur existence, un homme providentiel surgit et leur tend la main - Jean, qui accueille dans son atelier les âmes cassées. Jean, dont on dit qu'il fait des miracles.Mais peut-on vraiment se reconstruire sans affronter ses fantômes ? Avancer en se mentant et en mentant aux autres ? Ensemble, les locataires de l'Atelier vont devoir accepter leur part d'ombre, tandis que le mystérieux Jean tire les ficelles d'un jeu de plus en plus dangereux.Un bouquin délectable, sans un gramme de mièvrerie. Véronique Richebois, Les Échos.

  • Comédien de seconde zone, Pax Monnier a renoncé à ses rêves de gloire, quand son agent l'appelle : un grand réalisateur américain souhaite le rencontrer sans délai. Passé chez lui pour enfiler une veste, il entend des bruits de lutte venant de l'étage supérieur. Il se persuade que ce n'est rien d'important et file à son rendez-vous. À son retour, il apprend qu'un étudiant, Alexis Winckler, a été sauvagement agressé.
    Un an plus tard, le comédien fait la connaissance de l'énigmatique Emi Shimizu, et en tombe aussitôt amoureux - ignorant qu'elle est la mère d'Alexis. Bientôt le piège se referme sur Pax, pris dans les tourments de sa culpabilité. Qui n'a jamais fait preuve de lâcheté ? Quel est le prix à payer ? Quand tout paraît perdu, que peut-on encore sauver ?
    La domination du désir et de la peur, les vies fantasmées et le dépassement de soi sont au coeur de ce livre fiévreux qui met en scène des personnages d'une humanité bouleversante et vous accompagne longtemps après l'avoir refermé.

  • Le sillon

    Valérie Manteau

    Le Sillon est le récit d'une jeune femme farouche, engagée, qui s'installe à Istanbul pour y rejoindre un amant. Elle y découvre une ville prise dans le chaos, singulier miroir de notre monde.

  • Un romancier et sa traductrice, ou deux amis qui se parlaient sans cesse, y compris dans le silence. D'écriture, de langues, d'amour et d'enfance.

    Lorsque Aharon Appelfeld meurt, Valérie Zenatti ne peut se résoudre à perdre cette voix qui résonne si puissamment en elle. Elle explore alors tous les moyens d'approcher le mystère de la rencontre, allant jusqu'à Czernowitz, ville natale de l'écrivain, où la joie de vivre et d'écrire se rejoignent dans une blancheur éclatante.

  • Janvier 1991. Tous les yeux sont tournés vers l'Irak. Saddam Hussein cédera-t-il à l'ultimatum lancé par l'ONU après l'invasion du Koweït ? Mettra-t-il sa menace à exécution en usant d'armes chimiques et bactériologiques ?

    Pour la jeunesse de Jérusalem, l'ambiance est aux fêtes de fin du monde. Constance Kahn, étudiante en histoire antique, se pose des questions aussi pragmatiques qu'existentielles : comment faire confiance à du scotch, une serpillière mouillée et un masque à gaz pour se défendre ? Comment peut-on fixer un rendez-vous avec la guerre ?

    Mais le plus grand danger n'est peut-être pas celui qui fait la une des journaux. Car dans l'absurdité tragi-comique de ces semaines, et dans le huis clos imposé par un couvre-feu, c'est un autre combat qui se joue.

  • Scum manifesto

    Valerie Solanas

    Un pamphlet littéraire et politique à la puissance rare, où l'humour et la provocation permettent de mettre au jour les rapports de force entre les sexes, et les déviances liées à l'argent, au travail, à l'amour, et au pouvoir.
    En renversant l'image de la femme comme être inférieur par nature pour l'appliquer à l'homme, l'autrice démonte la mécanique de la domination masculine.
    Un pamphlet littéraire et politique, où l'humour et la provocation révèlent les rapports de force entre les sexes. Depuis sa diffusion dans les rues de New York par Valerie Solanas en 1967, SCUM Manifesto est devenu un texte culte du féminisme.

  • C'est une journée ordinaire à Jérusalem, un attentat moyen : un kamikaze dans un café, six morts, deux jours d'info à la télévision. Oui, depuis trois ans, l'horreur est devenue routine, et la Ville sainte va tout droit en enfer. Tal, elle, ne s'habitue pas. Elle aime trop sa ville et la vie. Elle veut mourir très, très vieille et très, très sage. Un jour, en plein cours de biologie, une ampoule s'allume au-dessus de sa tête, comme dans un dessin animé. Voilà des jours qu'elle écrit ce qu'elle a sur le coeur, ses souvenirs, la fois où elle a vu ses parents pleurer de joie, le jour de la signature des accords de paix entre Israéliens et Palestiniens, et puis la désillusion, la révolte, la terreur, et l'espoir quand même. Ce qu'elle pense, ce qu'elle écrit, quelqu'un doit le lire. Quelqu'un d'en face. Elle l'imagine déjà, cette amie- ennemie inconnue aux cheveux noirs. Eytan, le frère de Tal, fait son service militaire à Gaza. Elle glisse ses feuillets dans une bouteille et la lui confie. A partir de 12 ans.

  • Ça grandit vite, un écureuil. À huit mois, Marilou n'est déjà plus tout à fait un enfant. C'est le moment pour elle de quitter sa famille et d'explorer la forêt. Pour la première fois, elle va cueillir des cerises. Pour la première fois, elle va se faire un ami. Il s'appelle Malik et il a du soleil dans les yeux. Quelle aventure... Mais le danger est là : un incendie gigantesque éclate dans la forêt. Vite, Marilou, il faut se sauver ! Dans la fuite, elle ne retrouve plus rien. Son chemin ? Sa maison ? Son ami ? Où sont-ils ? La quête d'un monde nouveau commence.

  • Par amour, n'importe qu'être humain peut se surpasser. On tient debout, pour l'autre plus encore que pour soi-même. V.T.C. Deux familles havraises emportées dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale : d'un côté, Joffre et Emélie, concierges d'école durs au mal, patriotes, et leurs enfants ; de l'autre, le clan de Muguette, dont l'insouciance sera ternie par la misère et la maladie. Du Havre à l'Algérie où certains enfants seront évacués, des chemins de l'exode au sanatorium d'Oissel, ce récit choral met en scène des personnages dont les vies secrètes s'entremêlent à la grande Histoire, et nous rappelle qu'on ne sait jamais quelles forces guident les hommes dans l'adversité.

  • Dans un moment de folie, un petit vaisseau spatial en mission d'exploration s'écrase sur une planète océan inconnue. Heureusement des sortes de pieuvres géantes aident les cinq rescapés à remonter à la surface et à rejoindre la seule île à l'horizon. À leur grande surprise, ils sont accueillis sur le rivage par des humains aussi primitifs que bienveillants. Si ces hommes et femmes au sourire figé se révèlent être cannibales, le plus inquiétant reste leur totale docilité. Les naufragés sont-ils condamnés eux aussi à se soumettre à la volonté du mystérieux Grand Tout ?

    "Inhumain" marque le grand retour au scénario de science-fiction de Valérie Mangin et Denis Bajram. En maître du genre, le couple explore à la fois les entrailles d'un monde mystérieux et les tréfonds de l'âme humaine. Ce récit surprenant et spectaculaire permet au dessin de Thibaud de Rochebrune de se déployer avec sensibilité et vertige. Entre récit addictif et fable philosophique, "Inhumain" questionne notre humanité : la souffrance est-elle forcément le prix de la liberté ?

  • Tout le monde savait

    Valérie Bacot

    • Fayard
    • 12 Mai 2021

    Tout le monde savait. Tout le monde se doutait. Beaucoup de gens avaient leur petite idée de ce qui pouvait m'arriver dans l'intimité du foyer. Les coups, la violence banalisée, les humiliations quotidiennes... Tous les invariables de cette vie qui n'en est pas vraiment une. Un jour, pour qu'il ne nous tue pas, je l'ai tué.

    Depuis cette nuit-là, celle du 13 mars 2016, le sommeil ne m'a plus jamais trouvée.

    Je pense à mon procès. Ces cinq jours devant la cour d'assises de Chalon-sur-Saône, au cours desquels la société va me demander de raconter mon histoire. C'est encore un combat entre lui et moi.

    Est-il possible qu'on me comprenne ? Vais-je être écoutée, ou entendue ? Est-il encore capable de me faire du mal, de m'envoyer finir ma vie en prison ?

    Dès l'âge de douze ans, Valérie Bacot connaît la peur et l'emprise auprès de Daniel, son beau-père, son violeur, puis son mari et proxénète. Elle raconte ici sa vérité, celle de la tyrannie quotidienne et de l'abandon.

  • Le lion de la savane ne sait pas danser. Dommage, le grand bal est ce soir ! Heureusement, ses amis vont l'aider. Un livre avec des matières à toucher pour impliquer l'enfant dans une histoire rigolote.

  • Lorsque Valérie Damidot dit à sa fille Roxane.
    « c'était mieux avant ! » on plonge dés les premières pages dans les années 70 : la première boum, Pif gadgets, les sous-pulls acrylique, les postes de télé où il fallait régler l'antenne pour capter le son et l'image.
    Toute la famille passe au peigne fin, Maman, Papa, Mamie, Papi, les cousins Nathalie et Philippe, sans oublier la mascotte, Ulysse, dit Monsieur chien.

    UN ALBUM DRÔLE ET TENDRE QUI NOUS RAPPELLE NOS SOUVENIRS D'ENFANCE !

empty